aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

08/09/20
Campagne feux de végétation 2020

Le dispositif opérationnel pour la campagne 2020 s’organise autour de moyens humains, matériels et organisationnels mis à disposition par les services de l’État, renforcé par une assistance météorologique du service régional de Météo-France.

Les dispositions des directives « feux de végétation » sont applicables du 7 septembre au 7 décembre 2020.

La Guyane, territoire ultra-marin continental recouvert à 80 % de forêt tropicale humide, n’est pas épargné par les risques naturels majeurs ; dont les feux de végétation. Le risque est situé sur la bande côtière sur une largeur de 10 à 50 kilomètres. Cette bande côtière représente moins de 10 % du territoire, mais concentre plus de 90 % de la population.

La période à risque est la saison sèche, avec des pics en octobre et novembre.

En moyenne, près d’un millier d’hectares sont brûlés chaque année, avec des bilans en saisons sèches variables selon les conditions climatiques :

2015 : 786 ha brûlés pour 1058 départs de feux constatés (zone sud - France métropolitaine 3 112 ha)
2016 : 2 191 ha brûlés pour 863 départs de feux constatés (12 140 ha)
2017 : 225 ha brûlés pour 301 départs de feux constatés (19 692 ha)
2018 : 527 ha brûlés pour 622 départs de feux constatés (3 066 ha)
2019 : 361 ha brûlés pour 441 départs de feux constatés (4 400 ha)


Le pilotage et la coordination de la campagne sont assurés par le centre opérationnel feu (CO feu) de l’État-major Interministériel de Zone (EMIZ), sous l’autorité du préfet de zone de défense et de sécurité (préfet de la région Guyane), et du directeur général des sécurités, de la réglementation et des contrôles.

Les paramètres météo des 6 stations sont quotidiennement analysés puis classés selon 5 niveaux de risques.
Ces niveaux conditionnent les mesures d’information et de prévention qui pourront être activées par les services de l’État, appuyés par les acteurs locaux et les collectivités concernés.

Bien que les incendies de végétation soient moins meurtriers que la plupart des autres risques naturels, ils peuvent s’avérer coûteux en termes d’impacts :

environnementaux : appauvrissement de la biodiversité floristique et faunistique, modification des paysages et des biotopes, appauvrissement des sols et augmentation des risques d’érosion.
économiques : destruction d’exploitations agricoles (15 à 20 chaque année), perturbation d’axes routiers (20 à 30 fois chaque année), coupure des réseaux électriques ou téléphoniques, incidence sur l’activité aéronautique.
Matériels : destruction d’équipements publics, incendies de biens privés.
Humains : brûlures, expositions aux fumées toxiques.

L’augmentation rapide des secteurs urbanisés, la présence diffuse d’habitations en sites naturels et la multiplication des zones d’habitat spontané, le plus souvent implantées dans des secteurs vulnérables aux feux, accroissent très nettement chaque année l’enjeu humain.

La réglementation rend possible le brûlage de déchets verts par écobuage de 9h à 17h30. Toutefois la population est invitée à suivre le niveau de risque, afin de ne pas occasionner accidentellement un départ de feu pendant une période à risque (niveau de risque sévère et très sévère).


The operational system for the 2020 campaign is organized around human, material and organizational resources made available by state services, reinforced by meteorological assistance from the regional service of Météo-France.

The provisions of the “vegetation fires” directives are applicable from September 7 to December 7, 2020.

French Guiana, a continental ultra-marine territory covered by 80% of tropical rainforest, is not spared by major natural risks; including wildland fires. The risk is located on the coastal strip over a width of 10 to 50 kilometers. This coastal strip represents less than 10% of the territory, but concentrates more than 90% of the population.

The period at risk is the dry season, with peaks in October and November.

On average, nearly a thousand hectares are burned each year, with varying dry season results depending on climatic conditions:

2015: 786 ha burned for 1058 recorded fires (southern area - metropolitan France 3,112 ha)
2016: 2,191 ha burned for 863 outbreaks of fires observed (12,140 ha)
2017: 225 ha burned for 301 recorded fires (19,692 ha)
2018: 527 ha burned for 622 recorded fires (3,066 ha)
2019: 361 ha burned for 441 recorded fires (4,400 ha)

The campaign is managed and coordinated by the fire operational center (CO fire) of the Interministerial Zone Staff (EMIZ), under the authority of the prefect of the defense and security zone (prefect of the region French Guiana), and the Director General of Security, Regulations and Controls.

The weather parameters of the 6 stations are analyzed daily and then classified according to 5 levels of risk.
These levels condition the information and prevention measures that can be activated by state services, supported by local actors and the communities concerned.

Although wildfires are less deadly than most other natural hazards, they can be costly in terms of impacts:

• environmental: impoverishment of flora and fauna biodiversity, modification of landscapes and biotopes, impoverishment of soils and increased risk of erosion.
• economic: destruction of farms (15 to 20 each year), disruption of main roads (20 to 30 times each year), cut-off of electricity or telephone networks, impact on aeronautical activity.
• Materials: destruction of public equipment, fires of private property.
• Humans: burns, exposure to toxic fumes.

The rapid increase in urbanized sectors, the diffuse presence of dwellings in natural sites and the multiplication of spontaneous settlements, most often located in sectors vulnerable to fires, very clearly increase the human stake every year.

The regulations make it possible to burn green waste by peeling from 9 a.m. to 5.30 p.m. However, the population is invited to monitor the level of risk, so as not to accidentally cause a fire to start during a period of risk (severe and very severe level of risk).
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
Vol 16 Vega

Annonceurs

Régie publicitaire