aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

28/04/21
Assemblée Générale d'INTERVIG

L’Assemblée Générale Ordinaire 2020 d’INTERVIG a lieu le 28 avril 2020. Mr Arnaud MARTRENCHAR délégué interministériel à la transformation agricole des outremers et M. Jacques Andrieu Directeur de l’ODEADOM seront les invités d’honneurs.

2020 a été marquée par la crise de la Covid19 qui n’aura épargnée aucun secteur d’activité. L’interprofession élevage et viandes de Guyane – INTERVIG a pourtant su montrer sa résilience et son efficience pour produire en réponse aux besoins des consommateurs 1 180,7 tonnes.

La consommation de viandes locales durant cette période n’a cessé d’augmenter avec un nombre de têtes abattues qui lui a augmenté de plus de 5%. Ce résultat n’aurait pu être, sans l’aide apportée par les différents acteurs autour de l’interprofession.

Durant ces mois difficiles, INTERVIG a pu compter sur la présence des pouvoirs publics. La Collectivité territoriale de la Guyane fut à l’écoute à travers la mise en place d’une aide exceptionnelle via la mesure 21 du FEADER. Enfin, la préfecture de la Guyane et les services de la DGTM nous ont accompagnés avec tous leurs moyens pour traverser cette période si difficile.

Nous devons nous projeter sur les 10 prochaines années en assurant notre compétitivité dans la pérennité, tel est notre objectif pour les prochaines années avec un dispositif POSEI de production et de souveraineté alimentaire. En effet, nous devons réadapter nos dispositifs d’accompagnement vers des dispositifs ou la place de la production est au centre de la réflexion. INTERVIG demande que ces dispositifs soient liés avec le développement de l’offre alimentaire du territoire.

En ce sens, INTERVIG élabore des plans de filières de production avec les représentants de celles-ci (porc, volaille, bovin). A travers ces plans de filières, il s’agit de déployer une stratégie commune dont le principal bénéficiaire sera le consommateur.
La gouvernance de l’agriculture guyanaise et principalement dans nos filières doit être stratégique et cohérente. C’est pour cela que nous prévoyons le déploiement de l’observatoire économique des produits et des filières animales guyanaises afin de permettre aux acteurs locaux et nationaux de disposer de données régulières sur le marché guyanais et ses composantes de productions locales.

Si nous observons le travail et les combats du monde agricole pour une meilleure consommation, nous remarquons qu’il sera inévitable de consommer localement. Une agriculture représentative des enjeux, qui répond aux attentes et au développement de la consommation guyanaise.

La poursuite de ces actions nous interroge sur le concept de souveraineté alimentaire sur le territoire guyanais.
Afin de tendre vers une transformation de nos modes de consommation, nous prévoyons d’atteindre d’ici 2030, 30% de couverture du marché guyanais par le viandes locales.

Mais, ces prévisions ne seront réalisables que grâce à la collaboration de tous. Les différents maillons de la filière animale de Guyane, de la production d’aliments à la vente en grande et moyenne surface doivent s’allier afin de proposer une viande de qualité aux consommateurs à un prix raisonnable.

La dynamique guyanaise est voulue par l’ensemble des acteurs de la filière. La Guyane est :
- Le seul territoire possédant une croissance démographique hors norme
- Le seul territoire ou est constatée une augmentation des terres agricoles
- Le seul territoire ou on dénombre une augmentation de l’installation de néo-producteurs !

INTERVIG avec l’appui de la CTG et de la préfecture dans une relation définie s’attachera à accompagner durablement les professionnels de la filière sur les différentes étapes de leurs activités : naissance, développement, croissance.

Nous souhaitons voir émerger une économie sociale au profit d’une dynamique guyanaise, locale, à notre image.

INTERVIG sera présente au Sénat en novembre 2021, où sous l’égide du haut patronage du Président de la République, elle représentera l’ensemble des interprofessions ultramarines dans le cadre du premier forum de la souveraineté alimentaire des Outre-Mer.


INTERVIG's 2020 Ordinary General Meeting will take place on April 28, 2020. Mr. Arnaud MARTRENCHAR, interministerial delegate for the agricultural transformation of overseas territories and Mr. Jacques Andrieu Director of ODEADOM will be the guests of honor.

2020 was marked by the Covid19 crisis, which will have spared no sector of activity. The livestock and meat interprofession of French Guiana - INTERVIG has nevertheless demonstrated its resilience and efficiency in producing 1,180.7 tonnes in response to consumer needs.

The consumption of local meats during this period has continued to increase with the number of heads slaughtered increasing by more than 5%. This result would not have been possible without the help provided by the various actors around the inter-profession.

During these difficult months, INTERVIG was able to count on the presence of the public authorities. The Territorial Collectivity of French Guiana was attentive through the establishment of exceptional aid via measure 21 of the EAFRD. Finally, the prefecture of French Guiana and the services of the DGTM accompanied us with all their means to get through this difficult period.

We must plan for the next 10 years while ensuring our competitiveness in the long term, this is our objective for the coming years with a POSEI system of production and food sovereignty. Indeed, we must readjust our support systems towards systems where the place of production is at the center of the reflection. INTERVIG asks that these devices be linked with the development of the territory's food supply.

In this sense, INTERVIG draws up production chain plans with their representatives (pork, poultry, cattle). Through these sector plans, it is a matter of deploying a common strategy, the main beneficiary of which will be the consumer.
The governance of Guianese agriculture and mainly in our sectors must be strategic and coherent. This is why we are planning the deployment of the economic observatory of Guyanese animal products and sectors in order to allow local and national players to have regular data on the Guianese market and its local production components.

If we observe the work and the struggles of the agricultural world for better consumption, we notice that it will be inevitable to consume locally. An agriculture representative of the challenges, which meets the expectations and development of Guianese consumption.

The pursuit of these actions questions us about the concept of food sovereignty on Guianese territory.
In order to move towards a transformation of our consumption patterns, we plan to achieve 30% coverage of the Guianese market by local meats by 2030.

But, these forecasts will only be achievable thanks to the collaboration of all. The various links in the animal industry in French Guiana, from food production to supermarket and medium-sized sales, must work together in order to offer quality meat to consumers at a reasonable price.

The Guianese dynamic is desired by all the players in the sector. French Guiana is:
- The only territory with exceptional demographic growth
- The only area where an increase in agricultural land is observed
- The only area where there is an increase in the installation of neo-producers!

INTERVIG with the support of the CTG and the prefecture in a defined relationship will endeavor to provide long-term support to professionals in the sector at the various stages of their activities: birth, development, growth.

We want to see the emergence of a social economy for the benefit of a Guianese, local dynamic, in our image.

INTERVIG will be present in the Senate in November 2021, where under the aegis of the high patronage of the President of the Republic, it will represent all the overseas interprofessions within the framework of the first overseas food sovereignty forum.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 18 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire