aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Jodla 12/02/10
De la trop longue liste d'agressions des commerçants de Kourou

Il devient si banal d'être mis en joue par des malfrats porteurs de gros calibres, quand on est commerçant à Kourou, que c'est tout juste si ça intéresse encore quelqu'un, même si ces agressions concernent de petits commerces et des femmes seules dans leur magasin (voir notamment notre jodla du 5 février : Kourou : des agressions régulièrement passées sous silence). C'est faire bien peu de cas des conséquences désastreuses que peuvent avoir sur la société tout entière de pareils traumatismes (qui ne concernent d'ailleurs pas que les commerçants), non seulement passés sous silence par les médias, mais aussi non soutenus comme il le faudrait, et souvent restés impunis. La nouvelle direction de l'Union des Commerçants, Libéraux et Artisans de Kourou (UCLAK) tente, par communiqué, de sensibiliser le public et les autorités « aux conséquences économiques que pourraient avoir la prolongation d’une telle situation d’insécurité dans notre ville de Kourou ».

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire