aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

19/03/21
Prolongation des aides du plan «1 jeune - 1 solution»

À l’occasion de la Conférence du dialogue social, Jean Castex, Premier ministre, Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance et Elisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, ont réuni en visioconférence – lundi 15 mars 2021 – les organisations syndicales et patronales pour échanger sur l’évolution des aides et la méthode de concertation pour préparer la sortie de crise.

Prolongation des aides à l’embauche des jeunes

Grâce au dispositif d’aides à l’embauche et à l’apprentissage du plan « 1 jeune, 1 solution », près d’1,3 million de jeunes de moins de 26 ans ont été recrutés entre août 2020 et janvier 2021 en CDI ou CDD de plus de 3 mois malgré la crise, soit presque autant qu’en 2018 et 2019 à la même période. Parmi eux, plus de 500 000 jeunes ont signé un contrat d’apprentissage, un record historique malgré la crise.

Pour maintenir la mobilisation des entreprises en faveur de la jeunesse, ces aides seront prolongées :

- prolongation de l’aide à l’embauche des jeunes (AEJ) jusqu’au 31 mai 2021 dans la limite de 1,6 Smic ;
- prolongation à l’identique jusqu’au 31 décembre 2021 de l’aide exceptionnelle pour l’alternance, allant de 5 000 euros pour l’embauche de tout alternant de moins de 18 ans – en contrat d’apprentissage ou en contrat de professionnalisation – à 8 000 euros pour l’embauche d’un alternant de plus de 18 ans.

Prime exceptionnelle de pouvoir d’achat pour les salariés de la deuxième ligne

Le Premier ministre a annoncé la mise en place d’une nouvelle prime « Macron » que les entreprises pourront verser à tous leurs salariés. Défiscalisée et exonérée de cotisations sociales, cette prime peut aller jusqu’à 1 000 euros.

Les travailleurs de la deuxième ligne (caissiers, boulangers, agents de sécurité, travailleurs à domicile, etc.) devront bien entendu en être les bénéficiaires privilégiés. Cette prime doit donc s’articuler de manière cohérente avec le chantier sur les travailleurs de la deuxième ligne initié dans le cadre de l’agenda social. Il sera ainsi possible d’augmenter le montant de la prime jusqu’à 2 000 euros pour les branches et les entreprises qui négocieront des éléments de revalorisation de ces métiers (accès à la formation, rémunération, conditions de travail, etc.). Cette possibilité sera également ouverte aux entreprises ayant mis en place un accord d’intéressement qui permet un meilleur partage de la valeur au sein des entreprises.

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance et la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion affineront le cadre de cette prime en concertant dans les toutes prochaines semaines avec les partenaires sociaux.

Prolongation des taux en vigueur de l’activité partielle jusqu’à fin avril

Elisabeth Borne avait par ailleurs annoncé dès vendredi 12 mars 2021 la prolongation des règles actuelles de prise en charge au titre de l’activité partielle jusqu’à fin avril 2021 :

- Reste à charge nul pour les entreprises des secteurs protégés ;
- Reste à charge de 15 % pour les autres secteurs ;
- Maintien de l’indemnité à 84 % du salaire net pour les salariés.

Source (et pour aller plus loin) : https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/conference-du-dialogue-social-prolongation-des-aides-du-plan-1-jeune-1-solution


On the occasion of the Social Dialogue Conference, Jean Castex, Prime Minister, Bruno Le Maire, Minister of the Economy, Finance and Recovery and Elisabeth Borne, Minister of Labor, Employment and Integration , brought together by videoconference - Monday, March 15, 2021 - trade unions and employers' organizations to discuss the development of aid and the consultation method to prepare for the way out of the crisis.

Extension of aid for hiring young people

Thanks to the “1 youth, 1 solution” plan to help hiring and learning, nearly 1.3 million young people under the age of 26 were recruited between August 2020 and January 2021 on permanent contracts. or CDD of more than 3 months despite the crisis, almost as much as in 2018 and 2019 at the same period. Among them, more than 500,000 young people signed an apprenticeship contract, a historic record despite the crisis.

To maintain the mobilization of companies in favor of young people, this aid will be extended:

- extension of aid for the hiring of young people (AEJ) until May 31, 2021, up to a limit of 1.6 Smic;
- identical extension until December 31, 2021 of the exceptional assistance for work-study programs, ranging from 5,000 euros for the hiring of all work-study students under the age of 18 - in an apprenticeship contract or in a professionalization contract - 8,000 euros for the hiring of a work-study student over 18 years of age.

Exceptional purchasing power bonus for second line employees

The Prime Minister announced the establishment of a new "Macron" bonus that companies will be able to pay to all their employees. Tax-exempt and exempt from social contributions, this premium can go up to 1,000 euros.

Second-line workers (cashiers, bakers, security guards, home workers, etc.) should of course be the privileged beneficiaries. This bonus must therefore be articulated in a coherent manner with the work on second-line workers initiated as part of the social agenda. It will thus be possible to increase the amount of the bonus up to 2,000 euros for the branches and companies that will negotiate elements for upgrading these professions (access to training, remuneration, working conditions, etc.). This possibility will also be open to companies that have set up a profit-sharing agreement that allows better sharing of value within companies.

The Minister of the Economy, Finance and Recovery and the Minister of Labor, Employment and Integration will refine the framework of this bonus by consulting in the coming weeks with the social partners.

Extension of the rates in effect for partial activity until the end of April

Elisabeth Borne had also announced on Friday March 12, 2021 the extension of the current rules for support for partial activity until the end of April 2021:

- Remainder at zero charge for companies in protected sectors;
- Remains at a charge of 15% for other sectors;
- Maintenance of the indemnity at 84% of net salary for employees.

Source (and to go further): https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/conference-du-dialogue-social-prolongation-des-aides-du-plan-1-jeune-1-solution

 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 18 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire