aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 07/03/12
Octroi de mer : ça commençait à chauffer sérieusement...

A la Une de son édition d'aujourd'hui, France-Guyane titre sur la reculade du Conseil Régional : « Octroi de mer : la Région suspend les hausses ». C'est que l'affaire de cette augmentation massive (voir France-Guyane du 01/03/12), sans consultation préalable de la population, et largement incohérente, de l'octroi de mer, commençait à faire bien du grabuge. Et les courriers de protestations commençaient à affluer à la Région*.
« Il est possible qu'on n'ait pas regardé suffisamment l'intérêt du consommateur », aurait confié Rodolphe Alexandre à France-Guyane. A peine croyable...

« Le problème », note à juste titre Alain Chaumet dans son édito de La Semaine Guyanaise qui parait ces jours-ci, « cest que depuis la première réforme de cet octroi de mer en 1992, cette taxe fait débat et, comme souvent ici, la politique de l’autruche a été de mise. C'est ainsi qu’au lieu d’utiliser cet instrument fiscal comme un véritable outil de développement, il est utilisé pour ajuster les recettes de fonctionnement notamment de nos collectivités. »

Il est aussi permis de se poser beaucoup de questions sur la notion de transparence à la Région (et ailleurs!), majorité et opposition confondues, où l'on semble oublier de communiquer sur ce qui concerne le plus directement la population. On serait pourtant tentés de croire que si la Guyane ne se limite pas à Cayenne (mais ça reste encore à prouver), internet est encore le plus sûr moyen d'informer les Guyanais.

Faisons donc un peu le point sur le site de la Région.

La prétendue Lettre d'information de la Région, qui figure dans la barre des menus du site régional, a terminé son existence en mars 2010. Mais on vous y invite toujours à vous abonner. De même, les délibérations adoptées en assemblées plénières ne sont plus mises en ligne depuis octobre 2010. Celle concernant l'augmentation de l'octroi de mer, votée le 3 février 2012, n'a pas été loin de passer inapercue puisque ce n'est qu'un mois plus tard que le public en a été informé par l'intermédiaire du journal France-Guyane (au passage, merci Kervin Alcide).

A la rubrique "actualités" du site de la Région, on peut lire ceci dans un compte rendu très sommaire de la séance de cette Assemblée plénière du 3 février : « Plusieurs délibérations ont eu trait à la fiscalité régionale, avec notamment l’adoption des taux et tarifs des taxes régionales et la modification de la tarification générale d’octroi de mer. » Rien de plus, la délibération en question ne figure pas sur le site de la Région. A supposer que la majorité régionale veuille passer sous silence les décisions pour lesquelles nous leur avons donné mandat, comment expliquer que l'opposition soit restée muette elle aussi et n'ait pas alerté la population ? C'est qu'elle a tout simplement parce qu'elle a aussi voté les nouveaux taux de l'octroi de mer, dans la plus parfaite opacité. Drôle de démocratie.

Serions-nous à ce point considérés comme soumis par nos élus, au point qu'il ne soit plus nécessaire d'informer les citoyens consommateurs que nous sommes ? A moins que nous n'ayons déjà perdu le premier qualificatif et que nous ne soyons plus que des consommateurs, qu'il ne faut donc pas trop effrayer en lui donnant inconsidérément l'information. Vraiment, du souci à se faire...

Un peu d'info sur l'octroi de mer, sur le site de la Région.


POPULATION DE GUYANE,

Notre réveil fut brutal : En effet, à la lecture de l'article du journal France-Guyane nous informant de l'augmentation du taux d'octroi de mer sur plus d’une quarantaine d’articles de biens de consommation, prise par l'assemblée plénière du conseil régional de la Guyane le vendredi 3 Février 2012.
QUELLE ARNAQUE DES POLITICIENS... Au nom "de la protection de la production locale guyanaise, les élus régionaux, par cette décision lourde de conséquences pour la population, contribuent à une augmentation importante des prix."
Comment peut-on nous justifier ce vote?
Quelques exemples de cette délibération régionale:

- une augmentation du taux d'octroi de mer sur la viande bovine et porcine qui passe de 2,5% à 17,5% alors que la production locale Guyanaise ne couvre à peine 12% du marché... Cherchez l'erreur!
- une augmentation du taux d'octroi de mer sur les conserves de jambon qui passe de 15% à 27,5%, "Il y a-t-il une usine en Guyane qui produit du jambon? Qui protège t'on?"
- une augmentation du taux d'octroi de mer des jus qui passe de 17,5 % à 27,5%, de la confiture qui passe de 2,5% à 27,5%, "s’il est vrai qu’il y a une production locale, répond t’elle à la demande du marché?
- une augmentation du taux d'octroi de mer sur les carreaux... qui passe de 2,5% à 17,5%, "produit-on des carreaux en Guyane? Avec de telles décisions, on comprend pourquoi il est si cher de construire une maison en Guyane, et le coût élevé des loyers."

Encore une fois, les consommateurs sont les dindons de la farce... Aussi, nous devons réagir et demander au président du Conseil Régional d'annuler cette délibération injuste qui, une fois de plus, pénalisera les familles nombreuses.

NOUS VOUS DEMANDONS D'ENVOYER PAR MAIL AU PRESIDENT DU CONSEIL REGIONAL VOTRE DESACCORD SUR CETTE AUGMENTATION ET LA DEMANDE D'ANNULATION IMMEDIATE DE LA DELIBERATION N°17:

secretariat.president@cr-guyane.fr
Faire circuler sans modération...

 

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 26 Soyuz ST-B

Annonceurs

Régie publicitaire