aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

20/09/21
Inauguration du centre de prise en charge et de suivi des auteurs de violence conjugales

Le 21 septembre 2021, le préfet de la région Guyane inaugurera le centre régional de prise en charge et de suivi des auteurs de violences conjugales de Guyane.

Face à la gravité et à l’ampleur du phénomène des violences au sein du couple, la prévention et la réitération de tout acte de violences constitue un enjeu essentiel des politiques publiques judiciaire, sociale et sanitaire. Différentes initiatives, notamment associatives, ont été mises en place depuis de nombreuses années en Guyane, dans un objectif de diminution du passage à l’acte et du taux de récidive. Ces actions en direction des auteurs de violence nécessitent néanmoins d’être renforcées, tant en termes de couverture territoriale que de modalités de prise en charge.

Ces constats ont été confirmés et partagés lors du Grenelle de lutte contre les violences. Parmi les 46 mesures annoncées par le Premier Ministre le 25 novembre 2019 à l’issue du Grenelle, figure ainsi la mise en place, sur l’ensemble du territoire national, de centres de suivi et de prise en charge des auteurs d’ici 2022. À ce jour, il existe 30 centres.

Dans ce cadre, un appel à projets a été lancé sous l’égide du Ministère chargé de l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l’égalité des chances. En Guyane, le Groupe SOS Solidarités a été retenu pour la mise en œuvre de cette mesure.


On September 21, 2021, the prefect of the French Guiana region will inaugurate the regional center for the care and monitoring of perpetrators of domestic violence in French Guiana.

Faced with the seriousness and scope of the phenomenon of violence within the couple, the prevention and repetition of any act of violence is an essential issue of public legal, social and health policies. Various initiatives, including associations, have been in place for many years in French Guiana, with the aim of reducing the number of people taking action and the rate of recidivism. These actions aimed at the perpetrators of violence nevertheless need to be strengthened, both in terms of territorial coverage and of care arrangements.

These findings were confirmed and shared during the Grenelle fight against violence. Among the 46 measures announced by the Prime Minister on November 25, 2019 at the end of the Grenelle, is the establishment, throughout the national territory, of monitoring and care centers for perpetrators by 2022. To date, there are 30 centers.

In this context, a call for projects was launched under the aegis of the Ministry responsible for Equality between Women and Men, Diversity and Equal Opportunities. In French Guiana, the SOS Solidarités Group was selected to implement this measure.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire