aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

07/09/21
Le Préfet de Guyane condamne l’organisation de manifestations non déclarées

Dimanche 5 septembre 2021, plus de cent véhicules et quelques motos ont formé une caravane rejoignant Kourou, puis se dirigeant vers Cayenne aux fins d’organiser un rassemblement devant la préfecture de la Guyane.

Le Préfet de la région Guyane condamne fermement l’organisation de cette manifestation, qui n’a été ni déclarée, ni autorisée, conformément à ce que prévoit l’article L. 211-1 du code de la sécurité intérieure, qui soumet à l’obligation d’une déclaration préalable, « tous cortèges, défilés et rassemblements de personnes, et, d’une façon générale, toutes manifestations sur la voie publique. ».

Ainsi, cette action menée dans l’illégalité ne saurait ne pas avoir de conséquences, qui plus est dans un contexte sanitaire grave. Un nombre important de verbalisations a été réalisé, tant sur les véhicules que sur les personnes. Ces personnes se verront appliquer les contraventions de 4e classe (135 €) prévues pour le manquement à l’arrêté préfectoral.

Outre le caractère illégal de cet événement, qui a rassemblé jusqu’à 250 personnes lors d’un pique-nique géant, celui-ci a été tenu sans les précautions nécessaires dues à l’épidémie de la Covid-19 (absence de masque ou de distanciation). Le Préfet dénonce l’absence de responsabilité des organisateurs et des participants, alors que le taux d’incidence sur l’Île de Cayenne est aujourd’hui de 682 cas pour 100 000 habitants.

Cette manifestation ne saurait toutefois occulter l’esprit de responsabilité de la majorité de la population, qui fait preuve d’abnégation et respecte la loi scrupuleusement.

Le Préfet de la région Guyane appelle les citoyens à prendre ensemble le chemin de la sortie de la crise sanitaire, qui passe par la vaccination, et dont dépend l’avenir collectif du territoire.


On Sunday, September 5, 2021, more than a hundred vehicles and a few motorcycles formed a caravan joining Kourou, then heading towards Cayenne for the purpose of organizing a rally in front of the prefecture of French Guiana.

The Prefect of the French Guiana region strongly condemns the organization of this event, which was neither declared nor authorized, in accordance with Article L. 211-1 of the Internal Security Code, which submits to the obligation of a prior declaration, “all processions, parades and gatherings of people, and, in general, all demonstrations on the public highway. ".

Thus, this action carried out illegally could not have consequences, moreover in a serious health context. A large number of verbalizations were made, both on vehicles and on people. These people will be subject to the 4th class fines (135 €) provided for the breach of the prefectural decree.

In addition to the illegal nature of this event, which brought together up to 250 people during a giant picnic, it was held without the necessary precautions due to the Covid-19 epidemic (no mask or distance). The Prefect denounces the lack of responsibility of the organizers and participants, while the incidence rate on Cayenne Island is now 682 cases per 100,000 inhabitants.

However, this demonstration should not obscure the spirit of responsibility of the majority of the population, which shows self-sacrifice and scrupulously respects the law.

The Prefect of the French Guiana region calls on citizens to take together the path out of the health crisis, which involves vaccination, and on which the collective future of the territory depends.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire