aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

07/09/21
Surveillance des risques d’importation de la Peste Porcine Africaine en Guyane

Suite à la déclaration de cas de peste porcine africaine (PPA) chez des porcs domestiques en République dominicaine, le 28 juillet 2021, des actions de prévention, de surveillance, de communication et de préparation à la lutte ont été initiées en Guyane.

Cette maladie ne présente pas de risque pour la santé humaine. Mais elle est un risque majeur pour la filière porcs. En effet, elle se transmet facilement, soit par contact direct avec un animal contaminé, soit par contact indirect avec de la viande, des outils ou tout autre matériel contaminés. Elle entraîne un fort taux de mortalité chez les porcs domestiques.

Afin de protéger le territoire guyanais et de limiter les risques d’introduction illégale de porcs vivants et de viandes, la surveillance a été renforcée. Les Douanes, la Gendarmerie Nationale, la Police Aux Frontières, les services des armées et la Direction Générale des Territoires et de la Mer sont pleinement mobilisés dans cette surveillance des importations illégales.

Grâce à ces procédures renforcées et aux investissements matériels, en une semaine, les premières opérations de gendarmerie ont abouti à la saisie de 12 porcs dans la nuit du 30 au 31 août et de 8 kg de viandes de porcs le matin du 6 septembre 2021, en provenance du Surinam.

En cette période de risque sanitaire accru, il est important que chacun respecte les règles d’importation des produits alimentaires et des animaux. Plus le risque est géré en amont, plus il est possible de protéger le territoire.


Following the declaration of cases of African swine fever (ASF) in domestic pigs in the Dominican Republic, on July 28, 2021, prevention, surveillance, communication and control preparedness actions were initiated in French Guyana.

This disease does not present a risk to human health. But it is a major risk for the pig industry. Indeed, it is easily transmitted, either by direct contact with a contaminated animal, or by indirect contact with contaminated meat, tools or any other material. It causes a high mortality rate in domestic pigs.

In order to protect Guianese territory and limit the risks of illegal introduction of live pigs and meat, surveillance has been stepped up. The Customs, the National Gendarmerie, the Border Police, the armed services and the General Directorate of Territories and the Sea are fully mobilized in this surveillance of illegal imports.

Thanks to these reinforced procedures and material investments, in one week, the first gendarmerie operations resulted in the seizure of 12 pigs on the night of August 30 to 31 and 8 kg of pig meat on the morning of September 6, 2021, from Suriname.

In this time of increased health risk, it is important that everyone respects the rules for importing food and animal products. The more the risk is managed upstream, the more it is possible to protect the territory.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire