aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

08/09/20
L’Éducation nationale s’organise pour faire face à la survenue de cas de Covid-19

Avec la rentrée, les établissements scolaires doivent s’adapter à l’épidémie de Covid-19. Le rectorat a établi un protocole, adapté aux spécificités locales, pour faciliter le respect des mesures barrières, le port du masque, la gestion d’un cas confirmé de Covid-19 ou la présence d’une personne symptomatique. Le Rectorat, l’Agence régionale de santé, la Collectivité territoriale de Guyane, les mairies et la caisse générale de sécurité sociale sont pleinement mobilisés pour assurer aux élèves une rentrée scolaire dans les meilleures conditions.


Apparition d’un cas de Covid-19 dans un établissement scolaire

Dès que la caisse générale de sécurité sociale (CGSS) de la Guyane ou le rectorat sont informés d’un cas confirmé de Covid-19 parmi les élèves ou les adultes d’un établissement scolaire, l’Éducation nationale établit une liste des cas contacts à risque potentiels (élèves et adultes) et les appelle afin de leur dire de rester en isolement, de ne pas retourner en classe le lendemain et d’effectuer un test. L’autorisation spéciale d’absence est automatique. Le chef d’établissement est alerté. Ces listes sont transmises à la CGSS (pour le littoral), aux centres de santé (communes de l’intérieur) et à l’Agence régionale de santé.

Définition des contacts à risque

La liste des contacts à risque est établie selon les critères suivants :

  • Port du masque chirurgical en permanence : pas de risque ;
  • Port du masque grand public en permanence par les deux personnes (cas confirmé et cas contact) : pas de risque ;
  • En cas de retrait du port du masque à un moment de la journée (par exemple au moment du déjeuner) : risque ;

Personne symptomatique
Toute personne, élève ou personnel enseignant ou administratif, qui présente le moindre symptôme est évaluée. Si nécessaire, elle est orientée pour effectuer un dépistage. Dans l’attente du résultat, elle est placée en quatorzaine. En cas de résultat positif, l’Éducation nationale établit la liste des contacts à risque.

Si un élève hébergé en famille d’accueil ou en internat sur le littoral est testé positif
Des lycéens des communes de l’intérieur sont hébergés en famille d’accueil ou en internat sur le littoral afin d’y suivre leur cursus scolaire. Dès ce week-end s’est présenté le cas d’une élève déclarée positive. Dans le cas d’espèce, la famille d’accueil (qui héberge deux élèves) a pu s’organiser afin d’isoler la jeune fille dans la maison et lui fournir ses repas. Le centre hospitalier de Kourou (CHK), qui gère l’isolement en alternative au domicile à l’hôtel Mercure de la ville spatiale, a indiqué que, s’agissant de mineurs de 16 ou 17 ans, il sera possible de les y héberger à condition que ses responsables légaux lui en donne l’autorisation.

Un élève hébergé en internat qui est testé positif au Covid-19 sera isolé au sein de l’internat, jusqu’à ce que sa famille puisse le récupérer. Des équipements de protection individuels ont été fournis aux internats.

Rentrée des classes échelonnée
Comme annoncée, la rentrée des classes a été échelonnée selon les communes, afin de permettre aux établissements et aux collectivités de s’adapter à la situation sanitaire. Toutes les écoles étaient censées rouvrir au plus tard hier, à l’exception de celles de Saint-Laurent du Maroni, où la rentrée des classes est fixée à lundi prochain. C’est également le cas pour le collège de Maripasoula, après la découverte d’un cas de Covid-19 avec de nombreux contacts à risque.

Fourniture de masques par le rectorat
Pour rappel, le port du masque est obligatoire pour les adultes, les collégiens et les lycéens. Il n’est pas obligatoire pour les élèves d’élémentaire et interdit pour ceux de maternelle.

  • Les masques dits grand public sont fournis par le rectorat à tous les personnels travaillant en écoles et établissements scolaires, y compris ceux des collectivités locales, si celles-ci sont dans l’incapacité de les fournir et en font la demande ;
  • Pour les élèves, il est demandé aux parents de leurs fournir des masques. Pour les familles qui ne pourront pas se procurer ces masques, ou en attendant qu’elles le fassent, le rectorat fournira aux collégiens et lycéens concernés des masques grand public ;
  • Dans le premier degré, des masques pédiatriques ont été fournis par le rectorat pour des cas de soupçon de symptômes, en attendant la prise en charge par les parents et/ou les autorités sanitaires ;
  • Pour les personnes (élèves et personnels) considérées comme vulnérables (décret du 5 mai), et certifiées comme telles par les services de santé de l’académie, des masques chirurgicaux de type 2 seront fournis par le rectorat. L’accueil des enfants à l’école et le travail en présentiel sont la règle. En cas d’impossibilité, sur présentation d’un certificat du médecin traitant, une autorisation spéciale d’absence pourra être accordée.

Fourniture en gel hydro-alcoolique
Le gel hydro-alcoolique et le savon sont fournis par les communes pour le 1er degré et la collectivité territoriale (CTG) pour le 2nd degré ; par le rectorat pour les collectivités qui sont en rupture de stock et en feront la demande.

Un médecin référent pour chaque établissement
Chaque établissement scolaire est doté d'un médecin référent. Son avis pourra notamment être sollicité pour déterminer les cas contacts à risque, déterminer les conditions du port du masque pour les élèves présentant des pathologies particulières, conseiller les responsables de l'établissement.

Transport, restauration, hébergement
Le transport scolaire (y compris fluvial), la cantine et les hébergements (internat, familles d’accueil) sont censés fonctionner dès le jour de la rentrée, dans le strict respect du protocole sanitaire en vigueur.

Établissements aux frontières

  • Les élèves habitant de l’autre côté de la frontière et accueillis dans une école côté français ne seront autorisés à reprendre qu’après la mise en œuvre d’une procédure spécifique visant à garantir la sécurité de la communauté éducative, validée par les autorités sanitaires et administratives, sous l’autorité du préfet ;
  • Les enseignants ayant choisi de résider de l’autre côté de la frontière devront dorénavant résider sur le sol français, comme le prévoit la réglementation, pour pouvoir accéder à leur établissement d’exercice.

With the start of the school year, schools must adapt to the Covid-19 epidemic. The rectorate has established a protocol, adapted to local specificities, to facilitate compliance with barrier measures, the wearing of a mask, the management of a confirmed case of Covid-19 or the presence of a symptomatic person. The Rectorate, the Regional Health Agency, the Territorial Collectivity of French Guiana, the town halls and the general social security fund are fully mobilized to ensure that students get back to school in the best conditions.


Appearance of a case of Covid-19 in a school

As soon as the general social security fund (CGSS) of French Guiana or the rectorate are informed of a confirmed case of Covid-19 among students or adults in a school, the National Education establishes a list of cases potential risk contacts (students and adults) and calls them to tell them to stay in isolation, not to return to class the next day and to take a test. The special absence authorization is automatic. The head of the establishment is alerted. These lists are sent to the CGSS (for the coast), to health centers (interior municipalities) and to the Regional Health Agency.

Definition of risk contacts

The list of contacts at risk is established according to the following criteria:

  •     Wearing a surgical mask at all times: no risk;
  •     Wearing of the general public mask at all times by both people (confirmed case and contact case): no risk;
  •     If the mask is removed at one time of the day (for example at lunchtime): risk;

Symptomatic person
Anyone, student, teaching or administrative staff, who has the slightest symptom is assessed. If necessary, she is referred for screening. Pending the outcome, she is placed in fourteen. In the event of a positive result, National Education establishes a list of at-risk contacts.

If a student living with a host family or boarding school on the coast tests positive
High school students from the municipalities of the interior are accommodated with host families or boarding schools on the coast in order to follow their schooling there. This weekend, the case of a student declared positive arose. In this case, the host family (which hosts two students) was able to organize to isolate the young girl in the house and provide her with meals. The Kourou Hospital Center (CHK), which manages isolation as an alternative to home at the Mercure hotel in the space city, has indicated that, for minors aged 16 or 17, it will be possible to accommodate them there. provided that its legal representatives give it authorization.

A boarding school student who tests positive for Covid-19 will be isolated within the boarding school until his family can pick him up. Personal protective equipment was provided to boarding schools.

Back to school staggered
As announced, the start of the school year has been staggered according to the municipalities, in order to allow establishments and communities to adapt to the health situation. All schools were supposed to reopen by yesterday at the latest, with the exception of those in Saint-Laurent du Maroni, where the start of the school year is set for next Monday. This is also the case for the college of Maripasoula, after the discovery of a case of Covid-19 with numerous contacts at risk.

Supply of masks by the rectorate
As a reminder, wearing a mask is compulsory for adults, middle school and high school students. It is not compulsory for elementary students and prohibited for kindergarten students.

  •     So-called general public masks are provided by the rectorate to all staff working in schools and educational establishments, including those of local communities, if they are unable to provide them and request them;
  •     For the pupils, parents are asked to provide them with masks. For families who will not be able to obtain these masks, or while waiting for them to do so, the rectorate will provide the middle school and high school students concerned with masks for the general public;
  •     In the first degree, pediatric masks were provided by the rectorate for cases of suspected symptoms, pending treatment by parents and / or health authorities;
  •     For people (students and staff) considered vulnerable (decree of May 5), and certified as such by the academy's health services, type 2 surgical masks will be provided by the rectorate. Reception of children at school and face-to-face work are the rule. If this is not possible, upon presentation of a certificate from the attending physician, special authorization of absence may be granted.

Supply of hydro-alcoholic gel
The hydro-alcoholic gel and soap are provided by the municipalities for the 1st degree and the local authority (CTG) for the 2nd degree; by the rectorate for communities that are out of stock and will request it.

A referring doctor for each establishment
Each school has a referent doctor. Its opinion may in particular be requested to determine risky contact cases, determine the conditions for wearing a mask for students with specific pathologies, and advise the school officials.

Transport, catering, accommodation
School transport (including river), the canteen and accommodation (boarding school, host families) are supposed to operate from the day of school, in strict compliance with the health protocol in force.

Border establishments

  •     Students living on the other side of the border and hosted in a school on the French side will only be allowed to resume after the implementation of a specific procedure aimed at guaranteeing the safety of the educational community, validated by the health authorities. and administrative, under the authority of the prefect;
  •     Teachers who have chosen to reside on the other side of the border will now have to reside on French soil, as provided for by law, in order to be able to access their practicing establishment.
     

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
Vol 16 Vega

Annonceurs

Régie publicitaire