aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

07/04/21
Les conséquences économiques de la crise sanitaire dans les Outre-mer

Dans les Outre-mer, la crise sanitaire est intervenue au mois de mars 2020 dans des conjonctures économiques contrastées. L’impact économique sur la stricte période du premier confinement apparait moins important que dans l’hexagone du fait du rôle amortisseur du secteur des administrations, dont le poids est à différents degrés plus important qu’en métropole et, pour les territoires du Pacifique, d’une durée de confinement plus courte.

Les répercussions sur l’année 2020 pourraient néanmoins être au final plus sérieuses dans certains territoires, notamment en Polynésie, du fait de la taille et des spécificités de ces économies.

Suite au premier confinement, la reprise de l’activité a été marquée comme en métropole grâce aux mesures de soutien à l’économie par un rebond important à la fin du deuxième trimestre.

La consommation des ménages a bien résisté jusqu’en fin d’année et les difficultés de trésorerie des entreprises ont été limitées grâce aux dispositifs de soutien mis en place, notamment les prêts garantis par l’Etat. Cependant cette reprise rapide de l’activité ne dissipe pas pour autant les inquiétudes des chefs d’entreprise sur les conséquences de la baisse d’activité en 2020 et sur les perspectives d’évolution de l’activité dans les prochains mois.

Lire la suite ici.


In the French overseas territories, the health crisis occurred in March 2020 in contrasting economic conditions. The economic impact on the strict period of the first confinement appears less important than in France due to the shock-absorbing role of the administration sector, whose weight is to varying degrees greater than in metropolitan France and, for the Pacific territories, shorter confinement time.

The repercussions for the year 2020 could nevertheless be ultimately more serious in certain territories, in particular in Polynesia, due to the size and specificities of these economies.

Following the first confinement, the upturn in activity was marked as in metropolitan France thanks to measures to support the economy with a significant rebound at the end of the second quarter.

Household consumption held up well until the end of the year and companies' cash flow difficulties were limited thanks to the support mechanisms put in place, in particular loans guaranteed by the State. However, this rapid recovery in activity does not alleviate the concerns of business leaders about the consequences of the decline in activity in 2020 and the outlook for activity in the coming months.

Read more here.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
Vol Soyuz 25

Annonceurs

Régie publicitaire