aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

15/02/21
Deux cas de rougeole détectés en Guyane en deux semaines

La rougeole, maladie extrêmement contagieuse et pouvant être mortelle, est actuellement considérée comme éliminée en Guyane. Pourtant, deux cas probablement reliés viennent d’être signalés en 2 semaines. La rougeole est présente en Amapa et en Europe. Afin de limiter le risque de retour de cette maladie sur le territoire, l’ARS rappelle l’obligation vaccinale contre la rougeole chez les enfants et invite chacun à vérifier son statut vaccinal.

Le 29 janvier, un pédiatre du CHK a signalé à l’ARS, un cas de rougeole chez une enfant de 18 mois. Les  investigations ont immédiatement été lancées, l’enquête auprès de la famille a permis d’identifier un séjour en tout début de période de contagiosité à Saint Georges. Le CDPS de Saint Georges a aussitôt été prévenu. L’enquête au CHK a permis d’identifier des personnes contacts et lancer la verification des carnets de vaccination. Le 12 février, un deuxième cas de rougeole est déclaré chez un adulte, parmi les contacts directs de cette enfant. L’état de santé des deux malades n’inspire pour le moment pas d’inquiétude.

L’ARS rappelle que la rougeole est une maladie infectieuse très contagieuse (R0 taux de reproduction entre 10 et 20) qui peut être mortelle. Elle se présente sous la forme de symptômes tels que : fièvre, toux, rhinite, conjontivite, manque d’appétit, puis survenue 3 à 4 jours après d’une éruption cutanée. Dans la forme simple l’épisode dure une semaine. On assiste parfoisà de graves complications respiratoires et/ou neurologiques pouvant être mortelles en particulier chez les personnes fragiles et les femmes enceintes.

En Guyane, 4 cas ont été signalés entre 2010 et 2020 :
- 2010 un cas importé de métropole ayant provoqué un cas local secondaire
- 2008 un cas importé de métropole
- 2020, un cas importé du Brésil

Une recrudescence de cas de rougeole est observée au Brésil avec 8202 cas confirmés en 2020. Dans la région de l’Amapa, 177 cas ont été signalés en un an, en particulier à Santana et Macapa. La commune d’Oiapoque a signalé deux cas possibles.

L’ARS rappelle que la vaccination est la seule prévention efficace contre la rougeole. Deux doses de vaccin permettent d’obtenir une immunité efficace. La vaccination contre la rougeole est désormais obligatoire pour les enfants nés à partir du 1er janvier 2018. Elle est également recommandée surtout aux personnes nées après 1980.

L’ARS invite chacun à faire vérifier son carnet de vaccination et ceux de ses enfants auprès d’un médecin, d’un pharmacien,
d’une PMI, d’un CDPS ou d’un centre de la Croix Rouge Française. Le centre de la croix rouge de Kourou est ouvert de 7h30 à 14h du Lundi au Vendredi. Elle recommande la plus grande vigilance aux personnes ayant des liens avec le Brésil, où le niveau de vaccination est insuffisant pour limiter la propagation de cette maladie.

En cas de symptômes, consultez un médecin.


Measles, a highly contagious and potentially fatal disease, is currently considered eliminated in French Guiana. Yet two possibly related cases have just been reported within 2 weeks. Measles is present in Amapa and in Europe. In order to limit the risk of this disease returning to the country, the ARS recalls the obligation to vaccinate against measles in children and invites everyone to check their vaccination status.

On January 29, a CHK pediatrician reported a case of measles in an 18-month-old child to ARS. Investigations were immediately launched; the family survey identified a stay at the very beginning of the contagious period in Saint Georges. The CDPS of Saint Georges was immediately notified. The CHK investigation made it possible to identify contact persons and launch the verification of vaccination records. On February 12, a second case of measles was declared in an adult, among the direct contacts of this child. The state of health of the two patients does not give cause for concern at the moment.

The ARS points out that measles is a highly contagious infectious disease (R0 reproduction rate between 10 and 20) which can be fatal. It presents as symptoms such as fever, cough, rhinitis, conjontivitis, lack of appetite, and then onset 3 to 4 days after a rash. In the simple form the episode lasts a week. There are sometimes serious respiratory and / or neurological complications that can be fatal, especially in frail people and pregnant women.

In French Guiana, 4 cases were reported between 2010 and 2020:
- 2010 a case imported from metropolitan France causing a secondary local case
- 2008 a case imported from metropolitan France
- 2020, a case imported from Brazil

An upsurge in measles cases is observed in Brazil with 8202 confirmed cases in 2020. In the Amapa region, 177 cases have been reported in one year, especially in Santana and Macapa. The commune of Oiapoque has reported two possible cases.

The ARS recalls that vaccination is the only effective prevention against measles. Two doses of the vaccine provide effective immunity. Vaccination against measles is now compulsory for children born from January 1, 2018. It is also recommended especially for people born after 1980.

The ARS invites everyone to have their vaccination record and those of their children checked with a doctor or pharmacist,
a PMI, a CDPS or a French Red Cross center. The Kourou Red Cross Center is open from 7:30 a.m. to 2 p.m. Monday to Friday. She recommends the greatest vigilance to people with links to Brazil, where the level of vaccination is insufficient to limit the spread of this disease.

If you have any symptoms, see a doctor.

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire