aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

27/10/22
Bilan du Plan d’urgence pour la Guyane : Volet santé et éducation

L’ensemble des engagements prévus dans le Plan d’urgence pour la Guyane sur la santé et l’éducation a été mis en œuvre.
Suite aux mouvements sociaux de mars et avril 2017 en Guyane, un accord final de sortie de crise a été signé entre le Gouvernement et le collectif « Pou Lagwiyann Dékolé » le 21 avril 2017. Dans cet accord, le Plan d’urgence pour la Guyane (PUG) comprend 30 mesures valorisées à 1,086 milliard d’euros, mesures portées exclusivement par l’État1

Le deuxième volet du Plan d’urgence pour la Guyane portant sur les mesures de Santé – Éducation comprend 7 mesures dont 4 pour la santé et 3 pour l'éducation. Le bilan à date montre que la totalité des 7 engagements a été tenue.

Les mesures concernant la santé ont été réalisées très rapidement, dès 2017. Ainsi, le projet de cession à un opérateur privé du centre médico-chirurgical de Kourou (CMK) a été immédiatement abandonné. 60 millions d'euros de crédit d'investissement ont été versés entre fin 2017 et mi 2018 pour la modernisation du centre hospitalier de Cayenne (CHC) et le paiement des fournisseurs, tandis que 25 millions d'euros ont été versés au centre hospitalier de l’Ouest guyanais (CHOG) pour financer l'agrandissement et la modernisation de l'hôpital.

Enfin, un plan handicap, doté de 5 millions d'euros a été mis en place à travers un appel à projets dès mi-2017. Concernant le secteur de l'éducation, les mesures des accords de Guyane prévoyaient un programme d'accompagnement de la Collectivité territoraile de Guyane (CTG) et des communes.

Le programme d’accompagnement de la CTG pour les collèges et lycées était doté de 250 millions d'euros sur 5 ans. L'État a versé davantage que prévu sur les quatre premières années, en versant 285 millions d'euros entre 2018 et 2021, avec un  abondement du plan de relance de 9 millions d’euros.

Les dotations aux communes ont aussi été à la hauteur avec des versements situés entre 13 et 18 millions d'euros par an entre 2018 et 2021 pour ce plan qui s'étale sur 10 ans.
Le volet Santé - Éducation du plan d’urgence Guyane représente un investissement pour l’État d’environ 493 millions d’euros.

Plus de chiffres ici.


All of the commitments provided for in the Emergency Plan for Guyana on health and education have been implemented.
Following the social movements of March and April 2017 in Guyana, a final crisis resolution agreement was signed between the Government and the "Pou Lagwiyann ​​Dékolé" collective on April 21, 2017. In this agreement, the Emergency Plan for Guyana (PUG) includes 30 measures valued at 1.086 billion euros, measures carried out exclusively by the State1

The second part of the Emergency Plan for Guyana on Health – Education measures includes 7 measures including 4 for health and 3 for education. The balance sheet to date shows that all 7 commitments have been met.

The measures concerning health were carried out very quickly, from 2017. Thus, the project to transfer the Kourou medical-surgical center (CMK) to a private operator was immediately abandoned. 60 million euros in investment credit were paid between the end of 2017 and mid-2018 for the modernization of the Cayenne hospital center (CHC) and the payment of suppliers, while 25 million euros were paid to the Cayenne hospital center West Guyana (CHOG) to finance the expansion and modernization of the hospital.

Finally, a disability plan, endowed with 5 million euros, was set up through a call for projects in mid-2017. Regarding the education sector, the measures of the Guyana agreements provided for a support program for the Territorial Collectivity of Guyana (CTG) and the municipalities.

The CTG support program for middle and high schools was endowed with 250 million euros over 5 years. The State has paid more than expected over the first four years, paying 285 million euros between 2018 and 2021, with a  contribution to the recovery plan of 9 million euros.

The allocations to the municipalities have also been up to par with payments of between 13 and 18 million euros per year between 2018 and 2021 for this plan which is spread over 10 years.
The Health - Education component of the Guyana emergency plan represents an investment for the State of around 493 million euros.

More numbers here.

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2022
Lancements 2022
Vol 258 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire