aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

19/04/21
Rentrée scolaire : le rectorat doit-il envisager de nouvelles mesures ?

Alors que la France hexagonale suspend les liaisons aériennes avec notre voisin brésilien jusqu'à nouvel ordre, que le principal variant présent en Guyane semble plus contagieux, plus dangereux et plus résistant aux vaccins, que depuis octobre 2020 les clusters détectés en Guyane se retrouvent principalement en milieu scolaire et que des mesures préfectorales indiquent une montée en puissance de la circulation du virus, SUD Éducation demande au rectorat de tout mettre en place pour préserver la santé et la sécurité des élèves, des familles et des personnels en ne faisant pas du droit à l'éducation le privilège de certain.e.s par ailleurs.


En effet, SUD Éducation s'étonne de l'absence d'anticipation de notre académie avec un nouveau semblant de protocole qui paraît ne pas tenir compte de la gravité de la situation sanitaire actuelle (plan blanc et hôpitaux en tension, taux d’incidence...). Ils revendiquent :

1) l'application a minima du protocole sanitaire national en limitant le brassage particulièrement dans les zones où la circulation du virus est en nette augmentation (demi-jauge par exemple)
2) des campagnes de dépistage par tests salivaires ou antigéniques mises en place par l’éducation nationale pour les personnels et les élèves (recommandations educ.gouv.fr) ; notamment pour les zones isolées avec le retour des vacances, car ces zones ne traiteront pas les cas graves sur place (évacuation par hélicoptère).
3) la mise à disposition des masques chirurgicaux de catégorie 1 ou grand public pour tous les professionnels et usagers du service public d'éducation
4) la simplification et la clarification des démarches concernant les autorisations spéciales d'absence pour les septaines et les tests.
5) la clarification des procédures de fermetures des classes lors de cas avéré du variant brésilien. Pour rappel dans l'Hexagone, un cas du variant P1 entraîne la fermeture de la classe.
6) un programme de lutte contre la précarité et le décrochage scolaire : mise à disposition du matériel numérique connecté pour les élèves, accompagnement social des familles les plus précaires lors des cours en distanciel (colis alimentaires, recrutement et formation d'assistantes sociales, de psychologues et d'infirmières...)

«Quand la directrice de l'ARS (agence régionale de santé) nous explique que " La troisième vague qui démarre risque d'être bien plus forte que la deuxième !", le rectorat doit prendre ses responsabilités et ne pas sous-estimer les effets de cette nouvelle vague.

Le Recteur doit réunir en urgence un CHSCTA (comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail académique) qui définirait des mesures précises, applicables à tous les établissements des premier et second degrés, afin de protéger personnels et élèves, en cohérence avec la situation de pandémie actuelle en Guyane.»


SUD Éducation Guyane encourage toutes les démarches des collègues pour réagir dès lundi 19 avril 2021, en remplissant les fichiers du RSST (registre santé et sécurité au travail), en demandant des CHS (commissions d'hygiène et sécurité) exceptionnelles et/ou des conseils d'administration, en se réunissant en assemblée générale, en s'organisant collectivement, en débrayant...


While hexagonal France suspends air links with our Brazilian neighbor until further notice, the main variant present in French Guiana seems more contagious, more dangerous and more resistant to vaccines, than since October 2020 the clusters detected in French Guiana have found mainly in schools and that prefectural measures indicate an increase in the circulation of the virus, SUD Education asks the rectorate to put everything in place to preserve the health and safety of students, families and staff by not of the right to education the privilege of some moreover.

Indeed, SUD Education is surprised by the lack of anticipation of our academy with a new semblance of protocol which seems to ignore the seriousness of the current health situation (white plan and hospitals in tension, incidence rate ...). They claim:

1) minimum application of the national health protocol by limiting mixing, particularly in areas where the circulation of the virus is increasing sharply (half-gauge for example)
2) screening campaigns by saliva or antigen tests set up by the national education system for staff and students (educ.gouv.fr recommendations); especially for isolated areas with the return of vacation, because these areas will not deal with serious cases on site (evacuation by helicopter).
3) the provision of category 1 or general public surgical masks for all professionals and users of the public education service
4) the simplification and clarification of the procedures concerning the special authorizations of absence for the septaines and the tests.
5) the clarification of the procedures for class closings in the event of a confirmed case of the Brazilian variant. As a reminder in France, a case of the P1 variant results in the closing of the class.
6) a program to fight against precariousness and school dropout: provision of connected digital equipment for students, social support for the most precarious families during remote courses (food packages, recruitment and training of social workers, psychologists and nurses ...)

"When the director of the ARS (regional health agency) explains to us that "The third wave which starts is likely to be much stronger than the second!", The rectorate must take its responsibilities and not underestimate the effects of this new wave.

The Rector must urgently bring together a CHSCTA (committee for health, safety and academic working conditions) which would define precise measures, applicable to all first and second degree establishments, in order to protect staff and students, in line with the current pandemic situation in French Guiana."

SUD Éducation Guyane encourages all steps taken by colleagues to react from Monday, April 19, 2021, by completing the RSST files (occupational health and safety register), asking for exceptional CHS (health and safety committees) and / or advice administration, by meeting in general assembly, by organizing collectively, by disengaging ...
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 18 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire