aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

12/08/22
Sécurité routière : Lutte contre les rodéos urbain

Chaque jour, en Guyane, la gendarmerie et la police nationale luttent contre l’insécurité routière. Aux côtés des autres types de véhicules, les deux-roues sont un vecteur d’insécurité routière et publique :
• soit par le comportement dangereux du conducteur ;
• soit par la non-conformité du véhicule à la réglementation ;
• soit par leur utilisation lors de la commission d’actes délictueux voire criminels (vols à main armée).

Sur ce territoire au trafic routier important, le deux-roues est un moyen de déplacement en constante augmentation. Les cyclomoteurs, les motocyclettes et aujourd’hui les trottinettes électriques sont régulièrement impliqués dans des accidents de la circulation routière dont les conséquences sont parfois dramatiques.

Afin de lutter contre l’insécurité routière, Thierry QUEFFELEC, préfet de la région Guyane, a demandé aux forces de l’ordre qu’elles soient engagées quotidiennement et qu’elles procèdent à des opérations de contrôles sur l'ensemble du territoire afin d’interpeller les conducteurs au comportement dangereux ou commettant des infractions.

Depuis le 1er janvier 2022, les contrôles effectués de jour comme de nuit par la gendarmerie et la police nationale ont permis d’écarter de la voie publique pas moins de 393 deux-roues. Dans la seule journée du 12 août, 13 engins ont été saisis à l’occasion d’un contrôle routier réalisé sur la commune de Matoury.
Au-delà des sanctions pécuniaires encourues par les auteurs des infractions, il est nécessaire de rappeler que les véhicules non conformes ou ayant servi à la commission de délits peuvent être détruits par décision administrative ou judiciaire.


Every day, in French Guiana, the gendarmerie and the national police fight against road insecurity. Alongside other types of vehicles, two-wheelers are a vector of road and public safety:
• either by the dangerous behavior of the driver;
• either by the non-compliance of the vehicle with the regulations;
• or by their use during the commission of tortious or even criminal acts (armed robbery).

In this territory with heavy road traffic, two-wheelers are a constantly increasing means of transport. Mopeds, motorcycles and today electric scooters are regularly involved in road traffic accidents, the consequences of which are sometimes dramatic.

In order to fight against road insecurity, Thierry QUEFFELEC, prefect of the French Guiana region, asked the police to be engaged daily and to carry out checks throughout the territory in order to to challenge drivers who are behaving dangerously or who are committing offences.

Since January 1, 2022, checks carried out day and night by the gendarmerie and the national police have made it possible to remove no less than 393 two-wheelers from the public highway. In the single day of August 12, 13 machines were seized during a roadside check carried out in the town of Matoury.

Beyond the pecuniary penalties incurred by the perpetrators of the offences, it is necessary to recall that non-compliant vehicles or vehicles having been used in the commission of offenses can be destroyed by administrative or judicial decision.

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2022
Lancements 2022
Vol 258 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire