aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

27/04/21
«Téléphonie pour tous, encore un mirage du progrès à Kourou»

Depuis Juin 2020, le Camp Maripas fait face à de nombreuses difficultés pour conserver une ligne téléphonique fonctionnelle. Les installations nécessaires à son bon fonctionnement sont si vétustes ou dégradées que depuis ce 5 avril, le site se retrouve cette fois, totalement privé de moyen de communication.

« Sur la route du Dégrad Saramaca la téléphonie mobile n’est pas complètement déployée. Une ligne de téléphone fixe est souvent la seule possibilité technique pour la téléphonie. Notre établissement disposait de deux lignes téléphoniques liées au 0594 32 08 37 et au 0594 32 53 78.

La première, le 0594 32 08 37, opérationnelle depuis 2005 et numéro historique du camp, était connectée à internet et offrait une connexion téléphonique par IP. Elle servait de référence commerciale avec tous nos contacts. Depuis cette date, régulièrement, cette ligne a été sujette à des dysfonctionnements, et des ruptures de services réguliers.

Au mois de juin 2020, à la suite de défaillances des installations de l’opérateur, les prestations liées à cette ligne ont été interrompues, sans aucune possibilité de remise en service.

En décembre, nous nous sommes résignés à résilier notre abonnement à cette ligne, non sans avoir largement insisté auprès de l’opérateur pour la remise en service de ce numéro de téléphone, qui se trouve référencé dans tous les guides touristiques et auprès des agences de tourisme depuis 2005.

En 2013, en raison des difficultés rencontrées sur notre ligne historique, la deuxième ligne a été installée. C’est une ligne standard RTC, et nous l’avions prévu pour nous permettre de conserver un moyen de communication fiable en cas de nécessité. En outre, depuis ce début d’année, nous avons fait du numéro lié à la ligne 0594 32 53 78 notre nouvelle référence commerciale, mis à jour l’ensemble de nos supports de communication, informé nos clients et nos partenaires.

Hélas ! Depuis le 5 avril 2021, cette ligne ne fonctionne plus. Malgré les nombreux appels, rappels, relances que nous avons effectué au service d’assistance technique de l’opérateur et les habituelles promesses de remise en service au plus tôt de celui-ci, force est de constater que rien n’y fait.

Depuis maintenant 20 jours, malgré l’énergie dépensée durant de longs mois pour demander à l’opérateur de rétablir ses services, rien n’y fait. Notre établissement - et de nombreux résidents et usagers - ne dispose d’aucun moyen de communication, ni même avec les services de secours et d’urgences sanitaires.

Au XXIe siècle, à l’heure ou l’éducation nationale réfléchit au « tout numérique » dans les écoles, le téléphone est un outil indispensable et crucial ! Indispensable, pour la pérennité économique de l’entreprise, et crucial pour pouvoir contacter les secours et assurer la sécurité de tous.tes. Nous sommes scandalisés et désemparés de voir nos activités réellement mise en péril par le manque de volonté et de professionnalisme de l’opérateur historique de la région Guyane.
»


Since June 2020, Camp Maripas has faced many difficulties in maintaining a functional phone line. The facilities necessary for its proper functioning are so dilapidated or degraded that since April 5, the site has found itself this time completely deprived of means of communication.

On the road to Dégrad Saramaca, mobile telephony is not fully deployed. A fixed telephone line is often the only technical possibility for telephony. Our establishment had two telephone lines linked to 0594 32 08 37 and 0594 32 53 78.

The first, 0594 32 08 37, operational since 2005 and historic number of the camp, was connected to the Internet and offered a telephone connection by IP. It served as a commercial reference with all our contacts. Since that date, this line has regularly been subject to malfunctions, and breaks in regular services.

In June 2020, following failures in the operator's installations, the services related to this line were interrupted, with no possibility of putting it back into service.

In December, we resigned ourselves to canceling our subscription to this line, not without having strongly insisted on the operator's return to service of this telephone number, which is referenced in all tourist guides and with travel agencies. tourism since 2005.

In 2013, due to the difficulties encountered on our historic line, the second line was installed. This is a standard PSTN line, and we planned it to allow us to maintain a reliable means of communication when needed. In addition, since the start of the year, we have made the number linked to the 0594 32 53 78 line our new commercial reference, updated all of our communication media, and informed our customers and partners.

Alas! Since April 5, 2021, this line no longer works. Despite the many calls, reminders, reminders we have made to the operator's technical assistance service and the usual promises to put it back into service as soon as possible, it is clear that nothing has helped.

For 20 days now, despite the energy spent over many months asking the operator to restore its services, nothing has been done. Our establishment - and many residents and users - has no means of communication, not even with emergency and health services.

In the 21st century, at a time when national education is thinking about "all digital" in schools, the telephone is an essential and crucial tool! Indispensable for the economic sustainability of the company, and crucial to be able to contact the emergency services and ensure the safety of all. We are scandalized and distraught to see our activities really endangered by the lack of will and professionalism of the historical operator of the French Guiana region. "
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 18 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire