aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

10/09/21
Disparition de Madame Lucette MICHAUX CHEVRY

C’est avec beaucoup de tristesse qu'a appris Georges PATIENT, Sénateur de Guyane, du décès de Lucette Michaux Chevry. «J’ai eu l’honneur de la côtoyer au Sénat lors de mes premières années de sénateur. J’ai alors pu apprécier sa compétence, son souci permanent des intérêts de la Guadeloupe et des Outre-mer. Sa grande expérience lui donnait une autorité naturelle que venait renforcer sa force de caractère et sa grande détermination.

Conseillère municipale, maire, conseillère générale, présidente du conseil général de Guadeloupe, Députée, sénatrice, ministre... pour avoir occupé tous les postes de la République, elle en connaissait tous les rouages. En 1999, alors présidente de la Région Guadeloupe, elle avait su dépasser les clivages partisans et les réticences de sa propre famille politique pour signer la déclaration de Basse Terre avec Antoine KARAM et Alfred MARIE-JEANNE, respectivement président de la Région Guyane et président de la Région Martinique. Cette déclaration ouvrait la voie aux nécessaires évolutions statutaires qu’ont connues ces territoires. Là encore, c’était l’intérêt de la Guadeloupe et des Outre-mer qui prévalait et guidait son action.

Femme en politique à une époque où les hommes occupaient tous les postes, elle a su s’imposer et gagner grâce à son travail le respect et l’estime de ses compatriotes comme celui de toute la classe politique française. Femme de caractère et de conviction, « Dame de Fer » pour certains, elle a marqué l’histoire de Guadeloupe.

Je tiens à présenter mes plus sincères condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches. Mes pensées les accompagnent dans ces moments douloureux.
»


It is with great sadness that Georges PATIENT, Senator of French Guiana, learned of the death of Lucette Michaux Chevry. I had the honor of being around her in the Senate during my early years as a senator. I was then able to appreciate his competence, his permanent concern for the interests of Guadeloupe and overseas. His great experience gave him a natural authority which was reinforced by his strength of character and his great determination.

Municipal councilor, mayor, general councilor, president of the general council of Guadeloupe, Member of Parliament, senator, minister ... having occupied all the positions of the Republic, she knew all the workings. In 1999, then president of the Guadeloupe Region, she was able to overcome partisan divisions and the reluctance of her own political family to sign the Basse Terre declaration with Antoine KARAM and Alfred MARIE-JEANNE, respectively president of the French Guiana Region and president of the Martinique Region. This declaration paved the way for the necessary statutory changes in these territories. Here again, it was the interests of Guadeloupe and the overseas territories that prevailed and guided its action.

A woman in politics at a time when men held all positions, she was able to impose herself and through her work earn the respect and esteem of her compatriots as well as that of the entire French political class. A woman of character and conviction, "Dame de Fer" for some, she has marked the history of Guadeloupe.

I would like to extend my deepest condolences to his family and loved ones. My thoughts are with them in these painful moments.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire