aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

18/11/22
Lutte contre les violences scolaires

Le préfet et le recteur d’académie s’indignent et dénoncent les propos irresponsables tenus par le mouvement dit « de décolonisation et d’émancipation sociale » par voie de communiqué, relatifs à de récentes opérations de fouille et de contrôle au sein d’établissements scolaires.

Ils rappellent que ces contrôles n’ont pour seul but que de déceler et soustraire armes, stupéfiants ou tout autre objet interdit et dangereux en milieu scolaire, à la lumière des incidents violents survenus ces derniers mois, dans et aux abords de nombreux établissements scolaires de Guyane, qui ont ému la population et traumatisé à juste titre la communauté éducative, les parents d’élèves et les élèves.

La lutte contre les violences scolaires est une des priorités de l’État en Guyane, notamment à travers la mise en œuvre de la convention EVIDENCE, des moyens conséquents consacrés à la prévention en milieu scolaire ou à la sortie des  établissements, via les crédits de la politique de la ville, et du travail des forces de l’ordre qui consacrent des services de surveillance importants. On n’apprend pas, on n’enseigne pas dans un environnement hostile, lorsque que l’on craint pour son intégrité physique, lorsque les menaces sont trop fortes.

Ces opérations de contrôle, qui se font systématiquement à la demande de l’encadrement de l’établissement sont en outre demandées, encouragées et appréciées de la communauté éducative, et notamment les parents d’élèves. Elles peuvent avoir lieu dans n’importe quel établissement de France, et permettent d’éviter que armes, stupéfiants ou autres matières dangereuses ou interdites ne pénètrent dans les établissements scolaires, qui doivent en toutes circonstances demeurer des sanctuaires de l’éducation, de l’acquisition du socle commun de compétences, des connaissances et de culture et de l’éducation à la citoyenneté.

Le préfet et le recteur tiennent en conséquence à dénoncer les propos visant à supprimer ces contrôles et apportent plus que jamais leur soutien à la communauté éducative et aux forces de l’ordre unies pour la réussite de la jeunesse guyanaise.


The prefect and the rector of the academy are indignant and denounce the irresponsible remarks made by the so-called "decolonization and social emancipation" movement in a press release concerning recent search and control operations in schools.

They recall that the only purpose of these controls is to detect and remove weapons, drugs or any other prohibited and dangerous object in the school environment, in light of the violent incidents that have occurred in recent months, in and around many schools in Guyana, which have moved the population and rightly traumatized the educational community, parents and students.

The fight against school violence is one of the State's priorities in French Guyana, notably through the implementation of the EVIDENCE convention, the substantial resources devoted to prevention in schools or outside schools, via the credits of the city policy, and the work of the police force, which devotes significant surveillance services. One does not learn, one does not teach in a hostile environment, when one fears for one's physical integrity, when the threats are too strong.

These control operations, which are systematically carried out at the request of the school's management, are also requested, encouraged and appreciated by the educational community, and in particular the parents. They can take place in any school in France, and help prevent weapons, drugs or other dangerous or prohibited materials from entering schools, which must in all circumstances remain sanctuaries for education, the acquisition of the common base of skills, knowledge and culture and education for citizenship.

The prefect and the rector therefore wish to denounce the remarks aiming at suppressing these controls and bring more than ever their support to the educational community and to the police forces united for the success of the Guyanese youth.

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2022
Lancements 2022
Vol 258 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire