aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

05/08/20
Objectif : casser les chaînes de transmission

Accompagnement individualisée, télé-suivi, alternatives à l’isolement à domicile, lits d’aval pour les personnes sortant de l’hôpital et toujours contagieuses, site d’accueil de femmes enceintes : de nombreux dispositifs existent pour protéger les patients atteints de Covid-19 et leur entourage. Ils sont à même de réduire le risque de redémarrage à la hausse. Les professionnels de santé ne doivent pas hésiter à les solliciter alors qu’avec le ralentissement de l’épidémie, apparaîtront régulièrement des foyers de contagion.

Ces dernières semaines, au plus fort de l’épidémie de Covid-19 en Guyane, les efforts ont été concentrés sur le soutien au système hospitalier pour lui permettre de prendre en charge les patients nécessitant une hospitalisation ou une entrée en réanimation. Avec le ralentissement de l’épidémie amorcé, l’un des enjeux sera de casser les chaînes de transmission, pour éviter tout redémarrage à la hausse. Ce ralentissement s’accompagnera de l’apparition de foyers épidémiques, dont il faudra stopper au plus vite la propagation. Pour ce faire, l’accompagnement et le suivi des cas confirmés de Covid-19 et de leurs cas contact sont essentiels. Plusieurs outils sont à la disposition des professionnels de santé et de leurs patients.

  • YanaCov

Ce dispositif, en place pour l’heure dans l’Île-de-Cayenne, vise à dépister, tracer, isoler les patients, mais aussi à les accompagner et à les aider dans leur vie quotidienne. Des équipes mobiles se rendent à leur domicile pour les aider à organiser leur isolement, dépister les autres membres du foyer, trouver des solutions aux difficultés matérielles que peut créer l’isolement. YanaCov est proposé aux personnes se présentant sur les drives de dépistage. Les médecins de ville ou de l’hôpital peuvent solliciter la plateforme pour leurs patients qui en font la demande en appelant le 0694 04 97 77.

  • DAS

La Croix-Rouge a créé cette plateforme chargée du dépistage, de l’annonce et du suivi des personnes se présentant sur les opérations de dépistage dans les quartiers. Ils fonctionnent pour les opérations de dépistage dans l’Île-de-Cayenne et à Kourou. Dans l’ouest (Saint-Laurent du Maroni, Mana, Awala-Yalimapo, Iracoubo et Apatou), tous les patients déclarés positifs au Covid-19 sont contactés par le dispositif DAS. Cela qu’ils aient été testés sur une opération de dépistage, dans la filière Covid du centre hospitalier de l’ouest guyanais ou au drive Biosoleil de Saint-Laurent du Maroni. Si le patient a un médecin traitant, celui-ci peut assurer le suivi.

  • L’isolement à l’hôtel 

D’abord organisé à l’hôtel du Fleuve de Sinnamary, l’isolement à l’hôtel en alternative au domicile se poursuivra à l’hôtel Mercure de Kourou, dans quelques jours. Ce dispositif permet aux patients qui n’ont pas la possibilité de s’isoler dans de bonnes conditions à domicile d’opter pour une alternative où un suivi paramédical leur sera proposé. Le centre hospitalier de Kourou, gestionnaire du dispositif, met un numéro de téléphone à disposition des professionnels de santé pour toutes leurs questions : 0694 23 27 57 (tous les jours de 9 heures à 17 heures) ainsi qu’une adresse électronique : saucovid@ch-kourou.fr.

  • Véyé mo santé

La solution Véyé mo santé a été conçue en Guyane pour assurer le télé-suivi des patients. Elle est adaptée aux personnes atteintes d’une forme peu grave de Covid-19. Véyé mo Santé permet au médecin de suivre l’évolution de l’état de santé de son patient pendant sa période d’isolement. Pour ce faire, le patient répond à un questionnaire sur les symptômes Covid-19. Le médecin reçoit les résultats avec une alerte en cas de résultat anormal. Pour tout complément d’information, se rapprocher du Dr Carroll, du Dr Laversanne (URPS médecins) ou du Dr Thomas (GCS Guyasys).

  • Les lits d’aval de Roura et Saint-Laurent du Maroni.

Pour réduire la pression sur les lits d’hospitalisation, des lits d’aval ont été créés à l’institut thérapeutique, éducatif et pédagogique (Itep) de Roura et à la Résidence du lac bleu de Saint-Laurent du Maroni. Les médecins hospitaliers peuvent y orienter des patients des patients atteints du Covid-19, qui peuvent quitter l’hôpital mais dans l’impossibilité de s’isoler à domicile jusqu’à la fin de leur période de contagiosité. Les patients sont suivis par les professionnels de l’HAD de Rainbow et de Guyane Santé et bénéficient, pour les moins autonomes, de l’aide de personnels du secteur médico-social. A Saint-Laurent du Maroni, le site est polyvalent et accueille aussi des femmes enceintes avant ou après l’accouchement, et des patients cherchant une alternative à l’isolement à domicile sur le modèle de l’hôtel du Fleuve.


Individualized support, remote monitoring, alternatives to home isolation, downstream beds for people leaving the hospital and still contagious, reception site for pregnant women: many devices exist to protect patients with Covid -19 and their entourage. They are able to reduce the risk of an upward restart. Health professionals should not hesitate to contact them, as the epidemic slows down, outbreaks of contagion will regularly appear.

In recent weeks, at the height of the Covid-19 epidemic in French Guiana, efforts have been focused on supporting the hospital system to enable it to take care of patients requiring hospitalization or entry into intensive care. With the epidemic slowing down, one of the challenges will be to break the chains of transmission, to avoid any upturn. This slowdown will be accompanied by the appearance of epidemic foci, the spread of which must be stopped as soon as possible. To do this, support and follow-up of confirmed cases of Covid-19 and their contact cases is essential. Several tools are available to healthcare professionals and their patients.

  •     YanaCov

This system, currently in place in the Île-de-Cayenne, aims to detect, trace and isolate patients, but also to accompany and help them in their daily lives. Mobile teams come to their homes to help them organize their isolation, identify other members of the household, find solutions to the material difficulties that isolation can create. YanaCov is offered to people attending screening drives. City or hospital doctors can request the platform for their patients who request it by calling 0694 04 97 77.

  •     DAS

The Red Cross has created this platform responsible for screening, announcing and monitoring people presenting for screening operations in neighborhoods. They operate for screening operations in Île-de-Cayenne and Kourou. In the west (Saint-Laurent du Maroni, Mana, Awala-Yalimapo, Iracoubo and Apatou), all patients declared positive for Covid-19 are contacted by the DAS system. This whether they have been tested in a screening operation, in the Covid sector of the hospital in western Guyana or at the Biosoleil drive in Saint-Laurent du Maroni. If the patient has an attending physician, this can provide follow-up.

  •     Isolation at the hotel

Initially organized at the Hotel du Fleuve in Sinnamary, isolation at the hotel as an alternative to home will continue at the Mercure hotel in Kourou in a few days. This device allows patients who do not have the opportunity to isolate themselves in good conditions at home to opt for an alternative where they will be offered paramedical follow-up. The Kourou hospital center, manager of the system, provides a telephone number for healthcare professionals for all their questions: 0694 23 27 57 (every day from 9 a.m. to 5 p.m.) as well as an email address: saucovid @ ch-kourou.fr.

  •     Véyé mo health

The Véyé mo santé solution was designed in French Guiana to provide remote monitoring of patients. It is suitable for people with a mild form of Covid-19. Véyé mo Santé allows doctors to monitor the progress of their patient's state of health during their period of isolation. To do this, the patient answers a questionnaire on Covid-19 symptoms. The doctor receives the results with an alert if there is an abnormal result. For any further information, please contact Dr Carroll, Dr Laversanne (URPS doctors) or Dr Thomas (GCS Guyasys).

  •     The downstream beds of Roura and Saint-Laurent du Maroni.

To reduce the pressure on hospital beds, downstream beds have been created at the Therapeutic, Educational and Pedagogical Institute (Itep) in Roura and at the Blue Lake Residence in Saint-Laurent du Maroni. Hospital doctors can refer patients of Covid-19 patients there, who can leave the hospital but are unable to isolate themselves at home until the end of their period of contagiousness. Patients are followed by HAD professionals from Rainbow and Guyane Santé and benefit, for the less autonomous, from the help of staff from the medico-social sector. In Saint-Laurent du Maroni, the site is versatile and also welcomes pregnant women before or after childbirth, and patients seeking an alternative to home isolation on the model of the Hôtel du Fleuve.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire