aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Développement économique

107 messages - Inverser l'ordre

Nouveau courrier   
05/08/21
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Barbapapa du 04/08/21

Je n'ai pas d'idées préconçues concernant le fonctionnement des administrations. Je me contente de la réalité, des faits. L'administration en général, et leurs fonctionnaires en particulier sont là pour faire avancer les dossiers présentés par les administrés, pas pour les emmerder. Point barre. Un fonctionnaire pas satisfait de son emploi peut toujours laisser sa place à quelqu'un d'autre, il ne faut pas qu'il se sente obligé de rester jusqu'à sa retraite.

les "fonctionnaires ... sont là pour faire avancer les dossiers présentés par les administrés, pas pour les emmerder"
Ca, c'est la théorie. Votre pb c'est que vous y croyez...

Lire la suite

04/08/21
Barbapapa  (St laurent)

En réponse au message de Gyz du 02/08/21

Votre problème, c'est votre postulat.
Vous partez de l'idée préconçue que les administrations de toutes sortes existent pour vous servir, vous et l'intérêt général en général. C'est un postulat sans aucun fondement au-delà d'un certain niveau d'emprise et d'immiscion qui en résulte, niveau dépassé depuis longtemps...

Je n'ai pas d'idées préconçues concernant le fonctionnement des administrations. Je me contente de la réalité, des faits. L'administration en général, et leurs fonctionnaires en particulier sont là pour faire avancer les dossiers présentés par les administrés,

Lire la suite

03/08/21
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Barbapapa du 01/08/21

"Développement économique", comme écrit Blada.
Suite 2 de nos pérégrinations. Comme supposé, la réponse URSSAF n'a pas convenu à Pôle Emploi. "Bonjour,
Pouvez-vous me préciser votre demande car la responsable vous a reçu et indiquée les documents à fournir. Le document que vous transmis ne justifie pas le paiement de vos cotisations auprès de l’URFSSAF." Signé Roland AKOESE, référent PEC...
Vous remarquerez l'orthographe, toujours autant martyrisée par nos administrations.
Ah oui, ma réponse, pas forcément sympathique, mais tellement libératoire :
"Bon, on est pas là pour avoir des réponses à la con.
Si ça vous emmerde trop de faire votre boulot, laissez le à quelqu'un d'autre."
Pas sûr que ça m'en fasse un ami...




Cordialement,

02/08/21
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Barbapapa du 01/08/21

"Développement économique", comme écrit Blada.
Suite 2 de nos pérégrinations. Comme supposé, la réponse URSSAF n'a pas convenu à Pôle Emploi. "Bonjour,
Pouvez-vous me préciser votre demande car la responsable vous a reçu et indiquée les documents à fournir. Le document que vous transmis ne justifie pas le paiement de vos cotisations auprès de l’URFSSAF." Signé Roland AKOESE, référent PEC...
Vous remarquerez l'orthographe, toujours autant martyrisée par nos administrations.
Ah oui, ma réponse, pas forcément sympathique, mais tellement libératoire :
"Bon, on est pas là pour avoir des réponses à la con.
Si ça vous emmerde trop de faire votre boulot, laissez le à quelqu'un d'autre."
Pas sûr que ça m'en fasse un ami...




Cordialement,

Votre problème, c'est votre postulat.
Vous partez de l'idée préconçue que les administrations de toutes sortes existent pour vous servir, vous et l'intérêt général en général. C'est un postulat sans aucun fondement au-delà d'un certain niveau d'emprise et d'immiscion qui en résulte, niveau dépassé depuis longtemps...

Répondre

01/08/21
Barbapapa  (St laurent)

"Développement économique", comme écrit Blada.
Suite 2 de nos pérégrinations. Comme supposé, la réponse URSSAF n'a pas convenu à Pôle Emploi. "Bonjour, Pouvez-vous me préciser votre demande car la responsable vous a reçu

Lire la suite

27/07/21
Eljac1902  (Cayenne)

En réponse au message de Barbapapa du 22/07/21

A partir de ce jour, nous mettons sur cet espace les étapes qu'il nous faut franchir afin de recruter du personnel, et vous informer des obstacles généreusement mis sur notre route par les différentes administrations.

Suite à notre demande pour l'embauche d'un emploi CAE, l'agence POLE EMPLOI nous demande une attestation comme quoi nous sommes à jour de nos cotisations sociales. Nous avons interrogé l'URSSAF afin d'obtenir le fameux document. Hors, n'ayant pas encore de salarié, cette brave URSSAF nous propose une "attestation de non affiliation", que nous obtiendrons sous quinze jours, par mail... L'URSSAF et internet, ça fait deux. J'ai toujours pensé que le travail à domicile n'aidait pas aux traitements des dossiers avec la candeur nécessaire. Eh oui, travailler en slip sur un coin de table avec d'un côté la télé branchée sur netflix et de l'autre le smartphone en mode whatsapp, ça a ses limites. Néanmoins, on va attendre ce précieux sésame, qui risque fort d'être retoqué, puisqu'il n'entre pas dans la case demandée par PÔLE EMPLOI... On verra bien.
Bon, sinon, on a passé sur PÔLE EMPLOI une annonce pour rechercher un réparateur vélo. Riche idée. On a déjà reçu deux CV, un mec de Mana et un mec de Cayenne, qui n'ont certainement pas lu l'annonce. Ou ne l'ont pas comprise. La mission locale nous avait fait la blague, alors que nous avions posté une annonce sur Blada.com. Une dénommée N.B. (de la Mission Locale) nous avait envoyé cinq CV qui ne correspondaient aucunement à notre demande, et dans le dos des personnes concernées par ces CV.

Au fur et à mesure, nous posterons les avancées de notre dossier.

Ainsi va la vie en Guyane !
J’ai moi-même fait la demande de ce document à l’URSSAF depuis le mois de mai, d’ailleurs mon interlocutrice ne savait pas de quel document il s’agissait.
Pas étonnant que j’attende toujours de le recevoir…

Répondre

26/07/21
Barbapapa  (St laurent)

"Développement économique", comme écrit Blada.
Suite 1 de nos pérégrinations. Nous avons donc interrogé l'URSSAF afin d'obtenir ce fameux document qui nous ouvre les portes d'un emploi CAE.
La réponse de l'URSSAF, signée un ou une dénommé(e) L. DECEMBRE :

Lire la suite

22/07/21
Barbapapa  (St laurent)

A partir de ce jour, nous mettons sur cet espace les étapes qu'il nous faut franchir afin de recruter du personnel, et vous informer des obstacles généreusement mis sur notre route par les différentes administrations.
Suite à notre demande pour l'embauche d'un emploi CAE, l'agence POLE EMPLOI nous demande une attestation comme quoi nous sommes à jour de nos cotisations sociales..

Lire la suite

28/05/18
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 28/05/18

salut Carbet. A part la petite période qui a suivi l'accident de Challenger, qui a permis à Arianespace de fixer les prix d'Ariane 4 sans contrainte extérieure, les lancements d'Ariane ont toujours été réalisés grâce à une contribution de l'ESA pour couvrir des pertes intrinsèques, vu le prix du marché...
Mais c'était le coût de l'indépendance européenne, prioritaire depuis les débuts d'Ariane, et celui d'une certaine cadence de production garante de la qualité, comme l'explique très bien A. Charmeau dans l'article en question
La réutilisation est loin d'avoir tout démontré aujourd'hui, et on verra bien ce qui arrivera si la cadence de production des Falcon est obligée de diminuer parce qu'il y a trop d'étages à relancer
Le coût du lancement n'est pas la seule variable à prendre en compte, et aujourd'hui on sait très bien que même s'il était divisé par dix on n'aurait pas une explosion de l'utilisation de l'espace qui est déjà pas loin de la saturation...Sans compter qu'on n'a pas encore prouvé que l'homme y apportait vraiment quelque chose quand on le lançait à la place des robots !

Salut Jcb --- Pas une virgule à changer à votre commentaire qui prouve que vous avez bien compris l'article en question et bien suivi l'évolution des lanceurs ainsi que le financement associé (les contribuables)......

Lire la suite

28/05/18
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 26/05/18

Bonjour JCB --- Je regarde cela avec calme ! Rire
Ce n'est pas un avis personnel mais la compilation d'infos glanées depuis un moment dans la presse et auprès de connaissances dont certaines à haut niveau au CSG .

La cerise sur le gâteau étant l'article dont j'ai donné le lien . Il est sans appel !
Le prix supérieur de 25% d'Ariane 6 était déjà avancé avant la récupération du ( des ) premiers étages des lanceurs Space X .
Pour le moment il n'est pas certain que la récupération soit économiquement rentable car ils faut faire une révision générale minutieuse avec des échanges de pièces , le tout étant couteux , avant d'assurer un autre lancement avec le (les) étages récupérés .
Si cela fonctionne économiquement , Ariane 6 sera plus chère que de 25% ..... Dur dur !

Depuis mon post il m'a été dit que des plans de "réduction de la voilure" sont dans les tuyaux sur le centre spatial ......
En cas de perte de la plus grande part du marché des lancements de satellites depuis le CSG , pour l'indépendance de l'accès à l'espace de l'Europe , le CSG ne va pas fermer , principalement restera les lancements de l'ESA et les satellites militaires des Etats européens .....
Pas la foule ! On sera loin , très loin , des cadences de lancements actuelles .
Avec bien sur la réduction drastique du personnel qui va avec en s'orientant vers une venue en Guyane des techniciens seulement au moment de la campagne de lancement comme cela se fait déjà avec Soyouz . Le palais de la Belle au Bois Dormant ......

En attendant que Space X fasse faillite , ce qui n'est pas certain , Il y a bien sur la solution de faire des lancements à perte en les subventionnant .... Mais il n'y a plus de sous dans les caisses !

Meilleures salutations

salut Carbet. A part la petite période qui a suivi l'accident de Challenger, qui a permis à Arianespace de fixer les prix d'Ariane 4 sans contrainte extérieure, les lancements d'Ariane ont toujours été réalisés grâce à une contribution de l'ESA pour couvrir des pertes intrinsèques, vu le prix du marché...

Lire la suite

26/05/18
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 26/05/18

cher Carbet, keep cool ! ce petit jeu de poker menteur dure depuis des années, on nous avait déjà fait le coup avec la Navette qui devait tout bouffer (rappelez vous le lancement du satellite Mexicain à prix sacrifié...)
Je constate que même la NASA est sceptique sur l'économie réelle de la réutilisation, et elle n'a d'ailleurs pas choisi cette solution pour le successeur de la Navette ! Alors que bien entendu elle maîtrise ces technologies aussi bien que Space X, mais elle, elle connait le bilan exact de la réutilisation sur la Navette. Space X pour le moment ne réutilise que le premier étage et tente la récupération de la coiffe...
Donc Ariane n'est pas morte, et malgré tous leurs efforts depuis 40 ans, les Américains auront du mal à la tuer...

Bonjour JCB --- Je regarde cela avec calme ! Rire
Ce n'est pas un avis personnel mais la compilation d'infos glanées depuis un moment dans la presse et auprès de connaissances dont certaines à haut niveau au CSG .

Lire la suite

26/05/18
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 23/05/18

Bonjour à tous --- Une nouvelle connue dans les milieux "bien informés" depuis plusieurs mois mais toujours pas diffusée : Ariane 6 qui devait être moins chère à produire que Ariane V sera en réalité 25% plus cher que les fusées Space X de la même classe ..... Les carottes sont cuite !

Alors que l'on devait faire un tabac on va certainement faire un bide !!

https://arstechnica.com/science/2018/05/ariane-chief-seems-frustrated-with-spacex-for-driving-down-launch-costs/

Vu que le lancement de fusées est la principale activité de ce département , activité au coude à coude avec l'entreprise CAF dont il est fortement question de réduire les prestations sociales , il y a du souci à se faire pour boucler les trous des budgets futurs .

Gardez le moral malgré le mur qui s'approche à grande vitesse ......
Salutations

cher Carbet, keep cool ! ce petit jeu de poker menteur dure depuis des années, on nous avait déjà fait le coup avec la Navette qui devait tout bouffer (rappelez vous le lancement du satellite Mexicain à prix sacrifié...)

Lire la suite

23/05/18
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous --- Une nouvelle connue dans les milieux "bien informés" depuis plusieurs mois mais toujours pas diffusée : Ariane 6 qui devait être moins chère à produire que Ariane V sera en réalité 25% plus cher que les fusées Space X de la même classe .....

Lire la suite

18/02/16
Patrice C  (Tonnegrande)

bonsoir,
vu dans le FG ce jour : Camopi c'est vu offrir un presse )à couac
par le syndicat agricole. ma question : à quand le couac "avion" dans nos supermarchés de Cayenne-Sepelu ?

Répondre

29/01/16
Gilles Slm  (St laurent)

Vu sur Blada, rubrique « entreprise » : "A compter de l'année 2016 entrent en vigueur les dispositions du nouveau régime de l'octroi de mer"...
Lettre ouverte aux organisateurs de cette réunion :
Nul doute que la recherche de financement va devenir la première activité de la collectivité unique. L’assiette de la fiscalité locale repose sur un non-sens, dénoncé par Bruxelles, mais systématiquement relancé à chaque échéance.
Soit disant pour développer l’économie locale, seules les marchandises importées sont

Lire la suite

28/01/16
Koro  (Koromombo)

En réponse au message de Patrice C du 27/01/16

bonsoir,

Gilles Slm, je ne connais pas bien le niveau requis pour un professorat, mais bon, je vous ai lu, et je veux bien admettre ce qui a été dit.


concernant le niveau peu élevé de la formation au professorat, pourquoi pas.
en effet, avoir un bac+2 en poche et se prétendre spécialiste d'un métier, c'est très peu, à mon sens...à tel point que je me demande comment un employeur dans ce cas est en mesure de demander 5 ans d'expérience à un maçon, avec un cap en poche, au mieux...ben oui : le prof, avec son bac+2 est apparemment en mesure de dispenser une formation diplômante, mais le patron, lui, réclame bien plus de compétences encore...un peu comme s'il ne reconnaissait pas la "valeur" du diplôme délivré au maçon en question.

mais bref, il ne s'agit pas de taper sur le patronat ici.

je disais que je trouve inquiétant que nos jeunes vont, à l'avenir, être orientés dans des structures d'enseignement à vocation militaire : les militaires, ça obéit, et ça aime les chefs qui leur disent quoi faire.

le monde ouvrier est rempli de gens exploités.
demain, nos jeunes seront en plus dressés par des militaires, afin d'obéir aux ordres, sans réfléchir, avec pour seul objectif d'accomplir une seule mission, celle qu'on leur assignera.

a t'on déjà vu un petit caporal devenir général ?
ah oui, il y a eu hitler...mais à part lui, personne.

en gros, le monde du travail que l'on promet à la jeunesse, et qui sera le reflet de la société e demain, est très très facho, dans son esprit.

du coup, la concurrence entre chercheurs d'emploi sera encore plus exacerbée qu'elle ne l'est aujourd'hui : ce sera le règne de celui qui se vendra le moins cher...quelle tristesse

"a t'on déjà vu un petit caporal devenir général ? ah oui, il y a eu hitler...mais à part lui, personne."
Il y a eu aussi Bokassa, Mobutu, le sergent N'do au Libéria et Napoléon !
Je dois en oublier d'autres. Bon, c'est vrai qu'ils étaient sergent ou adjudant !

Répondre

28/01/16
Koro  (Koromombo)

En réponse au message de Gilles Slm du 27/01/16

Pour devenir enseignant en lycée pro : (...) pour les sections professionnelles, être titulaire d’un BTS, d’un DUT ou d’un diplôme bac +2 et avoir une expérience professionnelle de cinq ans (...) Extrait de : http://www.informetiers.info/fiche_metiers.php
Malheureusement, l'expérience professionnelle est plus souvent réalisée dans les bureaux, pas sur les chantiers, pas avec des outils dans les mains, à ce niveau de cursus scolaire.

Je peux vous assurer que l'expérience professionnelle ne se fait pas seulement dans les bureaux, mais nulle part ! Ma femme a fait passer à une apprentie son CAP, avec bien du mal. A la rentrée scolaire suivante, cette même élève se présente à la salle des prof, disant être embauchée par le rectorat comme prof de couture. Donc, ni expérience de cinq ans, ni

Lire la suite

27/01/16
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Gilles Slm du 26/01/16

Il va falloir admettre que les formateurs en lycées technique ou en centres de formation sont plus souvent théoriciens que praticiens, bien rare ceux qui ont franchi l'étape de la confrontation au chantier, et plus rare encore ceux qui l'ont confronté avec succès...
Il est vrai qu'on demande aux formateurs un bac + 2, des diplômes de tout poil, ce dont les vrais professionnels de terrain (ceux qui maitrise l'outil et de la technique) disposent rarement.

bonsoir,
Gilles Slm, je ne connais pas bien le niveau requis pour un professorat, mais bon, je vous ai lu, et je veux bien admettre ce qui a été dit.
concernant le niveau peu élevé de la formation au professorat, pourquoi pas. en effet, avoir un bac+2 en poche et se prétendre spécialiste d'un métier, c'est très peu, à mon sens...à tel point que je me demande comment

Lire la suite

27/01/16
Gilles Slm  (St laurent)

En réponse au message de Koro du 27/01/16

Des profs sont embauché en sortie d'étude sans expérience des terrain. Ne fallait-il pas sept ans d'expérience afin de prétendre à un poste dans le technique ?
J'ai deux amis, tant mieux pour eux, qui sont embauchés comme instits et qui n'ont pas de diplôme, sauf un CAP de charpentier pour un ! Tant mieux pour les élèves ?

Pour devenir enseignant en lycée pro : (...) pour les sections professionnelles, être titulaire d’un BTS, d’un DUT ou d’un diplôme bac +2 et avoir une expérience professionnelle de cinq ans (...) Extrait de : http://www.informetiers.info/fiche_metiers.php
Malheureusement, l'expérience professionnelle est plus souvent réalisée dans les bureaux, pas sur les chantiers, pas avec des outils dans les mains, à ce niveau de cursus scolaire.

Répondre

27/01/16
Koro  (Koromombo)

En réponse au message de Gilles Slm du 26/01/16

Il va falloir admettre que les formateurs en lycées technique ou en centres de formation sont plus souvent théoriciens que praticiens, bien rare ceux qui ont franchi l'étape de la confrontation au chantier, et plus rare encore ceux qui l'ont confronté avec succès...
Il est vrai qu'on demande aux formateurs un bac + 2, des diplômes de tout poil, ce dont les vrais professionnels de terrain (ceux qui maitrise l'outil et de la technique) disposent rarement.

Des profs sont embauché en sortie d'étude sans expérience des terrain. Ne fallait-il pas sept ans d'expérience afin de prétendre à un poste dans le technique ?
J'ai deux amis, tant mieux pour eux, qui sont embauchés comme instits et qui n'ont pas de diplôme, sauf un CAP de charpentier pour un ! Tant mieux pour les élèves ?

Répondre

26/01/16
Gilles Slm  (St laurent)

En réponse au message de Patrice C du 25/01/16

bonsoir,

aujourd'hui au bureau mon collègue a voulu m'impressionner.

c'est un gars très tranquille, qui ne moufte pas, il est très poli, et ne remue pas autant d'air que moi (oui, je brasse du vent, ça me fait du bien ! )

aujourd'hui j'ai bien compris qu'il voulait me dire qque-chose....vous savez peut-être comment ça se passe dans ce cas, le gars en question marmonne dans son coin, balance des "mais c'est super", "wouah", et autres "ah ben si j'avais ça sur tous mes chantiers"....

je me suis donc obligé à l'écouter, et lui ai demandé ingénument ce qui se passait.
il a essayé de me faire comprendre son truc, de manière assez confuse pour que je me déplace à son bureau...et là, il me montre des photos de l'un de ses chantiers, sur Roura.

le machin est tout propre..pas une canette qui traîne, pas un bout de planche, y'a même pas d'enduit sur le sol, tout est nettoyé, nickel...du jamais vu.

en Guyane en tous cas.

et voilà qu'il me dit "on a des portugais sur le chantier, je suis super content, lorsque je vérifie un truc, c'est "bon" tout de suite, y'a rien à reprendre...."

je n'ai pas été très impressionné...moi aussi j'ai des portugais sur mes chantiers, et j'ai les mêmes photos à lui montrer.
on a fait "concours", ensuite.

on a joué à celui qui a le plus de tas de gravats bien rangés sur ses photos, ou à celui qui a les murs les plus droits.
on a tous les deux gagné.

cette affaire n'est pas anodine.
cette qualité de travail, cette rapidité d'exécution (la production journalière est doublée, sans reprises à effectuer) , les clients aussi la voient.

et les clients, ce sont eux qui payent

je suppose que nous allons voir prochainement des clients nous demander de mettre des notes techniques plus importantes aux entreprises qui assurent la qualité de travail dont j'ai parlé plus haut, lors des phases de sélection des partenaires pour nos projets.

c'est inquiétant pour le bassin d'emploi local, je suppose.

un jour, mon oncle m'a dit "tu peux être assis dans le train, ou le regarder passer, tranquillement assis dans la gare"

je rappelle qu'il n'y a pas assez d'écoles ici, que le lycée technique de Kourou a ouvert ses portes il y a 5 ans seulement (6 ans ? ahhh...) et que les besoins en formation sont grands.

la seule "action" que le préfet, M. Jaeger a su nous pondre à l'encontre de ce mouvement (je parle de la mise en place d'ouvriers compétents venant de l'extérieur) c'est une sorte de plan d'action en faveur de la jeunesse, formations (au SMA) à l'appui.
il n'a pas manqué de rappeler les 4 milliards d'euro qui seront consacrés au rattrapage du retard local en termes d'équipement.
(voir le FG du lundi 25.01.2016)

je suppose que certains entrepreneurs ne laisseront pas passer cette manne, et auront bien peu de considération pour le gars en vélo, arrivant en tongs sur le chantier, une cage à oiseaux à la main, les dreads coincés sous le casque penché...

nous avons parlé de jesus et de ses copains il n'y a pas très longtemps, on nous a expliqué qu'il existe de par le monde d'autres points de vue, d'autres façons de faire.
oui, en effet.

mais la mondialisation est là.
et elle est hardcore.

alors je ne sais pas trop que penser du devenir prochain de la Guyane...je me demande si les gens commenceront à réagir, à se dire "tiens, la mondialisation est là, faudrait aussi qu'on s'y mette, contraints, et forcés"

je ne défend pas la mondialisation, le capitalisme, le "toujours plus".
j'ai presque 50 ans, mais je sais bien que demain, les temps risquent d'être durs, même pour moi.
je n'ai plus grand'chose à faire pour arriver à la retraite, s'il le faut, en cas de "coup dur", je monterais ma petite boite, de nouveau, et je reprendrais ma caisse à outils, que j'ai abandonnée il y a qques années.
mais moi, j'ai de l'expérience, 25 ans d'expé à revendre dans mon domaine.

mais un jeune, sortant de l'école, face à un portugais ?
il fait quoi ?
il fera quoi ?

Il va falloir admettre que les formateurs en lycées technique ou en centres de formation sont plus souvent théoriciens que praticiens, bien rare ceux qui ont franchi l'étape de la confrontation au chantier, et plus rare encore ceux qui l'ont confronté avec succès...
Il est vrai qu'on demande aux formateurs un bac + 2, des diplômes de tout poil, ce dont les vrais professionnels de terrain (ceux qui maitrise l'outil et de la technique) disposent rarement.

Répondre

26/01/16
Koro  (Koromombo)

Tous nos présidents d'outre mer défilent chez nos ministres ou premier ministre afin d'obtenir des subventions pour financer leurs déficits des précédentes collectivités ! Aidez nous !
N'y a-t-il pas un non sens sachant que ces déficits ont étés créés par eux même, que la moindre des choses eut été de diminuer le nombre d'élus, pour une saine gestion, alors que la première décision de tous a été de définir le montant des indemnités au maximum autorisé par la loi !!! Ils n'ont vraiment aucune pudeur !

Répondre

25/01/16
Patrice C  (Tonnegrande)

bonsoir,
aujourd'hui au bureau mon collègue a voulu m'impressionner.

c'est un gars très tranquille, qui ne moufte pas, il est très poli, et ne remue pas autant d'air que moi (oui, je brasse du vent, ça me fait du bien ! )
aujourd'hui j'ai bien compris qu'il voulait me dire qque-chose....vous savez peut-être comment ça se passe dans ce cas, le gars en question marmonne dans son coin, balance

Lire la suite

10/06/15
Cacahouette  (Kourou)

Production locale, 590 € POUR UNE CHAISE ,pour une première collection ,chez DISSI ,vous visez quel marché ,le site est magnifique ,a voir et avoir le porte monnaie

Répondre

22/04/15
Cacahouette  (Kourou)

BOUCLIER QUALITE PRIX , une mission de contrôle effectuée ce lundi au supermarché « Super U » à Saint-Laurent par les parlementaires Ericka BAREIGTS, députée de la Réunion et Daniel FASQUELLE, député du Pas-de-Calais, en Guyane du lundi 20 au mercredi 22 avril 2015.
De mieux en mieux il faut envoyer une missionnaire de depuis la Réunion
Il faut vraiment avoir un sacré culot de voyager pour constater le prix d'un paquet de nouille

Répondre

22/04/15
Cacahouette  (Kourou)

En réponse au message de Patrice C du 20/04/15

bonsoir,

sans vouloir vous importuner, serait-il possible que vous recommenciez votre démonstration,
avec un peu plus d'explications écrites, s'il vous plaît ?
de même, il semble y avoir quelques prérequis dans votre démonstration, un peu comme si vous parliez à une personne du sérail....pardonnez-moi si je me répète, mais nous sommes sur une forum public, et nos discussions sont lues par 10 millions de Guyanais. Parmi eux nombreux sont ceux qui n'ont pas de réelles connaissances des mécanismes boursiers, de la valeur d'une action etc....

sinon, sérieusement, vous pensez qu'avec 340 actions à 10 centimes le type s'enrichit ?

RECHERCHE F.RADJABALI HOLDING la réponse est la
C'est un peu comme Auchan ,la famille M
A lire FG 18/19/04/2015 Referendum sur l'octroi de mer
Tu sait l'octroi de mer que tu paye sur le transport ,sur la TVA un impot sur un impot
Et pas 1 octroi de mer , MAIS deux le 2.5% le régionale et le 15% l'autre
C'est rigolo

Répondre

20/04/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Cacahouette du 19/04/15

PETIT EXEMPLE

Le capital social a été entièrement libéré.
ARTICLE 7
-
CAPITAL SOCIAL INITIAL

7.1.
Le capital social initial de la Société, intégralement souscrit, est fixé à la somme de trente-quatre (34,00 €) euros.
Il est divisé en trois cent quarante (340) actions de dix centimes (0,10 €) d’euro chacune
attribuées aux actionnaires en proportion de leurs apports et réparties de la façon suivante :
Monsieur X :339 actions
N°1 à 339
La société Y
:
1 action
N°340
C'est rigolo
Bon je retourne aux déclarations 0.1+0.03+ECT = - ! ! ! ! ! !
J'ai vendu du vent et je touche un rappel sur investisement

bonsoir,
sans vouloir vous importuner, serait-il possible que vous recommenciez votre démonstration,
avec un peu plus d'explications écrites, s'il vous plaît ?
de même, il semble y avoir quelques prérequis dans votre démonstration, un peu comme si vous parliez à une personne du sérail....pardonnez-moi si je me répète, mais nous sommes sur

Lire la suite

19/04/15
Cacahouette  (Kourou)

En réponse au message de Patrice C du 18/04/15

bonjour,
il s'agit d'avis de changement de direction, pas grand'chose d'iintéressant.
....d'autre-part, être gérant n'oblige pas à être actionnaire.
savez-vous qui sont les actionnaires de toutes ces sociétés ? et quelle sont ces sociétés, leurs activités ?

PETIT EXEMPLE
Le capital social a été entièrement libéré.
ARTICLE 7
- CAPITAL SOCIAL INITIAL

7.1. Le capital social initial de la Société, intégralement souscrit, est fixé à la somme de trente-

Lire la suite

19/04/15
Cacahouette  (Kourou)

En réponse au message de Robespierre du 18/04/15

ça m'a aussi interpellé ! y aurait il anguille sous roche ? Et ce n'est pas le premier .
Les impôts (brigade de recherche) devrait s'y intéresser .

C'est le moment de faire l'addition des bordereaux récapitulatifs de revenus pour la déclaration ,
c' est rigolo de voir des gens faire la queue a la poste pour récolter le fruit de votre travail

Répondre

18/04/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Robespierre du 18/04/15

ça m'a aussi interpellé ! y aurait il anguille sous roche ? Et ce n'est pas le premier .
Les impôts (brigade de recherche) devrait s'y intéresser .

bonjour,
on se croirait revenu à la bonne époque, celle des allemands à Paris en 40,
que mon grand-père traversait avec son Kübelwagen pendant que les passant lui disaient bonjour en agitant la main. savez-vous seulement de quoi il s'agit, Robespierre, avec cette histoire d'annonces ? vous savez, le mode de pensée "tirons d'abord, posons les questions après" n'a jamais mené bien loin.

Répondre

18/04/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Cacahouette du 17/04/15

A voir les avis de modifications de société sur le journal ,par lot de 50 pour une personne
régulièrement ,c'est rigolo

bonjour,
il s'agit d'avis de changement de direction, pas grand'chose d'iintéressant.
....d'autre-part, être gérant n'oblige pas à être actionnaire.
savez-vous qui sont les actionnaires de toutes ces sociétés ? et quelle sont ces sociétés, leurs activités ?

Répondre

18/04/15
Robespierre  (Kourou)

En réponse au message de Cacahouette du 17/04/15

A voir les avis de modifications de société sur le journal ,par lot de 50 pour une personne
régulièrement ,c'est rigolo

ça m'a aussi interpellé ! y aurait il anguille sous roche ? Et ce n'est pas le premier .
Les impôts (brigade de recherche) devrait s'y intéresser .

Répondre

17/04/15
Cacahouette  (Kourou)

A voir les avis de modifications de société sur le journal ,par lot de 50 pour une personne
régulièrement ,c'est rigolo

Répondre

07/01/14
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Patrice C du 06/01/14

bonjour,

@Carbet : vous citez le chiffre effarant de 50% de pétrole extrait utilisé pour faire tourner les pompes
qui extrairont les 50% de pétrole restant des sables de l'Alberta (fameux terrain à fossiles d'ailleurs)...mais bon....si l'on pense "mathématiques", on a là un rendement de 0.5 , ce qui n'est pas si mal, si l'on considère les chiffres de l'extraction...c'est autant que n'importe quel moteur à explosion, comme j'en ai un dans mon auto...

si l'on considère la notion de "bienfait humain", en termes de travail apporté aux gens, au développement des infrastructures etc...on arrive même à un rendement supérieur, puisque les gars qui pompent le pétrole rentrent à la maison avec une paye....donc, d'un point de vue "social" et "technologique", on est pas si mal que ça dans l'Alberta...

enfin, tout ça pour dire que l'on peut faire dire n'importe quoi aux chiffres, et que les mots employés ont de l'importance : bien évidement que c'est un scandale ce qui se passe dans l'Alberta (et je ne dis pas que ça d'un point de vue écologique...)

pour une société humaine, cette importance de la signification que l'on donne aux choses, ainsi que du "signifié" de son mode de pensée, a des répercussions incalculables, des siècles "après" : nous allons le voir de suite :

l'épuisement des ressources est une chose inéluctable, c'est vrai, même si cela n'arrivera "que" dans 1000 ans.
le problème du genre humain, c'est qu'il prend au pied de la lettre le mot "ressources", de même que le mot "exploitation"...

en effet, on a l'impression qu'il est inscrit dans la génétique de l'être humain qu'il possède la terre, qu'il peut en disposer à sa guise, et que tout ceci fonctionnera ad-vitam aeternam.

c'est vraiment étrange de penser qu'il existe des gens qui raisonnent de cette façon.
enfin, si moi j'en suis étonné, quelques milliards d'autres s'en fichent royalement.

posséder la terre, en être le maître, pourquoi pas ?
je ne suis pas gêné psychologiquement par la recherche de pouvoir, ou le besoin de posséder, à chacun ses lubies.
mais il faut rester lucide, et comprendre que " lorsque cela sera fini, cela sera fini !!! "
et je ne comprend pas qu'un roi, aussi puissant soit-il, puisse laisser aller à vau-l'eau la terre qui lui a été donnée.
c'est idiot ! c'est se tirer une balle dans le pied, et se priver de liberté !
les paysans pratiquaient l'assolement triennal, pour permettre un repos de la terre, d'autres engraissent la terre car ils savent que sans cela, il ne sera "bientôt" plus possible de cultiver....

exploiter des richesses sans être sûr de pouvoir en vivre est plus une stratégie de "survie" que du progrès...

on entend également les mots "coûts d'exploitation acceptable".... ceci aussi est une notion qui me semble étrange, et je dois avouer que lorsque j'entends de telles paroles, je pense de suite au terme de "rendement financier".... qui a un côté, comment dire, très libéral, d'un point de vue économique ?
car je dois avouer que l'on peut se tortiller les fesses autant que l'on veut, exploiter pour un coût raisonnable veut dire "conservation des marges de bénéfice financier", "évitement de l'effondrement d'un marché" et surtout "conservation d'un niveau de vie élevé".

mais on voit aussi que la notion de capitalisme est une notion "naturelle" : un écureuil aussi fait des réserves, pour survivre à l'hiver, tout comme l'amaryllis emmagasine ses réserves dans son bulbe pour survivre à la saison sèche.
maintenant, le capitalisme naturel de l'écureuil et de l'amaryllis est réalisé en fonction des besoins de l'animal, et de la plante, mais jamais au grand jamais l'un ou l'autre n'accumuleront plus de réserves qu'ils ne pourraient en consommer.
l'humain a dévoyé la thèse du capitalisme naturel, et l'a transformée en "exécrable soif de l'or", comme dirait le père Virgile

je ne dis pas qu'il faille copier l'écureuil, ou se transformer en plante inerte afin de ne "plus" rien consommer, simplement il faut ouvrir les yeux, et comprendre que tant que la société humaine cherchera à suivre la voie du progrès, de la progression, et tout ça tant en termes de techniques que de rendement financier, nous allons droit vers une société oppressive, où le progrès ne sera plus possible un jour, car nous aurons atteint la fin de toute possibilité de progression, c'est aussi simple que cela.

reste que ceci est une utopie.
ou en tous cas, que c'en est une pour des milliards.
d'êtres humains.

Carbet....je suis sincèrement désolé d'avoir ainsi torpillé votre message initial, néanmoins, on aura remarqué que l'importance se situe dans la signification que l'on donne aux choses, et que l'observation d'un objet d'un point de vue objectif est plus que subjectif : en vérité il ne dépend que du point de vue de l'observateur, tant du point de vue physique, que métaphysique...ainsi que de la règle que l'on utilise.

on aura également compris que l'on nous ment.
que l'on nous vend du vent pour ce que c'est, des vérités vraies...
c'est triste, mais l'homme addddddoooooooore se bercer d'illusions.

nous sommes donc devant un choix : continuer à rêver, et se bercer d'illusions, ou se prendre en main, et assurer l'avenir de nos enfants, ainsi que le nôtre.

le programme est simple.

Bonjour Patrice
Dans le cas des sables bitumineux de l'Alberta la moitié du pétrole produit sert à chauffer et extraire le bitume du sable
, le craquer , le réformé à haute température avec de l'eau pour en faire un produit utilisable proche du pétrole brut classique .
Quand vous citez le rendement de votre voiture à 50% vous êtes bien au dessus de la

Lire la suite

06/01/14
Patrice C  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 04/01/14

Bonjour Patrice C

L'épuisement des ressources doit être pris dans le sens d'épuisement des ressources facilement exploitables à un cout économique et énergétique acceptable .

La terre regorge de tout en quantité fabuleuses mais dilué dans des tonnes de matériaux stériles , comme l'or dissout dans les océans ......
Dans notre cas ce qui va faire défaut c'est l'énergie pour extraire du sol molécule par molécule les matériaux recherchés .
Le deuxième volet du problème est la pollution et la destruction du biotope pour créer les mines , plutôt des énormes carrières d'extraction . Mais comme on n'aura pas l'énergie nécessaire ( ? ) cela n'arrivera pas ?
Il y a un cas particulier de cette apocalypse actuellement , avec les sables bitumineux du Canada où des régions entières sont dévastées et où il est consommé jusqu'à 50% du pétrole extrait , pour le fonctionnement de la chaine de production !

Salutations

bonjour,
@Carbet : vous citez le chiffre effarant de 50% de pétrole extrait utilisé pour faire tourner les pompes
qui extrairont les 50% de pétrole restant des sables de l'Alberta (fameux terrain à fossiles d'ailleurs)...mais bon....si l'on pense "mathématiques", on a là un rendement de 0.5 , ce qui n'est pas si mal, si l'on considère les chiffres de l'extraction...c'est autant que n'importe quel moteur à explosion, comme j'en ai un dans mon auto... si l'on considère la

Lire la suite

04/01/14
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Patrice C du 03/01/14

bonjour,

les tendances analysées par les sociologues-futurologues sont des prédictions.
elles s'appuient sur des sensations de tendances, de ce fait il est possible de dériver tout en concervant la direction générale.
c''est pour cela que les courbes de besoins énergétiques données par le club de Rome ont pu se révéler "fausses" dans les dates, mais exactes dans les événements décrits : en gros, on aura moins d'énergie bien avant ce que l'on pensait.

il n'y a pas que l'energie qui pose problème.
la technologie a besoin de matières spécifiques, de même que la culture, la science, la médecine...

sur ce site : http://terresacree.org/ressources.htm sont listées les matières premières en cours d'épuisement.
par exemple, le plomb sera épuisé d'après ce site, vers 2030. que le chiffre soit vrai ou faux car cela se passera en 2050 m'importe peu, ce que je constate c'est que c'est plus qu'inquiétant....

heureux celui qui a une terre, une maison, qui connait la mécanique et sait bricoler de ses mains, faire un feu, tuer une poule et cultiver un lopin de terre.

ces vertus seront essentielles avant pas longtemps.

Bonjour Patrice C
L'épuisement des ressources doit être pris dans le sens d'épuisement des ressources facilement exploitables à un cout économique et énergétique acceptable .

La terre regorge de tout en quantité fabuleuses mais dilué dans des tonnes de matériaux stériles , comme l'or dissout dans les océans ...... Dans notre cas ce qui va faire défaut

Lire la suite

03/01/14
Patrice C  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 03/01/14

Bonjour Patrice C

J'ai manqué Alwin Toeffler et son livre " Le choc du futur " ,
j'ai regardé dans ma bibliothèque au cas où je l'aurai oublié .... non !
Sur internet ce livre est décrit comme "ayant vieilli " je n'ai pas cherché à en lire des extraits , je l'ai commandé et je verrai .
J'ai fait le début de ma " révolution écologique " un peu plus tard avec la parution en 1973 du livre de Club de Rome : Halte à la croissance ?
Il n'a pas joué de rôle dans ma venue en Guyane pour le spatial en 74 .
Par contre après un certain nombre de contrats , au bout de 15 ans , je ne me voyais pas retourner en métropole où pointait le " début des problèmes " à la fin des années 80 et là , il a en partie joué un rôle , avec les connaissances amassées , pour faire le choix .

Les courbes d'évolution des ressources en matières première , en énergie , de population , de pollution ..... données dans " Halte à la croissance ? " se sont révélées " en retard " sur les prévisions mais toujours sur les rails et donc on va vers le clash .
Pas tout de suite , mais pour nos enfants .
La crise actuelle est vue par certains comme une conséquence de l'épuisement des ressources : le pétrole est au pic de production , les ressources en eau sont tendues , la production de nourriture ne progresse pas assez .
Vu qu'un kilo de nourriture " dans l'assiette " représente un kilo de pétrole consommé pour toutes les phases de sa production , transport et conservation , que faire avec un pétrole plus rare et plus cher ?

Regarder un kilo de nourriture dans son assiette et de le voir sous forme de 1,4 litre de pétrole change l'approche que l'on a du problème !

Les mers ont perdue 90 % de leurs poissons ........ etc etc
Même la " grande France agricole " vit à 50% sur ses importations agricoles . Impossible de produire chez nous on aurait pas assez d'eau et de place !
Ce qui est bien c'est que les foules croient au " miracle " des voitures électriques , de l'énergie " verte " qu'on leur promet devant sauver le monde alors que des calculs simples faisables par des collégiens " normaux " montrent que ça ne tient pas la route !!!!!

Pas plus que la croissance éternelle de l'économie , même à 2 % l'an n'est pas possible : Dans un monde fini seule une croissance inférieure ou égale à zéro est possible .
Faire le calcul , le résultat est amusant .

Pour ce que vous dites dans votre post je suis en phase avec vous .
D'après des études sociologiques que j'ai lues , l'augmentation démographique et la concentration qui va avec , n'est pas du tout favorable à une vie apaisée !

Pour se prendre en charge à l'échelle d'un pays et personnel , il faut un certain niveau de compétences techniques que je ne vois pas ici ! Donc on a le pire des scénario : une population nombreuse et globalement incompétente ...... Ce n'est pas gagné !

Pour ce qui est des nantis vous les avez déjà vus partager ? En voyant les présidents bien gras d'Afrique , je me dit qu'ils doivent penser à partager avec leurs peuples de maigres ...... demain .
De toutes façons quelque soit la manière de redistribuer les ressources mondiales , il y trop de monde sur la planète et la population augmente ( La bombe P ) .
D'après des études , il semblerait que le monde ne pourrait supporter sans dégradations écologiques , une population ayant un niveau technologique avancé , composée que de moins de 2 milliards d'individus . On est bien au dessus !

Salutations

bonjour,
les tendances analysées par les sociologues-futurologues sont des prédictions.
elles s'appuient sur des sensations de tendances, de ce fait il est possible de dériver tout en concervant la direction générale. c''est pour cela que les courbes de besoins énergétiques données par le club de Rome ont pu se révéler "fausses" dans les dates, mais exactes

Lire la suite

03/01/14
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Patrice C du 31/12/13

bonjour,

effectivement, il y a toujours des gens qui ont une vision avant tous les autres, celle du futur et de ce qui nous attend.

on nomme ce groupe de tête des "précurseurs sociaux", nom donné en 1967 par Alwin Toeffler, sociologue américain dans son livre "le choc du futur"

mais nous ne sommes que des hommes (et des femmes) uniquement préoccupés par notre nombril (éventuellement par le nombril de nos enfants aussi) et il nous est donc impossible de les écouter, ces précurseurs....malheureusement !

du coup, ces "lanceurs d'alertes" se font plutôt cramer sur des bûchers, car leur vison ne correspond pas à celle d'une population inculte et/ou très peu intéressée par la direction que prend la société humaine ; et pourquoi cela ?
car le précurseur donne mal au crâne, il oblige à réfléchir, et surtout, il dessine un avenir sombre pour certains (en général, ceux qui tiennent les rennes du pouvoir) voir même, il remet en question les croyances établies (et donc le système de vie qui va avec)

perso, je me vois comme un réfugié économique.....qui a fui l’Europe il y a presque 10 ans déjà, voyant arriver le tsunami économique.

ach....la bourse allemande a fait 25 % également cette année.

sinon, effectivement vous avez parfaitement raison, tous ces indicateurs positifs (mais négatifs d'un point de vue humain) ne sont rien d'autre que les signes tangibles du creusement de plus en plus profond de la société humaine, témoin silencieux cette césure en deux groupes : les nantis (qui mangent) et ceux qui cherchent à survivre (en chassant, càd en cherchant de toutes les façons possibles à s'en sortir, quitte à se déshumaniser)

la civilisation qui nous attend est celle de la remise en place des systèmes féodaux, car apparemment la démocratie ne fonctionne pas bien : les gens concernés par la démocratie s'en désintéressent dès lors qu'ils arrivent à obtenir ce que EUX veulent.

si l'on regarde l'histoire (récente) des sociétés humaines on voit bien que pour le moment, les hommes ne sont pas prêts au "grand partage" :
les sociétés communistes (où l'on se partage tout, équitablement, même si dans les faits ce n'est pas le cas) se sont effondrées, et les démocraties prennent la direction d'oligarchies où les politiques (nantis, donc repus) sont totalement déconnectés des réalités du terrain (ce qui est compréhensible, puisque leur position sociale leur est donné par "dieu", càd par leur naissance au sein d'une famille nantie, même si de temps en temps un chasseur affamé arrive à monter à leur niveau)

sinon, pour en revenir au sujet, pour nous en sortir, il va falloir que certains nantis se débarrassent d'une partie de leurs richesses, et les ré-injectent dans une économie constructive, en local.

nous ne pouvons éternellement rester sur nos positions en Guyane, qui consiste à dire <<l'éta, ban mo soumaqué pour mo pé vivé>> (ce qui est le lot des sociétés communistes/partageuses/communautaires) et dans le même temps dire <<laissez nous tranquillement faire ce que nous voulons, selon nos propres règles>> (ce qui est tout à fait compréhensible si l'on vit dans une société capitaliste ultra-libérale)

cessons de penser que nous arriverons à obtenir le beurre, et l'argent du beurre (et la clef des champs, et le cul de la crémière)

Bonjour Patrice C
J'ai manqué Alwin Toeffler et son livre " Le choc du futur " ,
j'ai regardé dans ma bibliothèque au cas où je l'aurai oublié .... non ! Sur internet ce livre est décrit comme "ayant vieilli " je n'ai pas cherché à en lire des extraits , je l'ai commandé et je verrai .
J'ai fait le début de ma " révolution écologique " un peu plus tard avec la parution en 1973

Lire la suite

31/12/13
Patrice C  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 30/12/13

Bonjour Patrice

Depuis 2008 le produit National Brut français ( PNB) monte en moyenne d'un peu moins de 8 % l'an . La crise ?
Quelle crise ? La France n'a jamais été aussi riche !
Enfin ce n'ai pas la crise pour tout le monde , c'est une crise de redistribution des richesses et de leur accaparement par un faible pourcentage de la population .
J'ai déjà fait un post sur ce sujet qui n'a ému personne à en juger par l'absence de remarques dans ces colonnes . Le mouton aime bien être tondu !
8% c'est aussi l'augmentation annuelle moyenne des prix des produits industriels hors alimentation , habillement , et électroménager . Ces deux pourcentage de 8% vont bien ensemble ..... GROS RIRE .
Et nous on plongent bien plus que l'inflation officielle " bien calculée " ..... !

Salutations

bonjour,
effectivement, il y a toujours des gens qui ont une vision avant tous les autres, celle du futur et de ce qui nous attend.
on nomme ce groupe de tête des "précurseurs sociaux", nom donné en 1967 par Alwin Toeffler, sociologue américain dans son livre "le choc du futur"
mais nous ne sommes que des hommes (et des femmes) uniquement préoccupés par

Lire la suite

30/12/13
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Patrice C du 30/12/13

bonsoir,
vu au journal de 20h du jour : la bourse de NewYork a progressé de 26% en 2013, celle de Paris a elle fait 17%....

et le bon citoyen écoute les politiques qui lui expliquent que c'est la crise.
vous savez, la fameuse phrase "depuis la crise de 2008, c'est dur...."
arrêtons de les écouter

Bonjour Patrice
Depuis 2008 le produit National Brut français ( PNB) monte en moyenne d'un peu moins de 8 % l'an . La crise ?
Quelle crise ? La France n'a jamais été aussi riche !
Enfin ce n'ai pas la crise pour tout le monde , c'est une crise de redistribution des richesses et de leur accaparement par un faible pourcentage de la population .J'ai déjà fait

Lire la suite

30/12/13
Patrice C  (Cayenne)

bonsoir,
vu au journal de 20h du jour : la bourse de NewYork a progressé de 26% en 2013, celle de Paris a elle fait 17%....

et le bon citoyen écoute les politiques qui lui expliquent que c'est la crise.
vous savez, la fameuse phrase "depuis la crise de 2008, c'est dur...."
arrêtons de les écouter

Répondre

06/11/13
Sista  (Kourou)

Un petit raté pour Le Pelletier, réélu à la tête de la Chambre de commerce : il n'avait droit qu'à trois mandats et ne devrait plus pouvoir se représenter, quelles que soient les décisions de justice (source : Guyaweb)

Répondre

04/11/13
Laxa  (Matoury)

Bonjour, mesdames, messieurs de la CCI de Guyane,
J’ai bien reçu vos documents pour la location des terrains qui sont aux abords de l’aéroport, vous proposez des terrains de 1 000 m² en moyenne avec un loyer de location 9€ du m² annuel. Ce qui fait une location de 9 000€ à l’année, soit 750€ par mois ; vous assurez ce tarif pendant deux ans après vous ne savez pas, mais ce sera surement plus cher.
Si j’ai bien compris, ce sont des locations de terrain avec un bail emphytéotique

Lire la suite

19/10/13
Yakataka  (île de cayenne)

Petit effet d'imposition, effet papillon?
les commerçants du marché de Cayenne n'ont pas connu un mois aussi catastrophique.
.. Abrité derrière nos 40% d’abattement sur l'impôt sur le revenu, voilà tout d'un coup qu'une partie de la population y goutte...
Alors? Nouvelle tranche d’imposition sur le revenu?
Augmentation de la taxe foncière?

Répondre

22/07/13
Robespierre  (Kourou)

M. Adelson MAGLOIRE, conseiller municipal délégué aux affaires économiques, je ne sais si vous fréquentez les zones industrielles de Pariacabo, mais il serait bon d'y aller "faire un tour" et constater l'état des chaussées, certaines sont quasiment coupées par des tranchées ; quant aux nids de poules voire d'autruches ils sont légion.
Un peu de respect pour les entreprises, les chefs d'entreprises et leurs

Lire la suite

14/07/13
Koro  (Roura)

Braves gens, dormez tranquilles ! La reprise est là ! Nous sommes sauvés. Dixit notre Président bien aimé. "Il y a une production industrielle qui repart" personne ne sait laquelle, mais cela ne fait rien. "je ne ferai des augmentations d'impôts que si elles sont absolument indispensables, dans l'idéal le moins possible". La méthode coué continue.

Répondre

15/05/13
3wap  (Montjo)

Arrrggghhh! Cette fois c'est certain, il y a une bande de dangereux gauchistes qui sévit au FMI!
http://www.lemonde.fr/le-fmi-s-inquiete-que-0-5-de-la-population-detienne-plus-de-35-des-richesses

Répondre

12/05/13
3wap  (Montjo)

Après avoir reconnu ses erreurs au sujet des effets de l'austérité, le FMI enfonce d'autre portes ouvertes:"La lutte contre l’évasion fiscale est cruciale pour contribuer à renforcer la résistance budgétaire de l’ensemble des (188) Etats-membres"
http://www.liberation.fr//dette-l-instance-politique-du-fmi-appelle-a-combattreire!

Lire la suite

01/05/13
Koro  (Roura)

En réponse au message de 3wap du 30/04/13

Bon évidemment, les gauchistes irrécupérables vont en faire des gorges chaudes... À tort évidement, car ce n'est rien d'autre que du réalisme politique:

"Ce sont les entreprises qui créent la richesse, l’activité et donc l’emploi"
http://www.liberation.fr/economie/2013/04/29/hollande-donne-du-grain-aux-pigeons_899968

Mais tout de même, ne pourraient-ils pas être plus discrets? Des fois que certains grincheux aient le mauvais goût de revendiquer que ce sont aussi les travailleurs qui font l'entreprise, et pas uniquement le patronat...

Il est bien connu que s'il n'y a pas de grains, il n'y a pas de pigeons. En l'occurence, ce sont les pigeons qui donne du grain au gouvernement et à leurs personnels. Il ne faut pas inverser les rôles. Mais, les pigeons auraient fait la roue à l'Elysée, au détriment des travailleurs

Lire la suite

30/04/13
3wap  (Montjo)

Bon évidemment, les gauchistes irrécupérables vont en faire des gorges chaudes... À tort évidement, car ce n'est rien d'autre que du réalisme politique:
"Ce sont les entreprises qui créent la richesse, l’activité et donc l’emploi"
http://www.liberation.fr/economie/2013/04/29/hollande-donne-du-grain-aux-pigeons

Lire la suite

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 254 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire