aller au menu  |  aller au contenu

connexion  |  inscription

La transition énergétique

234 messages - Inverser l'ordre

Nouveau courrier   
10/05/21
Carbet  (Forêt )

Bonjour à tous --- En ce moment il y a une vague de pubs pour nous faire acheter des voitures électriques alors que la production d'électricité de la Guyane est juste suffisante pour , en gros , alimenter l'éclairage , les télés et les climes ......
Ils ont réfléchi avant de les faire leurs pubs ? Certainement pas !
 

Lire la suite

18/12/20
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Gyz du 17/12/20

"notre classe dirigeante qui savait "
Humm.

Bonjour Gyz --- En effet ils auraient du savoir ...... vu que la parution du rapport Meadows par le Club de Rome sous le nom français de "" Halte à la croissance ?"" est une crypto-publication dont personne n'a vu la couleur ....... Rire
 

Lire la suite

17/12/20
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de Carbet du 16/12/20

Bonjour --- Oui en effet la population se reproduit à un rythme de moustiques , champignons ou virus mais je préfère l'exemple des lemmings plus rapides , qui comme nous foncent toujours plus nombreux droit vers le mur..... Heu pardon , vers le précipice . Le résultat est le même .

Pour ce qui est de la débauche d'énergie pour conquérir l'objet de sa flamme , même si la flamme s'est éteinte , les "vieux" friqués et "modernes" font une débauche de SUV et autres 4X4 , c'est à celui qui aura la plus grosse !
Dans ce domaine ils surpassent les jeunes freluquets mais on ne les verra jamais sur des pistes défoncées qui sont le but normal de ces engins .

Si je regarde mes connaissances à 4X4 il me semble que leur prise de conscience de la fin programmée des énergie carbonées , du réchauffement climatique ...... et du reste , est inversement proportionnelle à la dimension de leur char et du nombre de voitures dans leur foyer .

La plupart ont une croyance presque religieuse que la science nous sauvera une fois encore mais n'ont plus la plasticité cérébrale nécessaires pour remettre en question toute une vie passée dans le toujours plus...... et comprendre que l'on est dans un cul de sac évolutif .

Les adultes actuels ne verront , en principe , pas le début de la "fin dans le mur" mais nos enfants oui!
Une pensée faisant un large consensus dans la population :
Après nous le déluge , et que la fête commence !

Vous n'êtes pas responsable du gaspillage des ressources de la planète et ne devez pas avoir honte pour l'inconséquence de notre classe dirigeante qui savait depuis plus de 50 ans que cette voie d'évolution n'était pas la bonne .......
Et n'a rien fait , toute occupée qu'elle était à s'en mettre plein les poches .

L'Histoire aurait pu être différente si une fois les grandes lignes de l'évolution des ressources le la Terre connue il y a une cinquantaine d'années , tout avait été mis en œuvre au niveau mondial pour ne plus augmenter le pillage des ressources et faire une transition énergétique maitrisée en douceur ......
Maintenant de toutes façons il est trop tard et les amishs sont à terme notre référence !

Tout cela écrit il n'y a pas de raisons pour se faire moine , cela ne changera pas la fin........
Profitons avec modération des restes du monde !

Salutations

"notre classe dirigeante qui savait "
Humm.

Répondre

16/12/20
Carbet  (Forêt )

En réponse au message de Jebouffedoncjevis du 07/12/20

Quel est l'objectif (de la plupart) des humains : se reproduire (idem que les moustiques, les champignons, les virus...). Comme on est sapiens ("intelligent"), nous sommes fortiches pour maximaliser les flux et en particulier les flux d'énergie pour épater les partenaires sexuels. Il faut bien reconnaitre notre incapacité à réduire la vitesse avec laquelle nous allons nous fracasser contre la réduction de la biodiversité, l'emprise de toutes les surfaces (volumes) terrestres et le réchauffement climatique.

Exit la transition énergétique (remplacer en gros les énergies fossiles par des énergies renouvelables), exit la 5G, le monde des amishs doit devenir notre modèle. Mes grands-parents (jeunes) étaient à l’énergie renouvelable. Quand la mondialisation et les tracteurs ne fonctionneront plus, il y aura à nouveau du travail pour tout le monde. Il faut faire le chemin de la décroissance individuellement (réduire sa consommation à une tonne de CO2 par personne et par an) et contraindre les (supers) riches (qui s’approprient des ressources qui appartiennent à tout le monde – vivant), les addictifs et les râleurs. Le problème est que les démocraties et les dictatures fonctionnent au pétrole et pas à l’utopie possible. Donc, pas d’horizon, pas de futur.

Nous sommes des nuisibles invasifs vivants et C et O et N. Et en plus super opportunistes : on remarque le S qui manque mais on ne voit pas la lune. Ma génération a super profité de cette vie facile et j'ai honte.
 

Bonjour --- Oui en effet la population se reproduit à un rythme de moustiques , champignons ou virus mais je préfère l'exemple des lemmings plus rapides , qui comme nous foncent toujours plus nombreux droit vers le mur..... Heu pardon , vers le précipice . Le résultat est le même.

Lire la suite

07/12/20
Jebouffedoncjevis  (Kourou)

Quel est l'objectif (de la plupart) des humains : se reproduire (idem que les moustiques, les champignons, les virus...). Comme on est sapiens ("intelligent"), nous sommes fortiches pour maximaliser les flux et en particulier les flux d'énergie pour épater les partenaires sexuels.
 

Lire la suite

11/11/16
Carbet  (Kourou)

Bonjour à tous
C'est ce que je dis et écris depuis un bon moment avec d'autres : Les éoliennes c'est du vent et du flan
mais pas mal de fric à gagner par les investisseurs sur le dos des consommateurs qui les payent par leurs factures EDF .
Un article qui fait le point sur le catastrophique de ces "ventilateurs" . Vous remarquerez , si

Lire la suite

25/10/16
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Koro du 24/10/16

Mais, vous êtes en plein rêve ! Même si vous avez un peu raison sur la CTG. En Guyane, tout devrait être gratuit, l'énergie, les briques en latérite, les voitures électriques, et quoi encore ?
Que croyez vous que fera la CTG quand il n'y aura plus de pétrole à taxer ? Et bien, ils taxeront les voitures électriques ! Pour le solaire, c'est déjà fait avec l'octroi de mer, et cela va continuer avec la future TVA. Rassurez vous, les "incapables de la CTG" sont pleins de ressources et vont nous sauver. Ils ont déjà commencé en appliquant le 74, alors que nous avons vôté le 73. Aux larmes citoyens !

Bonjour Koro
A partir de la troisième ligne vous avez totalement raison et montrez que vous avez tout compris
.Ce n'est pas demain que l'on rasera gratuit et en plus tous les équipements que l'on nous fait miroiter sont de la daube très couteuse qui au prix du kWh actuel ne remboursera pas sont prix d'achat/maintenance + amortissement .Avec le kWh vendu cinq fois plus cher

Lire la suite

25/10/16
Fazer973  (La foret)

En réponse au message de Koro du 24/10/16

Mais, vous êtes en plein rêve ! Même si vous avez un peu raison sur la CTG. En Guyane, tout devrait être gratuit, l'énergie, les briques en latérite, les voitures électriques, et quoi encore ?
Que croyez vous que fera la CTG quand il n'y aura plus de pétrole à taxer ? Et bien, ils taxeront les voitures électriques ! Pour le solaire, c'est déjà fait avec l'octroi de mer, et cela va continuer avec la future TVA. Rassurez vous, les "incapables de la CTG" sont pleins de ressources et vont nous sauver. Ils ont déjà commencé en appliquant le 74, alors que nous avons vôté le 73. Aux larmes citoyens !

Qui vous a parler de gratuité, juste utiliser nos ressources naturelles au lieu d'énergie fossiles comme le font tous les autres pays et ne pas être dépendant d'EDF qui a bloqué la mise en service de 36 stations photovoltaïque en 2013 pourquoi ?, je sais très bien que cela a un coût, mais si ce virage avait était pris il y a trente ans on en serait pas la

Répondre

24/10/16
Gyz  (Kourou)

En réponse au message de 3wap du 24/10/16

Quand un organisme conseil du gouvernement donne l'alerte sur la programmation de notre autonomie énergétique, qui semble avoir quelques grosses lacunes...
http://www.franceguyane.fr/programmation-de-l-energie-copie-a-revoir-
Un point de vue politiquement plus audible que celui de nos quelques épouvantails utégistes, qui donne à réfléchir...

Ce n'est que la suite normale de http://www.guyaweb.com/actualites/news/debat-national
Ici, les barrages (d'un pays plat de surcroît) sont devenus du développement durable, tout comme l'orpaillage, le soleil guyanais est devenu insuffisant pour en faire du courant, un pléthore d'acteurs aussi nombreux que déplacés élaborent un torchon qui étale encore et encore une incompétence jamais contestée. Tout devient hors sujet dans ce pays.

Répondre

24/10/16
Koro  (Koromombo)

En réponse au message de Fazer973 du 24/10/16

C'est normal quand on met un incapable aux manettes de la ctg, on récolte cela. faut pas sortir de l'ena pour comprendre que la guyane a un potentiel extraordinaire en terme d'énergie renouvelable :
Du soleil presque toute l'année pour des panneaux photovoltaique
du vent et la houle de la mer
Et nous comme des abèbé ont continu a consommer de l’électricité fourni par qui EDF Bien sur et de l'essence alors que l'on pourrait être le premier département avec un parc de voiture électrique dés plus important, nous avons un littoral qui fait 250km maximum donc largement à la portée de l'autonomie d'une Zoe, mais faut nourrir total et consœur.
A quand la révolte!!!!!Mais comme ils ont bien pris soins de nous inculqué la culture du fonctionnariat les moutons sont bien gardés
Mais moi ça me saoul

Mais, vous êtes en plein rêve ! Même si vous avez un peu raison sur la CTG. En Guyane, tout devrait être gratuit, l'énergie, les briques en latérite, les voitures électriques, et quoi encore ? Que croyez vous que fera la CTG quand il n'y aura plus de pétrole à taxer ? Et bien, ils taxeront les voitures électriques ! Pour le solaire, c'est déjà fait avec l'octroi de mer, et cela va

Lire la suite

24/10/16
Fazer973  (La foret)

En réponse au message de 3wap du 24/10/16

Quand un organisme conseil du gouvernement donne l'alerte sur la programmation de notre autonomie énergétique, qui semble avoir quelques grosses lacunes...
http://www.franceguyane.fr/programmation-de-l-energie-copie-a-revoir-
Un point de vue politiquement plus audible que celui de nos quelques épouvantails utégistes, qui donne à réfléchir...

C'est normal quand on met un incapable aux manettes de la ctg, on récolte cela. faut pas sortir de l'ena pour comprendre que la guyane a un potentiel extraordinaire en terme d'énergie renouvelable : Du soleil presque toute l'année pour des panneaux photovoltaique
du vent et la houle de la mer. Et nous comme des abèbé ont continu a consommer de

Lire la suite

24/10/16
3wap  (Montjo)

Quand un organisme conseil du gouvernement donne l'alerte sur la programmation de notre autonomie énergétique, qui semble avoir quelques grosses lacunes...
http://www.franceguyane.fr/programmation-de-l-energie-copie-a-revoir-
Un point de vue politiquement plus audible que celui de nos quelques épouvantails utégistes, qui donne à réfléchir...

Répondre

24/03/16
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Cacahouette du 23/03/16

Elles sont la ,120 éoliennes ,
http://www.hoteldesventesantilles.com/fcalend_guyane_mai2016.html
J'aime la GUYANE

Bonjour Cacahouette
A ce prix là , même si elles ne produisent pas grand chose ici , cela semble une bonne affaire
si Sa Seigneurie EDF accepte le raccordement au réseau ce qui n'est pas sur du tout car il doit bien manquer une attestation de conformité........
Le con de l'histoire c'est l'absence de mats qui vont certainement couter bien plus cher

Lire la suite

23/03/16
Cacahouette  (Kourou)

Elles sont la ,120 éoliennes ,
http://www.hoteldesventesantilles.com/fcalend_guyane_mai2016.html
J'aime la GUYANE

Répondre

29/12/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Philippe2 du 29/12/15

si j'osais je vous assurerai mon accord à 200% mais enfin restons raisonnable, 100% suffisent

bonsoir,
houla, ne faites pas l'erreur de prononcer le mot "200%" sur ce forum mon cher Philippe2
, vous recevriez illico des messages vous demandant ce que vous avez bien pu apprendre à l'école, que c'est 100% qu'on dit, que blablabla.... vous les connaissez ces rigolos,

Lire la suite

29/12/15
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Patrice C du 28/12/15

bonjour,

Carbet, en effet, vous avez raison.

toutefois, j'aimerais poser une question, qui concerne les décideurs de tous poils
: où étaient-ils lors de la mise en place de ces "solutions" ?

où sont les scientifiques ?
les politiques ?
les responsables techniques ?
ceux qui signent les chèques ?
ceux qui votent les budgets ?

les investisseurs les ont-ils circonvenus l'un après l'autre ? en leur payant des voyages ?
non, je ne le pense pas.

ce que je pense, c'est que de trop nombreuses personnes se sont nourries sur la bête, durant des dizaines d'années, afin d'assurer leur propre confort personnel, et maintenant, nous sommes dans une situation guère différente de celle que nous vivons tous les jours : les hypocrites hurlent avec les loups et ne regardent pas leurs propres erreurs.

au contraire, ils continuent à nous enfumer.

tous cela me fatigue

Bonjour Patrice C
Je suis entièrement d'accord avec vous et vous donnez les réponses à vos questionnements
. Tout le joli petit monde que vous citez est lié "économiquement" comme les doigts de la main et se mange dans la main l'un de l'autre . Les " voyages " font partie du package !!! Ceci n'étant pas limité au monde des énergies renouvelables .Même au niveau

Lire la suite

29/12/15
Philippe2  (Matoury)

En réponse au message de Patrice C du 28/12/15

bonjour,

Carbet, en effet, vous avez raison.

toutefois, j'aimerais poser une question, qui concerne les décideurs de tous poils
: où étaient-ils lors de la mise en place de ces "solutions" ?

où sont les scientifiques ?
les politiques ?
les responsables techniques ?
ceux qui signent les chèques ?
ceux qui votent les budgets ?

les investisseurs les ont-ils circonvenus l'un après l'autre ? en leur payant des voyages ?
non, je ne le pense pas.

ce que je pense, c'est que de trop nombreuses personnes se sont nourries sur la bête, durant des dizaines d'années, afin d'assurer leur propre confort personnel, et maintenant, nous sommes dans une situation guère différente de celle que nous vivons tous les jours : les hypocrites hurlent avec les loups et ne regardent pas leurs propres erreurs.

au contraire, ils continuent à nous enfumer.

tous cela me fatigue

si j'osais je vous assurerai mon accord à 200% mais enfin restons raisonnable, 100% suffisent

Répondre

28/12/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Carbet du 28/12/15

Bien le bonjour Patrice C

Oui c'est affligeants ces investissements inutiles qui sont décidés par des incompétents de tous poil
es , n'ayant aucune idée des contraintes techniques et ne sachant pas si ces investissements sont adaptées au but recherché .

Ce qui n'est pas propre aux énergies renouvelables .

Leur seul critère de sélection est la pression d'un lobby d'investisseurs (éventuellement des copains) qui regardent les bénéfices à tirer de la défiscalisation qui est liée au projet et/ou le montant des fonds publiques divers
" qui rentabiliseront " l'opération .

Que l'installation soit mise en service ou non est très secondair .
Qu'il y ait production d'électricité est le dernier de leurs soucis , c'est une opération financière ..... Pas plus !

J'ai fait un calcul à la louche concernant une ferme solaire installée en Guyane pour laquelle j'avais une grande partie des couts de construction , le résultat , même avec le prix très élevé de l'achat par l'EDF de l'électricité produite , est que au mieux à la fin de vie de l'installation les bénéfices seront de ZÉRO € ........ à mon avis ce sera un bon déficit !
Les couts élevés de maintenance n'étant pas pris en comptes .
Si le site n'est pas tout simplement abandonné à la végétation bien avant la fin de vie .
Il y a plus grave , la puissance prise en comptes est la puissance crête comme si les installations produisaient en permanence à 100 % .
A la base , vous avez certainement remarqué que les énergie renouvelables intermittentes comme le solaire ou l'éolien sont TOUJOURS définies par la puissance crête et jamais par la puissance moyenne réelle produite .

Ce qui fait que la production éolienne réelle est de 1/4 à 1/5 de la puissance crête " vendue " par le fabriquant .
C'est mieux dans le pire pour le solaire qui a une production de plus ou moins de seulement 4 HEURES par jour de la puissance crête qui est " vendue " par le fabriquant .
Puissance crête bien théorique , la réalité étant 60% de la puissance crête !!
Au moment des comptes d'exploitation cela fait une sacré différence !

La seule source d'électricité renouvelable utilisable en Guyane sur site isolé ( à par de rare sites de micro turbines ) est le solaire .
Si pour une maison isolée c'est une solution chère mais relativement fiable , surtout si la maintenance est faite par l'utilisateur , par contre pour un village isolé je me pose des questions , principalement par le manque de compétences pour la maintenance sur site H24 et du cout de celle ci .
Les quelques tentatives déjà faites ont toutes tourné court . Un fiasco !

Gardons le moral ce sont les con-tribuables qui payent !
Salutations

PS : On pourrait presque remercier EDF de ne pas faire le raccordement au réseau , cela coute moins cher à la collectivité , n'ayant pas à payer l'achat d'une électricité très largement subventionnée ...... Rire

bonjour,
Carbet, en effet, vous avez raison. toutefois, j'aimerais poser une question, qui concerne les décideurs de tous poils
: où étaient-ils lors de la mise en place de ces "solutions" ? où sont les scientifiques ? les politiques ? les responsables techniques ?
ceux qui signent les chèques ?ceux qui votent les budgets ? les investisseurs les ont-ils

Lire la suite

28/12/15
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Patrice C du 27/12/15

bonsoir,

cher Carbet, je me suis parfois demandé si certaines situations n'étaient pas tout simplement "créés"...


lorsque je travaillais dans le solaire, le groupe d'investisseurs qui nous donnaient du boulot ont renoncé à la Guyane lorsque les prix de rachat de l'électricité par EDF ont chuté...ils ont attendu des années que les installations qu'ils avaient posées soient raccordées au réseau électrique public, en vain.

je ne dis pas que cette solution aurait été "la solution", mais bon dieu, on serait déjà depuis longtemps sur la voie de la mise en place des énergies renouvelables, au lieu d"avoir à se poser des questions aujourd'hui.

vous parlez de l'hydrolienne de Camopi....je me demande pourquoi il n'a pas été possible de missionner là-bas quelqu'un de compétant, qui aurait analysé les besoins, et aurait proposé une solution viable, et définitive ?
<< on fait des essais.... >>
mais pourquoi faire ? toutes les hydroliennes fonctionnent de la même façon, les paramètres de fonctionnement, on les connait, alors où est le problème ?

ça me met vraiment en rage toute cette perte de temps, et d'argent qui aurait pu servir à autre-chose

Bien le bonjour Patrice C
Oui c'est affligeants ces investissements inutiles qui sont décidés par des incompétents de tous poil
es , n'ayant aucune idée des contraintes techniques et ne sachant pas si ces investissements sont adaptées au but recherché .
Ce qui n'est pas propre aux énergies renouvelables . Leur seul critère de sélection est la

Lire la suite

07/11/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Carbet du 07/11/15

Bonjour Jcb

Non ! Rassurez vous ,Thomson , le dernier fabricant de téléviseurs
et autres matériels électroniques grand public français , n'a pas été vendu à un coréen mais sa marque à été vendue au chinois TLC vers les années 2005 ..... Je peux rire ?
En vérité c'est triste pour moi car j'ai fait toute la partie "civile" de ma carrière dans des filiales de Thomson électronique pro qui ont fait faillite ou ont étés liquidées juste avant .
J'ai créé ma boite en 1988 car cela sentait déjà le roussi et les restructurations vidaient les sites à vitesse grand V .
Il doit bien rester une ou deux entreprises françaises qui produisent des quantités confidentielles de matériel Hi Fi à tubes radio ( ce n'est pas une blague ! ) en utilisant des composants chinois et des tubes radio russes .....

Il doit bien rester des mines de plomb en France pour redémarrer une fabrication de postes radio à galène .......

Le futur est radieux ( en rêve )
Amicales salutations

bonjour,
en effet, il devient difficile de trouver le composant dont l'on a besoin en Europe
, ou même du simple fil de 0,5 mm d'épaisseur comme il y en a dans les matériels électroniques...c'est bien dommage, car c'est du savoir qui se perd.
nous, les pays les plus avancés, sommes totalement dépendants des importations extérieures.

Lire la suite

07/11/15
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Jcb du 07/11/15

Vous avez malheureusement raison
Je n'ai pas oublié non plus que Juppé voulait vendre Thomson aux Coréens
pour le franc symbolique...! Décidément nous n'avons en France que des Enarques à la science infuse qui dirigent un peuple de "mougeons" (fruits du croisement du mouton et du pigeon)

Re Bonjour Jbc
J'avais mal lu votre post : A la fin j'avais lu pigeon ....... Pardon pour cette erreur !

Si le mougeon n'est pas déposé et dument enregistré , je le replacerai , avec votre accord tacite bien sur .
Salutations

Répondre

07/11/15
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Jcb du 07/11/15

Vous avez malheureusement raison
Je n'ai pas oublié non plus que Juppé voulait vendre Thomson aux Coréens
pour le franc symbolique...! Décidément nous n'avons en France que des Enarques à la science infuse qui dirigent un peuple de "mougeons" (fruits du croisement du mouton et du pigeon)

Bonjour Jcb
Non ! Rassurez vous ,Thomson , le dernier fabricant de téléviseurs
et autres matériels électroniques grand public français , n'a pas été vendu à un coréen mais sa marque à été vendue au chinois TLC vers les années 2005 ..... Je peux rire ? En vérité c'est triste pour moi car j'ai fait toute la partie "civile" de ma carrière dans des filiales de Thomson électronique pro

Lire la suite

07/11/15
Jcb  ( cayenne)

En réponse au message de Carbet du 06/11/15

Bonjour Pierre33

Merci pour ce rappel désagréable ! Rire crispé .


Si on regarde le nucléaire , gloire " française " bien de chez nous que nous a laissé à tord ou à raison cet " indépendantiste forcené " de Charles de Gaulle :
AREVA est en cours de sinisation , les " bouilloires " viendront de la Chine moins chère ( et bien plus risquée pour la sécurité ) . Les turboalternateurs sont déjà US avec la vente d'Alstom à General Electric .
Même le ciment pour le béton est suisse ( Lafarge )

Chose qui n'est pas regardée et connue par grand monde , quand il y a des interventions en cours de vie sur ces matériels ou bien surtout , la maintenance périodique , qui va toucher le Jackpot ???
Eux bien sur ! Pas nous !

Les contrats de maintenance vendus avec le matériel sont très juteux pour les entreprises qui le vendent ce matériel . C'est une rente à long terme .

Pour alourdir l'atmosphère : les grands groupes du " cake " 40 sont français ?
Que nenni ! La part française est toujours minoritaire ! A l'erreur près .

Que reste t-il en France " d'important ..... Rien ou pas grand chose .
On achète tout ou presque à l'étranger et on vend du tertiaire .
C'est à dire que l'on vend plus ou moins du vent .

Après cela " on " nous dit que la balance imports exports est déficitaire .
Tu m'étonne !
Remarquez que " on " ne nous en parle plus beaucoup en ce moment du déficit du commerce extérieur .

J'étais resté dans ma mémoire à 75 Milliards de déficit annuel et j'ai " été voir " pour ne pas écrire une trop grosse connerie .

Tout faux ! On en était à 429 Milliard en 2012 ..... Je n'ai pas recherché de bilan plus récent , ne voulant pas être obligé de me souler pour ne pas sombrer dans la dépression nerveuse ( la commerciale c'est déjà fait ) .

http://economiepolitique.org/la-balance-des-paiements-commerciale-import-export-

Tout va très bien Madame la Marquise ....... Dans le mur !!
On est dirigés par des cons et les moutons bêlent !

Salutations désabusées .

Vous avez malheureusement raison
Je n'ai pas oublié non plus que Juppé voulait vendre Thomson aux Coréens
pour le franc symbolique...! Décidément nous n'avons en France que des Enarques à la science infuse qui dirigent un peuple de "mougeons" (fruits du croisement du mouton et du pigeon)

Répondre

07/11/15
Lairdun  (Remire)

En réponse au message de Carbet du 05/11/15

Bonjour Patrice C

En effet , c'est un serpent de mer ( volant...) qui ressort de temps à autre .

Ce que vous décrivez est l'ultime mouture du serf-volant porteur d'un "moulin à vent" .

A partir de 150 m le gradient du vent ( augmentation de vitesse ) n'est pas importante , les gains ne sont donc pas grands en construisant une tour plus haute .
Le rapport cout qui explose avec la hauteur / augmentation marginale de production n'est pas intéressant .

Il y a une solution bien meilleure que l'altitude de 200 m , c'est à 10 000 m en
positionnant l'engin dans un jetstream , même si l'air est peu dense à cette altitude , des vitesses de l'ordre de 100 km h sont classiques et intéressantes !

Le problème c'est le poids du câble de retenue et aussi " si ça tombe " bonjour les dégâts au sol . Pour ce qui est du prix .....?
A mon avis on n'a pas la technologie , mais cela évolue .....

Amicales salutations

CERF VOLANT, car serf volant n'existe pas dans la langue française

Répondre

06/11/15
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Pierre33 du 06/11/15

Sarkosy a vendu les autoroutes (payées par les Français) à ses copains pour une bouchée de pain, il propose maintenant la privatisation des contrôles de vitesse sur ces mêmes autoroutes... Valls a déjà vendu une partie de l'aéroport de Toulouse, Hollande a commencé à offrir AREVA aux Chinois, Fabius veut vendre le Palais Clam-Gallas (à Vienne) au Qatar (malgré l'opposition des autorités autrichiennes)... Alors pourquoi s'arrêter en si bon chemin, surtout quand la droite et la gauche sont finalement bien sur la même ligne !

Bonjour Pierre33
Merci pour ce rappel désagréable ! Rire crispé . 
Si on regarde le nucléaire , gloire " française " bien de chez nous que nous a laissé à tord ou à raison cet " indépendantiste forcené " de Charles de Gaulle : AREVA est en cours de sinisation , les " bouilloires " viendront de la Chine moins chère ( et bien plus risquée pour la sécurité ) . Les turboalternateurs sont déjà US avec

Lire la suite

06/11/15
Pierre33  (Bordeaux)

En réponse au message de Carbet du 05/11/15

Bonjour à tous

Faisons barrage à la vente au privé de nos barrages hydroélectriques


On n'arrête pas le "progrès" néolibéral de la Grosse Commission Européenne .

Cela fait un moment qu'elle en parlait au gouvernement français qui faisait la sourde oreille :
Privatiser les barrages hydroélectriques d'EDF , c'est à dire vendre à vil prix à des entreprises privées les équipements construits avec l'argent du peuple français , donc un bien de nous tous .

Avec pour résultat que l'électricité "verte" produite à bas cout par des installations depuis longtemps amorties nous sera vendue bien plus cher !

Le commerce étant le commerce , malgré les déclarations lénifiantes disant que les privatisations allaient faire baisser les prix , CE N'A JAMAIS ÉTÉ LE CAS !!!
Les prix des biens et services des "privatisés" ont TOUJOURS montés .

Cela devient une actualité brulante car la Grosse Commission s'énerve de l’inertie de notre gouvernement , et vient de le mettre en demeure de privatiser les barrages hydroélectriques .

Les financiers désirant augmenter leurs profits poussent la Commission dans le dos .

Un bon article de Charles Sannat , qui fait le bilan mieux que moi :

http://www.economiematin.fr/vente-barrages-france-hydroelectrique-libre-concurrence-sannat

Donc notre beau barrage de Petit Saut et son frère si il nait seront russes , chinois ou australien .
Pour ce qui est du prix du kW/h ..... Voir les nouveaux barèmes qui seront publiés et préparez de nouveaux revenus pour faire face .

Pour ce qui est de l'indépendance ( énergétique ) de la Guyane , c'est plutôt l'esclavage qui commence comme en métropole où AREVA est en cours de vente partielle à des chinois .......
Qui a parlé d'indépendance énergétique de la France ?

On est très bien dirigés dans le mur !

Salutations découragées par la connerie .

Sarkosy a vendu les autoroutes (payées par les Français) à ses copains pour une bouchée de pain, il propose maintenant la privatisation des contrôles de vitesse sur ces mêmes autoroutes... Valls a déjà vendu une partie de l'aéroport de Toulouse, Hollande a commencé à offrir AREVA aux Chinois, Fabius veut vendre le Palais Clam-Gallas (à Vienne) au 

Lire la suite

05/11/15
Patrice C  (Tonnegrande)

bonsoir,
en complément de ce que je disais à propos des tours à vent :

https://en.wikipedia.org/wiki/Solar_updraft_tower
je n'ai rien inventé, ni ne suis un génie. j'ai juste proposé une optimisation, un peu de tuning...
le projet australien est au point mort, je suppose, on en trouve qu'une vidéo :
https://www.youtube.com/watch?v=0tWlP0knKQU
ici on a un autre projet, ils font une tour et refroidissent de l'air en projetant de l'eau par au-

Lire la suite

05/11/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Carbet du 05/11/15

Bonjour Patrice C

En effet , c'est un serpent de mer ( volant...) qui ressort de temps à autre .

Ce que vous décrivez est l'ultime mouture du serf-volant porteur d'un "moulin à vent" .

A partir de 150 m le gradient du vent ( augmentation de vitesse ) n'est pas importante , les gains ne sont donc pas grands en construisant une tour plus haute .
Le rapport cout qui explose avec la hauteur / augmentation marginale de production n'est pas intéressant .

Il y a une solution bien meilleure que l'altitude de 200 m , c'est à 10 000 m en
positionnant l'engin dans un jetstream , même si l'air est peu dense à cette altitude , des vitesses de l'ordre de 100 km h sont classiques et intéressantes !

Le problème c'est le poids du câble de retenue et aussi " si ça tombe " bonjour les dégâts au sol . Pour ce qui est du prix .....?
A mon avis on n'a pas la technologie , mais cela évolue .....

Amicales salutations

bonjour,
Carbet, je ne m'intéresse pas à la précision, je fais des propositions.

il sera toujours temps ensuite d'en faire le commentaire éclairé, puis ensuite de chiffrer.
je sais bien que vous êtes passionné de précisons, mais là je parle "grosse maille".
toutefois, ayant débuté, continuons :-)  - le vent à 200m. pas faux ce que vous dites. j'y ai 

Lire la suite

05/11/15
Frautosaure  (Kourou)

En réponse au message de Carbet du 05/11/15

Bonjour à tous

Faisons barrage à la vente au privé de nos barrages hydroélectriques


On n'arrête pas le "progrès" néolibéral de la Grosse Commission Européenne .

Cela fait un moment qu'elle en parlait au gouvernement français qui faisait la sourde oreille :
Privatiser les barrages hydroélectriques d'EDF , c'est à dire vendre à vil prix à des entreprises privées les équipements construits avec l'argent du peuple français , donc un bien de nous tous .

Avec pour résultat que l'électricité "verte" produite à bas cout par des installations depuis longtemps amorties nous sera vendue bien plus cher !

Le commerce étant le commerce , malgré les déclarations lénifiantes disant que les privatisations allaient faire baisser les prix , CE N'A JAMAIS ÉTÉ LE CAS !!!
Les prix des biens et services des "privatisés" ont TOUJOURS montés .

Cela devient une actualité brulante car la Grosse Commission s'énerve de l’inertie de notre gouvernement , et vient de le mettre en demeure de privatiser les barrages hydroélectriques .

Les financiers désirant augmenter leurs profits poussent la Commission dans le dos .

Un bon article de Charles Sannat , qui fait le bilan mieux que moi :

http://www.economiematin.fr/vente-barrages-france-hydroelectrique-libre-concurrence-sannat

Donc notre beau barrage de Petit Saut et son frère si il nait seront russes , chinois ou australien .
Pour ce qui est du prix du kW/h ..... Voir les nouveaux barèmes qui seront publiés et préparez de nouveaux revenus pour faire face .

Pour ce qui est de l'indépendance ( énergétique ) de la Guyane , c'est plutôt l'esclavage qui commence comme en métropole où AREVA est en cours de vente partielle à des chinois .......
Qui a parlé d'indépendance énergétique de la France ?

On est très bien dirigés dans le mur !

Salutations découragées par la connerie .

le probleme avec cette soit disante democratie c'est que tu peux voter pour qui tu veux au bout du compte ton avis ne compte pas et on finira tous bouffés par les urubus ceux que bernard lavilliers decrivait si bien

Répondre

05/11/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Carbet du 05/11/15

Bonjour à tous

Faisons barrage à la vente au privé de nos barrages hydroélectriques


On n'arrête pas le "progrès" néolibéral de la Grosse Commission Européenne .

Cela fait un moment qu'elle en parlait au gouvernement français qui faisait la sourde oreille :
Privatiser les barrages hydroélectriques d'EDF , c'est à dire vendre à vil prix à des entreprises privées les équipements construits avec l'argent du peuple français , donc un bien de nous tous .

Avec pour résultat que l'électricité "verte" produite à bas cout par des installations depuis longtemps amorties nous sera vendue bien plus cher !

Le commerce étant le commerce , malgré les déclarations lénifiantes disant que les privatisations allaient faire baisser les prix , CE N'A JAMAIS ÉTÉ LE CAS !!!
Les prix des biens et services des "privatisés" ont TOUJOURS montés .

Cela devient une actualité brulante car la Grosse Commission s'énerve de l’inertie de notre gouvernement , et vient de le mettre en demeure de privatiser les barrages hydroélectriques .

Les financiers désirant augmenter leurs profits poussent la Commission dans le dos .

Un bon article de Charles Sannat , qui fait le bilan mieux que moi :

http://www.economiematin.fr/vente-barrages-france-hydroelectrique-libre-concurrence-sannat

Donc notre beau barrage de Petit Saut et son frère si il nait seront russes , chinois ou australien .
Pour ce qui est du prix du kW/h ..... Voir les nouveaux barèmes qui seront publiés et préparez de nouveaux revenus pour faire face .

Pour ce qui est de l'indépendance ( énergétique ) de la Guyane , c'est plutôt l'esclavage qui commence comme en métropole où AREVA est en cours de vente partielle à des chinois .......
Qui a parlé d'indépendance énergétique de la France ?

On est très bien dirigés dans le mur !

Salutations découragées par la connerie .

bonsoir,
en effet, notre gouvernement a su résister longtemps contre le libéralisme imposé
(la taxe Bolkenstein, la libéralisation des services, contre lesquels il y a eu des manifs, mais bon, ça venait des gauchistes, donc c'était de la merde, à entendre nos gentils compatriotes)
j'aimerais bien avoir l'avis de nos spécialistes de la propriété privée, ou des mercos.

Répondre

05/11/15
Carbet  (Kourou)

Bonjour à tous
Faisons barrage à la vente au privé de nos barrages hydroélectriques

On n'arrête pas le "progrès" néolibéral de la Grosse Commission Européenne .
Cela fait un moment qu'elle en parlait au gouvernement français qui faisait la sourde oreille :
Privatiser les barrages hydroélectriques d'EDF , c'est à dire vendre à vil prix à des entreprises privées les équipements construits avec l'argent du peuple français , donc un bien de nous tous .  Avec pour résultat que l'électricité "verte" produite à bas cout par des installations

Lire la suite

05/11/15
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Patrice C du 04/11/15

bonsoir,

une solution pour nos pays serait la captation des vents d'altitude....ça se pratique
...on a vu des éoliennes volantes, montées dans des manchons à ailettes, gonflées à l'hélium, et montées à 200m d'altitude, ça peut suffire pour envoyer du courant....

ou des tours à vent, immensément hautes, qui contiendraient des turbines, légères...mais bon, laissons travailler les ingénieux ingénieurs, et laissons les payeurs financer les projets...mais on devra attendre encore longtemps, car ce doit être rentable, alors que faire ?

Bonjour Patrice C
En effet , c'est un serpent de mer ( volant...) qui ressort de temps à autre .

Ce que vous décrivez est l'ultime mouture du serf-volant porteur d'un "moulin à vent" .
A partir de 150 m le gradient du vent ( augmentation de vitesse ) n'est pas importante , les gains ne sont donc pas grands en construisant une tour plus haute . Le rapport cout qui explose avec

Lire la suite

05/11/15
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Jcb du 04/11/15

Excusez-moi si je réagis, mais je suis toujours choqué quand je vois écrit kW/h pour exprimer une énergie en kWh (1 kW= 1 kJ/s, 1kWh = 3600 kJ = 3,6 MJ)

Bonjour Jcb
Oui vous avez raison , le kilowatt heure s'écrit selon les normes actuelles: kWh .

Ce n'était pas la peine de nous donner les conversions en Joules brulants ou en Cheval à Vapeur au galop ...... Rire Tout cela je le connais et les lecteurs de ce blog sont une poignée à entendre toute la beauté de votre démonstration de connaissances . Du fait de l'évolution des

Lire la suite

04/11/15
Jcb  ( cayenne)

En réponse au message de Carbet du 04/11/15

Bonjour Philippe2

C'est vrai qu'il est bien mieux que celui de Guyane Dernière le journal de ATV .

C'est un vrai journal télévisé !
Encore un peu de temps et va être aussi bon si non meilleur que celui de la défunte ACG à la grande époque .

Pour ce qui est des Orcades , ce sont des favorisés pour ce qui est du vent . Je n'ai pas vu le reportage , mais si vous avez vu la campagne de ce joli pays , sa caractéristique principale est l'absence d'arbres qui ne peuvent pas pousser à cause du vent qui souffle comme un malade .

Donc une éolienne est heureuse dans ce milieu et produit sans compter les kilowatts .

J'attire votre attention sur le fait que les petites éoliennes ont en général une puissance de l'ordre de 1000W . Donc dans le cas d'un vent donnant la puissance max en permanence ( totalement illusoire ! ) il faut plus de DEUX JOURS pour recharger la batterie de 50 kW/h d'une voiture électrique "standard " .
Si il y a plusieurs éolienne on réduit le temps de charge en proportion .

Si ils parlent d'avoir divisé leurs frais de chauffage par quatre c'est qu'une partie de l'électricité est utilisée pour le chauffage .

Manque de bol on n'a pas ici des vent presque permanents ayant une vitesse de 50 à 100 km/h et plus .....

Salutations

Excusez-moi si je réagis, mais je suis toujours choqué quand je vois écrit kW/h pour exprimer une énergie en kWh (1 kW= 1 kJ/s, 1kWh = 3600 kJ = 3,6 MJ)

Répondre

04/11/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Carbet du 04/11/15

Bonjour Philippe2

C'est vrai qu'il est bien mieux que celui de Guyane Dernière le journal de ATV .

C'est un vrai journal télévisé !
Encore un peu de temps et va être aussi bon si non meilleur que celui de la défunte ACG à la grande époque .

Pour ce qui est des Orcades , ce sont des favorisés pour ce qui est du vent . Je n'ai pas vu le reportage , mais si vous avez vu la campagne de ce joli pays , sa caractéristique principale est l'absence d'arbres qui ne peuvent pas pousser à cause du vent qui souffle comme un malade .

Donc une éolienne est heureuse dans ce milieu et produit sans compter les kilowatts .

J'attire votre attention sur le fait que les petites éoliennes ont en général une puissance de l'ordre de 1000W . Donc dans le cas d'un vent donnant la puissance max en permanence ( totalement illusoire ! ) il faut plus de DEUX JOURS pour recharger la batterie de 50 kW/h d'une voiture électrique "standard " .
Si il y a plusieurs éolienne on réduit le temps de charge en proportion .

Si ils parlent d'avoir divisé leurs frais de chauffage par quatre c'est qu'une partie de l'électricité est utilisée pour le chauffage .

Manque de bol on n'a pas ici des vent presque permanents ayant une vitesse de 50 à 100 km/h et plus .....

Salutations

bonsoir,
une solution pour nos pays serait la captation des vents d'altitude....ça se pratique
...on a vu des éoliennes volantes, montées dans des manchons à ailettes, gonflées à l'hélium, et montées à 200m d'altitude, ça peut suffire pour envoyer du courant....
ou des tours à vent, immensément hautes, qui contiendraient des turbines, légères...mais bon, 

Lire la suite

04/11/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Philippe2 du 03/11/15

décidément depuis quelques jours, je regarde le journal de ATV Guyane (ou ATG) sur le canal 29 à 19heures;
une présentatrice qui ne anone pas comme le beau gosse de Guyane 1ère, des infos variées et assez bien traitées, notamment hier un reportage sur une ferme des iles Orcades, au nord du Royaume Uni, une habitation isolée avec des panneaux solaires et des éoliennes (mais pas des monstres de 30m de haut, non, des petites comme on en voit à la poupe des voiliers; on en voyait deux mais il devait surement en avoir plus; les gens ne semblaient pas manquer de confort à l'intérieur dont on voyait le salon.
le gars interrogé disait qu'il avait coupé sa facture de chauffage par quatre; je suis sûr qu'ici on pourrait faire beaucoup mieux, non?
et puis au fond de sa cour, une petite voiture blanche tout électrique disait il, une Renault....
je me sens de plus en plus imbécile en me demandant pour quoi ce qui marche en Europe du nord ne marcherait pas en Amérique du sud, quelqu'un aurait il une réponse?

bonsoir,
moi, pour diminuer ma facture de chauffage, j'habite en Guyane...c'est plus simple
, et imédiatement rentable ;-) sinon, votre histoire de reportage est intéressante....des panneaux solaires ? il les a payés ? il les entretient correctement le monsieur, il paye régulièrement leur entretien ou leur vérification par un professionnel ? alors oui, ça fonctionnera. il a des 

Lire la suite

04/11/15
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Philippe2 du 03/11/15

décidément depuis quelques jours, je regarde le journal de ATV Guyane (ou ATG) sur le canal 29 à 19heures;
une présentatrice qui ne anone pas comme le beau gosse de Guyane 1ère, des infos variées et assez bien traitées, notamment hier un reportage sur une ferme des iles Orcades, au nord du Royaume Uni, une habitation isolée avec des panneaux solaires et des éoliennes (mais pas des monstres de 30m de haut, non, des petites comme on en voit à la poupe des voiliers; on en voyait deux mais il devait surement en avoir plus; les gens ne semblaient pas manquer de confort à l'intérieur dont on voyait le salon.
le gars interrogé disait qu'il avait coupé sa facture de chauffage par quatre; je suis sûr qu'ici on pourrait faire beaucoup mieux, non?
et puis au fond de sa cour, une petite voiture blanche tout électrique disait il, une Renault....
je me sens de plus en plus imbécile en me demandant pour quoi ce qui marche en Europe du nord ne marcherait pas en Amérique du sud, quelqu'un aurait il une réponse?

Bonjour Philippe2
C'est vrai qu'il est bien mieux que celui de Guyane Dernière le journal de ATV .

C'est un vrai journal télévisé ! Encore un peu de temps et va être aussi bon si non meilleur que celui de la défunte ACG à la grande époque . Pour ce qui est des Orcades , ce sont des favorisés pour ce qui est du vent . Je n'ai pas vu le reportage , mais si vous avez vu la

Lire la suite

04/11/15
Bonpom  (Remire)

En réponse au message de Philippe2 du 03/11/15

décidément depuis quelques jours, je regarde le journal de ATV Guyane (ou ATG) sur le canal 29 à 19heures;
une présentatrice qui ne anone pas comme le beau gosse de Guyane 1ère, des infos variées et assez bien traitées, notamment hier un reportage sur une ferme des iles Orcades, au nord du Royaume Uni, une habitation isolée avec des panneaux solaires et des éoliennes (mais pas des monstres de 30m de haut, non, des petites comme on en voit à la poupe des voiliers; on en voyait deux mais il devait surement en avoir plus; les gens ne semblaient pas manquer de confort à l'intérieur dont on voyait le salon.
le gars interrogé disait qu'il avait coupé sa facture de chauffage par quatre; je suis sûr qu'ici on pourrait faire beaucoup mieux, non?
et puis au fond de sa cour, une petite voiture blanche tout électrique disait il, une Renault....
je me sens de plus en plus imbécile en me demandant pour quoi ce qui marche en Europe du nord ne marcherait pas en Amérique du sud, quelqu'un aurait il une réponse?

à propos des éoliennes aux Orcades et en Guyane ...
Au nord de l'Écosse, l'archipel des Orcades est balayé par les vents.
Le vent qui souffle à force 3 l'été, peut atteindre force 8 l'hiver..
Même pour les Orcades, les "petites" éoliennes ne sont pas suffisantes pour produire leur

Lire la suite

03/11/15
Philippe2  (Matoury)

décidément depuis quelques jours, je regarde le journal de ATV Guyane (ou ATG) sur le canal 29 à 19heures; une présentatrice qui ne anone pas comme le beau gosse de Guyane 1ère, des infos variées et assez bien traitées, notamment hier un reportage sur une ferme des iles Orcades, au nord du Royaume Uni, une habitation isolée avec des panneaux solaires et des éoliennes (mais pas des monstres de 30m de haut, non, des petites comme on en voit à la poupe des voiliers; on en voyait deux mais il devait surement en avoir plus; les gens ne 

Lire la suite

31/10/15
Gilles Slm  (St laurent)

En réponse au message de Patrice C du 29/10/15

bonjour,
merci bwana de m'avoir expliqué le "véritable problème de l'électricité en Guyane".

je n'en ai rien à fiche du "véritable problème de l'électricité en Guyane".
j'ai choisi de répondre dans la section "la transition énergétique", en quoi cela a t'il à voir avec les électriciens guyanais en grève ? le sujet de mon message est "le second barrage guyanais est confirmé" , en quoi les problèmes guyanais apparaissent-ils ici ?

Bwana répondre que la "transition énergétique" dépend quand même un peu de la volonté politique, locale ou hexagonale. Alors, un second barrage, oui, mais c'est le Suriname qui le fera, sur le Haut-Maroni... Nous, il nous restera des plans cuculs, montés par des rigolos endimanchés !

Répondre

31/10/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Carbet du 30/10/15

Bonjour Patrice C

Merci de reparler du mercure sous ses divers formes , je l'avais complètement oublié celui là
dans mon rappel des grands faits d'armes de Petit Sauts .
Merci aussi de ramener à la surface les problèmes majeurs de pollutions créés par les barrages en milieu tropical .

EDF à des vues sur la construction de barrages au travers du monde , surtout tropical , depuis avant la construction de Petit Saut qui devait être la vitrine de ses capacités technologiques , on ne peut pas dire que cela soit une réussite .

Et en plus ce qui n'arrange pas les choses , les peuples autochtones résistent de plus en plus quand on essai de noyer leurs terres ancestrales ......

Les dirigeants d'EDF sont pour la plupart sortis de l’École des Mines et ne jurent que par des GRANDS chantiers genre EPR , les "petits trucs" ne les intéressent pas . Petit Saut , de par ses dimensions , ils ont du être obligés de le construire !!!
S'ils font un plus petit barrage en Guyane c'est qu'il n'ont rien d'autre pour s'occuper !

Si en Guyane , du fait de la géographie , il y a peu de sites pour construire des barrages , par contre en métropole il y a plein de sites possibles qui dans le passé ont presque tous étés équipés de moulins à eau , mais ( jusqu'à maintenant ) ces sites sont superbement ignorés par EDF . Pire ils mettent des bâtons dans les roues des gens désirant créer une micro ou mini centrale électrique .
Certaines énergies " renouvelables " ne sont pas à dédaigner mais ce ne sont que des compléments dans l'état de la technologie actuelle et prévisible .

En écrivant me reviens à l'esprit le phénomène météo El Niño qui devrait être très fort cette année avec pour résultat une baisse importante des précipitations qui est prévisible ........
Donc risque de manque d'eau pour Petit Saut ...... ??

Salutations

bonsoir,
oui, j'ai bien l'impression que vous n'êtes pas le seul à l'avoir oublié, le méthylmercure.

étonnant d'ailleurs, car il y a une petite dizaine d'années, ce que les scientifiques ont découvert concernant le méthylmercure n'annonçait pas de lendemains qui chantent.
mais bon, on a trouvé des solutions, tout va bien...avec le méthylmercure on fabriquera de la

Lire la suite

31/10/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Philippe2 du 30/10/15

arrêtez de gacher l'ambiance! comploteur!

bonsoir,
Philippe2, un comploteur, moi ? tss, comme je vous l'ai dit, il n'y a pas de complot,
juste un intelligente utilisation des faits....vous savez, ils ne sont pas plus intelligents que nous, mais ils sont au courant de ce qui se passe...ils peuvent donc agir intelligemment afin de s'en tirer au mieux, pardon, en ayant des infos avant les autres, on est capables de créer une

Lire la suite

30/10/15
Carbet  (Kourou)

En réponse au message de Patrice C du 29/10/15

bonsoir,

vé....et ils ont monté un labo plein de scientifiques qui étudient pourquoi le mercure du sol est entraîné par les eaux
et se transforme en méthylmercure, volatile, gazeux, et hyper-dangereux pour la santé tant des poissons que des animaux.
en gros, pire que le mercure.

ce qui fait du barrage de Petit-Saut le barrage le plus étudié au monde, puisque quasiment depuis le début, une équipe de scientifiques y est en poste à temps plein...

maintenant, il s'agit de rentabiliser tout ça, et de tester les nouvelles hypothèses, ce qui permettra de valider des principes, qui seront à vendre.

ah, au fait...
vous ne saviez-pas que EDF veut devenir l'un des grands acteurs mondiaux de la construction de barrages sous les tropiques ? et qu'ils ont à faire face à une action de plus en plus intense de la société civile dans les pays où ils sont présents, du fait des dégâts provoqués à l'environnement ?

lire ici :
http://www.usinenouvelle.com//edf-participe-a-la-construction-d-un-barrage-au-bresil

et ici, tout aussi sérieux :
http://raoni.com/actualites-806.php

ce qui est intéressant, c'est de noter que l'entreprise EDF n'est absolument pas intéressée par la construction de petits barrages où que ce soit dans le monde : EDF vise les plus gros qui soient.

étonnant que l'on décide justement de construire un petit barrage en Guyane.

mais c'est vrai, l'éolien, ça marche pas
le solaire, ça marche pas
l'hydrolien, ça marche pas
il ne reste que la solution du barrage.

ps : il n'y a aucun plan dans l'ombre, juste une intelligente utilisation des événements. ;-)

Bonjour Patrice C
Merci de reparler du mercure sous ses divers formes , je l'avais complètement oublié celui là
dans mon rappel des grands faits d'armes de Petit Sauts . Merci aussi de ramener à la surface les problèmes majeurs de pollutions créés par les barrages en milieu tropical .
EDF à des vues sur la construction de barrages au travers du monde , surtout tropical , depuis

Lire la suite

30/10/15
Philippe2  (Matoury)

En réponse au message de Patrice C du 29/10/15

bonsoir,

vé....et ils ont monté un labo plein de scientifiques qui étudient pourquoi le mercure du sol est entraîné par les eaux
et se transforme en méthylmercure, volatile, gazeux, et hyper-dangereux pour la santé tant des poissons que des animaux.
en gros, pire que le mercure.

ce qui fait du barrage de Petit-Saut le barrage le plus étudié au monde, puisque quasiment depuis le début, une équipe de scientifiques y est en poste à temps plein...

maintenant, il s'agit de rentabiliser tout ça, et de tester les nouvelles hypothèses, ce qui permettra de valider des principes, qui seront à vendre.

ah, au fait...
vous ne saviez-pas que EDF veut devenir l'un des grands acteurs mondiaux de la construction de barrages sous les tropiques ? et qu'ils ont à faire face à une action de plus en plus intense de la société civile dans les pays où ils sont présents, du fait des dégâts provoqués à l'environnement ?

lire ici :
http://www.usinenouvelle.com//edf-participe-a-la-construction-d-un-barrage-au-bresil

et ici, tout aussi sérieux :
http://raoni.com/actualites-806.php

ce qui est intéressant, c'est de noter que l'entreprise EDF n'est absolument pas intéressée par la construction de petits barrages où que ce soit dans le monde : EDF vise les plus gros qui soient.

étonnant que l'on décide justement de construire un petit barrage en Guyane.

mais c'est vrai, l'éolien, ça marche pas
le solaire, ça marche pas
l'hydrolien, ça marche pas
il ne reste que la solution du barrage.

ps : il n'y a aucun plan dans l'ombre, juste une intelligente utilisation des événements. ;-)

arrêtez de gacher l'ambiance! comploteur!

Répondre

29/10/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Philippe2 du 29/10/15

ça fait déjà quelques mois que l'insignifiant président de région (vous savez celui qui distribue des 300 000 € à hue et à dia) a annoncé avec fierté la construction du nouveau barrage... en 2050?, ou non? les idées fusent aussi vite que les bulles de champagne dans leurs cocktails; il était un temps, pas si lointain qu'un ancien sénateur réclamait la construction dune centrale nucléaire!

bonsoir,
hum, sans vouloir vous contredire, je me demande si c'était une annonce officielle
, puisque le groupe de tête qui a travaillé sur le sujet de l'avenir énergétique de la Guyane a émis son rapport sans le publier publiquement, mais que le journal FG a "sorti" le contenu du-dit rapport, le rendant de fait, public. il est parfaitement vrai qu'il y a plusieurs mois déjà nous 

Lire la suite

29/10/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Carbet du 28/10/15

Bonjour Cacahouette

Si il y avait seulement toute une forêt perdue sous l'eau et génératrice de méthane ce ne serai pas grave ..... !


L'eutrophisation de l'eau n'avait pas été prévue , ce qui a obligé à construire en catastrophe un seuil à la sortie de l'eau turbinée pour l'oxygéner par barbotage et ainsi ne pas tuer toutes vies dans le bas Sinnamary .
C'est ballot ! Surtout que ce seuil non prévu fait perdre une bonne puissance au barrage ...... !

Encore plus ballot , à la mise en eau du barrage il a fallut remonter une rive en catastrophe car elle était trop basse : les relevés des géomètres supervisés par EDF était faux . Cela à couté bonbon de faire parvenir le matériel en pleine forêt par hélico lourd celui ci étant venu en Guyane spécialement !

Ça c'est l’œuvre du " haut " personnel d'EDF mais si vous regardez travailler le personnel de terrain  leur manque de rigueur saute aux yeux par, je devrai plutôt dire leur dispersion , impréparation , en un mot leur amateurisme.

Pendant les chantiers EDF il y a le double du personnel normalement nécessaire , bon d'accord les inutiles tchatchent à tout va et éventuellement chahutent ce qui fait que après ce cirque ce n'est pas croyable ce que l'on trouve comme outillage et pièces divers perdu dans la végétation .

Pendant plus d'une année j'ai eu des sur tentions sur la ligne alimentant mon entreprise , le système de protection faisant disjoncter deux à trois fois par semaine , mes réclamations restant sans résultat : "on" a contrôlé il n'y a rien.......non !

Finalement excédé , à force de secouer le cocotier , j'ai fini par tomber sur un gars fraichement débarqué qui m'a dit : on va faire un enregistrement de la tension . Chose que je demandai sans résultat depuis le début de l'affaire .

Deux jour plus tard le gars ayant fait faire le travail , l'origine du PB était trouvée : des boulons non serrés sur les barres de distribution à la sous station du quartier .
Travail de maintenance bâclé par des sots en surnombre tchatchant et se marrant sans même contrôler le travail avant de partir .

Je connais ce travail , ayant fait des interventions sur des sous station 25kV , pour lesquelles on était deux intervenant et un troisième en retrait assurant la supervision et la sécurité . Pas plus !! D'accord !!! Ce n'était pas à EDF Guyane ..... GROS RIRE

Discussion faite avec un ingénieur d'EDF , le matériel souffre un peu du climat guyanais mais le gros problème est la maintenance préventive qui est très mal assurée ....... quand elle est assurée :

Ne parlons pas du " coulage " d'huile et de carburant .

Si vous ne me croyez pas , quand vous verrez une intervention EDF , installez vous à coté et observez : ce n'est pas triste !

Pour ce qui est de propositions de nos zélus concernant le futur énergétique de la Guyane il faudrait déjà qu'ils aient un embryon d'idée sur le sujet et que leur futur soit plus loin que LEUR prochaine élection .

Salutations

bonsoir,
vé....et ils ont monté un labo plein de scientifiques qui étudient pourquoi le mercure du sol est entraîné par les eaux
et se transforme en méthylmercure, volatile, gazeux, et hyper-dangereux pour la santé tant des poissons que des animaux. en gros, pire que le mercure.
ce qui fait du barrage de Petit-Saut le barrage le plus étudié au monde, puisque quasiment 

Lire la suite

29/10/15
Patrice C  (Tonnegrande)

En réponse au message de Gilles Slm du 28/10/15

Ou c'est de l'humour, ou Patrice C, c'est le directeur de cabinet du préfet ?
Le vrai problème de l'électricité en Guyane, ce sont les agents d'EDF, point barre.
Entre "être qualifié pour parler d'électricité" et être agent EDF, même à un poste de direction, il y a un monde ! Si vous nous dites qu'il est allé pantoufler dans le privé pour nous endormir avec des projets alambiqués, là, je veux bien vous croire...
Quant aux élucubrations autres, diverses et variées, concernant la production en électricité du département, elles sont à l'envergure de la volonté politique de développement régionale de nos élus en général, et de l'administration française en particulier : nulle.
Alors, on en a encore pour un moment de cette situation, que même Haïti ne nous envie pas...

bonjour,
merci bwana de m'avoir expliqué le "véritable problème de l'électricité en Guyane".

je n'en ai rien à fiche du "véritable problème de l'électricité en Guyane".
j'ai choisi de répondre dans la section "la transition énergétique", en quoi cela a t'il à voir avec les électriciens guyanais en grève ? le sujet de mon message est "le second barrage guyanais est confirmé" , en quoi les problèmes guyanais apparaissent-ils ici ?

Répondre

29/10/15
Philippe2  (Matoury)

En réponse au message de Patrice C du 27/10/15

Bonsoir,

En lisant le journal aujourd'hui, j'ai appris que la Guyane sera équipée d'un second barrage.


Cette nouvelle avait déjà été annoncée il y a quelques mois aux guyanais, et nous en avions parlé sur ce forum (voir le message de jenesaisplusqui concernant un bureau d'étude qui a été missionné par la Région pour une étude de faisabilité pour un second barrage, et qui râlait parce qu'il (elle ?) aurait également pu être consulté, si je ne me trompe point)

On apprenait accessoirement que le bureau d'études a qui a été confiée ladite étude a été créé par l'ancien dirigeant d'EDF Guyane : en effet, qui de plus qualifié qu'un électricien pour parler d'électricité ? et qui de plus qualifié pour donner son avis sur la faisabilité d'un barrage en Guyane qu'un (ancien) directeur d'une entreprise de production d'électricité, qui a dirigé une telle entreprise en Guyane, ladite entreprise comprenant un barrage ?
Nous avons donc affaire à des spécialistes, qui connaissent le dossier "barrage en Guyane" par coeur.

Aujourd'hui donc nous apprenons, essentiellement à cause de la grève chez EDF que :
- nous allons avoir un second barrage
- nous allons produire de l'électricité par brûlage de bois
- nous allons créer des points de production d'énergie hydroélectrique dans les sites isolés qui seront équipables (près desquels coulera une rivière, on parle donc des villages et campoe)

La grève chez EDF nous a appris qu'il existe un malaise dans l'entreprise, malaise dû en partie au fait que personne à la direction de cette entreprise ne donne d'informations quand au devenir de la filière "production électrique" de la Guyane : en gros, les camarades syndiqués nous expliquent que la direction reste opaque à propos de ses futurs plans pour la Guyane.

Les journaliste du seul journal survivant et guyanais à la fois ont donc recherché quelles ont pu être les conclusions des gens qui ont réfléchi à l'avenir énergétique de la Guyane.
Ils nous apprennent à cette occasion qu'une réflexion a bien eu lieu, à très haut niveau, et en cercle très restreint.
En effet, les guyanais vivent dans un pays démocratique, ils ont délégué aux élus les choix de société à faire, les investissements à réaliser, bref, ils ont décidé de laisser à des spécialistes le soin de diriger les affaires du pays.

Nous avons donc affaire à un panel de spécialistes, qui nous ont concocté un avenir énergétique guyanais basé sur une production d'énergie presque essentiellement d'origine fluviale.

J'espère que nous n'aurons pas trop de dégâts sur les abords des fleuves sois-dit en passant, et sur les fleuves en eux-mêmes, j'espère également que le pays ne sera pas transformé en pays où chaque fleuve est canalisé.

Nous aurons donc un second barrage.
Ainsi que de nombreux petits barrages ou hydroliennes, ou autres systèmes assez puissants et petits pour alimenter campoe ou villages.
Bon, on a vu qu'à Camopi, ça ne marche pas très bien.

Dommage aussi que le solaire ne se développe pas autant que l'on voudrait...les seuls qui réussissent dans le solaire sont les gens qui ont de quoi investir des millions d'euro dans des centrales solaires, amorties en 25/30 ans à peu près d'après ce que je crois savoir. en effet, il y a bien eu des tentatives pour implanter un peu de solaire dans le département, au niveau des privés, mais bon...les sociétés qui sont venues en Guyane ou qui s'y sont créées dans le but de construire des centrales solaires privées, sur les toits des habitants du pays n'ont jamais obtenu l'agrément des services EDF pour se raccorder au réseau.

Dommage que cela n'ai pas fonctionné, on aurait chacun pu participer à la production d'énergie du pays, plus implanter des centrales solaires, entres-autres. Mais bon, nous avons vu aussi sur ce même forum, j'en ai parlé moi-même, que le solaire c'est cher, il faut de grandes surfaces pour couvrir les besoins des gens, et pour vivre au solaire, il faut baisser son niveau de vie question consommation énergétique.
Donc, si nous voulons garder notre niveau de consommation énergétique dans des tolérances acceptables, socialement parlant, et au vu de l'accroissement futur de la population, nous avons besoin d'un système qui produise de l'énergie en masse. un barrage est donc la meilleure solution, apparemment.

Nous aurons également de la production à base de copeaux de bois, ou de déchets de bois, à voir ce que les industriels proposeront.
Ce sera une centrale à bois comme celle de l'usine de dégrad Saramaca, à Kourou.
A l'origine du projet il était prévu que cette usine serait alimentée par les déchets de bois provenant des abatis locaux, avec une filière de transporteurs-débardeurs à mettre en place. Bon, cela ne c'est pas fait, apparemment, je ne sais trop pourquoi, je suppose que des soucis de qualité des approvisionnements voire même du type de bois (calibrage ? ) ont dû largement jouer en défaveur de ce plan très intéressant, au demeurant.

reste qu'on nous a parlé dans le journal d'une mystérieuse filiale de plantation d'arbres à mettre en place...j'ai oui-dire (oui, je sais, je répète une rumeur) qu'il serait prévu une zone de production de bois à destination de la biomasse, du côté de la route de l'est, ainsi que la création d'un axe routier qui rejoindrait la zone de la Comté avec Macouria (ou peut-être Kourou ?) afin que les camions de bois puissent alimenter les centrales sans passer par Cayenne...ainsi donc ces rumeurs disent vrai quand elles parlent de la filière bois.

Reste qu'il faut mettre cela en place, ce ne sera pas fait en un jour...il faut :
les transporteurs, les coupeurs d'arbres, délimiter les parcelles, couper le bois, construire les usines de co-génération, les routes et autres infrastructures, replanter les arbres pour créer une filière de production qui assure un approvisionnement régulier et constant etc etc etc

Il y a donc du travail pour les différents corps d'état qui participent à ces filières, et plein de choses à faire.

Bon, il y a encore quelques problèmes à régler, comme :
où prendre le sable pour le barrage ?
où le construire ?
qui aura les permis miniers pour explorer les placers d'or qui se retrouveront sous l'eau ?
de quelle taille sera le lac de rétention ?
quelle surface de terre restera t'il aux guyanais pour vivre et se développer, entre le CSG, le parc naturel, et les lacs artificiels ?
ne risquons nous pas de nous Los-Angelesiser ? (Los Angeles est construit le long de la côte de Californie, sur des dizaines de Km, mais en réalité toute la Côte californienne est habitée tandis que l'arrière-pays reste (relativement) inoccupé ?

Mais bon, nous constatons que les choses se mettent en place, les guyanais n'ont rien à craindre, les élus et les consultants spécialisés ont bien travaillé.

ça fait déjà quelques mois que l'insignifiant président de région (vous savez celui qui distribue des 300 000 € à hue et à dia) a annoncé avec fierté la construction du nouveau barrage... en 2050?, ou non? les idées fusent aussi vite que les bulles de champagne dans leurs cocktails; il était un temps, pas si lointain qu'un ancien sénateur réclamait la construction dune centrale nucléaire!

Répondre

28/10/15
Gilles Slm  (St laurent)

En réponse au message de Patrice C du 27/10/15

Bonsoir,

En lisant le journal aujourd'hui, j'ai appris que la Guyane sera équipée d'un second barrage.


Cette nouvelle avait déjà été annoncée il y a quelques mois aux guyanais, et nous en avions parlé sur ce forum (voir le message de jenesaisplusqui concernant un bureau d'étude qui a été missionné par la Région pour une étude de faisabilité pour un second barrage, et qui râlait parce qu'il (elle ?) aurait également pu être consulté, si je ne me trompe point)

On apprenait accessoirement que le bureau d'études a qui a été confiée ladite étude a été créé par l'ancien dirigeant d'EDF Guyane : en effet, qui de plus qualifié qu'un électricien pour parler d'électricité ? et qui de plus qualifié pour donner son avis sur la faisabilité d'un barrage en Guyane qu'un (ancien) directeur d'une entreprise de production d'électricité, qui a dirigé une telle entreprise en Guyane, ladite entreprise comprenant un barrage ?
Nous avons donc affaire à des spécialistes, qui connaissent le dossier "barrage en Guyane" par coeur.

Aujourd'hui donc nous apprenons, essentiellement à cause de la grève chez EDF que :
- nous allons avoir un second barrage
- nous allons produire de l'électricité par brûlage de bois
- nous allons créer des points de production d'énergie hydroélectrique dans les sites isolés qui seront équipables (près desquels coulera une rivière, on parle donc des villages et campoe)

La grève chez EDF nous a appris qu'il existe un malaise dans l'entreprise, malaise dû en partie au fait que personne à la direction de cette entreprise ne donne d'informations quand au devenir de la filière "production électrique" de la Guyane : en gros, les camarades syndiqués nous expliquent que la direction reste opaque à propos de ses futurs plans pour la Guyane.

Les journaliste du seul journal survivant et guyanais à la fois ont donc recherché quelles ont pu être les conclusions des gens qui ont réfléchi à l'avenir énergétique de la Guyane.
Ils nous apprennent à cette occasion qu'une réflexion a bien eu lieu, à très haut niveau, et en cercle très restreint.
En effet, les guyanais vivent dans un pays démocratique, ils ont délégué aux élus les choix de société à faire, les investissements à réaliser, bref, ils ont décidé de laisser à des spécialistes le soin de diriger les affaires du pays.

Nous avons donc affaire à un panel de spécialistes, qui nous ont concocté un avenir énergétique guyanais basé sur une production d'énergie presque essentiellement d'origine fluviale.

J'espère que nous n'aurons pas trop de dégâts sur les abords des fleuves sois-dit en passant, et sur les fleuves en eux-mêmes, j'espère également que le pays ne sera pas transformé en pays où chaque fleuve est canalisé.

Nous aurons donc un second barrage.
Ainsi que de nombreux petits barrages ou hydroliennes, ou autres systèmes assez puissants et petits pour alimenter campoe ou villages.
Bon, on a vu qu'à Camopi, ça ne marche pas très bien.

Dommage aussi que le solaire ne se développe pas autant que l'on voudrait...les seuls qui réussissent dans le solaire sont les gens qui ont de quoi investir des millions d'euro dans des centrales solaires, amorties en 25/30 ans à peu près d'après ce que je crois savoir. en effet, il y a bien eu des tentatives pour implanter un peu de solaire dans le département, au niveau des privés, mais bon...les sociétés qui sont venues en Guyane ou qui s'y sont créées dans le but de construire des centrales solaires privées, sur les toits des habitants du pays n'ont jamais obtenu l'agrément des services EDF pour se raccorder au réseau.

Dommage que cela n'ai pas fonctionné, on aurait chacun pu participer à la production d'énergie du pays, plus implanter des centrales solaires, entres-autres. Mais bon, nous avons vu aussi sur ce même forum, j'en ai parlé moi-même, que le solaire c'est cher, il faut de grandes surfaces pour couvrir les besoins des gens, et pour vivre au solaire, il faut baisser son niveau de vie question consommation énergétique.
Donc, si nous voulons garder notre niveau de consommation énergétique dans des tolérances acceptables, socialement parlant, et au vu de l'accroissement futur de la population, nous avons besoin d'un système qui produise de l'énergie en masse. un barrage est donc la meilleure solution, apparemment.

Nous aurons également de la production à base de copeaux de bois, ou de déchets de bois, à voir ce que les industriels proposeront.
Ce sera une centrale à bois comme celle de l'usine de dégrad Saramaca, à Kourou.
A l'origine du projet il était prévu que cette usine serait alimentée par les déchets de bois provenant des abatis locaux, avec une filière de transporteurs-débardeurs à mettre en place. Bon, cela ne c'est pas fait, apparemment, je ne sais trop pourquoi, je suppose que des soucis de qualité des approvisionnements voire même du type de bois (calibrage ? ) ont dû largement jouer en défaveur de ce plan très intéressant, au demeurant.

reste qu'on nous a parlé dans le journal d'une mystérieuse filiale de plantation d'arbres à mettre en place...j'ai oui-dire (oui, je sais, je répète une rumeur) qu'il serait prévu une zone de production de bois à destination de la biomasse, du côté de la route de l'est, ainsi que la création d'un axe routier qui rejoindrait la zone de la Comté avec Macouria (ou peut-être Kourou ?) afin que les camions de bois puissent alimenter les centrales sans passer par Cayenne...ainsi donc ces rumeurs disent vrai quand elles parlent de la filière bois.

Reste qu'il faut mettre cela en place, ce ne sera pas fait en un jour...il faut :
les transporteurs, les coupeurs d'arbres, délimiter les parcelles, couper le bois, construire les usines de co-génération, les routes et autres infrastructures, replanter les arbres pour créer une filière de production qui assure un approvisionnement régulier et constant etc etc etc

Il y a donc du travail pour les différents corps d'état qui participent à ces filières, et plein de choses à faire.

Bon, il y a encore quelques problèmes à régler, comme :
où prendre le sable pour le barrage ?
où le construire ?
qui aura les permis miniers pour explorer les placers d'or qui se retrouveront sous l'eau ?
de quelle taille sera le lac de rétention ?
quelle surface de terre restera t'il aux guyanais pour vivre et se développer, entre le CSG, le parc naturel, et les lacs artificiels ?
ne risquons nous pas de nous Los-Angelesiser ? (Los Angeles est construit le long de la côte de Californie, sur des dizaines de Km, mais en réalité toute la Côte californienne est habitée tandis que l'arrière-pays reste (relativement) inoccupé ?

Mais bon, nous constatons que les choses se mettent en place, les guyanais n'ont rien à craindre, les élus et les consultants spécialisés ont bien travaillé.

Ou c'est de l'humour, ou Patrice C, c'est le directeur de cabinet du préfet ?
Le vrai problème de l'électricité en Guyane, ce sont les agents d'EDF, point barre.
Entre "être qualifié pour parler d'électricité" et être agent EDF, même à un poste de direction, il y a un monde ! Si vous nous dites qu'il est allé pantoufler dans le privé pour nous endormir avec 

Lire la suite

27/10/15
Patrice C  (Tonnegrande)

Bonsoir,
En lisant le journal aujourd'hui, j'ai appris que la Guyane sera équipée d'un second barrage. 
Cette nouvelle avait déjà été annoncée il y a quelques mois aux guyanais, et nous en avions parlé sur ce forum (voir le message de jenesaisplusqui concernant un bureau d'étude qui a été missionné par la Région pour une étude de faisabilité pour un second barrage, et qui râlait parce qu'il (elle ?) aurait également pu être consulté, si je ne me trompe point). On apprenait accessoirement que le bureau d'études a qui a été confiée ladite étude a été créé par l'ancien

Lire la suite

Raccourcis  




passer une petite annonce



passer une annonce de covoiturage





passer une annonce d’emploi












associations, postez vos actualités


participez au courrier des lecteurs

La Guyane c’est ici 

La qualité de l’Air avec
ATMO


 

Photothèque

Lancements 2021
Lancements 2021
Vol 19 Véga

Annonceurs

Régie publicitaire