aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

24/05/21
Les hôpitaux de Guyane font le point et en appellent à la responsabilité de chacun

Au cours de ces derniers jours, de nombreuses informations ont circulé sur de prétendus décès suite à contamination nosocomiale Covid ou encore des décès Covid de personnes en bonne santé pleinement vaccinées. A cette heure, aucun élément ne permet d’affirmer de telles choses, qui s’apparentent une fois de plus à l’une des nombreuses « fake news » dont notre territoire est victime depuis des mois, fléau qui entame la confiance et entrave notre lutte collective contre l’épidémie.

« Au moment où nos établissements et nos personnels subissent de plein fouet une troisième vague épidémique particulièrement violente, au moment où nos équipes sont mobilisées en continu aux urgences, en hospitalisation, en réanimation mais aussi dans nos centres de vaccination, nous appelons chacune et chacun au sens de la mesure et de la responsabilité. »

Les soignants de nos établissements de santé travaillent sans relâche pour prendre en charge de la meilleure façon possible toutes les personnes qui ont besoin de leurs soins ou qui demandent informations et vaccination. Ils vivent mal les récentes prises à partie dont ils ont fait l’objet sur de prétendus manquements ou actes graves à l’égard d’un patient hospitalisé, ou encore un décès Covid lié à une contamination hospitalière, qui n’a pas eu lieu en Guyane.

Même s’ils ne sont pas encore tous vaccinés, les soignants de Guyane sont très nombreux à avoir fait ce choix, pour se protéger et protéger les patients dont ils ont la charge. Et même s’ils sont épuisés par l’afflux toujours plus important de malades graves, ils continuent de mobiliser une énergie et des compétences considérables pour les sauver tous.

« Alors, pour que cette troisième vague soit la dernière, pour que les soignants puissent eux aussi envisager un retour prochain à une vie normale, nous, communauté hospitalière de Guyane appelons solennellement les guyanais à ne plus attendre et faire le choix de la vaccination. Nous attendons des élus et représentants de la société civile qu’ils se positionnent clairement, diffusent des informations vérifiées et scientifiquement fondées, et se mobilisent en faveur de la vaccination du plus grand nombre. »


In recent days, a lot of information has circulated on alleged deaths following hospital-acquired Covid contamination or Covid deaths of fully vaccinated healthy people. At this time, there is no evidence to confirm such things, which are once again akin to one of the many "fake news" of which our territory has been a victim for months, a scourge which undermines confidence and hinders our collective fight against the epidemic.

"At a time when our establishments and our staff are suffering the full brunt of a particularly violent third epidemic wave, when our teams are continuously mobilized in emergencies, in hospital, in intensive care but also in our vaccination centers, we are calling each and everyone to sense of proportion and responsibility."

The caregivers of our health establishments work tirelessly to provide the best possible care to all those who need their care or who request information and vaccination. They are having a hard time with the recent attacks to which they have been subjected over alleged breaches or serious acts with regard to a hospitalized patient, or even a Covid death linked to hospital contamination, which did not take place. in French Guiana.

Even if they have not yet all been vaccinated, many caregivers in French Guiana have made this choice, to protect themselves and the patients in their care. And even as they are exhausted by the ever-increasing influx of seriously ill people, they continue to mobilize tremendous energy and skill to save them all.

"To make this third wave the last, so that caregivers can also consider an early return to normal life, we, the hospital community of French Guiana solemnly call on Guianese citizens not to wait any longer and to choose vaccination. We expect elected officials and representatives of civil society to take a clear position, disseminate verified and scientifically-based information, and mobilize in favor of the vaccination of as many people as possible."
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 18 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire