aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

25/03/21
Réunion France / Amapa sur la situation épidémiologique et la stratégie vaccinale

Une réunion s’est déroulée hier entre les autorités sanitaires de l’Etat de l’Amapa, l’Agence régionale de santé et la Préfecture de la région Guyane. Au cours de cette rencontre, un échange approfondi sur la situation épidémiologique et sur la stratégie vaccinale de chacun des territoires s’est tenu.

L’ARS de Guyane a présenté l’actualisation de la stratégie vaccinale de la Guyane d’une part et de la commune de Saint-Georges d’autre part. Elle a précisé le volume de doses qu’elle a réservé pour cette commune et l’importance que ce volume soit bien attribué à la population résidant sur la rive française. Elle a rappelé les règles relatives à l’interdiction de franchissement de la frontière, l’importance d’éviter les mouvements de population et exprimé le souhait d’une communication commune à l’attention des populations.

Les autorités de l’Amapa ont à leur tour donné des informations sur leurs priorités vaccinales et prévisions d’allocations de doses dans cet Etat. Les populations autochtones ont bénéficié en priorité de la vaccination, 100% des populations amérindiennes de l’ensemble de la commune d’Oyapoque sont désormais vaccinées.

Pour le reste de la population de l’Amapa, de grandes quantités de doses de vaccins sont annoncées pour les mois de mai à juillet, avec l’objectif d’assurer une couverture vaccinale à hauteur de 50% de la population de celle-ci. La cible vaccinale actuelle de l’Etat d’Amapa concerne en premier lieu les professionnels de santé, qui sont fortement vaccinés (97% de couverture vaccinale) puis les personnes de plus de 65 ans (vaccinations en cours). Des élargissements progressifs de la cible vaccinale de l’Amapa seront assurés au fur et à mesure de l’augmentation des livraisons. Ce plan de montée en charge, et les ressources humaines disponibles à Oyapocke, ne génèrent aucune demande d’aide de la part de l’Etat d’Amapa à l’égard de la Guyane Française.

Le gouverneur de l’Amapa a déploré les fausses informations qui ont circulé sur un prétendu libre accès à la vaccination à Saint-Georges pour l’ensemble de la population du bassin de vie et confirmé son accord pour une communication claire et commune, destinée à la population. Il a proposé la coordination des équipes vaccinales des deux côtés de la rive de l’Oyapocke, sur le COVID mais aussi sur la rougeole.

Le gouverneur de l’Etat s’est félicité de la qualité des échanges au sujet des questions transfrontalières avec les autorités sanitaires de la Guyane. Il a rappelé être l’interlocuteur des autorités sanitaires guyanaises pour toute sollicitation émanant des collectivités de l’Etat d’Amapa.

L’ARS de Guyane exprime sa préoccupation et sa solidarité à l’égard de la situation épidémiologique que traverse actuellement l’Etat de l’Amapa et s’accorde avec les autorités sanitaires de celui-ci sur l’urgence de vacciner le plus grand nombre, de façon ordonnée et coordonnée.


A meeting took place yesterday between the health authorities of the State of Amapa, the Regional Health Agency and the Prefecture of the French Guiana region. During this meeting, an in-depth discussion on the epidemiological situation and the vaccination strategy of each of the territories was held.

The ARS of French Guiana presented the update of the vaccination strategy of French Guiana on the one hand and the commune of Saint-Georges on the other. She specified the volume of doses that she reserved for this municipality and the importance that this volume be attributed to the population residing on the French shore. She recalled the rules relating to the ban on crossing the border, the importance of avoiding population movements and expressed the desire for joint communication to the attention of the populations.

Amapa authorities have in turn provided information on their vaccine priorities and forecast dose allocations in that state. The indigenous populations have benefited as a priority from the vaccination, 100% of the Amerindian populations of the whole of the commune of Oyapoque are now vaccinated.

For the rest of the population of Amapa, large quantities of vaccine doses are announced for the months of May to July, with the objective of ensuring vaccination coverage of up to 50% of the population thereof . The current vaccination target of Amapa State concerns primarily health professionals, who are highly vaccinated (97% vaccination coverage) and then people over 65 (vaccinations in progress). Gradual expansions of Amapa's vaccine target will be ensured as deliveries increase. This scaling-up plan, and the human resources available in Oyapocke, do not generate any request for assistance from the state of Amapa with regard to French Guiana.

The governor of Amapa deplored the false information which circulated on an alleged free access to vaccination in Saint-Georges for the whole of the population of the catchment area and confirmed his agreement for a clear and common communication, intended for population. He proposed the coordination of vaccine teams on both sides of the shore of the Oyapocke, on COVID but also on measles.

The state governor praised the quality of the exchanges on cross-border issues with the health authorities of French Guiana. He recalled being the point of contact for the Guianese health authorities for any solicitation from communities in Amapa State.

The ARS of French Guiana expresses its concern and solidarity with regard to the epidemiological situation currently facing the State of Amapa and agrees with the health authorities of this one on the urgency of vaccinating the most large number, in an orderly and coordinated fashion.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
Vol Soyuz 25

Annonceurs

Régie publicitaire