aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

14/06/21
Retour sur l'affaire du commerce et de la détention d’un Faucon pèlerin

Fin décembre, les inspecteurs de l’environnement du service départemental de l’OFB de Guyane découvrent qu’un faucon Pèlerin (Falco pelegrinus), espèce intégralement protégée, est mise en vente sur l’application WhatsApp. Au cours de son enquête judiciaire, les agents ont réussi à récupérer l’oiseau. Celui-ci pourra être réintroduit de son milieu naturel à l’issue d’une période de réhabilitation.

Suite à la mise en vente d’un faucon pèlerin via plusieurs réseaux sociaux, les actes d’enquêtes réalisés par les agents de l’OFB, sous l’autorité du Parquet de Cayenne, ont permis de retrouver 3 délinquants et de déterminer que deux d’entre eux agissaient pour le compte du détenteur, comme intermédiaire pour la mise en vente. Fin janvier, une perquisition a été réalisée chez un commerçant de la ville de Cayenne, soupçonné de détenir l’oiseau.

L’animal, détenu dans de très mauvaises conditions (petites cages sur un balcon très ensoleillé, sans eau ni nourriture) a pu être saisi et transféré dans un centre de soin. Il sera prochainement remis en liberté dans son milieu naturel. Cette espèce, inscrite sur la liste des espèces menacées d’extinction de l’IUCN, effectue sa migration hivernale en Amérique du Sud et est observée majoritairement sur le littoral guyanais.

Un rappel à la loi a été notifié par les inspecteurs de l’environnement du service, aux individus qui ont réalisés la mise en vente. Le principal mis en cause, quant à lui, a été convoqué devant un délégué du Procureur dans le cadre de l’ordonnance pénale et a été condamné à 1000 euros d’amande dont 400 euros avec sursis pour la détention (au titre des espèces protégées et de la faune sauvage captive) et le commerce (achat, mise en vente, cession irrégulière et utilisation d’une espèce protégée et reprise à la convention de Washington) du Faucon pèlerin.


At the end of December, environmental inspectors from the French Guiana OFB departmental service discovered that a fully protected Peregrine Falcon (Falco pelegrinus) was put up for sale on the WhatsApp application. During his forensic investigation, officers managed to recover the bird. This can be reintroduced from its natural environment after a rehabilitation period.

Following the sale of a peregrine falcon via several social networks, the acts of investigations carried out by the agents of the OFB, under the authority of the Parquet of Cayenne, made it possible to find 3 delinquents and to determine that two of them acted on behalf of the holder, as an intermediary for the sale. At the end of January, a search was carried out at a merchant in the city of Cayenne, suspected of detaining the bird.

The animal, held in very poor conditions (small cages on a very sunny balcony, without water or food) was seized and transferred to a care center. He will soon be released to his natural environment. This species, listed on the IUCN endangered species list, performs its winter migration in South America and is observed mainly on the Guianese coast.

A reminder of the law was notified by the department's environmental inspectors to the individuals who made the sale. The main defendant, for his part, was summoned before a delegate of the Prosecutor within the framework of the criminal order and was sentenced to 1000 euros of fine including 400 euros suspended for the detention (under the protected species and captive wildlife) and trade (purchase, sale, irregular transfer and use of a protected species and included in the Washington Convention) of the Peregrine Falcon.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 18 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire