aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

17/10/22
La première Ariane 6 complète assemblée sur son pas de tir pour les essais combinés

La partie haute d’Ariane 6 destinée aux essais combinés a rejoint le lanceur sur son pas de tir au port spatial européen de Kourou, en Guyane.
Cet ensemble installé sur l’étage supérieur, au sommet du corps central, est constitué de la coiffe et d’un adaptateur structural sur lequel est montée une maquette représentative d’un satellite.

Le lanceur Ariane 6 dédié aux essais combinés est désormais complet, prêt pour les opérations de raccordements électriques et fluides avec le pas de tir.

Le corps central avait rejoint la zone de lancement le 11 juillet dernier, après l’assemblage des étages inférieur et supérieur réalisé fin juin à Kourou.

La partie haute d’Ariane 6, appelée « composite supérieur », est longue de 20 mètres pour un diamètre de 5,45 mètres. Elle est constituée de deux demi-coiffes et d’un adaptateur structural contenant une maquette représentative d’un satellite pour les essais combinés. Elle a quitté le hall d’encapsulation du bâtiment d’assemblage final pour rejoindre le pas de tir d’Ariane 6. L’opération a été réalisée le 13 octobre 2022 au port spatial européen de Kourou sous la responsabilité de l’ESA, avec le support des équipes d’ArianeGroup et du CNES.

« Nous venons de franchir une nouvelle étape clé des essais combinés, avec une Ariane 6 désormais complète sur son pas de tir, à Kourou. Lors de la poursuite de cette campagne, l’étage principal sera mis à feu sur le pas de tir. L’étage supérieur a, quant à lui, déjà réussi son premier essai à feu sur le banc de test du DLR à Lampoldshausen, en Allemagne, le 5 octobre dernier, et poursuit sa campagne d’essais» a expliqué André-Hubert Roussel, Président exécutif d’ArianeGroup. « La réalisation et l’installation de ce premier composite supérieur conforte la pertinence industrielle du processus d’assemblage final d’Ariane 6, répondant à une logique d’efficacité permettant la montée en cadence d’Ariane 6 au service de ses clients. »

« Ariane 6 est maintenant coiffée, totalement assemblée. Cela valide ses moyens de mise en œuvre et l’enchainement opérationnel de son montage. Cette nouvelle étape est un pas de plus vers la qualification de ce nouveau système de lancement attendu par toute l’Europe» a déclaré Philippe Baptiste, Président directeur général du CNES.

Daniel Neuenschwander, Directeur du transport spatial de l’ESA souligne l’importance d’Ariane 6 en tant que successeur d’Ariane 5 qui garantit l’accès fiable et indépendant de l’Europe à l’espace depuis un quart de siècle « L’innovation est essentielle pour maintenir la capacité de l’Europe d’accéder à l’espace avec un système de lancement totalement indépendant à la fois compétitif et polyvalent. Ariane 6 rassemble les meilleurs ingénieurs européens développant de nouvelles technologies et méthodes de production. »

Une fois les deux demi-coiffes assemblées autour de la maquette du satellite dans le hall d’encapsulation, le composite supérieur a été déposé sur son véhicule de transfert, l’UCT (Upper Composite Trailer) développé spécifiquement pour Ariane 6. Le convoi a roulé sur les 10 kilomètres séparant le bâtiment du pas de tir, sur la Zone de Lancement n°4, à une vitesse moyenne de 5 km/h. Arrivée à destination, la partie haute a été hissée à l’intérieur du portique mobile par un pont roulant, puis assemblée sur le corps central. Une fois cette opération réalisée, le lanceur est en configuration Ariane 64 complète sur son pas de tir. Les opérations de connexion électriques et fluides seront réalisées dans les semaines à venir.

La campagne des essais combinés permet de tester l’ensemble des interfaces et la bonne communication entre le lanceur Ariane 6 et son pas de tir. Sont également testés les logiciels de vol et les logiciels du banc de contrôle, les opérations de remplissage et de vidange des réservoirs, indispensables pour garantir le bon déroulement d’une séquence de lancement. Ensuite, Ariane 6 sera testée à feu sur le pas de tir servant pour l’occasion de banc d’essai, avec une série de différents essais comprenant l’allumage du moteur Vulcain 2.1 de l’étage principal, incluant des tirs avortés et des tirs à feu longs avec déconnexion des interfaces.

En parallèle, la campagne d‘essais à feu d’un étage supérieur complet d’Ariane 6 a démarré avec succès le 5 octobre 2022 sur le site de l’agence spatiale allemande DLR, à Lampoldshausen.  

Ariane 6 est un programme de l’Agence spatiale européenne (ESA) qui a la responsabilité de l’architecture de l’ensemble du système de lancement. En tant que maître d’œuvre et autorité de conception du lanceur, ArianeGroup en assure le développement et la production avec ses partenaires industriels, ainsi que la commercialisation et l’exploitation via sa filiale Arianespace. Le CNES est responsable de la construction de l’Ensemble de lancement n°4 destinée à Ariane 6, comprenant notamment le pas de tir et son portique mobile, à Kourou, en Guyane.

Retrouvez la suite ici.


The upper part of Ariane 6 intended for the combined tests joined the launcher on its launch pad at the European spaceport of Kourou, in French Guiana.
This assembly installed on the upper floor, at the top of the central body, consists of the fairing and a structural adapter on which is mounted a representative model of a satellite.

The Ariane 6 launcher dedicated to combined tests is now complete, ready for electrical and fluid connection operations with the launch pad.

The central body had reached the launch area on July 11, after the assembly of the lower and upper stages carried out at the end of June in Kourou.

The upper part of Ariane 6, called the "upper composite", is 20 meters long and has a diameter of 5.45 meters. It consists of two half-caps and a structural adapter containing a representative model of a satellite for the combined tests. It left the encapsulation hall of the final assembly building to join the Ariane 6 launch pad. The operation was carried out on October 13, 2022 at the European spaceport of Kourou under the responsibility of ESA, with the support of the ArianeGroup and CNES teams.

“We have just reached a new key stage in the combined tests, with an Ariane 6 now complete on its launch pad, in Kourou. During the continuation of this campaign, the main stage will be set on fire on the launch pad. The upper stage has already passed its first test fire on the DLR test bench in Lampoldshausen, Germany, on October 5, and continues its test campaign » a explained André-Hubert Roussel, Executive Chairman of ArianeGroup. “ The production and installation of this first superior composite reinforces the industrial relevance of the final assembly process of Ariane 6, responding to a logic of efficiency allowing the ramp-up of Ariane 6 to serve its customers. »

“Ariane 6 is now fully assembled. This validates its means of implementation and the operational sequence of its assembly. This new step is one more step towards the qualification of this new launch system awaited by all of Europe” said Philippe Baptiste, CEO of CNES.

Daniel Neuenschwander, ESA's Director of Space Transportation stresses the importance of Ariane 6 as the successor to Ariane 5 which has guaranteed Europe's reliable and independent access to space for a quarter century “Innovation is key to maintaining Europe's ability to access space with a fully independent launch system that is both competitive and versatile. Ariane 6 brings together the best European engineers developing new technologies and production methods. 

Once the two half-fairings were assembled around the satellite model in the encapsulation hall, the upper composite was placed on its transfer vehicle, the UCT (Upper Composite Trailer) developed specifically for Ariane 6. The convoy drove the 10 kilometers separating the building from the launch pad, on Launch Zone n°4, at an average speed of 5 km/h. Arrived at destination, the upper part was hoisted inside the mobile gantry by an overhead crane, then assembled on the central body. Once this operation has been completed, the launcher is in full Ariane 64 configuration on its launch pad. The electrical and fluid connection operations will be carried out in the coming weeks.

The combined test campaign tests all the interfaces and good communication between the Ariane 6 launcher and its launch pad. Also tested are the flight software and the control bench software, the tank filling and emptying operations, which are essential to guarantee the smooth running of a launch sequence. Then, Ariane 6 will be tested on fire on the launch pad used for the occasion as a test bed, with a series of different tests including the ignition of the Vulcain 2.1 engine of the main stage, including aborted firings and long shots with disconnection of interfaces.

In parallel, the fire test campaign for a complete upper stage of Ariane 6 successfully started on October 5, 2022 on the site of the German space agency DLR, in Lampoldshausen.  

Ariane 6 is a program of the European Space Agency (ESA) which is responsible for the architecture of the entire launch system. As prime contractor and design authority for the launcher, ArianeGroup is responsible for its development and production with its industrial partners, as well as marketing and operation via its subsidiary Arianespace. CNES is responsible for the construction of Launch Complex No. 4 for Ariane 6, including the launch pad and its mobile gantry, in Kourou, French Guiana.

Read more here.

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2022
Lancements 2022
Vol 258 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire