aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

07/06/21
Vaccination, voyage, seconde dose : ce qu’il faut savoir avant les grandes vacances

A compter de mercredi, la quarantaine à l’arrivée sera levée pour les voyageurs guyanais complètement vaccinés se rendant dans l’Hexagone. Une levée des motifs impérieux pour ces mêmes voyageurs sera envisageable dès que la situation sanitaire se sera suffisamment améliorée en Guyane.

♦ Motif impérieux : où en est-on ?

Au départ de la Guyane, le motif impérieux est toujours obligatoire pour se rendre dans l’Hexagone ou aux Antilles. Et ce, que l’on soit vacciné ou non. « Le territoire guyanais connait encore une très forte circulation du virus, notamment de son variant dit « brésilien », avec une mesure de confinement en vigueur. Lorsque la situation épidémiologique se sera significativement améliorée, les dispositions applicables à La Réunion et à Mayotte, avec la levée des motifs impérieux pour les personnes vaccinées, seront étendues à la Guyane », fait savoir le gouvernement. Le ministère des Outre-mer propose un pense-bête sur les mesures en vigueur en fonction de votre voyage.

♦ L’arrêté de quarantaine supprimé à compter de mercredi pour les personnes complètement vaccinées

A compter de mercredi, les personnes complètement vaccinées (en général, ayant reçu leur seconde dose depuis plus de quinze jours) ne seront plus soumises à la quarantaine obligatoire à leur arrivée à Paris, a annoncé le gouvernement. Ces dernières semaines, cette obligation avait été contestée devant les tribunaux par des Guyanais complètement vaccinés, avec des décisions différentes selon les juges. Les personnes bénéficiant d’un schéma vaccinal complet s’engagent toutefois effectuer une septaine volontaire mais sans arrêté préfectoral individuel. Pour les personnes non vaccinées, l’arrêté de quarantaine, avec contrôle des forces de l’ordre à la clef, sera maintenu.

♦ Les enfants suivent leurs parents

Vaccinés, pas vaccinés, avec motif impérieux ou sans : pour les enfants, à compter de mercredi ces questions ne se poseront pas : les enfants suivent le statut de leurs parents. Si les parents sont soumis à isolement individuel car non vaccinés, les enfants de plus de 11 ans le seront avec eux. A l’inverse, si les parents sont complètement vaccinés, il n’y aura arrêté d’isolement ni pour les parents ni pour les enfants, même si, âgés de 12 ans et plus, ces enfants ne sont pas encore vaccinés. Cette règle particulière devrait trouver sa traduction dans un décret attendu dans les prochains jours.

Seule obligation : les enfants de plus de 11 ans sont soumis aux mêmes obligations de test que les adultes.

♦Puis-je me rendre au Suriname ? Au Brésil ? En Haïti ?

La frontière avec le Suriname est fermée. Seul les voyages pour motif impérieux sont autorisés. Même avec ce motif, les personnes non vaccinées devront respecter une quarantaine à l’hôtel « sous surveillance ». Le gouvernement surinamais rappelle qu’assister à un mariage n’est pas un motif impérieux.

La frontière avec le Brésil est fermée.

Le Brésil et le Suriname font partie des 16 pays rouges actuels, pour lesquels les restrictions de circulation de et vers la France sont les plus fortes.

Pour se rendre en Haïti, un motif impérieux est obligatoire. Le retour au domicile en est un. Le voyageur devra présenter un test RT-PCR négatif de moins de soixante-douze heures.

♦ Les moins de 15 ans peuvent commencer à se faire vacciner avant le 15.

La vaccination sera ouverte aux adolescents de 12 à 15 ans à compter du 15 juin. Néanmoins celle-ci est déjà autorisée par la HAS. C’est la raison pour laquelle l’ARS a donné consigne aux centres de vaccination d’accepter des demandes de vaccination dès aujourd’hui, si des parents et jeunes le souhaitent, notamment pour permettre que des jeunes soient pleinement vaccinés au moment des départs en vacances/en famille en juillet.

♦ Puis-je recevoir ma seconde dose sur mon lieu de vacances ?

Il n’y a pas de raison de renoncer à se faire vacciner au mois de juin à cause de l’approche des vacances et d’un éventuel voyage. Il ne sera effectivement pas possible de recevoir sa seconde dose dans un autre centre de vaccination, c’est-à-dire par exemple sur son lieu de vacances. En revanche, le délai pour la recevoir est élargi jusqu’à 8 semaines. Une personne recevant sa première dose aujourd’hui est censée se rendre à sa seconde injection le 5 juillet. Ce rendez-vous pourra être décalé jusqu’au 2 août maximum.

♦ Le passe sanitaire en vigueur à compter de mercredi

C’est mercredi que le passe sanitaire entre en vigueur. Sur support numérique, il fonctionne avec l’application TousAntiCovid. Une foire aux questions vous fournit toutes les réponses que vous recherchez. Pour les personnes ne disposant pas de smartphone, les attestations certifiées de vaccination, de test ou de rétablissement sont disponibles sous format papier.

♦ Comment récupérer son attestation de vaccination ?

Depuis le 3 mai, les vaccinateurs doivent donner une attestation de vaccination au patient après chaque injection. Pour les personnes vaccinées avant cette date, l’attestation peut être récupérée sur le télé-service de l’Assurance maladie, quel que soit leur régime : régime général, MSA, régime des indépendants, MGEN, non-assurés. Les personnes ne pouvant le récupérer en ligne doivent solliciter un professionnel de santé qui se connectera à vaccin-covid, éventuellement en lui présentant son document « Données télétransmises à l’Assurance Maladie ».


As of Wednesday, the quarantine on arrival will be lifted for fully vaccinated Guyanese travelers traveling to France. A lifting of the compelling reasons for these same travelers will be possible as soon as the health situation has sufficiently improved in French Guiana.

♦ Compelling reason: where are we?

Leaving French Guiana, the overriding reason is still mandatory to travel to France or the West Indies. Whether you are vaccinated or not. “The Guianese territory is still experiencing a very strong circulation of the virus, in particular of its so-called“ Brazilian ”variant, with a containment measure in force. When the epidemiological situation has significantly improved, the provisions applicable to Reunion Island and Mayotte, with the lifting of the compelling reasons for vaccinated people, will be extended to French Guiana, ”the government said. The French overseas ministry offers a reminder of the measures in force depending on your trip.

♦ The quarantine order abolished as of Wednesday for people who are fully vaccinated

As of Wednesday, fully vaccinated people (in general, having received their second dose for more than fifteen days) will no longer be subject to mandatory quarantine on their arrival in Paris, the government announced. In recent weeks, this obligation had been challenged in court by fully vaccinated Guianese people, with different decisions depending on the judges. However, people benefiting from a complete vaccination schedule undertake to carry out a voluntary septaine but without an individual prefectural order. For unvaccinated people, the quarantine order, with control of the security forces, will be maintained.

♦ Children follow their parents

Vaccinated, not vaccinated, with compelling reason or without: for children, from Wednesday these questions will not arise: children follow the status of their parents. If the parents are subject to individual isolation because they are not vaccinated, children over 11 will be with them. Conversely, if the parents are fully vaccinated, there will be no end to isolation for either the parents or the children, even if, aged 12 and over, these children have not yet been vaccinated. This particular rule should find its translation in a decree expected in the coming days.

The only obligation: children over 11 are subject to the same testing obligations as adults.

♦ Can I go to Suriname? In Brazil ? In Haiti ?

The border with Suriname is closed. Only travel for compelling reasons is authorized. Even with this reason, unvaccinated people will have to respect a quarantine at the hotel "under surveillance". The Surinamese government recalls that attending a wedding is not a compelling reason.

The border with Brazil is closed.

Brazil and Suriname are among the 16 current red countries, for which the restrictions on movement to and from France are the strongest.

To go to Haiti, a compelling reason is mandatory. Returning home is one of them. The traveler will be required to present a negative RT-PCR test within 72 hours.

♦ Children under 15 can start to be vaccinated before the 15th.

Vaccination will be open to adolescents aged 12 to 15 as of June 15. However, this is already authorized by the HAS. This is why the ARS has instructed the vaccination centers to accept vaccination requests as of today, if parents and young people wish, in particular to allow young people to be fully vaccinated when they leave. on vacation / with family in July.

♦ Can I receive my second dose at my vacation spot?

There is no reason to give up getting vaccinated in June because of the approaching vacation and possible travel. It will indeed not be possible to receive your second dose at another vaccination center, that is to say, for example, at your vacation spot. However, the deadline for receiving it is extended to 8 weeks. A person receiving their first dose today is expected to attend their second injection on July 5. This meeting may be postponed until August 2 at the most.

♦ The health pass in effect from Wednesday

The health pass goes into effect on Wednesday. On digital media, it works with the TousAntiCovid application. Frequently asked questions provide you with all the answers you are looking for. For people who do not have a smartphone, certified vaccination, test or recovery certificates are available in paper format.

♦ How to get your vaccination certificate?

Since May 3, vaccinators must give a vaccination certificate to the patient after each injection. For people vaccinated before this date, the certificate can be retrieved from the Health Insurance tele-service, regardless of their plan: general plan, MSA, self-employed, MGEN, uninsured. People who cannot retrieve it online should contact a healthcare professional who will connect to vaccine-covid, possibly by presenting his document "Data uploaded to Health Insurance".
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 18 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire