aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

30/08/22
Scolarisation des enfants autistes en Guyane

Scolarisation des enfants autistes en guyane : 2 classes ou dispositifs supplémentaires vont ouvrir a la rentrée prochaine

Depuis 2018, la stratégie nationale autisme et troubles du neuro développement a fait de la scolarisation des élèves autistes un engagement prioritaire. Le rythme de création de nouvelles classes au sein de l’école ordinaire est ainsi resté constamment soutenu dans chaque région depuis la rentrée scolaire de septembre 2018.

En région Guyane ce sont 2 nouveaux dispositifs qui vont ouvrir avec près de 20 enfants autistes qui vont faire leur rentrée aux côtés de leurs camarades.

1 classe en maternelle :

  • Kourou (973).

1 classe en élémentaire :

  • Kourou (973).

Sur l’ensemble de la France, 86 nouvelles classes ou nouveaux dispositifs ouvrent pour les élèves autistes à la rentrée 2022. 54 en maternelle et 32 en élémentaire. Soit plus de 700 enfants autistes qui viendront s’ajouter aux 44 000 élèves déjà scolarisés en milieu ordinaire.

Pour Claire Compagnon, déléguée interministérielle à la stratégie autisme et troubles du neuro-développement, « Il se joue, dans l’accès à l’école, non seulement la question de l’accès aux apprentissages, mais aussi d’inclusion dans la société, pour le présent et le futur. Les actions prévues dans le cadre de la stratégie visent ainsi à créer une école plus inclusive. L’ambition est de généraliser l’accès des enfants autistes à l’école, de personnaliser leurs parcours et d’en garantir la continuité ».

La stratégie autisme a permis également le déploiement d’un réseau de professeurs ressources des troubles du spectre de l’autisme (TSA). Leur mission est de conseiller et d’accompagner les professeurs qui les sollicitent. Chaque département bénéficie d’un enseignant ressources TSA. Ils sont aujourd’hui au nombre de 103.

Depuis 2018, la stratégie nationale a favorisé le développement de plusieurs formes de scolarisation pour proposer aux élèves et à leurs familles, différentes modalités de scolarisation afin de mieux répondre à leurs besoins.

  • Ce qui est privilégié c’est une scolarisation à l’école, dans une classe « ordinaire », au collège ou au lycée c’est-à-dire dans une classe avec les autres enfants. Quand il est en classe, l’élève peut être accompagné :
    • Par un accompagnant d'élèves en situation de handicap (AESH).
    • Par des professionnels tels qu'un éducateur, un psychologue, un psychomotricien, un orthophoniste.
    • Dans certains cas, la scolarité se fait avec l’appui d’une unité localisée pour l'inclusion scolaire (ULIS en école, collège, lycée) : l’enfant est scolarisé dans sa classe de référence et aussi dans une classe ULIS où il bénéficie d’un soutien spécialisé.
  • Le « dispositif d’autorégulation » est une nouvelle forme de scolarité inclusive : les enfants sont toujours à l’école dans leur classe « ordinaire » avec leurs camarades mais bénéficient d’un enseignement « d’autorégulation ». Au sein de l’école, une équipe des professionnels est présente pour accompagner les élèves pour les aider à mieux contrôler leur attention, leurs comportements et leurs émotions tout au long de la journée scolaire.
  • Une troisième modalité est, selon l’âge de l’élève, qu’il rejoigne également l’école, mais dans une classe spécifique, les Unités d'Enseignement Maternelle Autisme (UEMA) ou Unité d'Enseignement Élémentaire Autisme (UEEA). La classe est animée par une équipe spécialement formée à l’autisme. Des temps d'inclusion en classe ordinaire leur sont également proposés.
  • Quatrième solution : l’entrée dans un Institut Médico-Éducatif (IME). Cette orientation concerne les enfants qui, pour l’instant, ne peuvent pas s’inscrire dans le rythme d’une journée de classe en milieu ordinaire. L’établissement médicosocial qui les accueille doit organiser des activités scolaires dans une unité d’enseignement avec un petit groupe d'élèves, en complément des activités éducatives ou rééducatives proposées par ailleurs.

Aucune orientation n’est définitive. Pendant sa scolarité, un élève pourra passer d’une forme à l’autre de classes et d’accompagnement. Ce sont ses besoins et son évolution qui doivent dicter son parcours.

Parcours et orientation doivent se mettre en œuvre avec l’accord de la famille. Une étroite coopération entre l'école et la famille est d'ailleurs nécessaire, en permanence.


Schooling of autistic children in Guyana: 2 additional classes or devices will open at the start of the next school year

Since 2018, the national strategy for autism and neurodevelopmental disorders has made the education of autistic students a priority commitment. has remained constantly supported in each region since the start of the school year in September 2018.

In the region Guyana there are 2 new devices that will open with nearly 20 autistic children who will go back to school alongside their classmates.

1 class in nursery :

  • Kourou (973).

1 class in elementary :

  • Kourou (973).

Across France, 86 new classes or new systems are opening for autistic students at the start of the 2022 school year. 54 in kindergarten and 32 in elementary school. That is more than 700 autistic children who will be added to the 44,000 students already enrolled in mainstream schools.

For Claire Compagnon, interministerial delegate for the strategy autism and neuro-developmental disorders,  " In access to school, not only the question of access to learning, but also inclusion in society, for the present and the future. The actions planned within the framework of the strategy thus aim to create a more inclusive school. The ambition is to generalize the access of autistic children to school, to personalize their pathways and to guarantee their continuity ".

The autism strategy has also enabled the deployment of a network of resource teachers for autism spectrum disorders (ASD). Their mission is to advise and support the teachers who request them. Each department has a TSA resource teacher. Today they number 103.

Since 2018, the national strategy has promoted the development of several forms of schooling to offer students and their families different schooling methods in order to better meet their needs.

  • What is privileged is schooling at school, in an "ordinary " class, at college or high school, that is to say in a class with the other children. When in class, the student may be accompanied:
    • By a support person for students with disabilities (AESH).
    • By professionals such as an educator, a psychologist, a psychomotor therapist, a speech therapist.
    • In some cases, schooling is done with the support of a localized unit for inclusive education (ULIS in primary, secondary or secondary school): the child is educated in his reference class and also in a ULIS class where he benefits from specialized support.
  • The “self-regulation device” is a new form of inclusive schooling: children are always in school in their “regular” class with their peers but are taught “self-regulation”. Within the school, a team of professionals is present to accompany the students to help them better control their attention, their behavior and their emotions throughout the school day.
  • A third modality is, depending on the age of the student, that he/she also joins the school, but in a specific class, the Teaching Units Maternal Autism (UEMA) or Teaching Unit. 'Elementary Education Autism (UEEA). The class is led by a team specially trained in autism. Inclusion times in ordinary class are also offered to them.
  • Fourth solution: entry into a Medico-Educational Institute(IME). This orientation concerns children who, for the moment, cannot register for the rhythm of a day of ordinary classroom. The medico-social establishment that receives them must organize school activities in a teaching unit with a small group of students, in addition to the educational or re-educational activities offered elsewhere.

No orientation is final. During their schooling, a student can move from one form of class and support to another. It is his needs and his evolution that must dictate his career.

Course and orientation must be implemented with the agreement of the family. Close cooperation between the school and the family is also necessary, at all times.

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2022
Lancements 2022
Vol 258 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire