aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Le spatial en question

198 messages - Inverser l'ordre

Nouveau courrier   
02/11/22
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous --- Je ne suis pas certain que ces nouvelles de l'Arlésienne Ariane 6 intéressent grand monde en Guyane...... Si c'est cinq ou six ce "grand nombre" est une foule .ses propres appareils.

Lire la suite

08/08/22
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous --- La semaine dernière sur un média un "Haut Dignitaire" de l'espace français ventait la qualité du CSG , la meilleure base spatiale au monde ( si ,si , rien que cela ! ) et annonçait des travaux d'améliorations des infrastructures .....
je suppose que c'est pour améliorer la cadence des lancements ...... Rire !
 

Lire la suite

25/07/22
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous --- Lu dans "Le Monde" de ce jour , une nouvelle d'importance mondiale : "Eutelsat négocie l’achat du britannique OneWeb pour créer un géant européen de l’Internet haut débit depuis l’espace . Cette fusion permettrait à l’opérateur français de disposer d’une constellation de satellites capable de rivaliser avec les projets américains Starlink d’Elon Musk ou Kuiper de Jeff Bezos .""

On va la lancer avec quoi cette constellation ? ? C'est une blague ? ? ?
 

Lire la suite

15/06/22
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous ---- Hier sur la chaine TV du CNES/CSG sortie d'un coma assez long , j'ai lu : Entre nous , Grand angle , Çà bouge au CNES....... Un bon début !

Suivi de : Sur la piste des brouilleurs de satellites et divers actualités de la semaine ...... Dont la préparation du lancement de Vega C - VV21...
 

Lire la suite

02/06/22
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous --- le monde de l'espace bouge et les CNES/ESA/CSG sont à la traine ......
La société Orbex a développé la fusée nommée "Prime" pour lancer depuis leur base écossaise des micro satellites , pour un poids total de 180 kg injecté sur orbite basse.

Lire la suite

23/05/22
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Carbet du 08/05/22

Bonjour à tous ---PERTE DE L'INDÉPENDANCE SPATIALE DE LA FRANCE ET DE L'EUROPE---

Vous vous rappelez certainement de mon post du 06/03/22 dans lequel je parlai de la perte prochaine de l'indépendance spatiale de la France et de l'Europe à cause de la gestion calamiteuse de nos moyens de lancements faite par le CNES et par l'ESA suite à l'arrêt de la production de Ariane V sans solution de rechange alors que Ariane VI est encore en développement et presque mort-née ......... Ne parlons pas de VEGA !

Et bien ça y est , on est en plein dedans !
Le CNES en est réduit , pour assurer le lancement de satellites militaires nationaux à faire un appel d'offre ouvert , n'ayant pas d'autre solution pour résoudre le problème qu'ils ont créé eux même stupidement!

http://www.opex360.com/2022/05/08/qui-mettra-sur-orbite-les-deux-nano-satellites-patrouilleurs-francais-yoda/

Entre nous , cela fait des années qu'il a été remarqué que des satellites russes s'approchaient dangereusement des notre ...... Et rien n'a été fait , ou presque .
C'est seulement quand la Russie se montre agressive que les "autorités" se réveillent !
Il est bien temps , espérons que nous n'allons pas perdre tous nos satellites d'observation militaire à un moment crucial faute d'avoir une défense adaptée .

Gouverner c'est prévoir ....... Hum ....... !

Si vous vous intéressez au domaine militaire et à la guerre en Ukraine , vous trouverez sur le site ci-dessous des analyses qui sont d'un niveau bien supérieur à tout ce qui circule dans les médias en général !

https://lavoiedelepee.blogspot.com/

Bonnes lectures !
Salutations

Bonjour à tous ---- Hier dimanche 22 mai au soir sur la chaine TNT " La 5" , dans l'émission documentaire "Le Monde de face" , une émission sur le spatial qui reprend le contenu de mon post du 8 mai .......et les précédents .

Lire la suite

08/05/22
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous ---PERTE DE L'INDÉPENDANCE SPATIALE DE LA FRANCE ET DE L'EUROPE---Vous vous rappelez c ertainement de mon post du 06/03/22 dans lequel je parlai de la perte prochaine de l'indépendance spatiale de la France et de l'Europe à cause de la gestion calamiteuse de nos moyens de lancements faite par le CNES et par l'ESA suite à l'arrêt de la production de Ariane V sans solution de rechange alors que Ariane VI est encore en développement et presque mort-née ......... Ne parlons pas de VEGA !

Lire la suite

15/04/22
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous --- Dans un article de France-Guyane du 14/04/22 (lien ci-dessous) il est parlé de la "privatisation" du spatiale français : Ce n'est pas une nouveauté !
Le CNES n'étant que maitre d’œuvre depuis toujours , les industriels ayant toutes latitudes pour faire des profits maximaux . C'est du genre : "Donnez nous l'argent on fait le reste" , privatiser ne changera pas grand chose ! Avec l'ESA : Même combat !
 

Lire la suite

10/04/22
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 09/04/22

Salut Carbet
Je vous fera remarquer que Jeff Bezos a ses propres fusées, en principe réutilisables
. S'il choisit Ariane 6, c'est qu'elle n'est pas si nulle que vous le dites.

Bonjour Jcb --- Vous me surprenez, vous le spécialiste de Wikipédia , vous ne l'avez pas consulté?
Pour le moment Blue Origine n'a à son catalogue que la fusée "New Shepard"pour faire des sauts de puce sub orbitaux et de puissants moteurs fusées . Pas de lanceurs !

Lire la suite

10/04/22
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Jcb du 09/04/22

Salut Carbet
Je vous fera remarquer que Jeff Bezos a ses propres fusées, en principe réutilisables
. S'il choisit Ariane 6, c'est qu'elle n'est pas si nulle que vous le dites.

ferai et non pas fera

Répondre

09/04/22
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 07/04/22

Bonjour à tous --- Le monde est plein de surprises inattendues !
Arianespace qui n'avait aucun client pour son lanceur Ariane 6 mal né , celui-ci étant bien trop cher à cause de mauvais choix technologiques ,
vient de remporter ce qu'ils déclarent être "le marché du siècle" conclu avec Amazon pour lancer une partie de sa constellation de satellites de son réseau internet Kuiper .

Le succès est à relativiser , le contrat portant seulement sur 18 lancements sur les 83 à faire dans un premier temps .
Il serait intéressant de connaitre les (grosses) remises consenties pour le "gagner" ce marché .

Pourquoi Ariane 6 ? : N'ayant aucun client connu sur son cahier de lancements , un record ! , c'était la seule fusée disponible plus ou moins rapidement pour boucher les trous des lancements nécessaires pour débuter rapidement le réseau de satellites internet d'Amazon .....

ET surtout que Amazone ne peut pas demander à son concurrent Space X de faire des lancements , celui-ci ayant son propre réseau internet spatial en cours de constitution .....

https://www.lesnumeriques.com/vie-du-net/amazon-83-lancements-commandes-pour-son-projet-d-internet-par-satellite-n179997.html

Salutations amusées
 

Salut Carbet
Je vous fera remarquer que Jeff Bezos a ses propres fusées, en principe réutilisables
. S'il choisit Ariane 6, c'est qu'elle n'est pas si nulle que vous le dites.

Répondre

07/04/22
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous --- Le monde est plein de surprises inattendues !
Arianespace qui n'avait aucun client pour son lanceur Ariane 6 mal né , celui-ci étant bien trop cher à cause de mauvais choix technologiques ,
vient de remporter ce qu'ils déclarent être "le marché du siècle" conclu avec Amazon pour lancer une partie de sa constellation de satellites de son réseau internet Kuiper .
 

Lire la suite

22/03/22
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous --- Un "petit" complément d'information dans la rubrique "Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m'en charge ! "
Sans vouloir dédouaner OHB de sa responsabilité écrasante en jouant contre son camp , c'est du même niveau que les achats massifs de gaz Russe faits par les européens sans penser aux conséquences ....... et du lancement du dernier satellite militaire italien fait par SpaceX......
 

Lire la suite

18/03/22
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous ---- J'écrivais il y a peu sur la déroute du CSG sans lanceurs , qui pour se rattraper à la marge du manque d'engins prévoit (prévoyait ?) un pas de tir dédié aux micros et minis fusées :
Loupé !!
 

Lire la suite

07/03/22
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 07/03/22

"Quatre étages ! c'est deux étages de trop pour une fusée honnête , pas trop couteuse et fiable : Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! Première loi Shadok"

désolé, mais vous n'y connaissez pas grand chose: le lanceur Soyuz STB-Fregat, sans doute le plus fiable au monde, dont la base en est à 1956 lancements, a 4 étages: 1er étage:les blocs ABVGD, 2ème étage bloc A, 3ème étage bloc I, et 4ème étage sous coiffe: Fregat, étage réallumable nécessaire pour les mises à poste multiples comme l'est l'AVUM Ukrainien pour Vega et comme sera Vinci pour Ariane 6
 

Bonjour Jcb --- De votre point de vue de peintre en fusée vous avez certainement raison , par contre quand on parle technique avec lui , Le Bilan de Masses Optimum n'est pas d'accord avec vous , son petit frère Théorique ne dit pas la vérité dans la vraie vie ...
 

Lire la suite

07/03/22
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 02/03/22

Bonjour à tous --- Je perd la boule je me répond à moi même , faute de lecteurs , enfin plutôt j'avais perdu la fusée Vega C ......... Rire

J'avais complètement oublié que le quatrième étage de la Vega C , fusée bonne pour bricoler des applications mineures de l'espace , est fabriqué , plutôt était fabriqué en Ukraine .
Je suppose que ce pays vous dit quelque chose .......

Il y a bien en développement la Vega E qui est tri étage avec la participation de la société KBKhA......... Qui est Russe ...... Encore loupé !

On a plus de fusées pour notre belle base spatiale !

Quatre étages ! c'est deux étages de trop pour une fusée honnête , pas trop couteuse et fiable :
Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! Première loi Shadok .

Une bonne fusée qui vise des orbites basses c'est deux étages , si on n'arrive pas à respecter le devis de masse on rajoute un étage et si on est "mauvais" on en rajoute deux ...... Cas de Vega .

J'ai retrouvé mes esprits grâce au commentaire d'un lecteur de Guyaweb qui en parle et attribue faussement le premier étage aux Ukrainiens .

C'est à croire qu'il y a un pian sur le base ......
Ou qu'il y a des spécialistes des bons plans foireux ! Des Jonas quoi !

Dans une vie normale il n'y a jamais autant de "loupés" !

Salutations attristées

"Quatre étages ! c'est deux étages de trop pour une fusée honnête , pas trop couteuse et fiable : Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ! Première loi Shadok"

désolé, mais vous n'y connaissez pas grand chose: le lanceur Soyuz STB-Fregat, sans doute le plus fiable au monde...
 

Lire la suite

06/03/22
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous --- Hier 5 mars au soir sur Guyane dernière , magnifique publireportage sur le CSG , la base spatiale pour ne rien faire .
C'est au moment où les chose vont mal qu'il faut faire de la pub pour "amuser" le Peuple que l'on a couillonné par de beaux discours vides......

Lire la suite

02/03/22
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Carbet du 27/02/22

Bonjour à tous --- Je pense que ce post va être mis dans la rubrique "Le spatial en question"
Le domaine européen du spatial battait de l'aile depuis qu'il était devenu évident que les options techniques du "nouveau" lanceur Ariane 6 s'étaient révélées totalement inadaptées à l'évolution du marché des lancements de satellites .

En premier , un grand merci au "Grand" président du CNES à l'origine du projet pour son manque de clairvoyance , payé cher pour avoir une vision claire de l'évolution du marché , qui a repoussé dédaigneusement un premier étage récupérable pour Ariane 6 . Une sacrée bourde !
Plus , pour faire bon poids de c...... Deux booster couteux !
A sa décharge il n'était pas seul et a donc été conseillé par une bande de brelles .

--- Pour continuer les c...... "On" décide d'arrêter la construction d'Ariane 5 sans avoir sa remplaçante supposée "moins cher" prête à prendre la relève , c'est un peu idiot ! Non ?

--- C'est là que l'on se rends compte , un peu tard ...... Que la "remplaçante" Ariane 6 en retard de deux ans sur son programme , est bien trop chère , de plus de 25 % , pour pouvoir vendre des lancements à un cout attractif : Aux dernières nouvelles elle n'a aucun client prévisionnel , même les "institutionnels" européens n'en veulent pas !

On en est à parler d'Ariane 7 ........ Récupérable
Et de mini fusées pour faire des essais au cas où les fusées de Space X ne fonctionneraient pas si on les copies !! Le ridicule ne tue pas , malheureusement !

On avait fait un deal avec les Russes : "On" leurs achetait une base de lancement Soyuz qu'ils mettaient à nos normes ....... ET à nos frais .
Et nous vendaient des fusées Soyuz qui allaient dessus avec la fourniture de tout le support technique correspondant .....

Je serai curieux de savoir le bénéfice qui a été tiré par Arianespace de tout ce montage à la Dubout!
A mon avis il a été plutôt fait des pertes , beaucoup de pertes , mais ce n'est pas grave , c'est nous le Peuple qui payons les conneries faites par des "génies" un peu limités .

C'est encore un "bon" qui a construit cet échafaudage branlant ...... Qui vient de se casser
la g......la figure avec l'attaque de l'Ukraine par les Russes .......
Je me demande si ce n'est pas le même "Grand" président du CNES qui est en cause pour cette base Soyuz ..... Malheureusement je ne suis pas au courant .......
Mais vu le désastre c'est bien possible !

Bon ! Résumons :
Nous avons avec le CSG une grande base spatiale d'un niveau international .... Mais pas de fusées à lancer .

On a tout au plus les lanceurs Vega pour lancer des petits satellites ....... Type de lanceur dont il y a pléthore sur le marché et qui est certainement trop cher ? Qui plus est , pour faire quoi ?

Bon ! En définitive l'idée du CSG de lancer des micro et mini fusées n'est pas complètement idiote, elle pourrait rapporter quelques centaines d'Euro ........ net par an , charges déduites ........ SI il y a suffisamment de clients !

Pour ne pas avoir d'ulcère à l'estomac ne nous énervons pas en cherchant quels sont les cons , désolé il n'y a pas d'autre mot , qui nous ont mis dans la dépendance d'un psychopathe dictateur d'un pays "incertain" pour l'approvisionnement de 40% de notre gaz en métropole .......

Il y a pire ! Pour les Allemands c'est 60% de dépendance ..... On trouve toujours plus con que soi !

Des supers cerveaux payés à "pas de prix" qui n'ont jamais entendu parler de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier !

Y a t-il un pilote dans l'avion ? Et en plus on risque d'avoir une guerre sur les bras !

Gardez le moral !

Salutations

Bonjour à tous --- Je perd la boule je me répond à moi même , faute de lecteurs , enfin plutôt j'avais perdu la fusée Vega C ......... Rire
J'avais complètement oublié que le quatrième étage de la Vega C , fusée bonne pour bricoler des applications mineures de l'espace , est fabriqué , plutôt était fabriqué en Ukraine.

Lire la suite

28/02/22
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Carbet du 27/02/22

Bonjour à tous --- Je pense que ce post va être mis dans la rubrique "Le spatial en question"
Le domaine européen du spatial battait de l'aile depuis qu'il était devenu évident que les options techniques du "nouveau" lanceur Ariane 6 s'étaient révélées totalement inadaptées à l'évolution du marché des lancements de satellites .

En premier , un grand merci au "Grand" président du CNES à l'origine du projet pour son manque de clairvoyance , payé cher pour avoir une vision claire de l'évolution du marché , qui a repoussé dédaigneusement un premier étage récupérable pour Ariane 6 . Une sacrée bourde !
Plus , pour faire bon poids de c...... Deux booster couteux !
A sa décharge il n'était pas seul et a donc été conseillé par une bande de brelles .

--- Pour continuer les c...... "On" décide d'arrêter la construction d'Ariane 5 sans avoir sa remplaçante supposée "moins cher" prête à prendre la relève , c'est un peu idiot ! Non ?

--- C'est là que l'on se rends compte , un peu tard ...... Que la "remplaçante" Ariane 6 en retard de deux ans sur son programme , est bien trop chère , de plus de 25 % , pour pouvoir vendre des lancements à un cout attractif : Aux dernières nouvelles elle n'a aucun client prévisionnel , même les "institutionnels" européens n'en veulent pas !

On en est à parler d'Ariane 7 ........ Récupérable
Et de mini fusées pour faire des essais au cas où les fusées de Space X ne fonctionneraient pas si on les copies !! Le ridicule ne tue pas , malheureusement !

On avait fait un deal avec les Russes : "On" leurs achetait une base de lancement Soyuz qu'ils mettaient à nos normes ....... ET à nos frais .
Et nous vendaient des fusées Soyuz qui allaient dessus avec la fourniture de tout le support technique correspondant .....

Je serai curieux de savoir le bénéfice qui a été tiré par Arianespace de tout ce montage à la Dubout!
A mon avis il a été plutôt fait des pertes , beaucoup de pertes , mais ce n'est pas grave , c'est nous le Peuple qui payons les conneries faites par des "génies" un peu limités .

C'est encore un "bon" qui a construit cet échafaudage branlant ...... Qui vient de se casser
la g......la figure avec l'attaque de l'Ukraine par les Russes .......
Je me demande si ce n'est pas le même "Grand" président du CNES qui est en cause pour cette base Soyuz ..... Malheureusement je ne suis pas au courant .......
Mais vu le désastre c'est bien possible !

Bon ! Résumons :
Nous avons avec le CSG une grande base spatiale d'un niveau international .... Mais pas de fusées à lancer .

On a tout au plus les lanceurs Vega pour lancer des petits satellites ....... Type de lanceur dont il y a pléthore sur le marché et qui est certainement trop cher ? Qui plus est , pour faire quoi ?

Bon ! En définitive l'idée du CSG de lancer des micro et mini fusées n'est pas complètement idiote, elle pourrait rapporter quelques centaines d'Euro ........ net par an , charges déduites ........ SI il y a suffisamment de clients !

Pour ne pas avoir d'ulcère à l'estomac ne nous énervons pas en cherchant quels sont les cons , désolé il n'y a pas d'autre mot , qui nous ont mis dans la dépendance d'un psychopathe dictateur d'un pays "incertain" pour l'approvisionnement de 40% de notre gaz en métropole .......

Il y a pire ! Pour les Allemands c'est 60% de dépendance ..... On trouve toujours plus con que soi !

Des supers cerveaux payés à "pas de prix" qui n'ont jamais entendu parler de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier !

Y a t-il un pilote dans l'avion ? Et en plus on risque d'avoir une guerre sur les bras !

Gardez le moral !

Salutations

La "dépendance" au gaz n'est pas un choix, mais un élémentaire fait économique, né de la géologie et de la géographie.
Le CHOIX sera son rejet volontariste, né de la politique. Préparez donc votre portefeuille.
 

Répondre

27/02/22
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous --- Je pense que ce post va être mis dans la rubrique "Le spatial en question" Le domaine européen du spatial battait de l'aile depuis qu'il était devenu évident que les options techniques du "nouveau" lanceur Ariane 6 s'étaient révélées totalement inadaptées à l'évolution du marché des lancements de satellites.

Lire la suite

17/11/21
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 16/11/21

Bonjour Jcb --- Avec le projet L3S vos connaissances du monde spatial remontent à Mathusalem !
En somme vous nous racontez votre guerre de 14 vue avec des œillères .
Je suppose que c'est vous qui avez peint en noir les jupes de la première Ariane lancée et que c'est votre fait d'armes le plus marquant...... Rire

Je ressort de ces échanges ayant l'impression d'avoir joué une partie de pingpong avec un affabulateur ayant toujours raison ..... Même contre la raison et les faits .
Sans qu'il en ressorte autre chose que des ""généralités très générales"" connues de tous, visibles sans efforts sur Wikipédia et sur les dépliants de pub de la fresque officielle ......
Le tout sans qu'il y ajoute aucune réflexion personnelle ! Il faut le faire !!!!

Salutations

Je vous laisse à votre courte vue de graisseur d'antennes (rire)
 

Répondre

16/11/21
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 12/11/21

Excusez-moi, mais je crois connaitre le domaine des lanceurs un peu mieux que vous et pour votre info j'ai fait partie du bureau d'études qui a conçu le L3S en 1972 après l'échec de l'ELDO et son Europa 2. C'est vous qui lisez en diagonale, et le fameux marché commercial dont Ariane a conquis à une époque jusqu'à 80% n'a jamais intéressé les industriels américains de l'armement qui savent très bien que seul le marché gouvernemental leur permettra de survivre.

Après son échec commercial avec la Navette, la NASA a voulu relancer les lanceurs consommables aux USA: aucune société n'a voulu tenter de concurrencer Ariane. Ils ont conservé Atlas Delta et Titan beaucoup plus chers qu'Ariane mais moins chers que la Navette mais uniquement pour leurs besoins institutionnels. Et ils ont empêché Arianespace d'entrer dans la compétition des lanceurs "low cost" tout comme ils avaient annulé le marché des Airbus ravitailleurs.

Ils ont ensuite tenté de contrer Ariane en commercialisant des lanceurs russes et ukrainiens: Proton ILS et Zenit SeaLaunch: nouvel échec. L'arrivée d'Elon Musk a été une bénédiction pour la NASA qui l'a soutenu dès le début pour faire pression sur Boeing et Lockheed Martin.

Ça semble marcher pour le moment, si ce n'est que je ne crois pas un seul instant à la division par 3 des couts de lancement, d'autant plus qu'à ce jour seul le premier étage est récupérable. La cadence de lancement des Falcon 9 est liée essentiellement à la mise en place de la constellation Starlink donc Elon Musk est son propre client. Vous pourrez toujours essayer de me prouver le contraire, mais il n'y a pas d'autre solution valable aujourd'hui en Europe que de rester dans le cadre des retours géographiques européens et se focaliser sur le maintien de l'indépendance d’accès à l'espace, le reste n'étant qu'accessoire.
 

Bonjour Jcb --- Avec le projet L3S vos connaissances du monde spatial remontent à Mathusalem ! En somme vous nous racontez votre guerre de 14 vue avec des œillères .
Je suppose que c'est vous qui avez peint en noir les jupes de la première Ariane lancée et que c'est votre fait d'armes le plus marquant...... Rire

Lire la suite

12/11/21
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 11/11/21

Bonjour Jcb --- Vous me déclarez en préambule à votre réponse que j'ai la "comprenette difficile" : C'est l'hôpital qui se moque de la charité !
Vous avez encore une fois lu en diagonale (au mieux) et répondez ce que j'ai écrit dans mes posts en y incorporant un plaidoyer pour la fuite en avant du "toujours plus" et la croissance de notre industrie du spatial. Ceci sans tenir compte des "nouvelles" contraintes écologiques.

Pour ce qui est du marché des lanceurs j'ai écris que Arianespace avait 50% des lancements de satellites commerciaux mondiaux ..... Vous avez lu ? Vous avez oublié ?

Vu par vous un tout petit marché ! Vous blaguez ?

Vous écrivez que nous avons eu un succès commercial avec nos lanceurs du aux erreurs stratégiques des USA : Vous enfoncez une porte ouverte !

C'est archi connu de tous les acteurs du milieu spatial .

Notre problème est que les Grands pontes de l'ESA et du CNES associés pour le pire , ont été incapables de conserver notre place sur le marché en réinventant l'eau chaude avec un lanceur totalement inadapté commercialement parlant . Ceci par manque de jugeote , plutôt incurie des "leaders" européens qui ont privilégié les bénéfices de l'industrie spatiale .

Entre nous : Qu'est ce quelle a ne "nouveau" cette Ariane6 trop chère , petite copie peu améliorée d'Ariane5 ?

Vous n'avez pas lu ce que j'ai écris : Ariane 5 est par conception apte au vols habités ...... Pas Ariane 6 il me semble .

Vous n'avez pas lu dans mon post que les futurs moteurs fusées (et leurs études) vont passer de France chez nos "amis" allemands ...... Si non vous n'auriez pas écrit : "" il nous faut conserver une compétence et une industrie de qualité qui ne subsisteront que s'il y a des projets nouveaux et une certaine cadence """ Bla bla bla ......

Et ne parlez pas des con-tribuables dont vous n'avez rien à f.... faire !

Si vous aviez participé aux définitions des lanceurs comme vous le dites ..... vous sauriez :

--- Que la filière Ariane est partie des définitions et études déjà en cours faites par le CNES d'un lanceur lourd qui a été proposé après le foirage magistral du lanceur européen Europa , on peut dire que le CNES est la pierre fondatrice de l'ESA .

--- Que le poids du CNES a toujours été important dans les prises de décision de L'ESA , poids en perte de vitesse pour des raison politiques par la faute de nos gouvernements aux courtes vues , espérant gagner des queues de cerises en perdant des pans entiers de nos bureaux d'études et de nos usines .
Parlant de "réindustrialisation" après avoir tout saccagé !

Pour votre info : Les compétences "cryo" on les a déjà !!! On était leader dans ce domaine que l'on "donne" à l'Allemagne .

Pouvez vous nous donner la liste des clients pour un lancement sur Ariane6 , cela ne semble pas se bousculer pour un lancement à prix cassé !

Cette fuite en avant pour du "toujours plus" est fatigante : Plus de fusées , plus de e Machins , plus de jouets , plus de colifichets pour les vieux ......
Commençons déjà par améliorer ce que l'on a .

La "très vieille" Soyuz , remise à jour périodiquement est toujours fringante et à la pointe des lanceurs .
Chose intéressante elle utilise les mêmes ergols que la "jeune" Falcon 9 de Space X
Sa rentabilité étant assurée par des études et outils de production largement amortis par le nombre de lancements .


Salutations

Excusez-moi, mais je crois connaitre le domaine des lanceurs un peu mieux que vous et pour votre info j'ai fait partie du bureau d'études qui a conçu le L3S en 1972 après l'échec de l'ELDO et son Europa 2. C'est vous qui lisez en diagonale, et le fameux marché commercial dont Ariane a conquis à une époque jusqu'à 80% n'a jamais intéressé les industriels américains de l'armement qui savent très bien que seul le marché gouvernemental leur permettra de survivre.
 

Lire la suite

11/11/21
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 10/11/21

Vous avez la comprenette difficile Je m'efforce de vous répéter que nous ne jouons pas dans la même cour que nos "alliés" américains et que si nous avons eu un certain succès commercial avec les versions précédentes d'Ariane c'est essentiellement dû à leurs erreurs stratégiques.

Ce marché commercial est largement insuffisant même encore aujourd'hui pour justifier les énormes couts de développement d'un lanceur lourd, et les quelques start-ups qui se lancent dans le développement de lanceurs légers font le pari osé qu'ils auront aussi accès à quelques lancements gouvernementaux si l'activité commerciale est insuffisante.

En ce qui concerne l'Europe et particulièrement la France, l'important c'est de disposer d'une capacité autonome d'accès à l'espace toutes missions confondues (même un jour au vol habité s'il s’avère indispensable ce qui n'est pas encore le cas) pour un cout aussi faible que possible et l'activité commerciale n'est là que pour alléger la participation du contribuable.

Mais surtout, il nous faut conserver une compétence et une industrie de qualité qui ne subsisteront que s'il y a des projets nouveaux et une certaine cadence de production. C'est tout l'enjeu d'Ariane 6 sans laquelle les bureaux d'étude lanceurs se seraient retrouvés au chômage. De plus, c'est l'occasion aussi d'intégrer de nouvelles technologies et de pallier les obsolescences des versions précédentes, et en profiter pour réduire les couts de production donc la facture du contribuable.

Il est inutile de tenter d'être vexant en me parlant de la peinture du lanceur car pour votre gouverne elle est du ressort de l'ESA et non pas du CNES qui dans le domaine des lanceurs a toujours orienté les options pour la partie technique. Je suis persuadé que les choix d'Ariane 6 sont les bons: ils préservent l'avenir de l'industrie, des compétences en propulsion cryo, et ils permettent de retrouver un peu de la versatilité qu'on avait perdue entre Ariane 4 et Ariane 5.
 

Bonjour Jcb --- Vous me déclarez en préambule à votre réponse que j'ai la "comprenette difficile" : C'est l'hôpital qui se moque de la charité !
Vous avez encore une fois lu en diagonale (au mieux) et répondez ce que j'ai écrit dans mes posts en y incorporant un plaidoyer pour la fuite en avant du "toujours plus" et la croissance de notre industrie du spatial.

Lire la suite

10/11/21
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 07/11/21

Bonjour Jcb ---- Décidément vous ne savez que dénigrer ! Rien de constructif dans votre réponse qui est d'un vide spatial .

Et vous ne lisez toujours pas ! : Ceux qui gagnent dans le milieu spatial européen sont les constructeurs et à l'autre bout de la chaine les exploitants de satellites qui sont subventionnés par des lancements à prix super cassés .
La différence entre le cout réel du lancement et le bas prix payé par l'exploitant de satellites étant payé par les contribuables européens , donc vous entre autres .......

Si comme je vous l'ai écrit vous avez participé à la définition de la peinture des lanceurs CNES , vous pourriez participer à la recherche d'idées que propose le CNES pour créer les lanceurs du futur , vu que même copier ce que font les autres ils n'en sont même plus capables étant restés mentalement bloqués sur les méga projets à gros budgets genre Concorde , A340 , A380 , tous inadaptés au marché , tout comme Ariane6 ....... Des bides commerciaux sans futur .

Tous ces bides produits par des cadors grassement payés sortis de "grandes écoles" d'administration ou techniques...... Remarquable !
Au moins ils se sont fait plaisir et ont réalisé leurs rêves de grandeurs aux frais des contribuables.

N'étant pas devin comme certains , me basant sur des informations (espérées) fiables , ne voyant rien circuler sur les futurs clients d'Ariane6 , j'ai de nouveau entré sur mon moteur de recherche préféré: clients lancement satellite ariane6 .

Les plus "récents" clients déclarés d'Ariane6 remontent à trois ans ..... ET UN SEUL encore en course !
C'est indéniablement un succès commercial .......

Un ferraillage d'Ariane6 avant le premier lancement serai la solution la moins onéreuse .
Certaines avancées techniques pouvant être "récupérées" et incorporées à Ariane5 dont le cout de développement a été amorti au niveau comptable ( je suppose....... Mais pas certain ! )

Ces dernières lignes étant ma contribution aux lanceurs du futur .

Salutations

Vous avez la comprenette difficile Je m'efforce de vous répéter que nous ne jouons pas dans la même cour que nos "alliés" américains et que si nous avons eu un certain succès commercial avec les versions précédentes d'Ariane c'est essentiellement dû à leurs erreurs stratégiques.
 

Lire la suite

07/11/21
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 07/11/21

puisque vous êtes si fort, vous devriez offrir vos services au CNES et postuler pour le poste de directeur de la stratégie Et vous pourriez aussi y investir toutes vos économies puisque c'est une activité tellement lucrative C'est bizarre, j'ai travaillé 35 ans dans ce secteur et je ne me suis pas enrichi...

Bonjour Jcb ---- Décidément vous ne savez que dénigrer ! Rien de constructif dans votre réponse qui est d'un vide spatial .
Et vous ne lisez toujours pas ! : Ceux qui gagnent dans le milieu spatial européen sont les constructeurs et à l'autre bout de la chaine les exploitants de satellites qui sont subventionnés par des lancements à prix super cassés .

Lire la suite

07/11/21
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 04/11/21

Bonjour Jcb ---- C'est une manie chez vous de dénigrer les gens en écrivant des choses inexactes, encore une fois vous avez mal lu .
Mon informateur n'a pas une vue basse comme vous l'écrivez car il s'agit ici de rapporter des paroles entendues ...... et son ouïe est bonne..... !
Encore une fois relisez !

Si vous avez œuvré autrefois sur la peinture des lanceurs du CNES , j'espère pour ne pas dégrader votre image déjà écornée , que vous n'avez pas travaillé pour la définition d'Ariane6 qui est plus ou moins qu'une copie réduite sans imagination d'Ariane5 , dont seule l'industrialisation est un progrès , par contre son pas de tir est affecté par la folie des grandeurs.

Mais comme c'est l'ESA ( les contribuables ) qui paye , pourquoi se priver !

Avez vous remarqué la simplicité des moyens mis en œuvre par SpaceX sur ses pas de tir ?
Il est vrai que là c'est le propriétaire Elon Musk qui paye ....... Pas un zombi étatique désincarné sans tête.

Vous écrivez : ""Les choix techniques sur Ariane 6, comme sur les versions précédentes, sont le résultat de subtils compromis technico-politiques"" ...... Vous oubliez l'important mot "financiers" , calculé pour que les intervenants aient le retour sur investissements maximum , et surtout le sacro-saint retour financier au prorata de la participation des états qui augmente dramatiquement les coûts de reviens .

La philosophie du marché des lanceurs européens est de produire des lanceurs avec des technologies les plus chères possibles pour justifier des prix très élevés qui assureront des bénéfices maximums pour les intervenants ...... Je l'ai déjà écrit .

Pour essayer de me faire pleurer ne venez pas avec ce "marché peu rentable" de construction de fusées : Pour les intervenants du "milieu" spatial , c'est rentable !

Par contre les lancements ne sont pas rentables pour Arianespace qui est fortement déficitaire car faute d'une entente entre les pays européens il n'est pas possible de faire un bizness plan " à la SpaceX " en Europe .
Les gagnants sont ceux qui font (faisaient) lancer leurs satellites à prix cassés ........
Les contribuables européens payant le manque à gagner .

Vous avez une vue bien étriquée du marché des lancements européens qui représentait au plus fort de l'ordre de 50% des lancements de satellites de télécommunication privés dans le monde......!
Un important marché ...... fortement déficitaire !

Qu'est ce que vous venez nous dire avec: "Notre accès à l'espace avec Ariane6" , vous êtes payé pour faire passer la pilule ?
Notre accès à l'espace était déjà assuré avec Ariane5 qui a été étudiée avec une fiabilité autorisant de pouvoir lancer des vols habités (Hermes) , pas besoin d'Ariane6 pour cela !
La possibilité de vols humains ce n'est pas le cas de Ariane6 à ma connaissance .......

Malgré ce que vous écrivez sans rien savoir , je suis très bien placé pour parler du satellite Symphonie ......
Ayant participé pendant des années aux opérations de télécontrôles / télécommandes en orbite de ce sat , ceci presque jusqu'à son retrait du service........
Je suis donc bien au courant des saloperies de notre "ami" et "allier" ricain pour nous mettre des bâtons dans les roues . ( Déjà ! )

Il faut dire que nous avons suffisamment de dirigeants et d'ingénieurs sortis de "grandes écoles" qui sont très bons pour nous mettre des bâtons dans les roues par leurs choix techniques à contre courant de l'évolution .

En espérant que vous n'avez pas participé à la définition d'Ariane6 faite par des "fonctionnaires" aux courtes vues , ce qui serait pour vous une tache , recevez mes salutations .

PS: Désolé , je suis encore vivant . Ayant résisté à une COVID19 en mars sans hospitalisation et sans médoc , j'ai encore au moins quelques mois de protection naturelle , certainement meilleure que celle donnée par les vaccins qui n'est au mieux que de 53% au bout de 5 mois ......

Pile ou face ? Rire
 

puisque vous êtes si fort, vous devriez offrir vos services au CNES et postuler pour le poste de directeur de la stratégie Et vous pourriez aussi y investir toutes vos économies puisque c'est une activité tellement lucrative C'est bizarre, j'ai travaillé 35 ans dans ce secteur et je ne me suis pas enrichi...

Répondre

04/11/21
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 02/11/21

Je ne sais pas qui est cet ingénieur de haut niveau dont vous me parlez, mais il devait avoir la vue un peu basse. Ayant moi-même œuvré (autrefois) dans les avant projets lanceurs du CNES je peux vous affirmer que vos arguments sont complétement foireux.

Les choix techniques sur Ariane 6, comme sur les versions précédentes, sont le résultat de subtils compromis technico-politiques imposés par la situation de l'espace en Europe qui nous crée bien des contraintes que n'ont pas les Américains. D'autant plus que les capitaux privés ne se bousculent pas en Europe dans ce secteur peu rentable compte tenu du maigre marché européen, sachant que le marché gouvernemental américain ne nous sera jamais accessible.

On a bénéficié pendant une période faste des erreurs américaines qui avaient tout misé sur la Navette, engin réutilisable qui est bien loin d'avoir tenu ses promesses, et on se retrouve maintenant confrontés à la seule vraie motivation européenne pour développer un lanceur: préserver notre indépendance d'accès à l'espace. On voit que vous n'avez pas connu l'affaire Symphonie...
 

Bonjour Jcb ---- C'est une manie chez vous de dénigrer les gens en écrivant des choses inexactes, encore une fois vous avez mal lu .
Mon informateur n'a pas une vue basse comme vous l'écrivez car il s'agit ici de rapporter des paroles entendues ...... et son ouïe est bonne..... !
Encore une fois relisez !
 

Lire la suite

02/11/21
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 28/10/21

Bonjour Jcb et à tous --- Jcb , il faut que vous arrêtiez immédiatement d'aller sur les réseaux @sociaux et complotistes , vous croyez n'importe quelle "flaque de news" que vous lisez . La culture technique ou générale c'est comme la confiture : Moins on en a , plus on l'étale ......

Pour ce qui est des "énormités" je vous les laisses !

Cette aversion pour le spatial récupérable du président du CNES de l'époque de la définition d'Ariane 6 n'est pas une vue de l'esprit , cette info m'est venue aux oreilles par plusieurs sources et en particulier venant d'un ingénieur de haut niveau qui a assisté à un dérapage incontrôlé du dit président sur ce sujet .

Son aversion pour le spatial récupérable a en plus une explication qui tient la route :
La "récupération" allait contre les intérêts des entreprises aérospatiales " partenaires de l'ESA et du CNES , le but du jeu étant que ces entreprises fassent le plus de bénéfices possibles grâce aux fonds européens !
Ses copains des entreprises ont du dire "niet" aux étages de fusées récupérables : On ne tue pas la poule aux œufs d'or !!!!!!

Toujours garder en mémoire que le spatial européen est une vache à lait pour les entreprises qui travaillent dans ce domaine .

Ce qui ne veut pas dire que les allemands soit irréprochables , ceux ci ayant une forte tendance à faire passer leurs intérêts par dessus ceux de leur "ami" français ........
Quitte à torpiller des coopérations qui auraient pu être fructueuses pour nos deux pays .
Ils ne sont en général pour la coopération que quand ils ont le leadership et auront le plus de bénéfices à en tirer .

En affaires il n'y a pas d'amis , seulement des concurrents à évincer et à plumer si possible !

Voir le dernier coup tordu qu'ils ont fait pour récupérer chez eux en Bavière la construction des moteurs fusées d'Ariane 6 et des suivants , ceci avec l'aide désintéressée (?) de l'europathe Macron .
Relocalisation ..... ?? GROS RIRE !

Avec à la clé la quasi fermeture du site de Vernon , fleuron de la technologie des moteurs fusée français . Cherchez l'erreur !

Allez regarder dans "l'Usine Nouvelle" du 24/9/21 ........ (il y a d'autres sources)

Vu le nombre certainement restreint de moteurs destinés à la "mort née" Ariane 6 et à la "mal partie" Ariane 7 , qui seront à construire dans la future très couteuse usine en construction en Bavière , cela risque d'apporter pas plus que des pertes à nos "amis" allemands .

Pendant ce temps là SpaceX progresse rapidement avec des technologies de pointe obtenues avec des moyens simples et peu couteux .

Une approche totalement différente qui désigne déjà le vainqueur de la course à l'espace .
Course que l'on menait en tête , et qui a été perdue par l'incurie de nos dirigeants et ingénieurs de salons .

Il y a encore un lecteur qui a tout lu jusqu'ici ??? Si c'est le cas bravo !

Bonne santé et salutations
 

Je ne sais pas qui est cet ingénieur de haut niveau dont vous me parlez, mais il devait avoir la vue un peu basse. Ayant moi-même œuvré (autrefois) dans les avant projets lanceurs du CNES je peux vous affirmer que vos arguments sont complétement foireux.
 

Lire la suite

28/10/21
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 09/10/21

" le président du CNES de l'époque a refusé durement de faire une Ariane 6 en partie réutilisable ", dites vous. C'est bien mal connaître les activités lanceur du CNES, car s'il n'y avait pas eu un blocage systématique des Allemands qui freinent des quatre fers pour empêcher la France de prendre trop d'avance sur eux, nous aurions déjà un premier étage récupérable développé dans le cadre du FLTP de l'ESA pour lequel seuls les Français et les Italiens étaient prêts à s'engager. Renseignez vous un peu auprès de ceux qui savent avant de proférer des énormités.

Bonjour Jcb et à tous --- Jcb , il faut que vous arrêtiez immédiatement d'aller sur les réseaux @sociaux et complotistes , vous croyez n'importe quelle "flaque de news" que vous lisez . La culture technique ou générale c'est comme la confiture : Moins on en a , plus on l'étale ......

Pour ce qui est des "énormités" je vous les laisses !
 

Lire la suite

11/10/21
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Jcb du 09/10/21

"Du reste, le CSG n'a jamais été une bénédiction ni pour Kourou, ni pour la Guyane. Au contraire, même si ce n'est pas la faute du CSG."
Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre comme énormités...!

Tout dépend de ce que vous entendez par "bénédiction". Je crains que votre vue soit de courte nature. C'est cela, l'énormité.

Répondre

09/10/21
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Gyz du 08/10/21

" Il est demandé de déposer vos idées sur le réseau informatique interne du CNES , GALAXi "

Oups ! Ne fréquentant pas de tels lieux, voilà une idée sur notre Blada bien-aimé. Idée gratuite et, croyez-moi, la seule qui vaille...
Profitez-en, comme vous en avez déjà profité sur d'autres sujets, comme l'agriculture par exemple...

Alors voilà : devenez intelligents. Ou, à défaut, moins cons. Cet exercice épouvantablement difficile commence par une étape extrêmement simple : confier les choses à ceux qui les connaissent... et foutez-leur la paix. Comprini ? Aux ingénieurs, mes enfants, aux ingénieurs. Et ce, dans tous les domaines. Au spatial comme en agriculture...

Mais tant que les affaires sont menées par des énarques et d'autres diplômés style buffet-garderobe-cafétéria, vous demeurez menés par des... ânes.

Du reste, le CSG n'a jamais été une bénédiction ni pour Kourou, ni pour la Guyane. Au contraire, même si ce n'est pas la faute du CSG.

"Du reste, le CSG n'a jamais été une bénédiction ni pour Kourou, ni pour la Guyane. Au contraire, même si ce n'est pas la faute du CSG."
Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre comme énormités...!

Répondre

09/10/21
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 07/10/21

Bonjour à tous --- Le CNES /CSG a été une bénédiction pour Kourou qui est passée de quelques cahutes au statut de ville moderne et pour la Guyane qui a bénéficié de retombées importantes .

Le CNES/CSG était vu comme "le futur" de la région puis les choses ont pris une direction imprévue quand le président du CNES de l'époque a refusé durement de faire une Ariane 6 en partie réutilisable , allant même jusqu'à se moquer ouvertement de la volonté de SpaceX et de son président Elon Musk de vouloir faire une fusée réutilisable .

On connait le résultat de cette décision stupide : Il n'y a plus de clients pour les Arianes trop chères, à part quelques clients institutionnels bien obligés .

SpaceX a repris tout le marché ..... merci Mr le président à la courte vue !

A l'époque de la grandeur du CSG , quand il n'était pas avar de coups de Karcher et de peinture pour garder une base rutilante, il avait été créé une chaine de télé cyclique donnant des infos sur la base et sur le monde de l'espace .
A chaque lancement une longue émission avec des reportages sur le lanceur et les satellites était préparée avec soin et se terminait par le lancement .

Aujourd'hui cette chaine TV du CSG , certainement faute de crédits , ne présente plus que quelques rares infos internes sans intérêts et la retransmission des lancements ne débute en général que seulement 10 minutes avant le H0 .

Aujourd'hui 6 novembre 2021 , deux miracles sur la télé du CSG !

--- Il est présenté un "Appel à idées" R et T interne Système Orbitaux 2022
Il est demandé de déposer vos idées sur le réseau informatique interne du CNES , GALAXi

--- Et aussi un "Pitchday lanceurs" (Traduit : jour de lancement.... j'ai cherché !)
Pour une rupture technologique .

En innovant un second étage récupérable ..... Rien que ça !
les vues et vidéos virtuelles étant diffusées sur Youtube Connecte

Alors qu'ils ne sont pas capables au CNES de récupérer le premier étage et les boosters d'Ariane5........Risible !

Si vous avez plein d'idées sorties des livres d'Isaac Asimov et de Ray Bradbury et que vous les avez calculées et mises au point sur un coin de la table de votre cuisine , Ces appels sont pour vous !

Ils sont vraiment à la ramasse au CNES pour en arriver là !

Je suppose que l'idée de base est sur le modèle des Assemblés citoyennes de Macron , on demande son avis au Peuple , les meilleures idées ne sont pas retenues pour que la direction du CNES ne passe pas pour une assemblée de brèles ..... et on fait du "n'importe quoi" comme d'habitude car ""on sort des grandes écoles NOUS ! ""

Ce qui "marche" pour faire un lanceurs réutilisables est connu , c'est ce que fait SpaceX !
Il n'y a pas à réinventer l'eau chaude !

Et cela ne coute pas les deux bras comme si cela était fait au CNES associé pour le pire à l'ESA !

Une Ariane5 va lancer le télescope spatial James Webb , non pas parce qu'elle n'est pas chère mais parce que c'est un deal avec les USA qui nous "paieront" le cout du lancement en heures d'observations astronomiques .

Faites une prière pour que l'on ne le casse pas au lancement ! ( Cout : 10 milliards de $ )

Vu aussi à l'écran une proposition d'achat du timbre émis pour les 60 ans du CNES ......
Le dernier ? .....

Salutations

" le président du CNES de l'époque a refusé durement de faire une Ariane 6 en partie réutilisable ", dites vous. C'est bien mal connaître les activités lanceur du CNES, car s'il n'y avait pas eu un blocage systématique des Allemands qui freinent des quatre fers pour empêcher la France de prendre trop d'avance sur eux

Lire la suite

08/10/21
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Carbet du 07/10/21

Bonjour à tous --- Le CNES /CSG a été une bénédiction pour Kourou qui est passée de quelques cahutes au statut de ville moderne et pour la Guyane qui a bénéficié de retombées importantes .

Le CNES/CSG était vu comme "le futur" de la région puis les choses ont pris une direction imprévue quand le président du CNES de l'époque a refusé durement de faire une Ariane 6 en partie réutilisable , allant même jusqu'à se moquer ouvertement de la volonté de SpaceX et de son président Elon Musk de vouloir faire une fusée réutilisable .

On connait le résultat de cette décision stupide : Il n'y a plus de clients pour les Arianes trop chères, à part quelques clients institutionnels bien obligés .

SpaceX a repris tout le marché ..... merci Mr le président à la courte vue !

A l'époque de la grandeur du CSG , quand il n'était pas avar de coups de Karcher et de peinture pour garder une base rutilante, il avait été créé une chaine de télé cyclique donnant des infos sur la base et sur le monde de l'espace .
A chaque lancement une longue émission avec des reportages sur le lanceur et les satellites était préparée avec soin et se terminait par le lancement .

Aujourd'hui cette chaine TV du CSG , certainement faute de crédits , ne présente plus que quelques rares infos internes sans intérêts et la retransmission des lancements ne débute en général que seulement 10 minutes avant le H0 .

Aujourd'hui 6 novembre 2021 , deux miracles sur la télé du CSG !

--- Il est présenté un "Appel à idées" R et T interne Système Orbitaux 2022
Il est demandé de déposer vos idées sur le réseau informatique interne du CNES , GALAXi

--- Et aussi un "Pitchday lanceurs" (Traduit : jour de lancement.... j'ai cherché !)
Pour une rupture technologique .

En innovant un second étage récupérable ..... Rien que ça !
les vues et vidéos virtuelles étant diffusées sur Youtube Connecte

Alors qu'ils ne sont pas capables au CNES de récupérer le premier étage et les boosters d'Ariane5........Risible !

Si vous avez plein d'idées sorties des livres d'Isaac Asimov et de Ray Bradbury et que vous les avez calculées et mises au point sur un coin de la table de votre cuisine , Ces appels sont pour vous !

Ils sont vraiment à la ramasse au CNES pour en arriver là !

Je suppose que l'idée de base est sur le modèle des Assemblés citoyennes de Macron , on demande son avis au Peuple , les meilleures idées ne sont pas retenues pour que la direction du CNES ne passe pas pour une assemblée de brèles ..... et on fait du "n'importe quoi" comme d'habitude car ""on sort des grandes écoles NOUS ! ""

Ce qui "marche" pour faire un lanceurs réutilisables est connu , c'est ce que fait SpaceX !
Il n'y a pas à réinventer l'eau chaude !

Et cela ne coute pas les deux bras comme si cela était fait au CNES associé pour le pire à l'ESA !

Une Ariane5 va lancer le télescope spatial James Webb , non pas parce qu'elle n'est pas chère mais parce que c'est un deal avec les USA qui nous "paieront" le cout du lancement en heures d'observations astronomiques .

Faites une prière pour que l'on ne le casse pas au lancement ! ( Cout : 10 milliards de $ )

Vu aussi à l'écran une proposition d'achat du timbre émis pour les 60 ans du CNES ......
Le dernier ? .....

Salutations

" Il est demandé de déposer vos idées sur le réseau informatique interne du CNES , GALAXi "
Oups ! Ne fréquentant pas de tels lieux, voilà une idée sur notre Blada bien-aimé. Idée gratuite et, croyez-moi, la seule qui vaille...
Profitez-en, comme vous en avez déjà profité sur d'autres sujets, comme l'agriculture par exemple...

Lire la suite

07/10/21
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous --- Le CNES /CSG a été une bénédiction pour Kourou qui est passée de quelques cahutes au statut de ville moderne et pour la Guyane qui a bénéficié de retombées importantes .

Lire la suite

26/05/21
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous --- Avec le temps et la perte de sources d'infos qui en résulte , je me rend compte que cela fait un bon moment que je suis à la retraite .......
Les dernières sources directes étant passées sur "standby" avant l'extinction finale .

Lire la suite

21/05/21
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 16/05/21

Bonjour Carbet
Excusez-moi, mais tout ce que vous me dites, je le connais parfaitement car c'est quand même mon métier que j'ai exercé une quarantaine d'années,
et comme ça m'a toujours passionné depuis le Bip Bip du Spoutnik que j'ai écouté autrefois sur ondes courtes avec mon père, je continue à suivre de près tous les projets en cours.
Pour le moment, Elon Musk n'a pas encore démontré que son principe de récupération soit de nature à diviser par deux le cout du kilo en orbite, et encore moins qu'il soit extrapolable à un lanceur biétage de la classe 100 tonnes en orbite basse
Cette technique (dont la réussite technique peut en effet être saluée) l'oblige à limiter les performances de son premier étage, sous peine de se retrouver dans des conditions de retour atmosphérique plus compliquées, ce qui désoptimise l'étagement de son lanceur.
Le retour hypersonique est en effet autrement plus complexe que celui d'un engin à Mach modéré (inférieur à 3) car les conditions thermiques sont très compliquées à maîtriser, ce qui explique qu'ils y ont renoncé sur le 2ème étage de Falcon 9. C'est déjà difficile quand le profil aérodynamique est optimisé pour ces grandes vitesses, ça l'est encore plus quand la forme est aussi tourmentée qu'une baie de propulsion à n moteurs !
Le SN15 n'avait que 3 moteurs à tuyères courtes qui n'avaient fonctionné que quelques minutes et le retour était subsonique. Le Starship version définitive aura 6 moteurs (dont 3 à tuyères longues) et rentrera dans l'atmosphère à Mach 10 ou plus ! Les occasions de mettre le feu dans la baie de propulsion ne vont pas manquer...
Je leur souhaite bonne chance, et d'ailleurs c'est un projet passionnant. Mais tout comme la Navette qui devait révolutionner le monde et envoyer les lanceurs classiques à la casse, le Starship lanceur universel peut tout aussi bien se révéler comme une belle utopie...d'autant plus que même si on divisait par dix le cout des lancements je ne vois pas quel type d'application ferait exploser la demande, sauf à polluer encore plus les orbites utiles par un tas de débris qui commencent à devenir préoccupants !
Quant à l'Europe, elle est loin de disposer de tels moyens qui lui permettraient ce type de recherche à tâtons, sans garantie de résultat, et jusqu'à maintenant ce qu'elle a dépensé a plutôt bien été utilisé que ce soit dans les applications commerciales ou dans la recherche. On peut quand même regretter que l'Allemagne n'ait pas eu une attitude plus constructive dans le domaine des lanceurs, se contentant bien souvent de mettre des bâtons dans les roues de la France dont elle est jalouse du leadership dans ce domaine (voir les programmes FLTP de l'ESA) On aurait pu faire une Ariane 6 encore moins chère, mais il fallait diminuer le rôle de l'Allemagne et augmenter celui de l'Italie ! Le spatial a toujours été un difficile compromis entre la technique et la géostratégie...
cordiales salutations
 

Bonjour jcb --- En lien des infos que vous avez peut être déjà lues sur la suite des essais du Starship. Cela répond à une partie de nos questions mais risque d'évoluer ......
 

Lire la suite

18/05/21
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 16/05/21

Bonjour Carbet
Excusez-moi, mais tout ce que vous me dites, je le connais parfaitement car c'est quand même mon métier que j'ai exercé une quarantaine d'années,
et comme ça m'a toujours passionné depuis le Bip Bip du Spoutnik que j'ai écouté autrefois sur ondes courtes avec mon père, je continue à suivre de près tous les projets en cours.
Pour le moment, Elon Musk n'a pas encore démontré que son principe de récupération soit de nature à diviser par deux le cout du kilo en orbite, et encore moins qu'il soit extrapolable à un lanceur biétage de la classe 100 tonnes en orbite basse
Cette technique (dont la réussite technique peut en effet être saluée) l'oblige à limiter les performances de son premier étage, sous peine de se retrouver dans des conditions de retour atmosphérique plus compliquées, ce qui désoptimise l'étagement de son lanceur.
Le retour hypersonique est en effet autrement plus complexe que celui d'un engin à Mach modéré (inférieur à 3) car les conditions thermiques sont très compliquées à maîtriser, ce qui explique qu'ils y ont renoncé sur le 2ème étage de Falcon 9. C'est déjà difficile quand le profil aérodynamique est optimisé pour ces grandes vitesses, ça l'est encore plus quand la forme est aussi tourmentée qu'une baie de propulsion à n moteurs !
Le SN15 n'avait que 3 moteurs à tuyères courtes qui n'avaient fonctionné que quelques minutes et le retour était subsonique. Le Starship version définitive aura 6 moteurs (dont 3 à tuyères longues) et rentrera dans l'atmosphère à Mach 10 ou plus ! Les occasions de mettre le feu dans la baie de propulsion ne vont pas manquer...
Je leur souhaite bonne chance, et d'ailleurs c'est un projet passionnant. Mais tout comme la Navette qui devait révolutionner le monde et envoyer les lanceurs classiques à la casse, le Starship lanceur universel peut tout aussi bien se révéler comme une belle utopie...d'autant plus que même si on divisait par dix le cout des lancements je ne vois pas quel type d'application ferait exploser la demande, sauf à polluer encore plus les orbites utiles par un tas de débris qui commencent à devenir préoccupants !
Quant à l'Europe, elle est loin de disposer de tels moyens qui lui permettraient ce type de recherche à tâtons, sans garantie de résultat, et jusqu'à maintenant ce qu'elle a dépensé a plutôt bien été utilisé que ce soit dans les applications commerciales ou dans la recherche. On peut quand même regretter que l'Allemagne n'ait pas eu une attitude plus constructive dans le domaine des lanceurs, se contentant bien souvent de mettre des bâtons dans les roues de la France dont elle est jalouse du leadership dans ce domaine (voir les programmes FLTP de l'ESA) On aurait pu faire une Ariane 6 encore moins chère, mais il fallait diminuer le rôle de l'Allemagne et augmenter celui de l'Italie ! Le spatial a toujours été un difficile compromis entre la technique et la géostratégie...
cordiales salutations
 

Bonjour jcb --- En octobre 57 je n'était pas encore SWL , cela viendra 3 ans plus tard ....
Je le regrette , j'aurais pu dans ma vie entendre le premier satellite , voir en direct les premiers pas sur la Lune et voir les premiers posés sur Mars ..... Je me suis rattrapé plus tard sur les sat.

Lire la suite

16/05/21
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 15/05/21

Bonjour jcb ---- Bien sur que je l'ai regardé le lien donné ! Ainsi que les autres lancements des Starship sn ..
Il est vrai que certains donnent des liens comme ils donnent du pain aux pigeons .......

Le Starship sn15 est un modèle probatoire du deuxième étage du futur vaisseau spatiale Starship quand il sera opérationnel ........et il est bien plus gros à lui tout seul que Ariane 6 ( ou 5 ) !!

Le premier étage sera constitué de l'étage Super Heavy qui est en développement .
Starship pourra mettre 100 t sur orbite basse . Si vous voulez plus d'infos , voir Wiki .... Et autres
Et le tout récupérable !
Voir à terme la rentabilité du concept ...... ?

Dans les grandes lignes , Starship sn15 mis sur le dos du 1er étage Super Heavy doit certainement déjà pouvoir faire le job équipé de tous les moteurs prévus , étant sorti des basse couches atmosphériques où la trainée est maximum .
Ce n'est pas un étage "au rabais" comme vous le suggérez !

Pour les tests , il y a de fortes chances que le décollage pour monter à 10 000m sur trois moteurs ne se fasse pas avec les réservoirs complètement pleins . Si vous avez des infos complémentaires , par avance merci .

Vous avez un don pour faire des raccourcis donnant une idée fausse des essais des Starship sn..
Vous ne les avez certainement pas regardés ! Rire

Il existe un film fait par la NASA regroupant tous les loupés , très nombreux , des premières fusées US .
Regardez le , cela pourra calmer votre hargne contre des gens qui ont réussis .....
Après avoir beaucoup "cassé" ! Cela s'appelle l'expérimentation .

Nous aussi on réussi mais ce n'est pas rentable car on prend le problème économique par le mauvais bout , les pays européens faisant lancer leurs satellites par d'autres contrées en laissant nos fusées "au garage" ...... Pitoyable réussite de l'Europe !

Il est facile de se gausser comme le faisaient les "huiles" du CNES d'une chose que SpaceX est seule au monde à maitriser maintenant........
Les chinois ont semble t-il des idées de copier , ils copient tout et font très peu d'avancées techniques.......
Et avec la qualité de leurs constructions ...... Bonjour la casse !
Ils n'ont pas le brio magnifique des russes dont ils ont copié toutes les technologies spatiales

Les feux des Starship sn.. à l'atterrissage se sont déclenchés semble t-il dans la protection thermique de la baie de propulsion , c'est particulièrement visible et presque certain sur les vues internes de la baie de propulsion du sn15 au moment de toucher le sol qui provoque des retours de flammes .

On est en effet encore loin d'une rentrée hypersonique mais la technique de rentrée envisagée est plus douce qu'avec les rentrées "traditionnelles" à grande vitesse des capsules spatiales .
Les Starship rentreront dans l'atmosphère avec une incidence faible , dissipant l'énergie du vaisseau aérodynamiquement (trainée) sur plus longtemps . Les SpaceShipTwo de Virgin Galactic utilisent cette technique de freinage .

La rentrée atmosphérique à grande vitesse est la prochaine chose importante à démontrer .

C'est bien d'avoir la foi du charbonnier concernant nos dirigeants faillis et le futur d'Ariane 6 , qui est plus ou moins une petite copie sans originalité moins chère que Ariane 5 . A qui voulez vous vendre des lancements à un prix prohibitif par rapport à la concurrence ?
A moins de donner des "aides" bien plus élevées qu'avec Ariane 5 .

Au point où en est le développement d'Ariane 6 et SI son cout d'utilisation est plus bas que Ariane5 , ce qui n'est pas évidant sur un faible nombre de lancements dans un futur incertain.....
Chaque lancement de la 6 risque de nous couter un bras au lieu des deux avec Ariane 5 .

Mais elle est indispensable pour notre indépendance d'accès à l'espace . "Notre" voulant dire "La France" , pour ce qui est des autres pays européens ....... Pas grand chose à en sortir !
C'est déjà prouvé par les faits , ils "lancent" déjà en majorité chez la concurrence !!

Se tirer une balle dans le pied est une coutume bien européenne !

L'Europe spatiale , c'est l'Europe avec toutes la splendeur de ses petites réussites et tous ses grands défauts qui la plombe . Le "machin" l'appelait le Grand Charles , à juste raison .

Pour ce qui est de la réutilisation des premiers étages des Falcon 9 de Space X vous avez une vue enfantine de la chose !!
Les fusées sont bourrées de capteurs qui donnent l'intégralité (ou presque) du comportement de l'engin en vol ce qui peut permettre de diagnostiquer une divergence de fonctionnement et en plus les composant critiques sont inspectés et contrôlés après chaque vol .
Une autre chose qui ne se fait en général pas avec les autres engins : Il y a une mise à feu d'essai des moteurs sur le pas de tir avant tout lancement pour contrôler tous les paramètres .

Une autre chose que vous semblez méconnaitre , qui a été écrite dans la presse spécialisée , les lancements faits avec les corps de fusée les plus anciens auront pour passagers des satellites du réseau de SpaceX ........

Le but est de connaitre jusqu'où peut être réutiliser un étage ....... Bravo !
Le problème est qu'il est très difficile de savoir la progression réelle de la fatigue des matériaux et des composants dans des conditions très dures : Chaleur , vibrations , chocs thermiques , très basses températures et même la pression acoustique qui est énorme et qui fatigue beaucoup le matériel !

En espérant vous avoir été utile
Salutations

Bonjour Carbet
Excusez-moi, mais tout ce que vous me dites, je le connais parfaitement car c'est quand même mon métier que j'ai exercé une quarantaine d'années,
et comme ça m'a toujours passionné depuis le Bip Bip du Spoutnik que j'ai écouté autrefois sur ondes courtes avec mon père, je continue à suivre de près tous les projets en cours.
 

Lire la suite

15/05/21
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 14/05/21

Bonjour Carbet, Vous avez regardé ce vol de SN15 ? Cet engin est monté à 10km d'altitude (à vide, sans charge utile) et est redescendu se poser à la verticale... en flamme ! Heureusement, cette fois ci il n'a pas explosé contrairement aux deux précédents, mais on est encore loin d'une mise en orbite avec rentrée atmosphérique hypersonique et retour à la base sain et sauf...

C'est peut-être l'avenir, mais Ariane 6 aura eu le temps de faire une carrière dont je ne doute pas qu'elle sera belle. D'autant plus que Space X a décidé de réutiliser le premier étage de Falcon 9 jusqu'à ce que ça pète ! On verra sur quel client ça va tomber, mais si c'est sur un ancien client d'Ariane, ça pourrait changer la donne...
 

Bonjour jcb ---- Bien sur que je l'ai regardé le lien donné ! Ainsi que les autres lancements des Starship sn ..
Il est vrai que certains donnent des liens comme ils donnent du pain aux pigeons .......

Lire la suite

14/05/21
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 08/05/21

Bonjour à tous --- Le 6 mai c'est passée une chose très importante pour le futur des lanceurs spatiaux et accessoirement pour le devenir du CSG :
Une fusée Space X expérimentale Starship sn15 a décollé et est revenue se poser sur la base spatiale de Boca Chica aux USA .
Une fusée bien plus grosse que Ariane 5 .......

On en a pas entendu parler en Guyane ..... La technique et le spatiale passionne par ici !

Il y en a qui se gargarisent avec la technologie (jouer avec un e téléphone) sans rien en maitriser !
Il y en a d'autres (ou les mêmes) qui inaugurent des Fab Lab pour ..... ne rien faire .

D'autres , ailleurs , font des choses très intéressantes qui seront peut-être le futur des lanceurs spatiaux .

Pendant ce temps là il est mis la "dernière main" pour mettre au point un lanceur Ariane 6 totalement dépassé et sans aucun avenir , qui ne trouve même pas de passagers pour les lancements débuts de série .

Quand on pense qu'au moment de définir ce qui deviendra Ariane 6 les "Hauts Dirigeants" du spatiale français ricanaient en parlant de Space X et de ses fusées récupérable .....
Et en avaient repoussé l'idée . Cela s'appelle de la clairvoyance dans les "Grandes Ecoles"........
Rire

Si ils sont aujourd'hui encore en état de penser , ces "lumières" , doivent se sentir un peu ....

https://spaceflightnow.com/2021/05/05/starship-sn15-test-flight/

On est pas aidés !
Salutations

Bonjour Carbet, vous avez regardé ce vol de SN15 ? Cet engin est monté à 10km d'altitude (à vide, sans charge utile) et est redescendu se poser à la verticale... en flamme ! Heureusement, cette fois ci il n'a pas explosé contrairement aux deux précédents, mais on est encore loin d'une mise en orbite avec rentrée atmosphérique hypersonique et retour à la base sain et sauf...
 

Lire la suite

13/05/21
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 08/05/21

Bonjour à tous --- Le 6 mai c'est passée une chose très importante pour le futur des lanceurs spatiaux et accessoirement pour le devenir du CSG :
Une fusée Space X expérimentale Starship sn15 a décollé et est revenue se poser sur la base spatiale de Boca Chica aux USA .
Une fusée bien plus grosse que Ariane 5 .......

On en a pas entendu parler en Guyane ..... La technique et le spatiale passionne par ici !

Il y en a qui se gargarisent avec la technologie (jouer avec un e téléphone) sans rien en maitriser !
Il y en a d'autres (ou les mêmes) qui inaugurent des Fab Lab pour ..... ne rien faire .

D'autres , ailleurs , font des choses très intéressantes qui seront peut-être le futur des lanceurs spatiaux .

Pendant ce temps là il est mis la "dernière main" pour mettre au point un lanceur Ariane 6 totalement dépassé et sans aucun avenir , qui ne trouve même pas de passagers pour les lancements débuts de série .

Quand on pense qu'au moment de définir ce qui deviendra Ariane 6 les "Hauts Dirigeants" du spatiale français ricanaient en parlant de Space X et de ses fusées récupérable .....
Et en avaient repoussé l'idée . Cela s'appelle de la clairvoyance dans les "Grandes Ecoles"........
Rire

Si ils sont aujourd'hui encore en état de penser , ces "lumières" , doivent se sentir un peu ....

https://spaceflightnow.com/2021/05/05/starship-sn15-test-flight/

On est pas aidés !
Salutations

Bonjour Carbet, Vous avez regardé ce vol de SN15 ? Cet engin est monté à 10km d'altitude (à vide, sans charge utile) et est redescendu se poser à la verticale... en flamme ! Heureusement, cette fois ci il n'a pas explosé contrairement aux deux précédents, mais on est encore loin d'une mise en orbite avec rentrée atmosphérique hypersonique et retour à la base sain et sauf...

Lire la suite

08/05/21
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous --- Le 6 mai c'est passée une chose très importante pour le futur des lanceurs spatiaux et accessoirement pour le devenir du CSG :
Une fusée Space X expérimentale Starship sn15 a décollé et est revenue se poser sur la base spatiale de Boca Chica aux USA .
Une fusée bien plus grosse que Ariane 5 .......

Lire la suite

17/04/21
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 16/04/21

Re re bonjour jcb --- Bien d'accord avec vous , en insistant sur le coté "profits" de la politique spatiale qui devait profiter au maximum aux industriels , ce qui a mené a construire des lanceurs hors de prix et trois pas de tirs pour trois fusées alors que deux pas de tir pouvaient suffire .....
La folie des grandeurs !

Les allemand l'ont toujours joué "perso" ( les anglais aussi , une chance ils sont partis ! ) mais la France n'a pas les cuisses propres dans cette affaire , s'étant toujours couchée dans les grandes décisions au nom de l'unité de l'Europe dont les autres n'avaient rien à f.... faire .
Les bénéfices immédiats et la mondialisation étant les seuls crédos .
( valable pour la construction aéronautique aussi ..... )

La France est le plus gros contributeur de l'ESA et se couche grâce au manque de soutient de notre gouvernement de technocrates sortis de l'ENA ...... On est bon !

La France n'a tapé sur la table qu'une seule fois à l'ESA pour imposer Ariane après le fiasco très européen d'Europa .
Mais c'était une autre époque ......

Salutations
 

Il est très clair pour moi qu'à la prochaine élection présidentielle je ne voterai que pour quelqu'un qui promettra de retrouver un minimum de souveraineté, car j'en ai marre de cette Europe des renonciations. Quand on a fait Ariane, l'Europe n'était pas encore ce machin que redoutait De Gaule, et la France locomotive entrainait tout le monde dans une aventure dont elle prenait les plus gros risques et qui s'est avérée bénéfique pour tous Visiblement, on n'en est plus là aujourd'hui.

Répondre

16/04/21
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 15/04/21

les choix techniques d'Ariane 6 ont été comme chaque fois un savant mélange d'arguments de politique industrielle à l'échelon Européen. En effet, pour Ariane 1 les choix étaient nettement plus faciles, et le décideurs techniques avaient les mains beaucoup plus libres
C'était le temps béni où le spatial n'intéressait pas les politiques (Enarques ou X Mines...) car pas assez lucratif...
L'ESA a piloté pendant des décennies un programme qui s'appelait FLTP (future launch transportation program) avec l'objectif d'avoir un jour un lanceur réutilisable. Il n'en est jamais rien sorti pour plusieurs raison: aucun "grand "pays n'a joué le jeu, et les Allemands n'ont jamais été capables de proposer quoi que ce soit Si on est dans cette situation aujourd'hui, c'est beaucoup plus de leur faute que celle des Français et des Italiens.

Re re bonjour jcb --- Bien d'accord avec vous , en insistant sur le coté "profits" de la politique spatiale qui devait profiter au maximum aux industriels , ce qui a mené a construire des lanceurs hors de prix et trois pas de tirs pour trois fusées alors que deux pas de tir pouvaient suffire ..... La folie des grandeurs !
 

Lire la suite

16/04/21
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 14/04/21

Bonjour Carbet, pour un ancien de Diane, je vous trouve bien pessimiste
ce n'est pas la première offensive américaine contre Ariane et ce ne sera pas la dernière
Je me méfie beaucoup du bluff des américains, coutumiers du fait.
En effet, Space X réussit la réutilisation de son premier étage de Falcon 9, une dizaine de fois jusqu'à présent. Est-ce suffisant pour diviser par deux le cout des lancements ? Je suis un peu sceptique. Ce qui est sur, c'est que le prix payé par la NASA n'est pas le même que celui des clients commerciaux.
Déjà avec la Navette, ils avaient essayé de faire du dumping (satellite Mexicain à un prix défiant toute concurrence) Ça n'a pas duré longtemps, car la Navette était loin d'être compétitive, ni avec Ariane ni avec aucun lanceur consommable.
Par contre il est évident qu'on devrait faire comme les Américains et imposer une préférence Européenne.
La grande majorité des lancements de Space X n'est pas le marché commercial: c'est la demande interne d'Elon Musk lui-même pour mettre en place sa constellation Starlink
Combien de temps ça durera ? On verra bien J'ai le souvenir d'Iridium qui a été sauvé par les militaires américains, sinon ils disparaissaient !
Quant au Starship et son SuperHeavy, il n'est pas près de remporter des succès commerciaux !
Ma devise: rester cool et boire frais...
cordialement

Bonjour jcb ---- En parcourant la presse aérospatiale j'y ai trouvé que le CNES offre des lancements de nanosatellites sur Ariane et Véga .
C'est certainement pour débuter un nouveau marché faute de satellites plus gros à lancer .
A raison de 1kg par nanosatellite si ils les mettent en vrac sous la coiffe ils vont faire fortune!.....
 

Lire la suite

15/04/21
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 14/04/21

Re bonjour jcb --- Je ne suis pas pessimiste , je suis seulement lucide . Les mauvais choix fait par le CNES et Arianespace pour réaliser Ariane 6 en permettant le maximum de profits pour les industriels sont la cause de ce fiasco .
Ils ont pris la grosse tête sans se remettre en question , ils nous ont assez dit qu'ils étaient les meilleurs ..... Et bien non !
Ce que j'ai déjà écris sur Ariane 6 est toujours valable à 100% , rien à y changer depuis l'année dernière .
Relisez mes posts sur Blada : fenêtre "Recherche" : Carbet Ariane 6 .
Ce qui a changé c'est le premier lancement qui est prévu maintenant au milieu de l'année prochaine , pas certain !!!!
Par contre One Web n'est plus le premier client , il est mort .....
Et a moins d'une erreur de ma part il n'y a plus de passagers prévus pour aucun lancement .
Il me semble qu'ils naviguent au pif chez Arianespace et je n'ai plus de contacts avec le milieu spatial , mes connaissances ayant toutes étés touchées par le retour d'age .
Pour ce qui est des prix dont bénéficie Space X , c'est aussi dans mes posts . Cela devrait être le cas en Europe si la Grosse Commission n'était pas là uniquement pour favoriser le commerce en pratiquant un ultralibéralisme forcené sous la pression des lobbies sans tenir compte des intérêts de l'Europe .

Le Starship est en développement , c'est dans quelques temps que l'on saura si cela fonctionne ou non , le projet est ambitieux et il a déjà été ramené au sol en entier une fois , un peu durement il est vrai , ce qui a certainement provoqué une fuite de méthane ...... et l'explosion cinq minutes après l'atterrissage .
Vu la masse de l'engin et la nouveauté de la manœuvre c'est remarquable !
L'avenir dira si le concept est valide .

Pour la Super Heavy , elle a des opportunités avec les futures missions lunaires ......
Pour la rentabilité c'est une autre histoire , si ils arrivent à équilibrer plus ou moins les comptes cela serait déjà beau !
Salutations

les choix techniques d'Ariane 6 ont été comme chaque fois un savant mélange d'arguments de politique industrielle à l'échelon Européen. En effet, pour Ariane 1 les choix étaient nettement plus faciles, et le décideurs techniques avaient les mains beaucoup plus libres
C'était le temps béni où le spatial n'intéressait pas les politiques (Enarques ou X Mines...) car pas assez lucratif...
 

Lire la suite

14/04/21
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 14/04/21

Bonjour Carbet, pour un ancien de Diane, je vous trouve bien pessimiste
ce n'est pas la première offensive américaine contre Ariane et ce ne sera pas la dernière
Je me méfie beaucoup du bluff des américains, coutumiers du fait.
En effet, Space X réussit la réutilisation de son premier étage de Falcon 9, une dizaine de fois jusqu'à présent. Est-ce suffisant pour diviser par deux le cout des lancements ? Je suis un peu sceptique. Ce qui est sur, c'est que le prix payé par la NASA n'est pas le même que celui des clients commerciaux.
Déjà avec la Navette, ils avaient essayé de faire du dumping (satellite Mexicain à un prix défiant toute concurrence) Ça n'a pas duré longtemps, car la Navette était loin d'être compétitive, ni avec Ariane ni avec aucun lanceur consommable.
Par contre il est évident qu'on devrait faire comme les Américains et imposer une préférence Européenne.
La grande majorité des lancements de Space X n'est pas le marché commercial: c'est la demande interne d'Elon Musk lui-même pour mettre en place sa constellation Starlink
Combien de temps ça durera ? On verra bien J'ai le souvenir d'Iridium qui a été sauvé par les militaires américains, sinon ils disparaissaient !
Quant au Starship et son SuperHeavy, il n'est pas près de remporter des succès commerciaux !
Ma devise: rester cool et boire frais...
cordialement

Re bonjour jcb --- Je ne suis pas pessimiste , je suis seulement lucide . Les mauvais choix fait par le CNES et Arianespace pour réaliser Ariane 6 en permettant le maximum de profits pour les industriels sont la cause de ce fiasco .

Lire la suite

14/04/21
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 02/02/21

Bonjour Cire El Trev --- Il ne vous a certainement pas échappé cette publication qu'une start up allemande étudie un fusée nommée Spectrum , il y a d'autres start up allemandes sur les rangs avec certainement le soutient du gouvernement allemand

https://allemagneenfrance.diplo.de/fr-fr/actualites-nouvelles-d-allemagne/06-Educationetsciences/-/2423662

Les tirs devant se faire depuis le nord de l'Allemagne comme au bon vieux temps .........
Ou en Guyane...... A défaut de mieux ...... Suède par exemple .

Je croyais que l'Europe avait déjà une petite fusée formidable et indispensable ( et non rentable )
dénommée Véga pour satelliser des petites charges .
Ce ne serait pas vrai et il en faut absolument une autre ?? Je m'interroge !

Pour info l'Allemagne à lancé ses derniers satellites "institutionnels" sur fusée Space X Falcon 9 alors que Ariane 5 est sous-employée et que le carnet de vol d'Ariane 6 est vide pour les lancement commerciaux . Vas comprendre !

Je me demande si l'Europe spatiale va encore pouvoir marcher avec toutes ces balles dans les deux pied !!
L'Allemagne n'est pas la seule en Europe à miser Space X contre la fusée "européenne" Ariane6
Et contre Véga .
Oublions la connerie couteuse "Soyouz" faite pour des raisons purement politiques pour se faire bien voir des russes ....... avec les bons résultats que l'on connait !

Bon d'accord Ariane 6 est une fusée non rentable mort-née , ayant été mal définie , mais ce n'est pas une raison pour tirer sur le corbillard !

Tous les gouvernements européens avec tous leurs grands cerveaux sortis de "grandes écoles" nous ont mit collectivement dans cette impasse , plutôt cette merde !
Maintenant ce va être le bal des faux culs qui vont essayer de se défiler en douce .

Je me rassure par avance , l'engeance politicarde et les "grands" ingénieurs bas du front sont responsables mais non coupables ...... Selon la formule "saignante" bien connue .

Donc pas de coupables et nos yeux pour pleurer les sommes colossales investie en pure perte
Perdues pas pour tout le monde , les industriels en ayant retiré de bons bénéfices ......

Pour ce qui est du CSG sa directrice a fait dernièrement l'annonce que la base va être remise à niveau techniquement pour accueillir dans de bonnes conditions de nouveaux clients .

Elle devrait surtout soigner les pelouses et les hibiscus pour faire du CSG un RNB du spatial pour accueillir les start up venues tirer un pellot .

Les lendemains qui chantent ce n'est pas pour demain !

Salutations

Bonjour Carbet, pour un ancien de Diane, je vous trouve bien pessimiste
ce n'est pas la première offensive américaine contre Ariane et ce ne sera pas la dernière
Je me méfie beaucoup du bluff des américains, coutumiers du fait.

Lire la suite

11/02/21
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Carbet du 11/02/21

Bonjour Gyz ---- Mais je vous ai répondu !! Vous n'avez pas bien lu ou pas voulu comprendre ma réponse à votre question en trois points .
Réponse qui est écrite sur les lignes 5 et 6 de mon post de réponse .......

La perdante dans cette histoire étant la Guyane qui en plus de la déconfiture de l'offre spatiale bien trop chère sur le marché a détérioré son attractivité auprès des opérateurs de satellites lors de certains lancements .......
Une balle dans le pied pour le moins ! Cela n'est pas prêt d'être oublié !

Pour ce qui est des litanies , je me suis rendu compte en effet que l'age des lecteurs aidant, il ne faut pas écrire trop de lignes car ils ont une forte tendance à oublier le début du texte .....
Rassurez vous les jeunes sont aussi de plus en plus concernés ! Le temps moyen d'attention baissant dramatiquement .
C'est une des raisons du succès des SMS il me semble .

Je voudrai bien qu'un nouveau né comprenne mes écrits ....... Un enfant , lui , sachant lire toutes mes lignes et les comprendre a toutes ses chances pour en tirer quelque chose si il a une éducation et un environnement d'un bon standard .

Vous remarquerez que mon post ne contenait pas seulement des considérations sur le CSG , donc ma myopie n'est pas si grave que ce que vous pensez , sans examen préalable de mon cas .
Vous êtes extralucide ?

Recevez toute ma sollicitude dans ces temps difficiles ....
Salutations
 

Et vous insistez encore avec "La perdante dans cette histoire étant la Guyane"
Aucunement.

Répondre

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2022
Lancements 2022
Vol 258 Ariane 5

Annonceurs

Régie publicitaire