aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

05/01/21
Avis du Comité Scientifique Territorial du lundi 4 janvier 2021

La 1ère réunion de l’année du Comité Scientifique Territorial (CST), installé par la Collectivité Territoriale de Guyane (CTG), se tenait ce lundi 4 janvier 2021, en présence d’Alain Ayong le Kama, recteur de l’Académie de Guyane. Les échanges étaient principalement portés sur la rentrée scolaire après les vacances de Noël et sur la vaccination.

Le comité souligne, après analyse de la situation épidémiologique et en dépit d’une baisse apparente des chiffres de contaminations sur le territoire, comme en Hexagone, une diminution importante du nombre de test. Cela représente une baisse moyenne de 28 % comparée aux semaines précédentes. Le R0 quant à lui reste supérieur à 1 et le nombre d’hospitalisation et de patients en réanimation a augmenté de 48 %.
Face à la situation épidémiologique actuelle toujours préoccupante, le comité émet principalement deux recommandations :

Maintien de l’adhésion aux mesures barrières
Compte tenu de la situation sanitaire actuelle qui ne correspond pas à la réalité, les membres du CST considèrent que celle-ci est sous-évaluée et recommandent donc de maintenir un niveau de vigilance accru au sein de la sphère familiale et professionnelle et en appellent à la responsabilité individuelle.

Engager une campagne de vaccination locale aussi massive que responsable
Le Comité recommande, sur le mode du volontariat, de donner accès en priorité aux personnes considérées comme des cas à risque. Aussi, il propose la mise à disposition de locaux aménagés en centre de vaccination afin de permettre aux personnes volontaires de se faire vacciner dans un lieu optimisés pour répondre aux règles de vaccination de masse. Ces centres seraient dotés d’une unité de réfrigération permettant de maintenir le vaccin à moins 80 degrés.
Ce dispositif pourrait être mis à disposition des médecins généralistes de Guyane afin de répondre aux exigences de respect de la chaîne du froid, particulièrement contraignante pour ce type de vaccin mais également d'offrir aux patients la possibilité d'être vaccinés par leur médecin au bénéfice du lien de confiance propre à renforcer l'adhésion à cette campagne de vaccination.

Enfin, les membres du CST invitent les représentants de l'Agence Régionale de Santé et de la Caisse Générale de Sécurité Sociale de Guyane au prochain Comité Scientifique Territorial pour évoquer ensemble ce sujet particulièrement préoccupant et échanger autour de la mise à disposition de doses de vaccins, d'unités de réfrigération et sur l'organisation des filières de vaccination de la population guyanaise.


The 1st meeting of the year of the Territorial Scientific Committee (CST), installed by the Territorial Collectivity of French Guiana (CTG), was held this Monday, January 4, 2021, in the presence of Alain Ayong le Kama, rector of the Academy of French Guiana. The discussions were mainly focused on the start of the school year after the Christmas holidays and on vaccination.

The committee underlines, after analysis of the epidemiological situation and despite an apparent drop in contamination figures in the territory, as in France, a significant decrease in the number of tests. This represents an average decrease of 28% compared to previous weeks. The R0, meanwhile, remains above 1 and the number of hospitalizations and intensive care patients has increased by 48%.
Faced with the current epidemiological situation, which is still worrying, the committee mainly makes two recommendations:

Maintaining adherence to barrier measures
Given the current health situation, which does not correspond to reality, the members of the CST consider that it is underestimated and therefore recommend maintaining a heightened level of vigilance within the family and professional sphere and call for individual responsibility.

Start a local vaccination campaign that is as massive as it is responsible
The Committee recommends, on a voluntary basis, that priority be given to people considered to be at risk. It also proposes the provision of premises fitted out as a vaccination center in order to allow volunteers to be vaccinated in a location optimized to meet the rules of mass vaccination. These centers would be equipped with a refrigeration unit to keep the vaccine at minus 80 degrees.
This device could be made available to general practitioners in French Guiana in order to meet the requirements of compliance with the cold chain, which is particularly restrictive for this type of vaccine, but also to offer patients the possibility of being vaccinated by their doctor as soon as possible. benefit from the bond of trust that can strengthen adherence to this vaccination campaign.

Finally, the members of the CST invite the representatives of the Regional Health Agency and of the General Social Security of French Guiana to the next Territorial Scientific Committee to discuss together this particularly worrying subject and discuss the provision of doses of vaccines, refrigeration units and the organization of vaccination channels for the Guianese population.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
Vol Soyuz 25

Annonceurs

Régie publicitaire