aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 20/01/10
Solidarité avec Haïti : communiqués (suite)

Communiqué de Migrants outre-mer - collectif Haïti : « Un impératif après le séisme : régulariser tous les exilés haïtiens. Le tremblement de terre qu’a subi Haïti est l’une des plus grandes catastrophes « naturelles » de ces dernières décennies. L’ampleur de la réponse humanitaire s’annonce également forte, mais cette « aide » des pays du Nord doit être accompagnée de profonds changements de leur politique. Si la catastrophe géologique relevait des risques certains dont l’irruption est imprévisible, l’instabilité politique, amplifiée par le séisme, régnait de longue date. Cela n’empêchait pas de nombreux pays – dont la France, en particulier dans les départements de la Caraïbe – de maltraiter les migrants haïtiens. Les obstacles mis à leur régularisation, les arrestations et les expulsions se sont d’ailleurs multipliés ces dernières années, souvent au mépris du droit en vigueur.... lire la suite » 20/01/2010

Lettre de condoléances
du Granman Boni Joseph Joachim au Consul d'Haïti

Je souhaite par la présente formuler, à l'ensemble de l'autorité haïtienne et au peuple haïtien, un message de condoléances qui est également celui de tout le peuple bushinenge de Guyane. Voici maintenant huit jours qu'Haïti a été frappé par un désastre sismique, l'heure est plus que jamais au soutien aux familles endeuillées et aux aides aux victimes rescapées. Mais avant tout, la population haïtienne, des quartiers catastrophés doit une fois de plus faire preuve de sérénité, de dignité et de solidarité et cela à l'image de la mobilisation mondiale sans précédent qu'a suscité ce drame durant cette semaine et qui se poursuivra dans les mois à venir. » 19/01/2010

Communiqué du C.R.I. (Chanjman – Resistans – Inite)
: « Le tremblement de terre meurtrier qui a frappé Haïti le 12 janvier 2010 a créé un désastre humanitaire sans précédent avec des conséquences sociales, économiques et politiques prévisibles sur plusieurs années. Au-delà de l’aide urgente apportée par toute la communauté internationale y compris la Guyane, nous réclamons que des mesures concrètes soient prises envers les Haïtiens résidents en Guyane. C’est pourquoi nous exigeons :
- lannulation immédiate et sans condition de tous les arrêtés d’expulsion à l’encontre des Haïtiens
- la régularisation, sans condition, de tous les Haïtiens présents sur le sol guyanais avant le 12 janvier 2010.
- la possibilité pour tous les employeurs de régulariser, sans sanction, le séjour de leurs salariés haïtiens sans papier dans les six mois.
- le rapprochement familial, sans condition, pour tous les haïtiens ayant des enfants et/ou conjoint y compris concubin restés sur le sol haïtien.
Nous appelons au soutien de cette démarche toutes les forces vives de Guyane.
C.R.I. - BP 593 - 97334 Cayenne cedex - mail : chanjmanresistansinite@yahoo.fr - tel. 0694 45 34 90
»  19/01/2010

Communiqué du Conseil Général de Guyane : « Solidarité Haïti : une cellule d’écoute est mise en place à Kourou. Une cellule d'écoute est organisée à compter de ce jour les après-midi du lundi au vendredi à partir de 14 heures au Pôle Culturel de Kourou et le samedi matin de 9 h à 13 heures. Docteur ALDEBERT, responsable de la CUMP, est chargé de coordonner cette action. » 19/01/2010

Communiqué de la Préfecture de Guyane :
« Le préfet de la région Guyane informe qu’outre la cellule d’écoute médico-psychologique du jardin botanique à Cayenne, deux autres cellules sont mises en place pour prendre en charge les ressortissants haïtiens en situation de détresse, suite au séisme survenu le 12 janvier 2010 en Haïti.
Lieux et horaires d’accueil des cellules d’écoute médico-psychologique :
- Saint Laurent du Maroni :
Centre hospitalier de l’ouest Guyanais - CMP : Du lundi au vendredi, de 9h00 à 17h00
- Kourou - Pôle Culturel :
Le mardi 19 janvier - de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Le mercredi 20 janvier - de 14h00 à 18h00
Le jeudi 21 janvier - de 14h00 à 17h00
Les vendredi 22, samedi 23, lundi 25 janvier - de 9h00 à 13h00
Le mardi 26 janvier - de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Le mercredi 27 janvier - de 14h00 à 18h00
Le jeudi 28 janvier - de 09h00 à 12h00
Le vendredi 29 janvier - de 14h00 à 18h00
Le samedi 30 janvier - de 9h00 à 13h00
»  (18/01/2010)

Communiqué de la Préfecture de Guyane :
« Suite à la catastrophe provoquée par le séisme en Haïti, des renforts sont partis depuis la Guyane pour venir en aide à la population haïtienne. Du matériel de conditionnement de l'eau potable, un poste de secours médical avancé, des pompiers, du personnel médical, et des militaires de la sécurité civile ont été mobilisés et sont déjà sur place. Un point de situation sera réalisé mardi 19 Janvier en présence du préfet, de la vice-consule d'Haïti, du directeur du centre hospitalier André Rosemon, d'un représentant du SDIS et de l'adjoint au chef de l'état major de zone de défense de la préfecture. » 18/01/2010

Communiqué de Digicel, Cayenne
: « Il y a 4 jours, Digicel mettait en place un système de dons par SMS, ce matin 38500 SMS avaient été comptabilisés soit 38500€ récoltés. Toutes les organisations caritatives le disent, elles ont avant tout besoin d’argent pour aider la population haïtienne. La générosité des Martiniquais, Guadeloupéens et Guyanais doit continuer à se manifester largement.
Un rappel du principe : il suffit d’envoyer un SMS avec le mot « HAITI » au 999. Chaque SMS envoyé correspondra à un don d’un euro. L’intégralité des dons sera reversée à des associations caritatives en Haïti. Des vidéos des artistes locaux relayant cet appel aux dons ont été postées ce matin sur Facebook dans le groupe « Digicel Fonds De Secours Pour Haïti » : http://www.facebook.com/aidezhaiti.
En Haïti le réseau Digicel est opérationnel à Port-au-Prince avec de plus en plus de clients connectés et qui peuvent recevoir et émettre des appels, des SMS des emails et messages instantanés via Blackberry. Avec une bonne couverture dans le reste du pays, Digicel a également offert à ses 2 millions de clients la possibilité de garder le contact avec leurs proches en leur donnant 5 dollars de crédit de communication chacun, soit un total de 10 millions de dollars.» 
18/01/2010

Communiqué d'Air Caraïbes
: « Air Caraïbes communique sur l’ajustement de son programme de vols : L’aéroport de Port-au-Prince est toujours exclusivement réservé aux vols de l’aide humanitaire internationale, Air Caraïbes n’opéra donc pas de vols à destination et en partance d’Haïti jusqu’au mardi 2 février 2010 inclus. Par ailleurs, la compagnie propose l’itinéraire alternatif suivant : Maintien de la desserte transatlantique de Saint-Martin (Aéroport international Princess Juliana) et le renforcement de son programme de vols à destination de Pointe-à-Pitre, les mardis et samedis. Les vols effectueront donc la liaison suivante : Paris > Saint-Martin > Pointe-à-Pitre > Paris.
Via sa plate-forme de Pointe-à-Pitre, Air Caraibes propose également à ses passagers de rejoindre Saint-Domingue grâce aux avions du réseau régional de la compagnie. Cette liaison est également ouverte aux passagers et aux organismes humanitaires, souhaitant se rendre à Port-au-Prince (acheminement en bus - durée du trajet de 6h00 – coût 50$). Des numéros spéciaux "Air Caraïbes Assistance - Haïti" sont mis à disposition des personnes intéressées et souhaitant avoir plus de renseignements sur les réservations et programmes des vols :
depuis la métropole : 01 47 83 36 99 (de 9h à 18h)
depuis les Antilles/Guyane : 05 90 93 67 36 (9h à 18h)
ainsi qu’un e-mail : assistance.haiti@aircaraibes.com
» 18/01/2010

Communiqué de la Ville de Cayenne :
« Dans le cadre de la mobilisation de solidarité pour Haïti, le Maire de la Ville de Cayenne a lancé un appel au partenariat et six organisations ont répondu favorablement à sa sollicitation, soit : La Croix Rouge, les commerçants de la Ville de Cayenne, représentés par la Communauté chinoise, la SGDE, l'EDF, Air France, la CCCL, une association haïtienne. Une conférence de presse commune sera donnée mercredi 20 janvier à 10h à l'Hôtel de ville. » 18/01/2010

Communiqué de Claude PLENET, conseiller municipal de Rémire-Montjoly
: « Je tiens à exprimer mon soutien au peuple haïtien face à cette terrible catastrophe qui frappe si durement Haïti. Malheureusement, le tremblement de terre a fait de nombreuses victimes.
En conséquence, la solidarité doit jouer pleinement et prendre tout son sens.
Espérance et courage à vous et à vos familles. »
16/01/2010

Voir aussi les communiqués précédents

 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire