aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

13/07/21
Le vaccin obligatoire pour les soignants et extension du pass sanitaire

Le président de la République Emmanuel Macron a annoncé, hier, de nouvelles mesures pour faire face à l’épidémie de Covid-19, dans une allocution télévisée. Les soignants et l’ensemble du personnel des établissements de santé, devront avoir reçu leurs deux doses de vaccin d’ici au 15 septembre. Cette mesure concerne également les professionnels et les bénévoles intervenant auprès des personnes âgées, y compris à domicile.

Le pass sanitaire (schéma vaccinal complet, test négatif de moins de 48 heures ou test positif de plus de 15 jours et moins de 6 mois) devient obligatoire pour les événements de plus 50 personnes, à compter du 21 juillet. Début août, il sera demandé pour accéder à de nombreux établissements publics. Dans la foulée de l’allocution présidentielle, Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, a précisé les mesures, sur LCI. Il a indiqué que « les soignants non vaccinés ne pourront plus travailler et ne seront plus payés ».

Obligation vaccinale pour les soignants

La vaccination contre le Covid-19 va être obligatoire pour les soignants et personnels non soignants des établissements de santé, a annoncé Emmanuel Macron ce lundi. « Nous devons aller vers la vaccination de tous les Français, a fait valoir le chef de l’État. Dans un premier temps, pour les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite (...), la vaccination sera rendue obligatoire sans attendre. » Cela concernera aussi les professionnels et bénévoles auprès de personnes âgées, y compris à domicile.

Des contrôles auront lieu à compter du 15 septembre, et le cas échéant des sanctions seront actées. Le projet de loi consacré à cette mesure, qui concernera aussi l’extension du passe sanitaire, sera transmis aujourd’hui au Conseil d’État. Le texte sera présenté en Conseil des ministres lundi prochain puis transmis à l’Assemblée nationale.

Extension du pass sanitaire

Jusque-là nécessaire pour les événements réunissant plus de 1 000 personnes, le pass sanitaire va voir son utilisation considérablement élargie. A partir du 21 juillet, il sera demandé pour tous les événements de plus de 50 personnes. Chez nous, il sera demandé dès samedi pour assister à l’élection de Miss Guyane. Début août, il sera demandé pour accéder aux restaurants, bars... Il sera aussi demandé pour l'accès aux établissements médicaux. Ces mesures s’appliqueront en Guyane comme partout en France.

Ce pass sanitaire sera aussi étendu au 21 juillet aux « lieux de loisirs et de culture », selon les mêmes critères: rassemblant plus de 50 personnes. Le pass sanitaire, papier ou numérique via l’application TousAntiCovid, consiste en un certificat de vaccination, un résultat test négatif récent, ou encore une attestation faisant état d'une contamination d'au moins quinze jours et de moins de six mois au Covid-19.

Campagne de rappel vaccinal début septembre

Une campagne de rappel de vaccination commencera à compter de début septembre pour les vaccinés de janvier et février. En Guyane, 3 360 personnes ont reçu leur première dose au cours de ces deux mois.

Une campagne de vaccination pour les collégiens, lycéens et étudiants à la rentrée

Des campagnes de vaccination contre le Covid-19 seront organisées « dès la rentrée » pour collégiens, lycéens et étudiants. « Pour les collégiens, les lycéens, les étudiants, des campagnes de vaccination spécifiques seront déployées dans les établissements scolaires dès la rentrée », a déclaré le président lors de son allocution télévisée. Des discussions vont démarrer entre l’Agence Régionale de Santé et le Rectorat, pour définir les modalités de ce dispositif. La reprise des livraisons de vaccins en Guyane, à compter de cette semaine, permettra de répondre à cette demande.

Déremboursement de certains tests dits « de confort »

Après le déremboursement des tests PCR et antigéniques pour les étrangers, les tests PCR ne seront plus remboursés à l’automne. Sauf prescription médicale, ces tests ne seront plus remboursés à compter d’octobre.

État d’urgence sanitaire en Martinique et à la Réunion

En raison de la résurgence épidémique, l'état d'urgence sanitaire sera déclaré aujourd’hui en Martinique et à La Réunion. « L'état d'urgence sanitaire sera déclaré dès demain en Conseil des ministres pour la Martinique et La Réunion, et un couvre-feu sera instauré », a déclaré le président de la République.

Cet article est issu de la Lettre pro de l’Agence régionale de santé. Vous pouvez vous y abonner en remplissant le formulaire suivant : https://forms.sbc28.com/5a8bed50b85b5350ef1cd117/t13M7zUZQi2XMq5E3DdnhQ/0WQoeDwjRXqJblCpKbLDzA/form.html


President Emmanuel Macron announced new measures to deal with the Covid-19 epidemic yesterday in a televised address. Caregivers and all staff in health facilities should have received their two doses of vaccine by September 15. This measure also concerns professionals and volunteers working with the elderly, including at home.

The health pass (complete vaccination schedule, negative test less than 48 hours or positive test more than 15 days and less than 6 months) becomes mandatory for events of more than 50 people, as of July 21. At the beginning of August, it will be required to access many public establishments. In the wake of the presidential address, Olivier Véran, Minister of Solidarity and Health, specified the measures, on the LCI television channel. He said "unvaccinated caregivers will no longer be able to work and will no longer be paid."

Vaccination obligation for caregivers

Vaccination against Covid-19 will be mandatory for caregivers and non-medical staff in health establishments, Emmanuel Macron announced on Monday. "We must move towards the vaccination of all French people," argued the head of state. Initially, for nursing and non-nursing staff in hospitals, clinics, retirement homes (...), vaccination will be made compulsory without delay. This will also concern professionals and volunteers working with the elderly, including at home.

Controls will take place from September 15, and if necessary sanctions will be enacted. The bill devoted to this measure, which will also concern the extension of the health pass, will be sent to the Council of State today. The text will be presented to the Council of Ministers next Monday and then sent to the National Assembly.

Extension of the health pass

Until then necessary for events bringing together more than 1,000 people, the health pass will see its use considerably extended. From July 21, it will be requested for all events of more than 50 people. At home, he will be asked on Saturday to attend the election of Miss French Guiana. At the beginning of August, it will be requested for access to restaurants, bars ... It will also be requested for access to medical establishments. These measures will apply in French Guiana as everywhere in France.

This health pass will also be extended on July 21 to “places of leisure and culture”, according to the same criteria: bringing together more than 50 people. The health pass, paper or digital via the TousAntiCovid application, consists of a vaccination certificate, a recent negative test result, or a certificate showing contamination of at least fifteen days and less than six months at the Covid -19.

Vaccination booster campaign in early September

A vaccination booster campaign will start from the beginning of September for those vaccinated in January and February. In French Guiana, 3,360 people received their first dose during these two months.

A vaccination campaign for middle school, high school and college students at the start of the school year

Vaccination campaigns against Covid-19 will be organized "from the start of the school year" for middle school, high school and college students. "For middle school students, high school students, students, specific vaccination campaigns will be deployed in schools from the start of the school year," said the president during his televised address. Discussions will start between the Regional Health Agency and the Rectorate, to define the terms of this device. The resumption of vaccine deliveries in French Guiana, as of this week, will make it possible to meet this demand.

non-reimbursement of certain so-called "comfort" tests

After the delisting of PCR and antigen tests for foreigners, PCR tests will no longer be reimbursed in the fall. Unless prescribed by a doctor, these tests will no longer be reimbursed as of October.

State of health emergency in Martinique and Reunion

Due to the epidemic resurgence, a state of health emergency will be declared today in Martinique and Reunion. "The state of health emergency will be declared tomorrow in the Council of Ministers for Martinique and Reunion, and a curfew will be established", declared the President of the Republic.

This article is from the Professional Letter of the Regional Health Agency. You can subscribe to it by filling out the following form: https://forms.sbc28.com/5a8bed50b85b5350ef1cd117/t13M7zUZQi2XMq5E3DdnhQ/0WQoeDwjRXqJblCpKbLDzA/form.html 
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 18 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire