aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

03/08/22
Déroutement d’un navire de pêche brésilien

Le jeudi 28 juillet 2022, un contrôle du patrouilleur Antilles-Guyane "La Résolue" de la Marine Nationale mené dans les eaux territoriales françaises a conduit au déroutement du navire de pêche brésilien GUERREIRO DE FE vers le port du Larivot.

Surpris en action de pêche illégale, et ayant déjà fait l'objet de plusieurs contrôles par le passé, ce navire récidiviste a fait l'objet d'une saisie par les services de l’État. Le juge des libertés et de la détention de Cayenne a ensuite ordonné sa destruction.

Le capitaine du navire, placé en garde à vue dès son arrivée à quai, a été auditionné pendant 24h par les gendarmes maritimes du poste des affaires maritimes de la direction générale des territoires et de la mer (DGTM) des services de l’État. Il devra désormais répondre de ses actions devant le tribunal correctionnel.

Sur la même période en zone Ouest, les unités des forces armées en Guyane (FAG), des affaires maritimes et de l'Office français de la biodiversité (OFB) ont arraisonné 8 embarcations étrangères ayant permis la saisie de 16,5 tonnes de produits de la pêche capturés sans autorisation.

D'Est en Ouest, au large comme proche de nos côtes, les services de l’État en Guyane et l'ensemble des unités opérationnelles concourantes exercent une pression permanente sur les navires opérant illégalement dans les eaux françaises.


On Thursday July 28, 2022, an inspection of the French Antilles-French Guiana patrol boat "La Résolue" of the French Navy carried out in French territorial waters led to the diversion of the Brazilian fishing vessel GUERREIRO DE FE towards the port of Larivot.

Caught in illegal fishing, and having already been the subject of several checks in the past, this repeat offender was seized by the State services. The judge of freedoms and detention of Cayenne then ordered its destruction.

The captain of the ship, placed in police custody as soon as he arrived at the dock, was interviewed for 24 hours by the maritime gendarmes of the maritime affairs station of the general directorate of territories and the sea (DGTM) of the services of the State. He will now have to answer for his actions before the criminal court.

Over the same period in the West zone, units of the Armed Forces in French Guiana (FAG), Maritime Affairs and the French Office for Biodiversity (OFB) boarded 8 foreign boats leading to the seizure of 16.5 tonnes of products caught without authorization.

From east to west, off and near our coasts, government services in French Guiana and all of the concurrent operational units exert permanent pressure on vessels operating illegally in French waters.
 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2022
Lancements 2022
Vol 257 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire