aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

06/07/21
Réaction du Préfet suite aux propos de l'association Trop Violans

Le Préfet de la région Guyane, s’insurge de l’instrumentalisation INDIGNE faite par cette association qui entend lutter contre toutes les formes de violence et d’incivilités. Des déclarations mensongères, calculées et qui divisent, en utilisant la peine d’une famille en grand deuil.

Thierry QUEFFELEC à titre personnel exprime ses plus sincères condoléances à cette famille et à ses proches, et espère qu’ils pourront trouver l’apaisement dans cette épreuve très difficile.

Jeudi dernier, dans cette même maternité, Thierry QUEFFELEC a accueilli son enfant dans des circonstances médicalement compliquées, qu’il interdit à quiconque de commenter. Néanmoins, il tient à démentir sans ambiguïté ces sous-entendus malveillants, qui insultent en premier lieu l’ensemble des équipes médicales du Centre Hospitalier de Cayenne et tout particulièrement celles du Pôle Femme Enfant.

Aucun renfort n’a été demandé pour la prise en charge de son épouse. En aucun cas et à aucun moment Thierry QUEFFELEC ou son épouse n’ont douté de la grande qualité des équipes soignantes guyanaises, qu’ils remercient. En tant que préfet, Monsieur QUEFFELEC réitère tout son soutien aux équipes médicales et para-médicales, éprouvées tant par la crise sanitaire, que par leur activité quotidienne.

Enfin, il faudrait dire stop à ceux qui ont fait de la haine sociale leur fonds de commerce, désormais inaudible.

Faire avancer un territoire n’a rien à voir avec ces méthodes obscurantistes, il faut savoir séparer le vrai du faux pour se concentrer sur l’intelligence des dossiers.

Chacune et chacun d’entre nous mérite d’être respecté, ce que ne permet pas la banalisation de la violence sous toutes ses formes y compris quand elle se déguise en défenseur des droits.


The Prefect of the French Guiana region is angry at the INDIGNED instrumentalization made by this association which intends to fight against all forms of violence and incivility. False, calculated and divisive statements, using the sentence of a grieving family.

Thierry QUEFFELEC on a personal basis expresses his most sincere condolences to this family and those close to them, and hopes that they can find appeasement in this very difficult ordeal.

Last Thursday, in the same maternity ward, Thierry QUEFFELEC welcomed his child in medically complicated circumstances, which he forbids anyone to comment on. Nevertheless, he wishes to unequivocally deny these malicious innuendos, which primarily insult all the medical teams at the Cayenne Hospital Center and especially those of the Woman Child Center.

No reinforcements were requested for the care of his wife. In no case and at no time did Thierry QUEFFELEC or his wife doubt the high quality of the Guyanese healthcare teams, whom they thank. As prefect, Mr. QUEFFELEC reiterates all his support to the medical and paramedical teams, tested as much by the health crisis, as by their daily activity.

Finally, we should say stop to those who have made social hatred their business, now inaudible.

Advancing a territory has nothing to do with these obscurantist methods, you have to know how to separate the true from the false in order to concentrate on the intelligence of the files.

Each and every one of us deserves to be respected, which does not allow the trivialization of violence in all its forms, including when it disguises itself as a defender of rights.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 18 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire