aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

18/01/21
Les centres de vaccination désormais tous fonctionnels

Après Saint-Laurent du Maroni jeudi et Kourou vendredi, le centre hospitalier de Cayenne a inauguré son centre de vaccination, samedi matin. Le Dr Nicolas Vignier en a assuré la présentation au préfet Thierry Queffelec, à la directrice générale de l’ARS Clara de Bort, au directeur de la CGSS Jean-Xavier Bello et au directeur du CHC Christophe Robert. A compter d’aujourd’hui, ils ouvrent tous à leur rythme normal. De nouveaux publics prioritaires peuvent bénéficier de la vaccination et les rendez-vous peuvent être pris par téléphone ou en ligne.

Le Pr Félix Djossou (Umit, CHC), Le Dr Jacques Breton (URPS médecins), le Dr Roger Pradineau, le Pr Mathieu Nacher (CIC, Inserm), le Dr Dominique Lambert (ARS) ou encore le docteur et ancien maire de Rémire-Montjoly Jean Ganty. Tous se sont fait vacciner contre le Covid-19 samedi matin, jour de l’inauguration du centre de vaccination du centre hospitalier de Cayenne. Parmi les premiers vaccinés, Evelyne Davigny-Ross, sage-femme libérale à Matoury. « Je me suis fait vacciner parce que je suis professionnelle de santé, a-t-elle souligné sur la page Facebook de France-Guyane. Je devais me protéger, protéger ma famille et protéger mes patients. Le Covid-19, c’est une maladie qui tue. Je fais confiance en la médecine. Ce n’est pas le premier vaccin. Des maladies ont été éradiquées grâce à eux. »

A compter d’aujourd’hui, le centre de vaccination du CHC accueillera les publics prioritaires du lundi au vendredi, de 7 heures à 18 heures. La prise de rendez-vous est obligatoire (lire ci-dessous), comme le rappelle Clara de Bort, directrice générale de l’Agence régionale de santé. « On ne peut pas se présenter librement dans un centre de vaccination. La réservation permet de prévoir exactement les doses, de ne décongeler que celles qui sont nécessaires pour ne pas en gaspiller. »

L’autorisation a été donnée d’utiliser les six doses du vaccin Pfizer/BioNTech (celui de Moderna en comptera dix). Pour qu’aucune ne se perde, la direction du CHC invite ses agents qui ne font pas partie des publics prioritaires et qui souhaitent être vaccinés à se faire connaître. « Ils pourront ainsi bénéficier des doses non utilisées à la fin de chaque journée de vaccination. Si les plannings sont réalisés afin d’optimiser l’utilisation (des flacons), il peut arriver, en cas d’annulation de rendez-vous, par exemple, que certaines doses ne soient pas utilisées. Dans ce cas, une possibilité est laissée aux professionnels du CHC d’en bénéficier. Une priorité est laissée aux professionnels évoluant dans les services les plus exposés au Covid-19. »


After Saint-Laurent du Maroni on Thursday and Kourou on Friday, the Cayenne hospital center inaugurated its vaccination center on Saturday morning. Dr Nicolas Vignier provided the presentation to the prefect Thierry Queffelec, the director general of ARS Clara de Bort, the director of the CGSS Jean-Xavier Bello and the director of the CHC Christophe Robert. As of today, they are all opening at their normal pace. New priority audiences can benefit from vaccination and appointments can be made by phone or online.

Pr Félix Djossou (Umit, CHC), Dr Jacques Breton (URPS doctors), Dr Roger Pradineau, Pr Mathieu Nacher (CIC, Inserm), Dr Dominique Lambert (ARS) or the doctor and former mayor of Rémire -Montjoly Jean Ganty. All were vaccinated against Covid-19 on Saturday morning, the day of the inauguration of the Cayenne hospital center vaccination center. Among the first vaccinated, Evelyne Davigny-Ross, liberal midwife in Matoury. "I was vaccinated because I am a health professional," she said on the France-Guyane Facebook page. I had to protect myself, protect my family and protect my patients. Covid-19 is a disease that kills. I trust medicine. This is not the first vaccine. Diseases have been eradicated thanks to them. "

As of today, the CHC vaccination center will welcome priority audiences Monday through Friday, 7 a.m. to 6 p.m. Appointment scheduling is mandatory (read below), as Clara de Bort, Director General of the Regional Health Agency recalls. “You cannot go freely to a vaccination center. The reservation makes it possible to predict exactly the doses, to thaw only those which are necessary so as not to waste any. "

Clearance has been given to use all six doses of the Pfizer / BioNTech vaccine (Moderna's will have ten). So that none is lost, the management of the CHC invites its agents who are not among the priority audiences and who wish to be vaccinated to make themselves known. “This will allow them to benefit from unused doses at the end of each vaccination day. If the schedules are carried out in order to optimize the use (of the vials), it may happen, in the event of cancellation of an appointment, for example, that certain doses are not used. In this case, a possibility is left to the professionals of the CHC to benefit from it. Priority is given to professionals working in the services most exposed to Covid-19. "
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire