aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

31/03/21
Plus de 300 personnes vaccinées au « vaccinodrome » de l'Encre

Le centre de vaccination de Cayenne s’est installé hier dans ses nouveaux locaux, route de Montabo. Dès hier, le rythme des injections s’est accéléré, avec 317 doses administrées contre un peu plus de 200 dans l’ancien centre de vaccination de l’hôpital. Une trentaine d’agents du CHC, des sapeurs-pompiers et des volontaires de la Croix-Blanche accueillent les personnes ayant pris rendez-vous. Leur objectif est de réaliser 500 vaccinations par jour à partir de la semaine prochaine.

Il n’est pas encore 7h30 et une trentaine de personnes patientent déjà devant l’entrée de l’Ensemble culturel régional (Encre), à Cayenne. C’est là que, depuis hier, est installé le centre de vaccination du centre hospitalier de Cayenne. Un déménagement qui permet d’accélérer le rythme de la campagne de vaccination. Pour augmenter le nombre de personnes protégées et se prémunir contre une possible troisième vague due aux variants, la vaccination est désormais ouverte à toutes les personnes de plus de 30 ans.
« La campagne de vaccination va prendre de l’ampleur au fil du temps. Il sera important d’avoir un rythme très élevé, pour répondre à une demande qu’on espère en hausse, parce que la vaccination est le meilleur moyen de se protéger », a insisté Clara de Bort, directrice générale de l’ARS, à l’ouverture du centre.

Outre l’espace, qui permet d’installer 7 boxes d’infirmier et 5 de médecins, tout un circuit a été mis en place pour faciliter le parcours des personnes souhaitant se faire vacciner. A l’entrée, la Croix-Blanche et les sapeurs-pompiers accueillent les personnes et vérifient qu’elles ont bien rendez-vous. Les secrétaires médicaux enregistrent les dossiers et fixent la date de seconde injection. Les aides-soignants guident le public vers l’un des 7 boxes de vacccination. Les infirmiers préparent et administrent les doses. Et la partie la plus longue, finalement, est le quart d’heure et la demi-heure de surveillance pour parer à tout effet secondaire indésirable. « C’est très fluide », se réjouit une professionnelle de santé venue pour sa seconde injection.

Avec 317 doses administrées le premier jour, l’objectif d’accélérer le rythme de la vaccination est déjà atteint. Jusqu’à présent, le centre de vaccination installé à l’hôpital culminait à 240 injections quotidiennes. L’objectif est désormais d’en réaliser 500 par jour, dès la semaine prochaine. « Chaque jour on dépassera le quota, prédit Achille Gaudinot, cadre de santé du « vaccinodrome ». Notre stratégie était d’ouvrir tous les boxs, pour vérifier notre organisation. Pour ce premier jour, nous avons fini aux alentours de 17 heures, sans avoir pris trop de retard. »

- La vaccination ouverte aux plus de 30 ans

Depuis hier matin, la vaccination est ouverte à toutes les personnes âgées de plus de 30 ans, sans critère de santé. L’annonce en a été faite par le préfet Thierry Queffelec et Clara de Bort, directrice générale de l’ARS, à l’ouverture du « vaccinodrome » de l’Encre, à Cayenne. Hasard du calendrier, l’Etat de New York a choisi le même âge au même moment.  « Le fait d’avoir des doses en quantité suffisante et des équipes opérationnelles permet l’élargissement de la cible, a souligné le préfet Thierry Queffelec. Dès lors que vous avez plus de 30 ans, vous pouvez vous faire vacciner. Les variants sont autour de nous. Nous craignons qu’une troisième vague soit très agressive. Plus de gens seront vaccinés, moins de personnes seront touchées. » Dix-neuf mille doses sont attendues en Guyane au mois d’avril, 42 000 en mai et 52 000 en juin.

Dès hier, des trentenaires et des quadragénaires patientaient dans la file des personnes venues se faire vacciner. Ce fut le cas de Clara de Bort, directrice générale de l’Agence régionale de santé, qui a reçu sa première dose hier matin. Mickaël, venu en début de matinée, avait envoyé un mail au centre de vaccination de l’hôpital de Cayenne, la semaine dernière. « J’ai été rappelé pour me dire que l’âge était abaissé et que je pouvais avoir un rendez-vous. » Frédéric, quadragénaire ayant rendez-vous en début d’après-midi, a tenté sa chance la semaine dernière et a aussi obtenu un rendez-vous. « Je souhaitais le faire assez rapidement. »


The Cayenne vaccination center moved into its new premises yesterday on Route de Montabo. As of yesterday, the pace of injections picked up, with 317 doses administered compared to just over 200 in the hospital's former vaccination center. About thirty CHC agents, firefighters and volunteers from the White Cross welcome people who have made an appointment. Their goal is to perform 500 vaccinations per day from next week.

It is not yet 7:30 am and around thirty people are already waiting in front of the entrance to the Regional Cultural Ensemble (Encre) in Cayenne. This is where, since yesterday, the Cayenne hospital center vaccination center has been installed. A move that will speed up the pace of the vaccination campaign. To increase the number of people protected and to guard against a possible third wave due to variants, vaccination is now open to all people over 30 years old.

The vaccination campaign will gain momentum over time. It will be important to have a very high rate, to meet a demand that we hope will increase, because vaccination is the best way to protect yourself, insisted Clara de Bort, Director General of the ARS, to the opening of the center.

In addition to the space, which makes it possible to install 7 boxes for nurses and 5 for doctors, a whole circuit has been set up to facilitate the journey of people wishing to be vaccinated. At the entrance, the White Cross and the firefighters welcome people and check that they have an appointment. The medical secretaries record the files and set the date for the second injection. Caregivers guide the public to one of the 7 vaccination boxes. The nurses prepare and administer the doses. And the longest part, ultimately, is the quarter hour and half hour of monitoring to deal with any unwanted side effects. "It's very fluid," said a healthcare professional who came for her second injection.

With 317 doses administered on the first day, the goal of speeding up the pace of vaccination has already been achieved. So far, the vaccination center at the hospital has peaked at 240 injections per day. The goal now is to achieve 500 a day, starting next week. "Each day we will exceed the quota, predicts Achille Gaudinot, health manager of the" vaccinodrome ". Our strategy was to open all the boxes, to check our organization. For this first day, we finished around 5 pm, without being too late. "

- Vaccination open to over 30s

Since yesterday morning, vaccination is open to all people over 30 years old, without health criteria. The announcement was made by the prefect Thierry Queffelec and Clara de Bort, director general of the ARS, at the opening of the "vaccinodrome" of Encre in Cayenne. Coincidentally, New York State chose the same age at the same time. "Having sufficient doses and operational teams allows the target to be broadened, said Prefect Thierry Queffelec. As long as you are over 30, you can get vaccinated. The variants are around us. We are concerned that a third wave will be very aggressive. The more people will be vaccinated, the fewer people will be affected." Nineteen thousand doses are expected in French Guiana in April, 42,000 in May and 52,000 in June.

As of yesterday, thirty-something and forty-something waited in line of people coming to be vaccinated. This was the case with Clara de Bort, director general of the Regional Health Agency, who received her first dose yesterday morning. Mickaël, who arrived early in the morning, sent an email to the vaccination center at Cayenne hospital last week. “I was called back to tell me that the age was lowered and that I could have a date. Frédéric, in his forties having a date in the early afternoon, tried his luck last week and also got a date. “I wanted to do it fairly quickly. "
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
Vol Soyuz 25

Annonceurs

Régie publicitaire