aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Lu dans France-Guyane, jodla, une déclaration de José Gaillou, président du Parc naturel régional et vice-président de la Région Guyane : « Je préfère que mes arrière-petits-enfants me reprochent d'avoir fait un Parc national plutôt que de passer devant le tribunal des générations futures parce que j'ai dilapidé les richesses de la Guyane en les vendant à des sociétés comme Cambior
En savoir + sur le projet de pillage de la Guyane par Cambior

Autres chroniques de l'année 2006/photos