aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

23/04/21
Ouverture de la vaccination aux plus de 18 ans

Les indicateurs épidémiologiques de la Covid-19 continuent à se dégrader en Guyane : la 3e vague touche désormais tout le territoire. La circulation du virus s’intensifie avec un taux d’incidence régional de 214 cas pour 100 000 habitants (l’Île de Cayenne a franchi le taux d’incidence de 368 pour 100 000 habitants au cours de cette semaine, contre 298 la semaine précédente). Au 20 avril, le taux de reproduction effectif des cas confirmés était estimé à 1,35, indiquant que les contaminations sont toujours en hausse.

Cette hausse concerne les secteurs initialement touchés, l’île de Cayenne et les Savanes, mais aussi l’Ouest. Une hausse est désormais constatée dans les secteurs de l’Oyapock et du Maroni.

Le nombre d’entrées en réanimation est en augmentation et les hôpitaux du territoire continuent leur préparation pour faire face à l’arrivée d’un afflux de patients à prendre en charge.

Le variant P1 dit brésilien représente aujourd’hui plus de 80 % des prélèvements positifs en Guyane et le variant dit sud-africain, potentiellement relié à un cluster professionnel, a été détecté pour la première fois à Kourou.

Selon les données actuellement disponibles dans la littérature scientifique, le variant brésilien, majoritaire en Guyane, serait plus contagieux d’environ 40 % par rapport à la souche historique, et pourrait être d’une virulence supérieure (touchant davantage les patients plus jeunes, et générant davantage de besoins de soins de réanimation).

La vaccination, en addition aux gestes barrières, est notre meilleure arme pour lutter contre le virus. Elle permet efficacement d’éviter les formes graves, mais également de limiter la transmission.

À ce jour la couverture vaccinale de 5,5 % en Guyane reste trop limitée. D’ici le mois de juin, 100 000 doses devraient arriver en Guyane, permettant d’élargir la vaccination à plus de personnes.

Ainsi, en parallèlement aux mesures de freinage déjà mises en place, le Préfet de la Région Guyane et la directrice générale de l’ARS Guyane annoncent l’ouverture de la vaccination à toutes les personnes de plus de 18 ans sur le territoire.


The epidemiological indicators of Covid-19 continue to deteriorate in French Guiana: the 3rd wave is now affecting the entire territory. The circulation of the virus is intensifying with a regional incidence rate of 214 cases per 100,000 inhabitants (the Island of Cayenne crossed the incidence rate of 368 per 100,000 inhabitants during this week, against 298 the week previous). As of April 20, the effective reproduction rate of confirmed cases was estimated at 1.35, indicating that contaminations are still on the rise.

This increase concerns the sectors initially affected, the island of Cayenne and the Savannahs, but also the West. An increase is now observed in the areas of Ayapock and Maroni.

The number of intensive care admissions is increasing and hospitals in the territory are continuing their preparation to cope with the arrival of an influx of patients to be taken care of.

The so-called Brazilian P1 variant now represents more than 80% of positive samples in French Guiana and the so-called South African variant, potentially linked to a professional cluster, was detected for the first time in Kourou.

According to the data currently available in the scientific literature, the Brazilian variant, predominant in French Guiana, is approximately 40% more contagious compared to the historical strain, and could be of greater virulence (more affecting younger patients, and generating more intensive care needs).

Vaccination, in addition to barrier gestures, is our best weapon in the fight against the virus. It effectively prevents severe forms, but also limits transmission.

To date, vaccination coverage of 5.5% in French Guiana remains too limited. By June, 100,000 doses are expected to arrive in French Guiana, allowing vaccination to be extended to more people.

Thus, in parallel with the braking measures already in place, the Prefect of the French Guiana Region and the Director General of ARS French Guiana are announcing the opening of vaccination to all people over 18 in the territory.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 18 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire