aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Conte Populaire guyanais : LAPIN !... QUI OUANGUE ?

Le roi venait de terminer sa récolte, qui comprenait notamment une certaine quantité de ouangue (sésame).

Il la mit à sécher au soleil.
Le lapin, qui avait un emploi à la cour de ce prince, est encore plus gourmand que rusé, à moins qu'il ne soit plus rusé que gourmand, ou bien encore qu'il n'amalgame à doses égales la ruse et la gourmandise.
Quoi qu'il en soit, le lapin, profitant d'un moment où personne n'était dans les environs, se précipita sur le ouangue du roi, et le mangea sans plus de façons que si c'eut été du ouangue appartenant à des gens du commun.
Après cet acte de gloutonnerie, il jugea prudent de mettre une certaine distance entre lui et le roi. Le voilà donc parti ventre à terre, moins léger qu'il ne l'eut voulu cependant, sa digestion n'étant pas encore faite. Il alla visiter tous les parents et tous les amis qu'il possédait dans le pays d'alentour, même de simples connaissances qu'il n'avait pas vues depuis fort longtemps, et qui le regardèrent un peu comme s'il était tombé du ciel. Bref, tant bien que mal, plutôt mal que bien, il dépensa une couple de jours loin de sa demeure habituelle. Après quoi, il reprit au petit trot le chemin de la cour.

Je vous laisse à penser le bruit qu'y avait fait l'audacieux larcin commis par notre rongeur. Le roi était entré dans une colère terrible. Si l'on eut mangé le ouangue de toute autre personne, voire d'un de ses ministres, peut-être un de ses ministres même, il aurait sans doute trouvé la plaisanterie fort bonne. Mais il s'agissait de son propre ouangue, à lui roi, et si les monarques, dit-on, aiment à prendre quelquefois le bien d'autrui, ils n'entendent mie qu'on use de représailles à leur égard.

Notre prince avait voulu qu'on trouvât le coupable sur l'heure. Et pour arriver plus vite à ce résultat, l'exécuteur des hautes œuvres avait commencé d'ouvrir le ventre à quatre ou cinq courtisans que l'on jugeait capables d'avoir commis le crime. Ce que voyant, les autres adressèrent au monarque une pétition dans laquelle ils le suppliaient d'ordonner que la cour prendrait sur l'heure un vomitif général. Par ce moyen, assuraient-ils, on parviendrait à connaître tout aussi sûrement la vérité, sans compromettre la vie des fidèles sujets de Sa Majesté, que lesdits fidèles sujets seraient cependant très heureux de lui sacrifier à l'occasion. Le roi voulut bien les croire, et la cour ne tarda pas à présenter un spectacle sur lequel il est inutile d'insister.

Au milieu de l'émotion et du brouhaha causés par ces événements, personne n'avait remarqué la disparition du lapin. Mais il était évident que. dès son retour, cette absence même, dont on s'apercevrait alors, attirerait immédiatement les soupçons sur lui. Cela ne manqua pas de se produire.
Au moment où notre voleur fit sa rentrée au palais, un grand nombre de sujets étaient dans l'antichambre, commentant les événements de la veille et de l'avant-veille. En apercevant le lapin, ils n'eurent qu'un coup d'œil à échanger pour comprendre que la même pensée leur venait à tous en même temps. Notre glouton s'avançait vers eux en affectant l'air innocent et tranquille d'un honnête bourgeois qui rentre d'une promenade matinale ; mais au fond de lui-même il se sentait peu rassuré, et la pensée de son crime ne le quittait pas d'une seconde.

Le plus âgé des fonctionnaires présents fit un pas hors du groupe avec l'intention bien évidente d'interroger le nouvel arrivant, et commença ainsi :
— Lapin...
— De quel ouangue me parlez-vous ?.. s'écria celui-ci en sursautant.
Il n'en fallut pas davantage. On tomba sur lui, on l'arrêta, et le ministère public n'eut pas grand peine à le faire condamner aux plus terribles supplices. Le lapin, par son empressement à parler d'un fait dont il ne pouvait encore avoir connaissance, s'était trahi lui-même.


sources :
http://manioc.org
Bibliothèque Alexandre-Franconie
Archives territoriales
Bibliothèque de l'Université de Guyane
association ORkidé


Autres chroniques de l'année 2019

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2020
Lancements 2020
vol 252 Ariane 5

Annonceurs

Tarifs de publicité