aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Infos citoyennes

09/01/13
La Fondation Nicolas Hulot demande l'annulation du permis Rexma

UNE MINE D’OR AUTORISEE AU CŒUR DU PARC AMAZONIEN DE GUYANE !
La Fondation Nicolas Hulot en demande l’annulation

En Guyane française, le Ministre du Redressement Productif vient de délivrer un permis d’exploitation aurifère dans une zone pourtant interdite à l’exploitation minière. La Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme (FNH), au côté de Guyane Nature Environnement et  d’autres organisations environnementales, demande l’annulation de cette autorisation incompréhensible.

Cet arrêté (JO du 11 décembre) octroie un permis d’exploitation à la société aurifère REXMA, sur la Crique Limonade, située dans la zone d’adhésion du Parc national amazonien de Guyane, à proximité du village de Saül, porte d’entrée du Parc. Pourtant, depuis le 1er janvier 2012, le Schéma Départemental d’Orientation Minière (SDOM) classe la zone comme interdite à ces activités. Ce schéma avait fait l’objet d’une large concertation avec toutes les parties prenantes dont la FNH. Cette décision unilatérale est incompatible avec les textes en vigueur.
Elle est aussi en contradiction avec le processus de consultation de la Charte du Parc Amazonien et les objectifs de concertation en cours sur la réforme du code minier.

UNE BIODIVERSITE REMARQUABLE EN DANGER

Cette exploitation minière aura des conséquences majeures sur la zone cœur du Parc national où se déploie ensuite la Crique Limonade : mise en suspension des sédiments, pollution au mercure, altération de la faune piscicole et des chaînes alimentaires, conséquences sanitaires… 

Cette décision est également d’autant plus incompréhensible qu’elle concerne une région à
vocation écotouristique. Elle suscite l’opposition des élus guyanais et des habitants de la commune de Saül engagés dans une politique de valorisation de la biodiversité de leur territoire. 

LA FNH DEMANDE L’ANNULATION DE CE PERMIS D’EXPLOITATION

Au moment où les Ministres vont recevoir leur feuille de route pour 2013 suite à la Conférence environnementale, la Fondation Nicolas Hulot demande au gouvernement de réaffirmer ses engagements en faveur de la biodiversité, et particulièrement dans les Outre-mer.  La Fondation appelle aussi le Premier Ministre à confirmer l’importance des Parcs nationaux comme outil de protection et de valorisation des zones cœur de biodiversité. 

Pour Jean-Jacques Blanchon, coordinateur Biodiversité, Agriculture et Territoires de la FNH :
« S’agissant de la biodiversité à partir de laquelle se construira l’aventure humaine de demain, l’improvisation ne peut durablement tenir lieu de politique ».

Source : Fondation Nicolas Hulot pour la nature et l'homme
8 janvier 2013


 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 256 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire