aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

Education

1511 messages - Inverser l'ordre

Nouveau courrier   
22/03/19
Barbapapa  (St laurent)

En réponse au message de Bonpom du 21/03/19

"L'académie de Guyane est tellement pourvue en enseignants qu'on peut facilement comprendre qu'elle en laisse baguenauder au Kénya,"
L'enseignant tragiquement mort en Ethiopie ne "baguenaudait" pas au Kenya. Il y travaillait. Affligeant ! Je laisse le loisir à chaque Bladanaute qui trouve vos propos intéressants d'y répondre. Lisez et commentez leurs réponses.

Maintenant, c'est le verbe "baguenauder" qui vous tracasse. Moi, c'est le verbe "travailler" qui me turlupine, souvent. A une époque, nous avions un Ministère du Travail et de l'Emploi, initié par la gauche, d'ailleurs, qui avait bien compris la différence entre ces deux mots. Bonheur de la langue française. Sinon, on a toujours pas la réponse concernant le nombre d'enseignants globe-trotters au sein de l'académie de Guyane.

Répondre

21/03/19
Bonpom  (Remire)

En réponse au message de Barbapapa du 21/03/19

L'académie de Guyane est tellement pourvue en enseignants qu'on peut facilement comprendre qu'elle en laisse baguenauder au Kénya, ou en d'autres contrées (il ne devait pas être le seul globe-trotter de cette académie). Il s'agit nullement de discourir sur les éventuels avantages du poste (on se doute bien qu'il n'a pas que des inconvénients, on est pas benêt). La question était tellement simple, et vous l'avez éludée, au lieu de l'élucider. Un raté à une syllabe prêt.
On attend la réponse concernant les enseignants en longue maladie...

"L'académie de Guyane est tellement pourvue en enseignants qu'on peut facilement comprendre qu'elle en laisse baguenauder au Kénya,"
L'enseignant tragiquement mort en Ethiopie ne "baguenaudait" pas au Kenya. Il y travaillait. Affligeant ! Je laisse le loisir à chaque Bladanaute qui trouve vos propos intéressants d'y répondre. Lisez et commentez leurs réponses.

Répondre

21/03/19
Bonpom  (Remire)

En réponse au message de Gyz du 21/03/19

N'importe quelle occasion ou fait divers peut susciter des interrogations sur les circonstances attenantes, le caractère tragique n'interdit ni questions ni la suite de la vie. Une tragédie survenue n'interdit nullement aux tribunaux l'examen de la conduite de la victime avant son malheur - et Barbapapa en est très loin, il pose simplement une question en relation avec la pénurie d'enseignants en Guyane au regard du choix de ce malheureux décédé.

Mais, bien sûr, vous êtes plus accoutumé aux poses moralisatrices qu'aux réponses aux questions que l'on vous pose. Ca doit être plus confortable et permet de passer pour un Bon et Intelligent. Vous êtes dans l'air du temps, affligez-vous alors et réjouissez-en.

Chaque Bladanaute qui ne trouve pas consternant votre rapprochement entre la mort tragique d'un enseignant et la pénurie d'enseignants en Guyane à l'occasion de vous répondre. N'hésitez pas à lire et commenter leurs nombreuses réponses.

Répondre

21/03/19
Barbapapa  (St laurent)

En réponse au message de Bonpom du 20/03/19

Certains trouvent que la mort dans le crash d'un avion d'un enseignant en poste au Kenya est une bonne occasion pour discourir des avantages des enseignants en poste à l'étranger … on peut aussi trouver cela affligeant.

L'académie de Guyane est tellement pourvue en enseignants qu'on peut facilement comprendre qu'elle en laisse baguenauder au Kénya, ou en d'autres contrées (il ne devait pas être le seul globe-trotter de cette académie). Il s'agit nullement de discourir sur les éventuels avantages du poste

Lire la suite

21/03/19
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Bonpom du 20/03/19

Certains trouvent que la mort dans le crash d'un avion d'un enseignant en poste au Kenya est une bonne occasion pour discourir des avantages des enseignants en poste à l'étranger … on peut aussi trouver cela affligeant.

N'importe quelle occasion ou fait divers peut susciter des interrogations sur les circonstances attenantes, le caractère tragique n'interdit ni questions ni la suite de la vie. Une tragédie survenue n'interdit nullement aux tribunaux l'examen de la conduite de la victime avant son malheur

Lire la suite

20/03/19
Bonpom  (Remire)

En réponse au message de Barbapapa du 17/03/19

La question était : combien d'enseignants globe-trotters font partie de l'académie de Guyane ? Du coup, votre réponse m'incite à poser une autre question : combien d'enseignants en maladie (très) longue durée font partie de l'académie de Guyane ? (Je suppose qu'ils restent ici pour la qualité des soins...)

Vous trouvez très logique quand vous lisez un article sur la mort d'une personne de vous interroger sur ses "avantages professionnels", ou même de rebondir sut les "avantages" des personnes en maladie de longue durée … D'autres trouvent cela affligeant.

Répondre

20/03/19
Bonpom  (Remire)

En réponse au message de Gyz du 20/03/19

Pas plus affligeants que les magouilles régulièrement observées lors du dénichage des postes en étranger... Surtout par le passé encore récent, quand ces postes étaient Le Grand Fromage de l'EN (salaire multiplié par 3 ou 4, quel que soit le pays... j'espère que vous en êtes bénéficiaire)

Ce n'est donc peut-être qu'une réaction épidermique de la part de Barbapapa, cela dit il n 'est pas interdit de lui répondre de manière circonstanciée.

Certains trouvent que la mort dans le crash d'un avion d'un enseignant en poste au Kenya est une bonne occasion pour discourir des avantages des enseignants en poste à l'étranger … on peut aussi trouver cela affligeant.

Répondre

20/03/19
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Didier Eps du 20/03/19

Ces commentaires sont affligeants...

Pas plus affligeants que les magouilles régulièrement observées lors du dénichage des postes en étranger... Surtout par le passé encore récent, quand ces postes étaient Le Grand Fromage de l'EN (salaire multiplié par 3 ou 4, quel que soit le pays... j'espère que vous en êtes bénéficiaire)

Lire la suite

20/03/19
Barbapapa  (St laurent)

En réponse au message de Didier Eps du 20/03/19

Ces commentaires sont affligeants...

Affligeant, c'est certain. Bien trop terre à terre, ma question. Heureusement, heureusement, il y en a qui posent les bonnes questions :https://www.youtube.com/watch?v=FwcvSz_d8K4
Pour les esthètes il y a d'autres épisodes du même niveau. Dommage, j'ai arrêté les joints depuis longtemps, j'ai donc pas tout compris.

Répondre

20/03/19
Didier Eps  (Moscou)

En réponse au message de Barbapapa du 16/03/19

Vu dans France Guyane : un enseignant de l'académie de Guyane meurt dans un accident d'avion en Éthiopie. Il était installé au Kenya. Ma question est : combien l'académie de Guyane a t'elle ainsi d'enseignants globe-trotters, et pour quelles raisons restent ils inscrits à cette académie ? Je n'ose croire que ce soit pour les avantages des 40 % de vie chère...

Ces commentaires sont affligeants...

Répondre

17/03/19
Barbapapa  (St laurent)

En réponse au message de Bonpom du 17/03/19

Suite au décès dans le crash du Boeing d’Ethiopian Airline de Xavier Fricaudet 39 ans qui devait se marier en juillet, vous vous demandez s'il continuait à toucher la "prime de vie chère de 40%" attribuée aux enseignants en service en Guyane …
Je vous laisse mesurer l'opportunité de ce questionnement à l'occasion de la mort brutale d'un ancien enseignant de Guyane et vous pouvez vous renseigner facilement sur le statut (expatrié, résident ou droit local) des personnels des établissements français à l'étranger et leurs différents avantages. Quant à savoir précisément si une prime "locale" est versée à l'étranger, la réponse est dans la question.

La question était : combien d'enseignants globe-trotters font partie de l'académie de Guyane ? Du coup, votre réponse m'incite à poser une autre question : combien d'enseignants en maladie (très) longue durée font partie de l'académie de Guyane ? (Je suppose qu'ils restent ici pour la qualité des soins...)

Répondre

17/03/19
Bonpom  (Remire)

En réponse au message de Barbapapa du 16/03/19

Vu dans France Guyane : un enseignant de l'académie de Guyane meurt dans un accident d'avion en Éthiopie. Il était installé au Kenya. Ma question est : combien l'académie de Guyane a t'elle ainsi d'enseignants globe-trotters, et pour quelles raisons restent ils inscrits à cette académie ? Je n'ose croire que ce soit pour les avantages des 40 % de vie chère...

Suite au décès dans le crash du Boeing d’Ethiopian Airline de Xavier Fricaudet 39 ans qui devait se marier en juillet, vous vous demandez s'il continuait à toucher la "prime de vie chère de 40%" attribuée aux enseignants en service en Guyane …

Lire la suite

16/03/19
Barbapapa  (St laurent)

Vu dans France Guyane : un enseignant de l'académie de Guyane meurt dans un accident d'avion en Éthiopie. Il était installé au Kenya. Ma question est : combien l'académie de Guyane a t'elle ainsi d'enseignants globe-trotters, et pour quelles raisons restent ils inscrits à cette académie ? Je n'ose croire que ce soit pour les avantages des 40 % de vie chère...

Répondre

03/09/18
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Carbet du 02/09/18

Bonjour JCB ---- Pendant plusieurs décennies après la création du CSG , le maire de Kourou était un maire potiche , le CSG regardant par dessus son épaule et le conseil municipal majoritairement "aux ordres" avec pour résultat que la ville de Kourou était "clean" et fonctionnait bien . Cela coutait cher !
Alors que le CSG supervise aujourd'hui l'éducation nationale , cela serai un plus ...... Rire
Mais comme il semble manquer de ressources ..... Oublions !
Salutations

On a souvent reproché au directeur du CSG de se prendre pour le préfet quand il intervenait trop ! On lui a tout autant reproché de ne pas intervenir assez quand il se recentrait sur SES affaires spatiales, les "retombées" locales n'étant jamais suffisantes...

Lire la suite

03/09/18
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Cire El Trev du 02/09/18

Relisez bien. Ce n'est absolument pas le sens de mon propos.

Vous semblez regretter que tout aille bien au CSG alors que tout va mal ailleurs ?

Répondre

02/09/18
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jcb du 02/09/18

Vous ne voulez pas aussi que le CSG s'occupe de l'Education Nationale ?

Bonjour JCB ---- Pendant plusieurs décennies après la création du CSG , le maire de Kourou était un maire potiche , le CSG regardant par dessus son épaule et le conseil municipal majoritairement "aux ordres" 

Lire la suite

02/09/18
Cire El Trev  (Kourou)

En réponse au message de Jcb du 02/09/18

Vous ne voulez pas aussi que le CSG s'occupe de l'Education Nationale ?

Relisez bien. Ce n'est absolument pas le sens de mon propos.

Répondre

02/09/18
Jcb  (Cayenne)

En réponse au message de Cire El Trev du 31/08/18

Bienvenue en Guyane . Quand tu bosses depuis le mois de Juin pour construire un emploi du temps en adéquation avec le besoin des élèves et l'équipe pédagogique . Pré-rentrée ce matin , quand tu constates que tous les emplois du temps sont modifiés en dépit du bon sens , quand tu constates que tu dois faire l'accueil d'un élève handicapé en fauteuil roulant et que l'ascenseur n'est toujours pas réparé (signalement au mois de Mai !! ) , quand tu constates que les cours d'informatique sont déplacés dans une nouvelle salle .... sans poste informatique. Bienvenue à Elie Castor . Bienvenue à Kourou. Sinon, j'espère que les ingénieurs du CSG vont bien.

Vous ne voulez pas aussi que le CSG s'occupe de l'Education Nationale ?

Répondre

31/08/18
Cire El Trev  (Kourou)

Bienvenue en Guyane . Quand tu bosses depuis le mois de Juin pour construire un emploi du temps en adéquation avec le besoin des élèves et l'équipe pédagogique . Pré-rentrée ce matin , quand tu constates que tous les emplois du temps sont modifiés en dépit du bon sens 

Lire la suite

26/06/18
Bonpom  (Remire)

En réponse au message de Barbapapa du 24/06/18

Je propose qu'on ouvre un débat sur le sujet suivanthttps://www.youtube.com/watch?v=biiaVrnKjhQ&t=55s
A mon avis, bien plus préoccupant que celui de la "Montagne d'Or". A vos plumes...

Autre élément de comparaison édifiant : l'académie de Créteil peine a recruter des "bons" candidats, parmi plus de 4 millions d'habitants … quand la Guyane est 15 fois moins peuplée !

Répondre

25/06/18
Bonpom  (Remire)

En réponse au message de Barbapapa du 24/06/18

Je propose qu'on ouvre un débat sur le sujet suivanthttps://www.youtube.com/watch?v=biiaVrnKjhQ&t=55s
A mon avis, bien plus préoccupant que celui de la "Montagne d'Or". A vos plumes...

"Créteil a le record du taux de contractuels (en métropole) : 10%", rappelle ce reportage de 2016. Une situation dont rêverait l'académie de Guyane avec 30% de profs contractuels cette année.

Lire la suite

25/06/18
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Barbapapa du 24/06/18

Je propose qu'on ouvre un débat sur le sujet suivanthttps://www.youtube.com/watch?v=biiaVrnKjhQ&t=55s
A mon avis, bien plus préoccupant que celui de la "Montagne d'Or". A vos plumes...

Pas plus préoccupant. Parallèle.

Répondre

24/06/18
Barbapapa  (St laurent)

Je propose qu'on ouvre un débat sur le sujet suivanthttps://www.youtube.com/watch?v=biiaVrnKjhQ&t=55s
A mon avis, bien plus préoccupant que celui de la "Montagne d'Or". A vos plumes...

Répondre

12/09/17
Cire El Trev  (Kourou)

En réponse au message de Fluvial du 12/09/17

vous avez entièrement raison (pardon)

No stress , j'avais traduit :)

Répondre

12/09/17
Fluvial  (Cayenne)

En réponse au message de Fluvial du 12/09/17

Vous avez entièrement d'accord ,les enseignants doivent avoir une attitude irréprochable. Quand aux fautes d'orthographe c'est une catastrophe partout ,internet ,télé ,journaux ,livres etc..

vous avez entièrement raison (pardon)

Répondre

12/09/17
Fluvial  (Cayenne)

En réponse au message de Cire El Trev du 08/09/17

Rentrée scolaire des 5èmes , Collège 3 de Kourou.
Jour 1. Je m'interroge :

- Remise aux élèves d'un carnet de correspondance truffé de fautes dès la page de couverture. Pour un enseignement qui se veut de qualité dans le secondaire, bravo.
-Reprise de plusieurs élèves sur la tenue vestimentaire (tee-shirt dans le pantalon, et ceinture obligatoire). C'est une nouvelle consigne décidée pour la rentrée, les élèves ne peuvent donc pas être au courant ...; Je peux également "pousser le bouchon" et demander une tenue correcte pour les professeurs (j'en ai connu qui venaient bosser en bermuda et tongs ...)
-Aucun emploi du temps distribué. Comment font les parents qui travaillent (il y en a ...) pour s'organiser ?
Bref. Que l'on axe en priorité sur le savoir et la qualité des apprentissages, que l'équipe pédagogique s'attache à une réelle évolution de chaque élève (et en ce sens je ne peux que vous conseiller de vous rapprocher de la méthode "Montessori" ) , mais surtout que l'on arrête de pinailler sur des points de détails sans in fine beaucoup d'importance.
Jour 2 :
Toujours pas d'emploi du temps de distribué.
Le CPE lui même n'est pas au courant, donc "les cours lundi matin à 8h et peut être emploi du temps fourni".
Encore beaucoup de boulot pour l'Education en Guyane ....

Vous avez entièrement d'accord ,les enseignants doivent avoir une attitude irréprochable. Quand aux fautes d'orthographe c'est une catastrophe partout ,internet ,télé ,journaux ,livres etc..

Répondre

08/09/17
Cire El Trev  (Kourou)

Rentrée scolaire des 5èmes , Collège 3 de Kourou.
Jour 1. Je m'interroge :

- Remise aux élèves d'un carnet de correspondance truffé de fautes dès la page de couverture. Pour un enseignement qui se veut de qualité dans le secondaire, bravo.

Lire la suite

13/07/17
Josy  (Kourou)

"En Guyane, où le taux de réussite au bac est en hausse cette année, des consignes données aux correcteurs du baccalauréat ont été parfois trop bienveillantes, pour remonter un niveau "inacceptable" au 1er tour, ont rapporté certains professeurs à l'AFP." (source : http://www.loophaiti.com/content/un-pays-demande-aux-correcteurs-detre-bienveillants-pour-le-bac)

Répondre

11/05/17
Azhan  (Javouhey)

Le plus gros flop du STEG UTG:
Grève avortée ce matin au collège Paule BERTHELOT de Javouhey, où 3 professeurs sur 40 étaient en grève..
.
Le blocage fantasmé du collège par le STEG UTG ne s'est pas réalisé faute de combattants. Une délégation de parents d'élèves opposés au blocage du collège attendait de pied ferme les grévistes qui ne se sont même pas donnés la peine de se présenter!

Répondre

28/03/17
Ella  (Pasnous-panous land)

En réponse au message de Eric du 28/03/17

24 pour le collège c'est sûr, 31 cela s'est vu occasionnellement il est vrai pour certains cours. j'ai compris que vous étiez une fan des grilles de compétences, et que mes propositions vous les avez caricaturées en me traitant de gros fainéant et/ ou d'homme préhistorique. j'en suis désolé, bon courage

31 ça s'est vu quand depuis la création des REP + ? Sinon, je m'excuse, je m'adresse à vous mais je n'ai rien contre vous en particulier. Je ne vous connais pas. Je bataille juste un peu avec ce que vous dites et ce que je vois tous les jours ;)

Répondre

28/03/17
Ella  (Pasnous-pasnous land)

En réponse au message de Eric du 28/03/17

vous voulez conservez le principe du collège unique? vous êtes de l'âge de la pierre.... Je reprends votre sémantique.
Que proposez-vous me dîtes vous, relisez calmement mes propositions qui remettent en question mes pratiques c'est à dire celles qui sont prônées aujourd'hui et non pas celles de je ne sais quel âge préhistorique!

Séparer les -de 6/20 des autres (classes de niveau ?) "pour que ces élèves réalisent de façon effective les travaux demandés pendant les séances de cours, pour qu'ils aient le temps de pratiquer la répétition à travers l'oral et l'écrit aidés par leurs enseignants"; pratiquer la répétition, intéressant et novateur...je rêve.

Lire la suite

28/03/17
Eric

En réponse au message de Ella du 28/03/17

Là encore ça me laisse sur le cul. À croire que vous n'avez pas envie de bosser; ou plutôt que celà vous emmerde de modifier ou faire évoluer vos pratiques pédagogiques. Alors vous parlez de prosélytisme. C'est sûr que les bons vieux cours magistraux sont plus simples pour l'enseignant.

Prosélytisme aussi que parler de concertation entre enseignants: on est tellement mieux seul; quel intérêt à réfléchir à plusieurs ? C'est fatigant, ça demande de faire bouger ses méninges. Mince alors, s'il faut se concerter maintenant pour faire évoluer les choses. Pffff

Re mince alors on nous propose de "changer de philosophie" (ce n'est pas une injonction, ne vous inquiétez pas; vous avez toujours la possibilité de rester dans votre train train en ronronnant en pensant à l'efficience de vos pratiques): complètement conne cette idée ? Mais pour quoi faire ? Nos résultats sont tellement brillants.

"La pédagogie différenciée prônée par les experts de la pédagogie est inopérante car épuisante pour les enseignants vu les conditions d'écarts gigantesques de niveaux entre des élèves à la limite de l'analphabétisme et les autres qui possèdent à peu près les requis nécessaires.": soyons francs, disons qu'elle est inopérante car non utilisée. Non utilisée pourquoi ? Car elle est "épuisante" pour les enseignants. Purée, ça demande du boulot; et on peut plus ressortir nos vieux cours poussiéreux d'avoir été trimballés d'année en année. Pfff

"Aujourd'hui, par souci d'égalitarisme on mélange tout le monde pour ne pas stigmatiser, pour ne pas pratiquer l’amalgame et en fait on ne rend service à personne. On se vautre sans vergogne dans l'occultation des vrais résultats scolaires(...)": que proposez vous svp ? Ça urge.

"L'évaluation notée est la plus simple car elle résume en un clin d’œil le niveau de l'élève en rapport aux exigences des programmes nationaux.": la plus simple, ça c'est sûr. Mais que signifient un 6, un 14, un 11,5.
"Laisser les enseignants enseigner et ne les transformer pas en statisticien informant des grilles de compétences !": ne transformez-vous pas vos élèves en statistiques avec vos notes à la papi ?

"4- L'échec scolaire vue de l'esprit : l'échec scolaire au collège est-il l'échec de l'élève ou l'échec des institutions ? Je dirais les 2 ensemble. L'élève seul a une responsabilité individuelle dans son échec scolaire. Ensuite sa famille peut avoir une responsabilité soit par excès de cocooning ou par manque d'ambition ou par abandon avec ou sans circonstances atténuantes.": ça j'adooore, je suis fan. Et vous vous situez où là dedans ? C'est typique de certains enseignants que de ne jamais ou presque se remettre en question. C'est la faute aux autres: institutions, enfants, familles. La loi du Pasmoi-pasmoi.
Encore une fois aucune remise en cause possible de ses propres pratiques. Nan, la faute aux zautres et rien qu'à eux.

J'ai le sentiment qu'il y a un monde entre le premier et le second degré. J'ai aussi le sentiment que vous préférez continuer à taper sur des cailloux pour faire du feu (tenter autre chose, c'est trop fatigant, ouh lala faut pas en demander trop à la bête; elle risquerait le burn out).

(Tu vois le Wap, j'ai pas toujours envie d'être solidaire.)

vous voulez conservez le principe du collège unique? vous êtes de l'âge de la pierre.... Je reprends votre sémantique.
Que proposez-vous me dîtes vous, relisez calmement mes propositions qui remettent en question mes pratiques c'est à dire celles qui sont prônées aujourd'hui et non pas celles de je ne sais quel âge préhistorique!

Répondre

28/03/17
Eric

En réponse au message de Ella du 28/03/17

31 élèves en REP+? Étonnant. Nous aurait-on menti ?

24 pour le collège c'est sûr, 31 cela s'est vu occasionnellement il est vrai pour certains cours. j'ai compris que vous étiez une fan des grilles de compétences, et que mes propositions vous les avez caricaturées en me traitant de gros fainéant et/ ou d'homme préhistorique. j'en suis désolé, bon courage

Répondre

28/03/17
Ella  (Pasnous-pasnous)

En réponse au message de Eric du 27/03/17

Bonjour à tous
je voudrais apporter ma contribution sur le sujet de l'éducation au collège.

État des lieux de ce que le gouvernement de François Hollande nous propose :
le collège unique c'est à dire les mêmes cours pour tous les élèves avec un taux horaire de 26 heures de cours par semaine
un socle commun de compétences de connaissances et de culture(à vérifier s'il s'agit bien de la dernière formulation...) à enseigner et à évaluer
du prosélytisme pour que les enseignants mettent en œuvre une pédagogie différenciée pour satisfaire à la fois les besoins des élèves qui ne savent pas lire et les besoins des élèves qui possèdent à peu près les requis demandés.
Du prosélytisme pour être bienveillant
des établissements classés REP caractérisés par la formalisation d'une heure et demi par semaine de temps consacrée à la concertation entre enseignants ou à leur formation
des temps d'information sur divers sujets de société ( sécurité routière,violences, drogues, sexualité, alimentation...) animés par des intervenants extérieurs (gendarmerie, associations ...)et organisés pendant la plage horaire des 26 heures de cours hebdomadaires

Le plan Marshall selon moi ne se résume pas forcément « à plus de moyens » mais se résumerait plutôt à « changeons de philosophie », et pourrait se décliner en 4 points :
1- remises à niveaux en langue française : tout en ayant à l'esprit les principes de la république «  liberté égalité fraternité » reconnaître que nous sommes franchement inégaux et qu'à partir de ce constat proposer pour les élèves qui se situent entre 0 et 6 sur 20 des remises à niveaux en langue française sur une période plus ou moins longue de 1 ou 2 ans. Pour que ces élèves réalisent de façon effective les travaux demandés pendant les séances de cours, pour qu'ils aient le temps de pratiquer la répétition à travers l'oral et l'écrit aidés par leurs enseignants, il faut s'affranchir de l'obligation pour ces élèves des 26 heures de cours hebdomadaires et des 10 matières enseignées.
En effet, ces élèves aujourd'hui se déplacent de cours en cours , sont déconnectés , ne produisent pas grand chose voire rien du tout et passent évidemment leur temps à invectiver ou à amuser les autres élèves par des pitreries. A quoi sert-il dans ces conditions d'enseigner 10 matières !
La pédagogie différenciée prônée par les experts de la pédagogie est inopérante car épuisante pour les enseignants vu les conditions d'écarts gigantesques de niveaux entre des élèves à la limite de l'analphabétisme et les autres qui possèdent à peu près les requis nécessaires.
Aujourd'hui, par souci d'égalitarisme on mélange tout le monde pour ne pas stigmatiser, pour ne pas pratiquer l’amalgame et en fait on ne rend service à personne. On se vautre sans vergogne dans l'occultation des vrais résultats scolaires, la démagogie et le désir d'apparaître dans les normes dictées souvent de façon subliminale par la hiérarchie pour assurer une vitrine acceptable de l'établissement (objectif : éviter les fuites d'inscriptions vers d'autres établissements comme ceux du privé par exemple).

2- l'ensemble des éléments du programme national : proposer aux élèves qui ont les bases essentielles pour parler, lire et écrire de parcourir l'ensemble des éléments du programme national et laisser aux élèves les plus volontaires une autonomie suffisante pour explorer davantage .

3- Stopper de toute urgence le pédagogisme : Ce pédagogisme aurait la prétention de cartographier le cerveau de nos élèves. En effet, on prétend que les enseignants par le biais d'évaluations ciblées de compétences fines avec 4 niveaux de maîtrise, seraient capables, compétence par compétence, connaissance par connaissance, de remédier aux insuffisances des élèves et qu'il suffirait aux enseignants en cours d'année ou à chaque nouvelle année de consulter ces cartographies individualisées pour construire leurs cours.Ces cartographies portaient le nom de LPC livret personnel de compétences et sont aujourd'hui rebaptisées dans une nouvelle mouture LSU livret scolaire unique.
On demande aux enseignants qui ont entre 24 et 31 élèves par classe de faire du coaching personnalisé! A quoi sert-il d'avoir un programme surréaliste !
Les enseignants pendant leurs cours sollicitent les élèves sur un champ de compétences très variées
afin que leurs élèves passent d'un niveau de connaissance à un autre plus élevé. L'évaluation notée est la plus simple car elle résume en un clin d’œil le niveau de l'élève en rapport aux exigences des programmes nationaux. La note qui résume n'empêche nullement l'enseignant d'essayer de remédier aux insuffisances des élèves dans un timing raisonnable et dans les conditions d'un groupe classe de 24 à 31 élèves. Laisser les enseignants enseigner et ne les transformer pas en statisticien informant des grilles de compétences !

4- L'échec scolaire vue de l'esprit : l'échec scolaire au collège est-il l'échec de l'élève ou l'échec des institutions ? Je dirais les 2 ensemble. L'élève seul a une responsabilité individuelle dans son échec scolaire. Ensuite sa famille peut avoir une responsabilité soit par excès de cocooning ou par manque d'ambition ou par abandon avec ou sans circonstances atténuantes.
Les institutions ont aussi leur responsabilité car par idéologie elles persistent à ne proposer qu'un seul modèle de valorisation , le collège unique. Or ce modèle est très ambitieux et très intellectualisé faisant la part belle à la capacité d'abstraction, de généralisation, de modélisation persuadé que cette seule voie permettra aux élèves de prendre une place dans la société.
Or nous sommes profondément inégaux. Si les institutions proposaient suffisamment tôt d'autres filières, ces orientations n'auraient pas une connotation d'orientation par défaut et seraient on peut l'espérer, pour nos décrocheurs d'aujourd'hui un tremplin pour s'épanouir. On éviterait à ces élèves
issus du primaire d'avoir une baisse de l'estime de soi au fur et à mesure des années passées au collège et on éviterait d' augmenter leurs frustrations ,source de violences immédiates ou futures.

En bref les leviers à mettre en œuvre pour favoriser l'ascension sociale des uns et des autres doivent être différenciés et ne doivent surtout pas portés par des mensonges qui prônent l'égalité à tout va...
Ces propositions peuvent prendre part aux solutions envisageables pour diminuer la violence...
En espérant lire vos réactions.

31 élèves en REP+? Étonnant. Nous aurait-on menti ?

Répondre

28/03/17
Ella  (Cayenne )

En réponse au message de Eric du 27/03/17

Bonjour à tous
je voudrais apporter ma contribution sur le sujet de l'éducation au collège.

État des lieux de ce que le gouvernement de François Hollande nous propose :
le collège unique c'est à dire les mêmes cours pour tous les élèves avec un taux horaire de 26 heures de cours par semaine
un socle commun de compétences de connaissances et de culture(à vérifier s'il s'agit bien de la dernière formulation...) à enseigner et à évaluer
du prosélytisme pour que les enseignants mettent en œuvre une pédagogie différenciée pour satisfaire à la fois les besoins des élèves qui ne savent pas lire et les besoins des élèves qui possèdent à peu près les requis demandés.
Du prosélytisme pour être bienveillant
des établissements classés REP caractérisés par la formalisation d'une heure et demi par semaine de temps consacrée à la concertation entre enseignants ou à leur formation
des temps d'information sur divers sujets de société ( sécurité routière,violences, drogues, sexualité, alimentation...) animés par des intervenants extérieurs (gendarmerie, associations ...)et organisés pendant la plage horaire des 26 heures de cours hebdomadaires

Le plan Marshall selon moi ne se résume pas forcément « à plus de moyens » mais se résumerait plutôt à « changeons de philosophie », et pourrait se décliner en 4 points :
1- remises à niveaux en langue française : tout en ayant à l'esprit les principes de la république «  liberté égalité fraternité » reconnaître que nous sommes franchement inégaux et qu'à partir de ce constat proposer pour les élèves qui se situent entre 0 et 6 sur 20 des remises à niveaux en langue française sur une période plus ou moins longue de 1 ou 2 ans. Pour que ces élèves réalisent de façon effective les travaux demandés pendant les séances de cours, pour qu'ils aient le temps de pratiquer la répétition à travers l'oral et l'écrit aidés par leurs enseignants, il faut s'affranchir de l'obligation pour ces élèves des 26 heures de cours hebdomadaires et des 10 matières enseignées.
En effet, ces élèves aujourd'hui se déplacent de cours en cours , sont déconnectés , ne produisent pas grand chose voire rien du tout et passent évidemment leur temps à invectiver ou à amuser les autres élèves par des pitreries. A quoi sert-il dans ces conditions d'enseigner 10 matières !
La pédagogie différenciée prônée par les experts de la pédagogie est inopérante car épuisante pour les enseignants vu les conditions d'écarts gigantesques de niveaux entre des élèves à la limite de l'analphabétisme et les autres qui possèdent à peu près les requis nécessaires.
Aujourd'hui, par souci d'égalitarisme on mélange tout le monde pour ne pas stigmatiser, pour ne pas pratiquer l’amalgame et en fait on ne rend service à personne. On se vautre sans vergogne dans l'occultation des vrais résultats scolaires, la démagogie et le désir d'apparaître dans les normes dictées souvent de façon subliminale par la hiérarchie pour assurer une vitrine acceptable de l'établissement (objectif : éviter les fuites d'inscriptions vers d'autres établissements comme ceux du privé par exemple).

2- l'ensemble des éléments du programme national : proposer aux élèves qui ont les bases essentielles pour parler, lire et écrire de parcourir l'ensemble des éléments du programme national et laisser aux élèves les plus volontaires une autonomie suffisante pour explorer davantage .

3- Stopper de toute urgence le pédagogisme : Ce pédagogisme aurait la prétention de cartographier le cerveau de nos élèves. En effet, on prétend que les enseignants par le biais d'évaluations ciblées de compétences fines avec 4 niveaux de maîtrise, seraient capables, compétence par compétence, connaissance par connaissance, de remédier aux insuffisances des élèves et qu'il suffirait aux enseignants en cours d'année ou à chaque nouvelle année de consulter ces cartographies individualisées pour construire leurs cours.Ces cartographies portaient le nom de LPC livret personnel de compétences et sont aujourd'hui rebaptisées dans une nouvelle mouture LSU livret scolaire unique.
On demande aux enseignants qui ont entre 24 et 31 élèves par classe de faire du coaching personnalisé! A quoi sert-il d'avoir un programme surréaliste !
Les enseignants pendant leurs cours sollicitent les élèves sur un champ de compétences très variées
afin que leurs élèves passent d'un niveau de connaissance à un autre plus élevé. L'évaluation notée est la plus simple car elle résume en un clin d’œil le niveau de l'élève en rapport aux exigences des programmes nationaux. La note qui résume n'empêche nullement l'enseignant d'essayer de remédier aux insuffisances des élèves dans un timing raisonnable et dans les conditions d'un groupe classe de 24 à 31 élèves. Laisser les enseignants enseigner et ne les transformer pas en statisticien informant des grilles de compétences !

4- L'échec scolaire vue de l'esprit : l'échec scolaire au collège est-il l'échec de l'élève ou l'échec des institutions ? Je dirais les 2 ensemble. L'élève seul a une responsabilité individuelle dans son échec scolaire. Ensuite sa famille peut avoir une responsabilité soit par excès de cocooning ou par manque d'ambition ou par abandon avec ou sans circonstances atténuantes.
Les institutions ont aussi leur responsabilité car par idéologie elles persistent à ne proposer qu'un seul modèle de valorisation , le collège unique. Or ce modèle est très ambitieux et très intellectualisé faisant la part belle à la capacité d'abstraction, de généralisation, de modélisation persuadé que cette seule voie permettra aux élèves de prendre une place dans la société.
Or nous sommes profondément inégaux. Si les institutions proposaient suffisamment tôt d'autres filières, ces orientations n'auraient pas une connotation d'orientation par défaut et seraient on peut l'espérer, pour nos décrocheurs d'aujourd'hui un tremplin pour s'épanouir. On éviterait à ces élèves
issus du primaire d'avoir une baisse de l'estime de soi au fur et à mesure des années passées au collège et on éviterait d' augmenter leurs frustrations ,source de violences immédiates ou futures.

En bref les leviers à mettre en œuvre pour favoriser l'ascension sociale des uns et des autres doivent être différenciés et ne doivent surtout pas portés par des mensonges qui prônent l'égalité à tout va...
Ces propositions peuvent prendre part aux solutions envisageables pour diminuer la violence...
En espérant lire vos réactions.

Là encore ça me laisse sur le cul. À croire que vous n'avez pas envie de bosser; ou plutôt que celà vous emmerde de modifier ou faire évoluer vos pratiques pédagogiques. Alors vous parlez de prosélytisme. C'est sûr que les bons vieux cours magistraux sont plus simples pour l'enseignant.

Lire la suite

27/03/17
Eric

Bonjour à tous
je voudrais apporter ma contribution sur le sujet de l'éducation au collège.

État des lieux de ce que le gouvernement de François Hollande nous propose :
le collège unique c'est à dire les mêmes cours pour tous les élèves avec un taux horaire de 26 heures de cours par semaine

Lire la suite

23/02/17
Bonpom  (Remire)

Pour devenir instit', l'administration vérifie son casier judiciaire. Mais que ce passe-t-il s'il est condamné une fois en poste ? Rien si le procureur n'informe pas l'Education Nationale !
Depuis une récente démarche de Mmes Belkacem et Taubira, le procureur a l'obligation d'informer l'administration concernée. Et pour ceux déjà en poste avant cette obligation ?

Lire la suite

03/02/17
Boiskaka  (Kourou )

En réponse au message de Ella du 28/01/17

"Depuis que je suis en Guyane on nous envoi des recteurs africains?????": on ne peut pas entrer dans la fonction publique si l'on n'est pas français, donc vous vous trompez.

Réveillez vous se sont des cadeaux de pays colonisateurs. ..et vous savez très bien que pour devenir français il n'y a rien de difficile ! !!regarder les clubs de foot qui vont recruter en sport études des jeunes non français et qui le deviennent quand elles sont des stars du ballon. ..idem pour les dictateurs africains qui font étudier leur enfants en France et que nombreux deviennent français ,belge ou autres!!!!ensuite il y a la carte de séjour pour devenir français. ...

Répondre

29/01/17
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Ella du 29/01/17

Dans le cas qui nous préoccupe, l'important est juste d'être français. (Vous cherchez la petite bête, Petit Lapin...)
La remarque du monsieur me semblait juste un brin méprisante.
Et puis, les boîtes dans les boîtes dans les boîtes, moi j'aime pas. Je préfère mettre un coup de pied dedans et dire bonjour à l'humain comme je crois qu'il se doit: avec amabilité et sans a priori.

Ma Douce, je ne cherche pas la ptite bête, j'illustre juste le "juste Français".
Si Koro s'y perd, je le comprends...

Répondre

29/01/17
Ella  (Cayenne)

En réponse au message de Gyz du 28/01/17

Les faits démontrent qu'il n'y a aucune contradiction entre Français et Africain. A l'intérieur de l'ensemble "Français" se trouve un ensemble "Africains".

Dans le cas qui nous préoccupe, l'important est juste d'être français. (Vous cherchez la petite bête, Petit Lapin...)
La remarque du monsieur me semblait juste un brin méprisante.
Et puis, les boîtes dans les boîtes dans les boîtes, moi j'aime pas. Je préfère mettre un coup de pied dedans et dire bonjour à l'humain comme je crois qu'il se doit: avec amabilité et sans a priori.

Répondre

29/01/17
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Koro du 28/01/17

Si je résume bien, s'ils sont Français, ils ne sont donc pas Africains ! Donc, ils sont Gaulois puisque Flamby a supprimé les "races" ! Holà ! Je crois que je m'y perd !

Non. Il y a un ensemble Africans à l'intérieur de l'ensemble Français. Mais il y a aussi d'autres Africains (la plupart), qui ne font pas partie de l'ensemble Africain qui se trouve dans l'ensemble Français...
A l'intérieur de l'ensemble Africains il y a encore des sous-ensembles : l'ensemble Maghrébins et l'ensemble Noirs. Chacun de ces ensembles se décomposant encore et encore...
C'est cela, la beauté du passé...

Répondre

28/01/17
Koro  (Koromombo)

En réponse au message de Gyz du 28/01/17

Les faits démontrent qu'il n'y a aucune contradiction entre Français et Africain. A l'intérieur de l'ensemble "Français" se trouve un ensemble "Africains".

Si je résume bien, s'ils sont Français, ils ne sont donc pas Africains ! Donc, ils sont Gaulois puisque Flamby a supprimé les "races" ! Holà ! Je crois que je m'y perd !

Répondre

28/01/17
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Boiskaka du 22/01/17

Depuis que je suis en Guyane on nous envoi des recteurs africains?????
Qui ne connaisse en rien l'Amérique du Sud! !!!

Car il aussi le dire de nombreux latinos arrivent avec des super niveaux et régressent avec le scolaire que l'on leur donne. ...
Je suis pour un recteur qui a la capacité de comprendre les problématiques gde la Guyane. ..cela ne sert à rien de mettre des faux profs pour nous faire croire que l'éducation nationale est présente en Guyane ! !!@

Vous savez, il serait malsain de connaître tous les filous de la place. J'en ai déjà assez...
Vu la sous-dotation constitutionnelle de la Justice, il est très diffcile de la critiquer.

Répondre

28/01/17
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Ella du 28/01/17

"Depuis que je suis en Guyane on nous envoi des recteurs africains?????": on ne peut pas entrer dans la fonction publique si l'on n'est pas français, donc vous vous trompez.

Les faits démontrent qu'il n'y a aucune contradiction entre Français et Africain. A l'intérieur de l'ensemble "Français" se trouve un ensemble "Africains".

Répondre

28/01/17
Ella  (Cayenne)

En réponse au message de Boiskaka du 22/01/17

Depuis que je suis en Guyane on nous envoi des recteurs africains?????
Qui ne connaisse en rien l'Amérique du Sud! !!!

Car il aussi le dire de nombreux latinos arrivent avec des super niveaux et régressent avec le scolaire que l'on leur donne. ...
Je suis pour un recteur qui a la capacité de comprendre les problématiques gde la Guyane. ..cela ne sert à rien de mettre des faux profs pour nous faire croire que l'éducation nationale est présente en Guyane ! !!@

"Depuis que je suis en Guyane on nous envoi des recteurs africains?????": on ne peut pas entrer dans la fonction publique si l'on n'est pas français, donc vous vous trompez.

Répondre

24/01/17
Cire El Trev  (Kourou)

En réponse au message de Boiskaka du 22/01/17

Depuis que je suis en Guyane on nous envoi des recteurs africains?????
Qui ne connaisse en rien l'Amérique du Sud! !!!

Car il aussi le dire de nombreux latinos arrivent avec des super niveaux et régressent avec le scolaire que l'on leur donne. ...
Je suis pour un recteur qui a la capacité de comprendre les problématiques gde la Guyane. ..cela ne sert à rien de mettre des faux profs pour nous faire croire que l'éducation nationale est présente en Guyane ! !!@

Parce que vous croyez vraiment (tout comme le laisse à penser d'ailleurs le tract de Sud Éducation) que mettre en place un recteur issu de la Guyane résoudrait tous les problèmes ? Vous ne trouvez pas que nous avons déjà assez de magouilles et de fraudes en tout genre, des copinages, etc ? La Guyane, ça vous gagne .....

Répondre

22/01/17
Boiskaka  (Kourou )

Depuis que je suis en Guyane on nous envoi des recteurs africains?????
Qui ne connaisse en rien l'Amérique du Sud! !!!

Car il aussi le dire de nombreux latinos arrivent avec des super niveaux et régressent avec le scolaire que l'on leur donne. ...
Je suis pour un recteur qui a la capacité de comprendre les problématiques gde la Guyane. ..cela ne sert à rien de mettre des faux profs pour nous faire croire que l'éducation nationale est présente en Guyane ! !!@

Répondre

31/12/16
Boiskaka  (Kourou )

Voilà des idées au niveau de l'éducation nationale à faire au plus tôt ! !!! Allez sur demain le film.com et enfin nous aurons compris pour faire un monde meilleur et plus égal en eduquant nos enfants de cette meilleur. ..

Répondre

11/12/16
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de 3wap du 10/12/16

"Ma foi, le doigt est près, la Lune est loin.".
Content de voir que vous avez repris du poil de la bête... Avec votre petite digression sur les coups de fouets, j'ai cru un instant que l'on vous avait un peu perdu. Et si je conviens de la complexité et de la fécondité très relative de l'échange, je vous rappelle que vous y participez. Et pour ce qui est d'atteindre l'essentiel, la rubrique chroniques du site étant en berne depuis 2014, je vous encourage à l'alimentez pour la postérité. Euh, en toute franchise, c'est probablement assez peu rémunéré. Pour le reste, vous savez bien que cela ne mènera jamais bien loin.

Merci pour votre amabilité quant aux chroniques (hors de mes capacités), mais l'essentiel est dans leur compéhension.
La relativité vient de la grande difficulté d'y arriver, raison pour laquelle effectivement, cela ne mènera jamais bien loin.
Ma participation n'a rien à voir avec cette difficulté, vous me permettez.

Répondre

11/12/16
Jcb  ( cayenne)

En réponse au message de 3wap du 10/12/16

Définitivement, votre analyse sur ma situation ne vaut pas tripette, puisque je répondais à un tout autre message et à un tout autre lien de JCB, par lequel il s'évertuait à me traiter de con sans trop de subtilité. Il faut suivre Gilles...

Con, pas complétement, un peu dérangé seulement.
Mais surtout très suffisant
Alors, pour moi ça suffit.

Répondre

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2019
Lancements 2019
Lancement Vega 14

Annonceurs

Tarifs de publicité