aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

18/11/22
La première mission Vega C d'Arianespace

Le jeudi 24 novembre 2022 à 10h47 heure locale (01h47 UTC le vendredi 25 novembre), la première mission commerciale de Vega C, opérée par Arianespace, décollera du port spatial européen (Kourou, Guyane française) avec à son bord les satellites d’observation de la Terre à la résolution native de 30 cm Pléiades Neo 5 et 6. Ce premier lancement commercial fait suite au succès, le 13 juillet dernier, du vol inaugural, opéré par l’Agence spatiale européenne (ESA), de Vega C.

Après le décollage du Centre spatial guyanais (CSG), le lanceur sera propulsé pendant un peu plus de sept minutes par ses trois étages. À l’issue de cette phase, le troisième étage ZEFIRO 9 se séparera du composite supérieur qui comprend l’étage supérieur AVUM+ et les deux satellites Pléiades Neo. L’AVUM+ allumera une première fois son moteur pendant près de neuf minutes et demie avant le début d’une phase balistique d’environ 35 minutes, qui lui permettra d’atteindre l’altitude d’injection du premier satellite. L’AVUM+ allumera alors une deuxième fois son moteur pendant deux minutes et demie afin de circulariser l’orbite à 629 km d’altitude avant de libérer le premier satellite. La phase suivante, 6 minutes et 39 secondes plus tard, sera l’allumage pendant 15 secondes du système de contrôle d’attitude et de roulis RACS (Roll and Attitude Control System) permettant d’amorcer une nouvelle phase balistique d’environ 36 minutes. Un troisième allumage de l’AVUM+ de 5 secondes précèdera la séparation, à 614 km d’altitude, du second satellite. Environ 9 minutes plus tard, un dernier allumage de l’AVUM+ pendant 61 secondes permettra la désorbitation du lanceur marquant ainsi la fin de la mission VV22, précisément une heure, 53 minutes et 55 secondes après le décollage.
 

  • Entièrement financés et fabriqués par leur opérateur Airbus, Pléiades Neo 5 et 6 sont les deux derniers satellites de la constellation Pléiades Neo. Le premier, Pléiades Neo 3, a été mis en orbite avec succès lors du vol Vega VV18 le 28 avril 2021, et le deuxième, Pléiades Neo 4, le 16 août 2021 à bord du vol VV19 de Vega. Bénéficiant des toutes dernières innovations et évolutions technologiques d’Airbus, cette constellation permettra d’imager n’importe quel point du globe plusieurs fois par jour avec une résolution de 30 cm. Ultra agiles et réactifs, ces satellites peuvent être programmés jusqu’à 15 minutes avant acquisition, puis renvoyer les images sur Terre dans l’heure qui suit. Plus petits, légers, agiles, précis et réactifs que leurs concurrents, ils sont les premiers de leur catégorie dont la capacité sera intégralement disponible commercialement. Grâce à ces satellites ultra performants, chaque étape du cycle acquisition-livraison offrira le nec plus ultra des services d’observation de la Terre, et ce, pour les dix prochaines années.

Vega C (C pour Consolidation) a été développé dans le but de répondre encore mieux aux besoins des clients, grâce aux enseignements tirés de la première décennie d’exploitation (2012-2022) de Vega. Les premier et deuxième étages de cette nouvelle version sont dotés de propulseurs à poudre SRM (Solid Rocket Motors) plus puissants, de réservoirs plus grands sur l’étage AVUM, et d’une plus grande coiffe qui permettra d’augmenter sensiblement la masse des charges utiles (jusqu’à 2,35 tonnes en orbite héliosynchrone) et de doubler leur volume autorisé.

Ce lanceur est également plus à même de répondre aux besoins spécifiques des petits satellites, ou « smallsats », grâce à une version améliorée du dispenseur SSMS (Small Spacecraft Mission Service) et à son étage supérieur AVUM+, qui permettra sept réallumages. Vega C pourra ainsi effectuer trois orbites distinctes pour ses multiples charges utiles au cours d’une même mission, contre deux auparavant avec la précédente version de Vega.

Le programme de développement de Vega C est géré par l’ESA et associe 12 de ses États membres. La société Avio Spa basée à Colleferro, en Italie, est le maître d’œuvre industriel du lanceur et de l’infrastructure sol d’interface, et responsable des opérations de campagne et de préparation du lanceur jusqu’à son décollage. Avio livre ainsi un lanceur « prêt à voler » à Arianespace, qui le commercialise, définit les exigences de ses missions, valide son aptitude au vol et l’opère depuis le port spatial de l’Europe. Au cours des campagnes de lancement, Arianespace travaille en étroite collaboration avec le Centre national d’études spatiales (CNES), autorité de gestion des opérations au Centre spatial guyanais (CSG), qui est notamment en charge des établissements de préparation des satellites (EPCU) et de la sauvegarde.


Thursday, November 24, 2022 at 10:47 a.m. local (01:47 UTC on Friday November 25), the first commercial mission of Vega C, operated by Arianespace, will take off from the European Spaceport (Kourou, French Guiana) with on board the Earth observation satellites at a native resolution of 30 cm Pléiades Neo 5 and 6. This first commercial launch follows the success, on July 13, of the inaugural flight, operated by the European Space Agency (ESA), of Vega C.

After takeoff from the Guiana Space Center (CSG), the launcher will be propelled for just over seven minutes by its three stages. At the end of this phase, the ZEFIRO 9 third stage will separate from the upper composite which includes the AVUM+ upper stage and the two Pléiades Neo satellites. The AVUM+ will fire its engine for the first time for nearly nine and a half minutes before the start of a ballistic phase of approximately 35 minutes, which will allow it to reach the injection altitude of the first satellite. AVUM+ will then turn on its engine for a second time for two and a half minutes in order to circularize the orbit at an altitude of 629 km before releasing the first satellite. The next phase, 6 minutes and 39 seconds later, will be the ignition for 15 seconds of the attitude and roll control system RACS (Roll and Attitude Control System) allowing to initiate a new ballistic phase of approximately 36 minutes . A third ignition of the AVUM+ for 5 seconds will precede the separation, at an altitude of 614 km, of the second satellite. About 9 minutes later, a final ignition of the AVUM+ for 61 seconds will allow the deorbiting of the launcher thus marking the end of the VV22 mission, precisely one hour, 53 minutes and 55 seconds after takeoff.
 

  • Entirely financed and manufactured by their operator Airbus, Pléiades Neo 5 and 6 are the last two satellites of the Pléiades Neo constellation. The first, Pléiades Neo 3, was successfully launched into orbit on Vega flight VV18 on April 28, 2021, and the second, Pléiades Neo 4, on August 16, 2021 aboard Vega flight VV19. Benefiting from the very latest innovations and technological developments from Airbus, this constellation will make it possible to image any point on the globe several times a day with a resolution of 30 cm. Ultra-agile and responsive, these satellites can be programmed up to 15 minutes before acquisition, then return the images to Earth within an hour. Smaller, lighter, more agile, more precise and more responsive than their competitors, they are the first in their category whose capacity will be fully commercially available. With these high-performance satellites, each stage of the acquisition-delivery cycle will provide the ultimate in Earth observation services for the next ten years.

Vega C (C for Consolidation) was developed with the aim of meeting customer needs even better, based on lessons learned from Vega's first decade of operation (2012-2022). The first and second stages of this new version are equipped with more powerful SRM (Solid Rocket Motors) solid rocket motors, larger tanks on the AVUM stage, and a larger fairing which will significantly increase the mass of the payloads (up to 2.35 tons in sun-synchronous orbit) and to double their authorized volume.

This launcher is also better able to meet the specific needs of small satellites, or  smallsats , thanks to an improved version of the SSMS (Small Spacecraft Mission Service) dispenser  and its upper stage AVUM+, which will allow seven relights. Vega C will thus be able to perform three separate orbits for its multiple payloads during the same mission, compared to two previously with the previous version of Vega.

The Vega C development program is managed by ESA and involves 12 of its USmember states. Avio Spa, based in Colleferro, Italy, is the industrial prime contractor for the launcher and the ground interface infrastructure, and responsible for campaign operations and preparation of the launcher until take-off. Avio thus delivers a “ready to fly” launcher to Arianespace, which markets it, defines the requirements of its missions, validates its ability to fly and operates it from Europe's spaceport. During launch campaigns, Arianespace works in close collaboration with the National Center for Space Studies (CNES), the operations management authority at the Guiana Space Center (CSG), which is notably in charge of the satellite preparation establishments (EPCU ) and backup.

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2022
Lancements 2022
Vol 258 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire