aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

15/09/20
Pourquoi l’isolement passe à 7 jours ?

Pour justifier sa recommandation de réduire et d'harmoniser les durées d'isolement et de quarantaine à 7 jours pour les cas confirmés de Covid-19 et leurs personnes contacts à risque, le conseil scientifique a bénéficié d’études désormais robustes sur la contagiosité des patients et sur les délais d’incubation. La fin de la période d'isolement ou de quarantaine doit s’accompagner par le port rigoureux du masque et le respect strict des mesures barrière et de la distanciation physique durant les 7 jours suivant la levée de la mesure.

L’isolement des confirmés de Covid-19 et des personnes contacts à risque est un des piliers de la lutte contre l’épidémie. Le conseil scientifique du gouvernement a rendu un avis à ce sujet, le 3 septembre, pour l’adapter aux connaissances les plus récentes de la maladie et de la contagiosité des patients, et pour en améliorer le respect. Il conclut à une réduction de cet isolement de 14 à 7 jours. Dès la fin de semaine dernière, la direction générale de la santé a transmis des messages aux Agences régionales de santé ainsi qu'aux médecins validant le principe de la réduction et de l'harmonisation de l'isolement (cas confirmés et probables) et de la quarantaine (personnes contacts à risque) selon les modalités suivantes :

  • L'isolement des cas confirmés ou probables symptomatiques est ainsi réduit à 7 jours pleins à partir de la date de début des symptômes avec absence de fièvre au 7e jour (si le cas reste fébrile, l'isolement doit être maintenu pendant quarante-huit heures après disparition de cette fièvre) ;
     
  • Pour les cas confirmés asymptomatiques, l’isolement est compté à partir du jour du prélèvement positif pour une durée de 7 jours pleins également (et non plus 10 jours). En cas de survenue de symptômes évocateurs du Covid-19, la période d’isolement devra être rallongée de 7 jours à partir de la date d’apparition des symptômes.

Ces recommandations ne concernent ni les patients hospitalisés, ni les patients immunodéprimés. La fin de la période d’isolement des cas symptomatiques et asymptomatiques doit s’accompagner par le port rigoureux du masque chirurgical et le strict respect des mesures barrière et de la distanciation physique durant les 7 jours suivant la levée de l’isolement.

Pour les personnes contacts à risque, la situation diffère selon qu'elles vivent ou non au sein du foyer du cas confirmé.

  • Les cas contact partageant le foyer du cas confirmé effectuent un test immédiatement, afin de pouvoir déclencher le contact tracing s'ils sont positifs ; ils effectuent un second test à J7 après la date de guérison du cas ;
  • Les cas contact ne partageant pas son foyer réalisent un test à J7 du dernier contact avec le cas positif.

Que les cas contact vivent ou non au sein du foyer du cas confirmé, la mesure de quarantaine se poursuit jusqu’au rendu du résultat pour un prélèvement réalisé à J7 du dernier contact avec le cas confirmé, et ne prend fin qu’en cas de résultat de test négatif et devant l’absence de symptômes évocateurs du Covid-19. Ainsi la durée de quarantaine incompressible pour les personnes contacts est de 7 jours à partir du dernier contact, prolongée du délai nécessaire à l’obtention du résultat. La fin de la période de quarantaine doit s’accompagner par le port rigoureux du masque et le respect strict des mesures barrière et de la distanciation physique durant les 7 jours suivant la levée de la mesure. En cas de résultat positif, la mesure de quarantaine évolue vers une mesure d'isolement (cas confirmé).

Toujours s'agissant des personnes contacts à risque d'un cas confirmé :

  • Si le résultat est négatif mais que la personne déclare être symptomatique, la mesure de quarantaine se poursuit ; la (télé)consultation d'un médecin est recommandé, qui pourra prescrire un nouveau test, prolonger l'arrêt de travail ou lever la mesure de quarantaine ;
  • Si la personne asymptomatique réalise le test avant J7, la mesure de quarantaine ne pourra pas être levée et un nouveau test devra être effectué à J7 du dernier contact à risque avec le cas confirmé ;
  • Si la personne ne réalise pas le test et en l'absence de symptômes évocateurs, la quarantaine pourra être allégée avec une limitation stricte des contacts sociaux : sorties limitées autorisées avec port du masque chirurgical obligatoire, pas d’utilisation des transports en commun, pas de contact avec des personnes à risque de forme grave de Covid-19 et pas de travail en présentiel. Si la personne ne peut télétravailler, elle pourra solliciter son médecin (ou à défaut la plateforme de l’Assurance maladie) pour obtenir une prolongation de son arrêt de travail afin de respecter une durée de quarantaine de 14 jours.

To justify its recommendation to reduce and harmonize the isolation and quarantine periods to 7 days for confirmed cases of Covid-19 and their at-risk contact persons, the scientific council benefited from now robust studies on the contagiousness of patients and incubation times. The end of the isolation or quarantine period must be accompanied by the rigorous wearing of a mask and strict compliance with barrier measures and physical distancing during the 7 days following the lifting of the measure.

Isolation of confirmed Covid-19 and at-risk contact persons is one of the pillars of the fight against the epidemic. The government's scientific council issued an opinion on this subject on 3 September to adapt it to the most recent knowledge of the disease and the contagiousness of patients, and to improve compliance. He concludes that this isolation has been reduced from 14 to 7 days. From the end of last week, the general directorate of health sent messages to the regional health agencies as well as to the doctors validating the principle of the reduction and the harmonization of the isolation (confirmed and probable cases) and of quarantine (contact persons at risk) according to the following methods:

  •     The isolation of confirmed or probable symptomatic cases is thus reduced to 7 full days from the date of onset of symptoms with absence of fever on the 7th day (if the case remains febrile, isolation must be maintained for 48 hours. after disappearance of this fever);
  •     For confirmed asymptomatic cases, isolation is counted from the day of the positive sample for a period of 7 full days as well (and no longer 10 days). If symptoms suggestive of Covid-19 occur, the isolation period should be extended by 7 days from the date of onset of symptoms.

These recommendations do not apply to hospitalized patients or to immunocompromised patients. The end of the isolation period for symptomatic and asymptomatic cases must be accompanied by rigorous wearing of the surgical mask and strict compliance with barrier measures and physical distancing during the 7 days following the lifting of isolation.

For contact persons at risk, the situation differs depending on whether or not they live in the focus of the confirmed case.

  •     Contact cases sharing the focus of the confirmed case are tested immediately, so that contact tracing can be triggered if they are positive; they perform a second test on D7 after the case's cure date;
  •     Contact cases not sharing their home carry out a test on D7 of the last contact with the positive case.

Whether or not the contact cases live in the home of the confirmed case, the quarantine measure continues until the result is returned for a sample taken on D7 of the last contact with the confirmed case, and only ends in the event of negative test result and the absence of symptoms suggestive of Covid-19. Thus, the incompressible quarantine period for contact persons is 7 days from the last contact, extended by the time necessary to obtain the result. The end of the quarantine period must be accompanied by the rigorous wearing of a mask and strict compliance with barrier measures and physical distancing during the 7 days following the lifting of the measure. In the event of a positive result, the quarantine measure evolves into an isolation measure (confirmed case).

Still concerning contact persons at risk of a confirmed case:

  •     If the result is negative but the person declares to be symptomatic, the quarantine measure continues; the (tele) consultation of a doctor is recommended, who can prescribe a new test, prolong the sick leave or lift the quarantine measure;
  •     If the asymptomatic person performs the test before D7, the quarantine measure cannot be lifted and a new test must be performed on D7 of the last risky contact with the confirmed case;
  •     If the person does not carry out the test and in the absence of suggestive symptoms, the quarantine may be reduced with a strict limitation of social contacts: limited outings authorized with compulsory wearing of the surgical mask, no use of public transport, no of contact with people at risk of severe Covid-19 and no face-to-face work. If the person cannot telework, they can contact their doctor (or failing that the Health Insurance platform) to obtain an extension of their sick leave in order to respect a quarantine period of 14 days.
     

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
Vol 16 Vega

Annonceurs

Régie publicitaire