aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 12/01/10
Sur les petits chemins aérés de l'info...

On a bien falli croire au plébiscite d'une nouvelle forfaiture portée par la quasi totalité de la classe politique et matraquée jusqu'à la nausée par nos médias. Mais la preuve est faite : les Guyanais ne sont pas des veaux ! Beaucoup pourtant n'ont pas su digérer la cuisante défaite et ont cherché à stigmatiser cette population qui refusait de se soumettre. Aucune remise en question, aucune démission n'a encore été enregistrée dans les rangs d'une classe politique usée jusqu'à la corde et qui ressasse en boucle des arguments d'un autre âge.
Mais l'air commence, enfin, à circuler plus librement.
RFI propose une revue de presse française presque entièrement consacrée au vote en Martinique et en Guyane.
La peur n'évite pas le danger : la misérable réaction d'Antoine Karam sur le site de France-Guyane.
Un quasi déni de démocatrie de la part de JE Antoinette dans 20 minutes (propos confiés à l'AFP et repris par 20 minutes), qui trouve normal qu'il y ait « un écart important entre les élus, qui voient un peu plus loin que la réalité, et le quotidien des personnes ». Cet écart est en effet aussi visible que risible... sur le site de sa mairie.
« Le vote NON à l’article 74 n’est pas le choix de l’immobilisme, bien au contraire. Ce qui peut assurer l’avenir de la Guyane, c’est la construction d’un projet. » Sur le blog de Gil Horth, sa déclaration juste après la proclamation des résultats du 10 janvier.
Par communiqué, CAP 21 réagit aux résultats et appelle à garder les deux collectivités.
La préfecture prépare déjà la campagne pour la consultation du 24 janvier : communiqué.
Régionales : L'IFOP réalise actuellement un sondage par téléphone auprès des Guyanais. La question finale en dit long sur le commanditaire du sondage et sa déconnexion des réalités guyanaises : pour le deuxième tour des régionales, qui choisiriez-vous ? Jean-Baptiste Edouard (PS : 1,96 % aux régionales de 2004) qui regrouperait (!) la gauche unie, ou Boris Chong-Sit, divers droites et UMP. (Une des questions proposait même la candidature d'Antoine Karam, dont on sait depuis longtemps qu'il ne se représente pas.)
Un autre sondage, commenté par Le Monde, révèle que « 67% des Français n'ont plus confiance dans la politique ».
« Référendum Martinique, Guyane, les élus désavoués ! » : sur le site de l'IFRAP.
Un hasard sympathique : sur le blog d'un jeune prof d'histoire-géo du 93 : « En Martinique et Guyane, encore des élus qui n'assument pas ».

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire