aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

27/01/07
Attac-Guyane écrit à Ségolène Royal

A l'attention de Madame Royal, candidate à la présidence de la République.
Madame,
Nous apprenons que lors de votre visite en Martinique à la fin de ce mois, vous devriez parler de la Guyane (Jodla 24/1/07 de Blada.com).
Attac France vous a certainement fait parvenir notre manifeste altermondialiste destiné a poser les fondements d'un autre ordre international et vous ne manquerez pas de vous prononcer sur les 102 mesures proposées par notre association, pour bâtir un monde solidaire, écologique et démocratique.
Attac-Guyane s'occupe plus particulièrement sur ce département, d' informer nos concitoyens sur les dégâts et les dangers provoqués par l'orpaillage, qu'il soit légal ou illégal, artisanal ou industriel.
Après une longue enquête avec le collectif citoyen « Quel orpaillage pour la Guyane? », notre conclusion est que l'exploitation minière, si elle rapporte beaucoup à quelques uns, coûte bien davantage à la société au niveau social, économique et environnemental.
L'impact de cette industrie sape à la base de nombreuses possibilités de développement durable de la Guyane et menace, ce qui est au regard de l'Europe son exceptionnelle originalité et sa principale richesse: 80.000 km2 de forêt tropicale humide.
La biodiversité menacée partout ailleurs dans le monde, reste à explorer et à exploiter en Guyane, dans le respect du droit des générations futures.
Nous tenons, à saluer l'honnêteté intellectuelle et le courage politique de Madame Taubira qui vient, une nouvelle fois, de se prononcer contre l'exploitation minière en Guyane malgré le poids électoral du lobby de l'orpaillage et de « ses intérêts hypocritement dissimulés ».
Attac-Guyane, au delà des exigences du collectif du « Non à Iamgold/Cambior à Kaw », réclame un moratoire sur l'exploitation minière en Guyane.
Nous demandons que des mesures d'accompagnement soient offertes à la soixantaine d'opérateurs miniers permettant leur reconversion dans des domaines n'aggravant pas la pollution des eaux, le réchauffement climatique et la disparition de ce qui reste de forêt
primaire.
Il y a fort à faire en Guyane en dehors de l'orpaillage, le retard structurel est immense, les possibilités de se réaliser nombreuses.
Nous reconnaissons le courage et respectons l'esprit d'entreprise d'une bonne partie des exploitants aurifères mais ne pouvons accepter plus longtemps leur développement au détriment de l'intérêt de la majorité de la population et de l'avenir de nos descendants.
.
Nous vous remercions donc par avance, d'informer nos concitoyens de ce que serait votre politique en la matière si vous étiez élue au poste suprême.
Recevez, Madame , l'expression de nos salutations respectueuses.

P.Monier
Président Attac-Guyane
ATTAC-GUYANE
2, Rue C.Chlore
97310 KOUROU
Tel/Fax 05 94 32 31 69

Copie à :
Madame Taubira députée de Guyane
Attac France
Attac Québec
Collectif « Quel orpaillage pour la Guyane ? »
Collectif du « NON à Cambior à Kaw »
Blada.com
France Guyane
Monsieur Karam (secrétaire général du Parti Socialiste Guyanais)

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire