aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

14/01/22
La Guyane se prépare à recevoir le vaccin Novavax

Le vaccin Nuvaxovid utilise une technologie traditionnelle de protéine virale recombinante adjuvantée, la même que pour le vaccin contre l’hépatite B ou que pour certains vaccins contre la grippe saisonnière. Après avoir été approuvé par l’Agence Européenne du Médicament, il doit l’être par la Haute Autorité de santé dans les prochains jours. Son efficacité et sa sécurité se sont révélées très élevées à l’instar des autres vaccins contre la COVID19. Les personnes majeures intéressées peuvent réserver leur dose en ligne auprès de l’Agence Régionale de Santé.

Le vaccin Nuvaxovid, de l’entreprise américaine Novavax, est sur le point d’arriver en France. L’Agence européenne des médicaments l’a approuvé le 20 décembre pour les personnes de plus de 18 ans. Pour la France, la Haute Autorité de santé doit se prononcer dans les tous prochains jours.

Ce vaccin utilise une technologie déjà bien connue, dite à protéine recombinante, déjà utilisé par d’autres vaccins comme celui contre l’hépatite B, certains vaccins contre la grippe ou contre la coqueluche. Il ne contient donc pas d’ARN messager. Les Guyanais intéressés peuvent se signaler et pré-réserver leur dose sur : https://arsguyane.limesurvey.net/931584?lang=fr. Hier soir, quelques heures après le lancement du site internet, plusieurs dizaines de Guyanais s’étaient déjà inscrits.

A ce jour, nous ne savons pas combien de doses pourront être obtenues par la Guyane, ni à quel moment elles arriveront.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le laboratoire Sanofi, qui travaille sur un vaccin utilisant la même technologie de la protéine virale recombinante, a mis en ligne une vidéo expliquant simplement comment cela fonctionne. Il cible la protéine Spike située sur la surface du virus et qui lui permet de s’introduire dans les cellules humaines, dont celles des poumons. « Un vaccin ciblant la protéine Spike peut aider le corps à se défendre, en simulant une infection sans rendre la personne malade », explique Sanofi. Pour ce faire, ils produisent autant de copies de la protéine Spike que nécessaire. Enfin, la protéine est administrée avec un adjuvant (du latin adjuvare, aider). Celui a pour mission de stimuler les mécanismes de l’immunité innée, afin de maximiser la réponse immunitaire.

Comment se présente-t-il et se conserve-t-il ?

Chaque flacon contient dix doses de 0,5 mL. Les flacons sont emballés par lots de dix. Le flacon fermé peut être conservé pendant neuf mois entre 2 et 8 °C à l’abri de la lumière. Une fois ouvert, il doit être utilisé dans les six heures et conservé entre 2 et 25 °C. Le site mesvaccins.net apporte d’autres réponses très complètes sur l’utilisation du vaccin.

Comment est-il administré ?

Le vaccin Novavax est réservée aux personnes de 18 ans et plus. Il nécessite deux doses administrées à trois semaines d’intervalle.

Quelle est son efficacité ?

Dans une première étude contre la souche historique, son efficacité pour prévenir l’apparition du Covid-19 à partir de sept jours après la dose 2 était de 90,4 %. Aucun cas de Covid-19 grave n'a été rapporté chez les 17 312 participants à Nuvaxovid, contre 4 cas de Covid-19 graves rapportés chez les 8 140 bénéficiaires du placebo.

Dans une deuxième étude contre le variant alpha, aucun cas de covid 19 grave n'a été signalé chez les 7 020 participants à Nuvaxovid, contre 4 cas de Covid-19 grave signalés chez les 7 019 receveurs de placebo.

Et contre omicron ?

Les vaccins contre la souche historique ont démontré qu’ils conservaient une certaine efficacité contre les variants, dont omicron. La dose de rappel se révèle particulièrement efficace. En parallèle, Novavax a annoncé qu’il lancerait la production d’un vaccin spécifiquement orienté contre omicron ce mois-ci.

Dr Jacques Breton : « Ça peut convaincre les récalcitrants »

Le vaccin Novavax « peut débloquer la situation chez les récalcitrants, a avancé le Dr Jacques Breton, président de l’URPS médecins, hier soir lors d’un échange entre les praticiens libéraux et l’ARS. Il faut qu’on en fasse la promotion. Nous avons des personnes opposées à l’ARN messager. Il y avait une fixation contre ce vaccin de haute technologie. Les gens veulent avoir le choix. L’essentiel, c’est qu’il soit vacciné. Les comorbidités sont très importantes en Guyane, notamment chez des personnes très jeunes. Nous avons aussi des personnes âgées qui sont à risque. Avec ce vaccin, ils ont un choix qu’ils comprennent mieux, un vaccin traditionnel. Si ça nous permet de vacciner, allons-y ! »

Cet article est issu de la Lettre pro de l’Agence régionale de santé. Vous pouvez vous y abonner en remplissant le formulaire suivant : https://forms.sbc28.com/5a8bed50b85b5350ef1cd117/t13M7zUZQi2XMq5E3DdnhQ/0WQoeDwjRXqJblCpKbLDzA/form.html


The Nuvaxovid vaccine uses traditional adjuvanted recombinant viral protein technology, the same as the hepatitis B vaccine or some seasonal influenza vaccines. After being approved by the European Medicines Agency, it should be approved by the High Authority for Health in the coming days. Its efficacy and safety have been shown to be very high like other vaccines against COVID19. Interested adults can book their dose online with the Regional Health Agency.

The Nuvaxovid vaccine, from the US company Novavax, is about to arrive in France. The European Medicines Agency approved it on December 20 for people over 18. For France, the High Authority of Health must decide in the next few days.

This vaccine uses an already well-known so-called recombinant protein technology, already used by other vaccines such as hepatitis B, certain influenza vaccines or against whooping cough. It therefore does not contain messenger RNA. Interested Guianese can report and pre-book their dose on: https://arsguyane.limesurvey.net/931584?lang=fr. Yesterday evening, a few hours after the website launched, several dozen Guianese had already registered.

To date, we do not know how many doses can be obtained by French Guiana, nor when they will arrive.

How does it work?

The Sanofi lab, which is working on a vaccine using the same recombinant viral protein technology, has uploaded a video simply explaining how it works. It targets the Spike protein on the surface of the virus, which allows it to enter human cells, including those in the lungs. "A vaccine targeting the Spike protein can help the body defend itself, by simulating an infection without making the person sick," explains Sanofi. They do this by making as many copies of the Spike protein as needed. Finally, the protein is administered with an adjuvant (from the Latin adjuvare, to help). Its mission is to stimulate the mechanisms of innate immunity in order to maximize the immune response.

How does it look and store?

Each vial contains ten doses of 0.5 mL. The vials are packed in sets of ten. The closed bottle can be stored for nine months at 2-8 ° C in order to protect from light. Once opened, it should be used within six hours and stored between 2 and 25 ° C. The mesvaccins.net site provides other very comprehensive answers on the use of the vaccine.

How is it administered?

The Novavax vaccine is only for people 18 years of age and over. It requires two doses given three weeks apart.

How effective is it?

In a first study against the historic strain, its effectiveness in preventing the onset of Covid-19 from seven days after dose 2 was 90.4%. No serious Covid-19 cases were reported in the 17,312 Nuvaxovid participants, compared to 4 serious Covid-19 cases reported in the 8,140 placebo beneficiaries.

In a second study against the alpha variant, no cases of serious covid 19 were reported in the 7,020 Nuvaxovid participants, compared with 4 cases of serious Covid-19 reported in the 7,019 placebo recipients.

And against omicron?

Vaccines against the historic strain have been shown to retain some efficacy against variants, including omicron. The booster dose is particularly effective. At the same time, Novavax has announced that it will start production of a vaccine specifically geared against omicron this month.

Dr Jacques Breton: "It can convince the recalcitrant"

The Novavax vaccine "can unblock the situation among recalcitrant people," said Dr. Jacques Breton, president of the URPS physicians, last night during an exchange between liberal practitioners and the ARS. "We have to promote it. We have people opposed to messenger RNA. There was a fixation against this high-tech vaccine. People want a choice. The main thing is that he is vaccinated. Comorbidities are very important in French Guiana, especially in very young people. We also have seniors who are at risk. With this vaccine, they have a choice that they understand better, a traditional vaccine. If that allows us to vaccinate, let's go! "

This article is from the Professional Letter of the Regional Health Agency. You can subscribe to it by filling out the following form: https://forms.sbc28.com/5a8bed50b85b5350ef1cd117/t13M7zUZQi2XMq5E3DdnhQ/0WQoeDwjRXqJblCpKbLDzA/form.html

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 256 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire